Telenet : les 6 raisons d'acheter, selon ING

©BELGA

Pour Emmanuel Carlier, analyste chez ING, la récente baisse du cours de Telenet est une occasion d'acheter l'action dont il estime le potentiel de hausse à 31%. Voici ses arguments.

ING vient d’intégrer Telenet dans sa liste des valeurs favorites pour le Benelux, une liste qui comprenait déjà Altice , ASM , Fagron , Grandvision , KBC Ancora , TomTom et USG People .

Emmanuel Carlier, analyste financier chez ING a réitéré son conseil à " acheter " et son objectif de cours à 65 euros. Par rapport au cours de clôture de vendredi, cela représente un potentiel de hausse de 31,4% sur les douze mois.

Pour justifier son optimisme, Emmanuel Carlier avance six arguments :

  1. La baisse récente de l’action est une excellente opportunité d’achat.
  2. Le marché n’a pas bien saisi l’importance de la valeur ajoutée du rachat de Base qu’il estime, pour sa part, à 9 euros par action.
  3. La croissance des bénéfices reste supérieure à celle de ses concurrents. Il prévoit une progression de l’Ebitda sous-jacent à un taux de croissance composé de 6,2% entre 2014 et 2019 contre 1,5% pour Belgacom et 5,5% pour ses concurrents du câble.
  4. Telenet est bien placée pour profiter de la consolidation du marché du câble en Belgique qui, pour Carlier, devrait se produire au cours des 5 prochaines années. Il estime sa valeur à 11 euros par action Telenet et pense que l’acquisition la plus probable, dans le court terme, pourrait être celle de Numericable Belux.
  5. Avec un objectif d’une dette financière nette de 4 fois l’Ebitda, Telenet peut distribuer, entre 2015 et 2019, 21 euros par action sous forme de dividendes, ce qui représente 42% de sa capitalisation boursière.
  6. L’action Telenet se traite actuellement avec une décote par rapport à ses concurrents, ce qui, au vu de certains arguments évoqués plus haut, n’est pas justifié.


Précisons, pour conclure, que sur les 25 analystes financiers qui, selon Bloomberg, suivent la valeur 48% sont à l’achat, 40% conseillent de la conserver et 12% de la vendre. L’objectif de cours moyen s’élève à 55,48 euros avec un plus haut de 65 euros chez ING et ABN Amro et un plus bas de 29 euros chez Berenberg qui conseille de conserver la valeur. Il faudrait quand même prévenir cet analyste que depuis sa dernière mise à jour, en mars,  le titre a pris 72%....

©L'Echo

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés