Taux d'intérêt en hausse sur les comptes à terme de plus de 4 ans

©Peter Hilz/Hollandse Hoogte

Belfius, banque leader du marché des bons de caisse et comptes à terme, augmente les taux d’intérêt des placements d’une maturité d’au moins quatre ans. Elle remanie aussi un peu ses livrets.

La très légère hausse des taux d’intérêt des placements à terme d’une maturité d’environ cinq ans et plus se confirme. Après BNP Paribas Fortis et ING, c’est au tour de Belfius d’augmenter légèrement la rémunération de ses bons de caisse et comptes à terme.

"Sur les durées plus longues, les taux sont de nouveau indécis depuis quelques jours."
Belfius Banque
Communiqué du 3 août 2015

Belfius a annoncé lundi une hausse de 10 points de base (0,10 point de pourcentage) du taux d’intérêt de ses bons de caisse et comptes à terme de maturités de quatre et cinq ans. Ceux-ci, qui étaient rémunérés à hauteur de 0,35% et 0,50% auparavant, passent donc à des taux de 0,45% et 0,60% respectivement. Pour les placements de maturités supérieures, à savoir entre sept et dix ans, la hausse s’élève à 20 points de base. Par exemple, le bon de caisse de Belfius à dix ans rapporte désormais 1,20%, contre 1% antérieurement.

Hausse depuis mi-juin

Belfius s’aligne ainsi sur les rémunérations des placements à terme d’ING Belgique, qui avait revu ses taux à la hausse au début du mois de juillet. Les intérêts offerts par Belfius sont désormais supérieurs de 10 points de base à ceux pratiqués par BNP Paribas Fortis, banque qui avait également remonté les taux de ses placements à terme récemment.

Belfius justifie cette remontée de taux d’intérêt dans un communiqué publié lundi. Le but est "de refléter l’évolution des taux à plus long terme observée ces dernières semaines".

Sur le marché des obligations gouvernementales de la Belgique, que la plupart des banques belges utilisent comme référence pour fixer la rémunération de leurs placements, on remarque qu’après un record de faiblesse touché à la mi-avril, les taux d’intérêt sont repartis à la hausse jusqu’à la mi-juin.

Ainsi, l’Olo (obligation linéaire, titre de dette de référence de l’État belge) à dix ans a vu son taux d’intérêt tomber à 0,34% le 15 avril. Celui-ci s’est ensuite redressé pour afficher 1,3% deux mois plus tard. Idem pour l’Olo à cinq ans, passée d’un taux légèrement négatif (-0,05%) mi-avril pour se retrouver à 0,43% après deux mois.

Les taux rebaissent

Les banques ont acté cette légère tension des taux d’intérêt de référence à moyen et long terme et ont adapté leur offre commerciale en conséquence. Toutefois, cette remontée des taux est encore loin d’être une tendance de fond, comme le sous-entend le communiqué de Belfius: "Sur les durées plus longues, un redressement semblait vouloir se dessiner depuis avril-mai mais les taux sont de nouveau indécis depuis quelques jours."

En effet, depuis l’accord entre la Grèce et les autres pays de la zone euro, le marché des obligations gouvernementales de la zone euro a subi une nette détente. Les obligations de l’État belge ne font pas exception. Le taux d’intérêt de l’Olo à dix ans est revenu à moins de 1% et celui de l’Olo à cinq ans se situe désormais à 0,16% à peine.

Voilà donc les taux de référence des banques belges à nouveau sur la pente descendante après leur rebond du printemps. Il faudra attendre les prochains mois pour tenter de déterminer dans quelle direction les taux d’intérêt s’orientent à plus long terme et ainsi envisager de nouvelles adaptations des rémunérations des institutions financières belges.

Belfius baisse la prime

En attendant, Belfius a profité du toilettage des conditions de ses bons de caisse et comptes à terme pour remanier aussi les taux d’intérêt applicables à certains de ses comptes d’épargne.

Si le livret classique reste inchangé, avec un taux de base de 0,10% et une prime de fidélité de 0,10%, Belfius a opéré des modifications dans les rémunérations de ses comptes d’épargne de fidélité.

La prime du compte d’épargne Fidélité de Belfius diminue à 0,35%, contre 0,45% auparavant. La baisse est plus nette pour son compte d’épargne Internet Fidélité qui voit quant à lui la prime passer de 0,65% à 0,35%. Pour ces deux livrets, le taux de base reste inchangé à 0,05%.

Pour faire passer la pilule, Belfius annonce une hausse de la prime de fidélité de son compte "Épargne +". Celle-ci passe de 1,15% à 1,40%, le tout avec un taux de base maintenu à 0,10%. Ce livret a la particularité de devoir être alimenté par des versements mensuels de maximum 500 euros. Belfius entend ainsi "encourager l’épargne progressive". Une manière de contourner la suppression de la prime d’accroissement survenue en 2009 lors de la réforme du compte d’épargne…

D’autres banques ont aussi modifié les taux de leurs livrets récemment. Des révisions à la baisse.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect