Publicité

Le tweet qui valait 2,4 millions de dollars

©REUTERS

Se basant sur un tweet annonçant, en primeur, des discussions de fusion entre deux sociétés cotées, un trader a acquis des options d'achat. Son investissement de 110.000 dollars s'est transformé, 28 minutes plus tard en 2,4 millions de dollars!

Suivre les bons comptes Twitter, comme par exemple ceux des journalistes financiers ou de titres de la presse économique peut rapporter gros. Très gros. Genre : 2,4 millions de dollars en 28 minutes.

Mais pour cela, il faut être extrêmement réactif et disposer d’un minimum de cash devant soi. Comme ce trader en options (un instrument financier permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse d’une valeur avec une mise de fonds minimale) qui a réagi au quart de tour en voyant passer un tweet d’un journaliste du Wall Street Journal envoyé à 15h32 un jour de la semaine dernière. Ce dernier mentionnait l’existence de discussions pour un rachat d’Altera par Intel et annonçait un article à venir sur le site du journal d’affaires.

 

Intel is in talks to buy Altera, which has $10.4B market cap. WSJ scoop w/ @danacimilluca here: http://t.co/Af7yK6BcCN— Dana Mattioli (@DanaMattioli) 27 Mars 2015

 

Le trader ne l’a pas attendu. Et il a bien fait. Une minute environ après le tweet du journaliste, il a acheté 300.000 options d’achat sur des titres Altera avec un prix d’exercice de 36 dollars, explique Fortune, alors qu’au même moment l’action se négociait autour de 34 dollars. Comme ces options étaient " out of the money " comme on dit dans le jargon (aucun intérêt d’exercer un droit d’achat à 36 dollars lorsque une action cote 34 dollars) elle ne coûtaient que 0,35 dollar l’unité, soit un placement total de 110.000 dollars.

Deux minutes plus tard, la valeur était suspendue suite à l’info sur la fusion avec Intel. A la reprise de cotation intervenue à 15h40, l’action Altera s’envolait de 28% et terminait sa course à 44,5 dollars en fin de séance. Et l’option d’achat à 36 dollars qui valait 0,35 dollar caracolait à 8,5 dollars.

Reste que pour certains spécialistes, l’extrême célérité dont semble avoir fait preuve le trader peut s’expliquer d’une tout autre manière : un programme de trading à haute fréquence adapté régissant au contenu de certains tweets….

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés