Le taux belge est passé sous le taux français à dix ans

La mise sous perspective négative de la dette française n’a pas eu d’impact sur le marché. Le rendement de l’obligation à dix ans française continue de baisser. Toutefois, il est désormais supérieur à celui de l’emprunt belge.