Le taux belge à dix ans est passé sous 0,1%

©AFP

Le taux d’intérêt de référence du marché belge est tombé pour la première fois en dessous du seuil symbolique de 0,1%.

Mercredi, peu avant 15h, le taux de l’Olo (obligation linéaire) arrivant à échéance dans dix ans est tombé à 0,099%, un plancher historique. Il a ensuite terminé la séance à 0,107%, ce qui constitue également un record en clôture et une diminution de 3,8 points de base (0,038 point de pourcentage) par rapport à mardi. Échaudés par la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) qui a porté les taux de bon nombre d’obligations en territoire négatif, les investisseurs cherchent un minimum de rendement en se tournant vers les obligations de qualité qui offrent encore des taux supérieurs à 0%.

Mais ce faisant, ils contribuent à augmenter la demande pour ces titres, ce qui soutient leurs cours sur le marché secondaire et provoque, de façon mécanique, une baisse des taux. La pression sur les taux est telle que, depuis juin, le rendement des obligations allemandes à dix ans, référence de la zone euro, évolue en territoire négatif. Si bien que mercredi, l’État allemand a adjugé des titres à dix ans à un taux de -0,09%, un record de faiblesse. La Banque d’Angleterre contribue aussi à la chute des taux en achetant des obligations de l’État britannique dans le cadre de l’assouplissement annoncé la semaine dernière en réaction au Brexit. Le taux britannique à dix ans est tombé mercredi à 0,527%, un niveau historiquement bas.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés