Les 5 actions préférées de Victor Zwart

©RV-DOC

Voici les cinq actions préférées de Victor Zwart le CEO de Wealtheon Asset Management.

Ryanair [[urn:issue:260133812]]

Au cours des huit premiers mois de l’année, le franc-tireur irlandais Ryanair avait déjà transporté plus de passagers que sur l’ensemble de 2014. En août 2015, la société a transporté 10,4 millions de voyageurs, soit 10% de plus que l’année précédente, ce qui a porté le compteur à 96,3 millions de personnes. L’an dernier, Ryanair avait transporté 86,4 millions de passagers. Cette croissance soutenue a permis à Ryanair d’améliorer le taux de remplissage de ses avions. Au mois d’août, ce taux était de 95%, soit 2% de plus qu’en 2014. Avec une croissance attendue de plus de 30% pour 2016, Ryanair demeure une action intéressante.

Starbucks [[urn:issue:350114171]]

L’enseigne Starbucks fait désormais partie intégrante de l’environnement de toutes nos grandes villes. La société vend son café et ses produits dérivés à travers ses 23.000 établissements situés partout dans le monde. Au cours des cinq dernières années, le chiffre d’affaires a affiché une hausse de plus de 60%, et le bénéfice par action a doublé. Pour 2015 et 2016, nous misons sur une hausse du bénéfice d’environ 17%. Avec un ratio cours/bénéfice supérieur à 30, l’action est relativement chère, mais si Starbucks maintient son rythme de croissance, les investisseurs seront prêts à payer le prix. Le cours est acceptable, vu les ambitions de développement en Chine et dans la zone Pacifique. Dans l’Empire du Milieu, le pays dispose déjà de 1.600 établissements, et du double dans le reste de la région. L’entreprise mise sur un minimum de 10.000 points de vente pour 2020.

Alphabet (ex-Google) [[urn:issue:350009261]]

Google, qui fête déjà ses 17 bougies, est aujourd’hui bien plus qu’un moteur de recherche. Google, c’est aussi Gmail, YouTube, Android, Nexus, Maps et Nest. La société tire encore plus de 80% de ses revenus des publicités placées sur son moteur de recherche et son navigateur. Le secteur de la publicité en ligne affiche encore une croissance à deux chiffres. Google (qui dispose d’un trésor de guerre de plus de 74 milliards de dollars) est florissante et largement bénéficiaire, grâce à une marge nette supérieure à 20%. À 33, le ratio actuel cours/bénéfice est assez élevé, mais compte tenu des estimations de bénéfice (par action) de 33,8 dollars pour 2016 et 38,4 pour 2017, le niveau est acceptable. La citation de Warren Buffett – "Price is what you pay. Value is what you get" – semble encore s’appliquer à Google à l’heure actuelle.

Google reste, à notre avis, intéressante pour les années à venir. Il faudra cependant tenir compte d’un léger ralentissement de la hausse du chiffre d’affaires.

Orpea [[urn:issue:360159824]]

Orpea est un exploitant de maisons de repos (environ 350) et de cliniques (Clinea), ces dernières étant spécialisées dans les soins psychiatriques, la convalescence et la revalidation. La société est présente en France, en Espagne, en Belgique, en Italie et en Suisse. En 2010, elle affichait un chiffre d’affaires de 960 millions d’euros, et fin 2014, ce chiffre atteignait près de 2 milliards d’euros, soit une croissance de plus de 100% en à peine cinq ans!

La société semble traverser la crise sans problème, ce qui n’est pas étonnant vu le phénomène de vieillissement de la population des pays de la zone euro. Les perspectives restent intéressantes: avec une croissance moyenne du bénéfice de 11%, Orpea reste une action digne d’intérêt.

CVS Health Corp [[urn:issue:330118737]]

CVS Health Corp, le plus important distributeur retail de médicaments aux États-Unis, a récemment acquis les pharmacies de la chaîne de magasins Target, pour 1,9 milliard de dollars, soit 1.600 pharmacies réparties dans 47 États américains. Elle a aussi racheté il y a quelques semaines Omnicare, une organisation pharmaceutique axée principalement sur les maisons de repos et de soins, pour 10,4 milliards de dollars. CVS s’est bien positionnée pour profiter du vieillissement de la population, et de la tendance actuelle à se préoccuper davantage de sa santé. Pour 2015, on s’attend à un bénéfice de 5,16 dollars par action. La prévision de croissance annuelle se situe aux alentours de 15%. Les récentes turbulences des marchés financiers ont amené l’action de CVS Health 12% en-dessous de son niveau record. Compte tenu de notre analyse et de la valorisation actuelle de CVS Health (ratio cours/bénéfice de 19,7), nous estimons que cette action mérite une place dans tous les portefeuilles.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés