Publicité

Viohalco, le "jouet spéculatif" pour parier sur l'économie grecque

©Bloomberg

L’action Viohalco a déjà pris plus de 106% depuis janvier. Et alors que très peu d’analystes suivent la valeur, celle-ci semble être l’objet de spéculations. L’objectif: parier sur la situation en Grèce.

Mais qui est donc ce "Viohalco" , groupe grec de métallurgie coté à la Bourse de Bruxelles et dont le titre a pris plus de 100% depuis le début de l’année? Personne ne semble en tout cas connaître véritablement la société en Belgique. À l’exception peut-être de quelques initiés et de spéculateurs ou joueurs en Bourse. L’ascension de l’action semble en tout cas inarrêtable. Elle a encore progressé de 1,54% à 3,96 euros ce mardi.

Un seul analyste suit officiellement la valeur, vivant aux USA et malheureusement injoignable. Selon les données de Bloomberg, ce spécialiste des marchés n’est pas du tout favorable envers Viohalco. Il conseille de "vendre" la valeur, mais sa recommandation date d’octobre dernier et l’analyste ne donne pas d’objectif de cours pour les 12 mois à venir.

Forte volatilité

Chez nous, aucune grande maison de courtage ne semble connaître le groupe grec. Par chance, Gert De Mesure, analyste indépendant, a réalisé une étude sur Viohalco il y a tout juste un an. "Le groupe Viohalco est une sorte de gros holding industriel. Et comme en Belgique, les investisseurs aiment particulièrement les holdings, je m’y suis intéressé". Et plusieurs points l’ont interpellé. "Premièrement, il y a une très forte volatilité sur le cours. À l’époque, je voyais chaque jour l’action dans le top 5 des plus fortes hausses ou baisses de la Bourse de Bruxelles".

+106 %
Depuis le début de l’année, l’action Viohalco a doublé sa valeur, progressant de 106%. Mais elle est encore loin de son plus haut historique à 5,08 euros.

Autre fait étonnant, l’action est cotée avec une prime, alors que les holdings ont généralement une décote en Bourse. "Mais ce n’est pas un problème pour l’investisseur vu la volatilité du cours".

"Un jouet spéculatif"

Mais qu’est-ce qui pourrait susciter cet engouement pour l’action? Pour Gert De Mesure, il s’agirait en fait d’un "jouet spéculatif", pour avoir une première approche du marché grec. Et cela se confirme sur le graphique. Le titre Viohalco a lourdement chuté entre août et décembre 2014, perdant plus de 55%.

À l’époque, les investisseurs se montraient prudents face aux sondages qui donnaient le parti Syriza vainqueur des élections législatives. L’indice phare de la Bourse d’Athènes avait d’ailleurs reculé de près de 30% sur la même période. Et depuis le début de l’année, l’un comme l’autre remontent, dans l’espoir d’une reprise en Grèce.

Pourtant, la situation financière de Viohalco est plutôt mal au point. Gert De Mesure déplore d’ailleurs le peu de visibilité sur les chiffres du groupe. "Il possède de très nombreuses filiales, dont plusieurs sont cotées à la Bourse d’Athènes".

Flou

Et du côté de la société elle-même, les responsables entretiennent aussi le flou en refusant de commenter la situation.

Ils doivent peut-être se montrer prudents avant la publication des résultats annuels du groupe, prévue le 31 mars prochain.

À la lecture du précédent rapport annuel de ce groupe travaillant dans l’acier, le cuivre et l’immobilier, un pan du voile se lève pourtant. Et la situation n’est pas rose: baisse de 13% du chiffre d’affaires consolidé; EBITDA consolidé s’élevant à 4 millions d’euros contre 155 millions en 2012. "La perte attribuable aux propriétaires de la société (les frères Stassinopoulos, NDLR) a augmenté à 173 millions d’euros", indique le groupe dans son rapport annuel pour l’exercice 2013.

Un rebond durable?

Quant à savoir si l’action va continuer ainsi dans les mois à venir, Gert De Mesure n’est sûr que d’une chose: "Pour les investisseurs très intéressés par les cycliques, Viohalco pourrait être une valeur à leur goût en matière d’investissement".

[Suivez Jehan Goffin sur Twitter en cliquant ici]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés