Le Nasdaq poursuit son ascension record

©Bloomberg

La Bourse de New York a fini irrégulière lundi, le Dow et le S&P ayant pâti du recul de Johnson & Johnson, tandis que le Nasdaq a lui fini en hausse dans l'attente des résultats de Google.

Les marchés américains ont terminé en ordre dispersé. D'un côté, le Dow Jones (-0,26% à 21.553,37 points) est resté en retrait, alors que le Nasdaq a continué de caracoler sur ses sommets, s'adjugeant 0,36% pour finir  au-delà des 6.410 points, soit un nouveau record. Quant au S&P 500 (-0,10%), il ne s'est pas aventuré bien loin, préférant attendre la Fed, ce mercredi, et une première estimation du PIB US, ce vendredi, les deux grands rendez-vous d'une semaine chargée en résultats d'entreprises avec notamment Alphabet (+0,45%) ce lundi après-Bourse.

Les investisseurs surveillent par ailleurs les résultats des valeurs high techs, dont le dynamisme commence à susciter quelques interrogations quant au bien-fondé de leurs valorisations, alors que des poids lourds tels que Facebook et Amazon doivent également publier leurs trimestriels cette semaine. Le secteur high tech (+0,25%) reste toutefois celui qui réalise la meilleure performance depuis le début de l'année.

Hasbro chute

Les bulletins du jour ont plutôt refroidi les investisseurs. Le titre du géant du jouet Hasbro a plongé de 9,44% à 105,00 dollars après avoir fait état pour le deuxième trimestre d'un bénéfice par action meilleur que prévu mais de ventes à peine meilleures qu'attendu.

Malgré un retour de ses résultats dans le vert et un bénéfice net par action là aussi meilleur que prévu, Halliburton a lâché 4,15% à 42,51 dollars. Mais le groupe de services pétroliers  s’est montré prudent sur la croissance des puits, ce qui a fortement pesé sur son cours.

Johnson & Johnson, le groupe pharmaceutique diversifié, qui avait relevé la semaine dernière sa fourchette de prévision de son bénéfice annuel à la suite de résultats meilleurs que prévu au deuxième trimestre, a pâti ce lundi de l'arrivée d'un deuxième concurrent biosimilaire pour son traitement vedette Remicade contre la polyarthrite rhumatoïde. L'action J&J a perdu 1,7% à 133,01 dollars.

WebMD Health a bondi de 19,8%, le site américain d'information médicale ayant annoncé lundi son rachat par la firme de capital-investissement KKR & Co, une transaction d'environ 2,8 milliards de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés