Troisième record en trois séances pour le Nasdaq

©EPA

La Bourse de New York a fini en très légère hausse lundi, des premiers résultats d'entreprise meilleurs que prévu ayant relegué au second plan une forte baisse des matières premières et des valeurs qui leur sont liées.

L'indice Dow Jones a gagné 0,07%, soit 13,43 points, à 18.099,88. Le S&P-500, plus large, a pris 1,55 point, soit 0,07%, à 2.128,19, l'indice de référence des gérants de fonds affichant ainsi sa septième hausse en huit séances. Il n'est plus qu'à moins de sept points de son plus haut historique de 2.134,72 points inscrit lors de la séance du 20 mai. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 8,72 points (+0,17%) à 5.218,86, battant un troisième record en trois séances.

Parmi les entreprises ayant publié des chiffres supérieurs aux attentes figurent notamment Morgan Stanley. La banque d'affaires a dégagé un bénéfice et un chiffre d'affaires trimestriels meilleurs que prévu en surfant sur la vague des fusions-acquisitions et la bonne santé de ses activités de marchés

Sur les sociétés qui ont déjà fait état de leurs comptes trimestriels, 70% ont annoncé un bénéfice supérieur aux attentes des analystes, un ratio à ce stade supérieur à la moyenne de 63% observée depuis 1994.

Les investisseurs ont particulièrement été marqués par le bond de plus de 10% des actions de Google et Netflix après la publication de leurs chiffres trimestriels la semaine dernière, un signe de bon augure pour le reste de la saison des résultats.

Les actions des entreprises liées aux matières premières - dont Newmont Mining ou encore Southwestern Energy - sont tirées par le bas par le recul à la fois des cours de l'or, du cuivre ou encore du pétrole.

Wall Street avait fini la séance de vendredi sans direction, de bonnes performances des valeurs technologiques ne suffisant pas à réprimer la tentation de prises de bénéfices.

 

Les valeurs du jour

Le fabricant de jouets Hasbro a également publié des résultats supérieurs aux attentes.

Le groupe de services à l'industrie pétrolière Halliburton , qui a réalisé au 2e trimestre des résultats en forte baisse mais néanmoins supérieurs aux attentes.

Le conglomérat United Technologies (UTC) a annoncé lundi la vente pour 9 milliards de dollars sa filiale de fabrication d'hélicoptères Sikorsky, montait pour sa part de 0,87%.

Les investisseurs ont aussi tenu à l'oeil les débuts en Bourse de l'entreprise de paiement en ligne PayPal après la scission d'avec sa maison-mère eBay.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés