Le marché obligataire s'offre une pause… pour le moment

©Photo News

Où en est le marché des taux?

À peine les analystes et les médias soulignaient-ils les dégagements massifs sur les marchés obligataires – plus de 1.000 milliards de dollars se sont évaporés en quelques jours – que ceux-ci ont déjà repris le chemin inverse. À l’heure de la clôture en Europe hier, le taux à 10 ans de la dette allemande a terminé à 0,308% contre 0,319% lundi. Chez nous, l’OLO a reculé de 7 points de base à 0,66%. Tous les deux évoluent autour de leur niveau de mai dernier.

"C’est un marché qui reprend un peu son souffle après des séances particulièrement douloureuses", a commenté Ronan Blanc, gérant obligataire pour Financière Arbevel.

Mais cette pause est-elle amenée à durer? Pas sûr… "Les ventes d’obligations pourraient faire une courte pause pour le moment, mais c’est loin d’être fini", estiment les stratégistes obligataires de Société Générale-CIB. Les derniers indicateurs économiques publiés ce mardi montrent une amélioration en Europe. Certains analystes évoquent déjà un possible début de ralentissement du programme de rachats d’actifs (QE) par la Banque centrale européenne.

À noter que le taux à 10 ans japonais remonte encore et est même passé au-dessus de la barre de 0% en séance.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés