Le Nikkei chute de 3,51%

©REUTERS

La Bourse de Tokyo a fini en forte baisse de 3,51%, victime d'un mouvement général d'aversion au risque qui se traduit par une poussée du yen. L'indice Nikkei a perdu 582,18 points à 16.019,18 et le Topix, plus large, a cédé 46,18 points (3,47%) à 1.284,54. Le yen, profitant de son statut de valeur refuge, a atteint des pics d'un mois face au dollar et de trois ans face à l'euro, pénalisant les valeurs exportatrices japonaises.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a chuté de 3,51% lundi en clôture, finissant au plus bas depuis deux mois, plombé par un fort regain du yen face au dollar et à l'euro affaibli par des craintes de Brexit.

Malmené toute la journée, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 582,18 points à 16.019,18 points.

Le recul de Wall Street vendredi et les inquiétudes liées à la tuerie d'Orlando (Etats-Unis) ce week-end ont pesé aussi, de même que l'attente des décisions et commentaires des banques centrales japonaise et américaine cette semaine.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu pour sa part 3,47% (-46,18 points) à 1.284,54 points.

La séance a été assez peu active, avec seulement 1,87 milliard de titres échangés sur le premier marché.

Du côté des changes, le dollar était en fort repli, à 105,80 yens, contre 106,55 yens en début de journée et 107,10 yens vendredi à la fermeture.

L'euro est tombé à la fin de la journée boursière à 119,11 yens (contre 121 yens vendredi), au plus bas depuis plus de trois ans, les investisseurs craignant l'issue du vote du 23 juin sur le maintien ou non de la Grande-Bretagne dans l'Union Européenne. Le yen sert de valeur refuge.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés