RTL démarre 2016 en beauté

Guillaume de Posch, Co-CEO de RTL Group ©BELGAIMAGE

Son bénéfice net a augmenté de plus de 30%, notamment grâce au marché allemand. Le groupe s'attend toutefois à un deuxième semestre moins vigoureux.

RTL Group , premier groupe de médias audiovisuels européen, a fait état mercredi d'un "excellent premier trimestre", notamment grâce à l'Allemagne et au numérique, tout en prévenant que l'ensemble de 2016 ne sera pas aussi bon.

Au premier trimestre, le groupe, contrôlé par le géant allemand des médias Bertelsmann, a vu son bénéfice net augmenter de 30,2% à 138 millions d'euros.

Son bénéfice d'exploitation (EBITA) a progressé de 18% à 229 millions d'euros, porté par la filiale allemande Mediengruppe RTL Deutschland, elle même entraînée par une hausse du chiffre d'affaires publicitaire télévisiuel.

De janvier à mars, son chiffre d'affaires a crû de 9,5% à 1,432 milliard d'euros grâce à l'Allemagne, la "croissance rapide des activités numériques" du groupe et "une hausse du chiffre d'affaires de FremantleMedia", la filiale de production télé du groupe.

Ralentissement

Après "cet excellent démarrage" 2016, les deux codirigeants du groupe, l'Allemande Anke Schäferkordt et le Belge Guillaume de Posch, cités dans un communiqué, ont mis en garde contre un trop grand optimisme pour l'ensemble de l'année.

"Tel qu'indiqué les années précédentes, le premier trimestre n'est pas nécessairement un indicateur pour l'année entière et ce, particulièrement pour les années chargées en terme d'événements sportifs comme en 2016."
Anke Schäferkordt et Guillaume de Posch
Co-dirigeants d'RTL Group

Les championnats d'Europe de foot en France et les Jeux olympiques au Brésil vont en effet marquer la fin du premier semestre cette année. "Nous nous attendons à ce que le chiffre d'affaires publicitaire télévisuel soit concentré sur la première moitié de l'année, car les annonceurs vont transférer leurs dépenses en raison des grands événements sportifs", ont-ils expliqué.

"En conséquence, RTL Group maintient ses perspectives pour l'année 2016 et s'attend à une croissance modérée du chiffre d'affaires et à un bénéfice d'expoitation EBITA globalement stable", ont-ils ajouté.

→ En 2015, le bénéfice d'exploitation a atteint un niveau record à 1,167 milliard d'euros et le chiffre d'affaire a dépassé pour la première fois les 6 milliards d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés