Les 5 actions préférées de Pascale Nachtergaele

©Thierry Roge

Pascale Nachtergaele, analyste chez NagelMackers, nous explique quelles actions lui semblent les plus prometteuses.

ASM International

ASM-I est actif à la fois dans des processus front-end et back-end pour la production de machines de fabrication de semi-conducteurs. Dans les activités front-end, ASM-I est leader du marché dans la technologie ALD, dont les perspectives demeurent excellentes. ASM-I voit le marché de l’ALD doubler au cours des années à venir. Ces dernières années, le segment back-end s’est davantage différencié de ses concurrents sur les marchés en croissance et génère aujourd’hui des marges stables. Le groupe affiche un bilan sain et rachète régulièrement ses propres actions. Les activités front-end sont encore sous-évaluées.

IBA

L’environnement reste très favorable pour ce spécialiste en systèmes de protonthérapie. De plus en plus d’études plaident en faveur de ce traitement contre le cancer. Par ailleurs, les nouvelles techniques permettent de localiser les cellules cancéreuses avec davantage de précision. Enfin, les produits du groupe sont aujourd’hui plus accessibles (plus petite taille, prix moins élevés et livraison plus rapide). S’y ajoute la collaboration avec Philips et Toshiba, qui améliore les ventes. Le carnet de commandes est bien rempli et le bilan est sain. L’action n’est pas bon marché, mais les perspectives de croissance sont très intéressantes.

EVS

Cette entreprise technologique sort d’une période difficile. Point positif: le groupe n’a rien perdu en termes de parts de marché. L’avenir s’annonce plus radieux. Les facteurs de croissance au sein de l’industrie de la diffusion résident aujourd’hui dans la livraison de contenus multiplateformes, IP et 4K. EVS a investi massivement dans ce domaine et compte, à partir de 2017, sur le redressement de l’économie pour la vente de ces nouveaux produits. Le carnet de commandes laisse entrevoir des signes encourageants. En même temps, le groupe continue à se concentrer sur le contrôle des coûts. Nous nous attendons à une amélioration progressive de la rentabilité.

Marr

Marr est la plus importante société de services alimentaires en Italie. L’entreprise est le seul acteur du pays avec une présence nationale. Elle sert les restaurants et hôtels, mais aussi les écoles et les hôpitaux. Marr dispose d’un grand choix de produits à marque de distributeur. Le groupe souhaite augmenter ses parts de marché via sa croissance organique et grâce au rachat de petits concurrents régionaux. Le management affiche un excellent palmarès, y compris dans le domaine de l’intégration des acquisitions. Le bilan est sain et l’action génère un intéressant rendement du dividende (3,9%).

Financière de Tubize

Tubize est le holding qui détient 35% du capital d’UCB . Avec Cimzia (arthrose), Vimpat (épilepsie) et Neupro (maladie de Parkinson et syndrome de jambes sans repos ou SJSR), UCB dispose actuellement d’un portefeuille solide de nouveaux produits. De plus, le pipe-line de produits en développement suit une évolution positive, ce qui représente un tremplin pour la croissance future. L’an dernier, les incertitudes sur la licence du Vimpat et les résultats de la phase 3 du Romosozumab (ostéoporose) ont lourdement pesé sur le cours de l’action. Résultat: le risque est suffisamment intégré dans le cours. Acheter UCB via la Financière de Tubize permet de bénéficier de la décote de holding de 35%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content