Publicité

Nyrstar, Ablynx et Fagron aiguisent l'appétit des "shorteurs"

©REUTERS

En l'espace de six semaines, la position des vendeurs à découvert sur Nyrstar est passée de 2,22% à 5,55% du capital. Fagron dont l'action a chuté de 60% sur le même laps de temps reste dans le collimateur de ces spéculateurs tout comme la biotech Ablynx.

Depuis notre dernier tour d’horizon des valeurs belges les plus ciblées par les vendeurs à découvert (" shorteurs ") qui remonte à fin juillet, les tendances observées alors ont connu des modifications sensibles. Rappelons que les données reprises dans cet article sont issues des déclarations officielles que les spéculateurs à la baisse sont tenus de communiquer à la FSMA, une fois franchi le seuil de 0,5% du capital.

Alors que le nombre de titres Nyrstar empruntés pour profiter d’un recul espéré de la valeur a affiché un repli ces derniers mois passant de 3,3% du capital en avril à 2,22% fin juillet, on a vu une nouvelle flambée de spéculation baissière sur la valeur. A l’heure actuelle,  pas moins de six fonds, totalisant 5,55% du capital, misent sur la poursuite de la baisse du titre du numéro un mondial du zinc. La nomination d’un nouveau CEO, en la personne de Bill Scotting, et la montée en puissance de Tragifura jusqu’à 20% du capital n’ont donc pas pu protéger l’action Nyrstar de la déprime qui frappe le secteur des matières premières.

Ablynx qui occupait fin juillet le titre peu envié de valeur belge la plus shortée avec deux fonds totalisant 2,79% de son capital reste dans le collimateur des " shorteurs ". Un troisième fonds s’est ajouté depuis lors portant le pourcentage total à 3,48%. Les " hedge funds " qui ont ciblé Fagron (ex-Arseus) ont eu le nez fin. Depuis début août, la valeur a dégringolé de 60% passant de 43 euros à 17 euros. Trois d’entre eux ont encore des positions sur la valeur pour un total de 2,71% du capital.

La petite fièvre spéculative que l’on a diagnostiquée la fois dernière en Umicore avec une position short multipliée par trois à 1,65% du capital semble retomber quelque peu. Deux fonds attendent encore une baisse de l’action avec 1,25% du capital emprunté.

Notons, pour terminer, qu’IBA ne figure plus dans le tableau ci-dessous. La position de BlackRock (0,79% fin juillet) étant passée sous le seuil de 0,50%.

©FSMA

 

 

 

 

A lire également:


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés