"Un gain de 70% pour le Stoxx 600 d'ici fin 2016"

©REUTERS

Citigroup estime que les marchés d'actions européens pourraient s'envoler au cours des deux prochaines années. Dans son scénario optimiste, la banque voit l'indice Stoxx 600 grimper de 70% d'ici fin 2016.

Certains analystes et stratégistes américains fondent de grands espoirs sur l’évolution des marchés d’actions en Europe, une zone géographique qu’ils ont longtemps délaissé au profit du dynamisme affiché par Wall Street. Aujourd’hui, il semblerait (enfin) que la roue tourne.

"Les actions européennes offrent aux investisseurs un rendement historiquement plus élevé par rapport aux obligations des entreprises et des Etats " explique Citigroup dans une note. Elle précise que les rendements des dettes souveraines, déjà très bas resteront sous pression avec la mise en oeuvre des rachats annoncés par la Banque centrale européenne (BCE), peut-on lire sur le site de CNBC.

"Bien qu’il soit fort peu probable que les taux d’intérêt restent pour toujours à ces niveaux historiquement bas, prévient la banque, on peut raisonnablement penser qu’au cours des 5 prochaines années, ils resteront, en moyenne, plus bas qu’au cours des 20 dernières années ".

Pour 2015, Citigroup a relevé sa prévision pour l’indice Stoxx 600 passant de 400 à 450 points pour un niveau actuel de 391 points. Elle voit l’indice à 550 points à la fin de l’année 2016. Ces chiffres constituent un scénario de base. Dans une optique plus optimiste, l’établissement table sur un Stoxx 600 à 670 points, soit un gain de 70% par rapport à la situation actuelle. Depuis le début de l’année, l’indice a déjà engrangé un gain de 14%.

L'indice Stoxx 600 ces cinq dernières années:


 

 

 

 

Citigroup n’est pas la seule à croire dans le potentiel du Vieux Continent. Pour Jeff Opdyke éditeur du blog The Sovereign Investor, les Bourses européennes sont " the place to be " pour l’investisseur en 2015. Et il n’est pas trop tard pour prendre le train en marche, estime-t-il. Pour cela, il recommande d’investir dans le Vanguard FTSE Europe ETF qui détient des actions de 16 marchés européens dont la Grande-Bretagne, la Suisse, la France et l’Allemagne. Ses participations-phares sont Nestlé , Unilever , Novartis , Bayer , Roche , Royal Dutch Shell et BP . Une petite précision : le fonds ne possède pas de couverture sur contre les variations de change.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés