UCB attend le feu vert pour un traitement contre le psoriasis

Cara Delevingne qui joue dans "Valerian", le nouveau film de Luc Besson, a reconnu avoir été victime de psoriasis. ©REUTERS

UCB et Dermira ont introduit des dossiers d'approbation aux USA et en Europe pour l'utilisation du Cimzia dans traitement de plaques chroniques de psoriasis.

UCB et son partenaire Dermira ont soumis un dossier d’approbation du Cimzia pour le traitement de plaques chroniques de psoriasis modérées à sévères auprès des autorités sanitaires américaines (FDA) et européennes (EMA). Un dossier similaire sera également introduit au Canada.

Les données issues de trois études de phase 3 viennent soutenir ces demandes d’approbation et de mise sur le marché, signale UCB. Selon les termes d’un accord conclu en 2014, Dermira détient les droits exclusifs pour développer le Cimzia dans son indication contre le psoriasis aux Etats-Unis, en Europe et au Canada. En cas de succès, la biotech américaine pourrait recevoir jusqu'à 110 millions de dollars, écrivions-nous à l'époque.  UCB conserve les droits de marketing dans toutes les indications du Cimzia.

Ce dernier est actuellement indiqué dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde, de l’arthrite psoriasique et de la spondylarthrite ankylosante. Il réduit également les signes et les symptômes de la maladie de Crohn.

La semaine dernière, UCB avait déjà annoncé une avancée dans le traitement du psoriasis mais avec une autre molécule. Le groupe de biopharmacie a en effet engrangé des résultats positifs lors de la phase 2b de l’étude "Be Able" qui teste la sécurité et l’efficacité du bimekizumab face au placebo chez des patients atteints d’un psoriasis modéré à sévère.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés