Pandora se porte comme un charme sur les marchés

©AFP

Le joaillier danois a vu son titre grimper de 11,2% après la publication de ses résultats meilleurs que prévu. La vente de ses bijoux résiste à la tempête qui souffle sur le secteur du luxe, à cause des marchés émergents.

Pandora brille en Bourse ce mardi. Le titre du joaillier danois a bondi de 11,20% à 948,50 couronnes danoises (DKK), une progression plus observée depuis février 2015. Il a bien réagi après la publication des résultats de la société meilleurs que prévu. Ses ventes ont augmenté de 34% au premier trimestre.

Pandora a rassuré avec ses résultats trimestriels alors que trois mois plus tôt, le marché s’était inquiété d’un ralentissement des ouvertures de magasin.

Mais les prévisions du groupe pour l’année ont surtout retenu l’attention des investisseurs. Pandora a en effet revu à la hausse son chiffre d’affaires attendu pour l’ensemble de 2016 à 20 milliards DKK, soit 2,7 milliards d’euros, contre 19 milliards DKK précédemment. Ses attentes de bénéfices avant taxes, amortissements et intérêts, ont été relevées à 38% contre 37% précédemment.

Résistance

La société, créée en 1982, a pu compter sur son produit phare, lancé en 2000. Elle propose depuis cette date des bracelets qui encouragent les clients à collectionner les breloques pour des montants allant de 15 à 799 euros.

Relativement à bas coûts, les ventes de bijoux du joaillier résistent dans un secteur du luxe en proie à un ralentissement à cause des problèmes dans les pays émergents, en particulier la Chine. Dans l’Empire du Milieu, les particuliers se détournent des biens de luxe trop ostentatoires alors que le pays est frappé par un ralentissement économique et des mesures anti-corruption.

Bloomberg Intelligence, une revue de l’agence d’informations financières, note que les performances de Pandora sont remarquées par ses rivaux. En particulier, par les joailliers de Hong Kong, confrontés à une demande pour des bijoux plus abordables.

Pandora a rassuré avec ses résultats trimestriels alors que trois mois plus tôt, le marché s’était inquiété d’un ralentissement des ouvertures de magasin et d’une croissance des ventes plus faibles. La société a annoncé ce mardi investir dans de nouvelles boutiques et dans des outils de production, pour un montant de 1 milliard DKK par an.

En 2015, l’action Pandora a grimpé de 73%, battue seulement par Yoox Net-A-Porter, qui a progressé de 88%, dans le secteur du luxe en Europe. Depuis janvier, elle progresse de 9% alors que le secteur du luxe stagne en Bourse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés