Wall Street achève dans l'incertitude une séance marquée par la Chine

©© Bryan Smith/ZUMA Press/Corbis

Wall Street a fini sans tendance mercredi, relativisant ses inquiétudes liées à la dévaluation du yuan, pour terminer amorphe face à une actualité économique peu chargée aux Etats-Unis: le Dow Jones a pris 0,01% et le Nasdaq 0,15%.

La Bourse de New York a terminé de justesse à la hausse. Elle avait pourtant commencé largement dans le rouge. Les investisseurs se sont montrés inquiets à la vue de la deuxième dévaluation du yuan en deux jours qui illustre la gravité du ralentissement de l'économie chinoise.

Le Dow Jones a terminé à l’équilibre, à 17.402,51 points. Il avait pourtant perdu à un moment plus de 1,5%. Le Nasdaq a pris 0,15% à 5.044,39 points et le S&P 500 0,10% à 2.086,05 points.

"Le marché s'est nettement retourné" car il avait "trop baissé et exagéré les conséquences de la dévaluation du yuan".
Peter Cardillo
Rockwell Global Capital

A part l'annonce d'un creusement sans surprise du déficit budgétaire américain, l'actualité a été dominée par une nouvelle dévaluation inattendue du yuan, la seconde en deux jours, par la banque centrale chinoise. Généralement interprétées comme une tentative de relancer les exportations chinoises, ces mesures ont beaucoup perturbé les marchés aux Etats-Unis et en Europe lors des deux derniers jours. Elles témoignent de l'inquiétude des autorités de Pékin et sont aussi jugées de mauvais augure pour les exportations vers la Chine.

Sur ce dernier plan "l'effet est plus grave pour la zone euro, qui exporte plus que les Etats-Unis vers la Chine", a relativisé Art Hogan, de Wunderlich Securities. "Mais on ne peut pas faire une telle distinction, puisque l'Europe est un partenaire commercial très important des Etats-Unis."

Néanmoins, le marché a finalement relativisé ces inquiétudes, d'autant que ses mouvements ont pu être exagérés par les faibles volumes d'échanges habituels en plein mois d'août, susceptibles d'encourager une certaine instabilité.

En hausse pendant une bonne partie de la journée, le marché obligataire se repliait un peu. Vers 22h20, le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 2,148% contre 2,138% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,836% contre 2,809% auparavant.

Du côté des valeurs

La journée a été marqué par la chute d’Alibaba . Le numéro un chinois du commerce en ligne a publié mercredi un chiffre d'affaires trimestriel enhausse de 28% mais nettement inférieur aux attentes des analystes, avec une croissance qui est la plus faible depuis plus de trois ans. L’action a abandonné 5,12% à 73,38 dollars.

Le groupe a par ailleurs annoncé un accord avec la chaîne de magasins Macy's , dans le cadre d'une coentreprise entre celle-ci et un groupe de Hong-Kong. Macy's a perdu 5,06% à 64,11 dollars après avoir en outre fait état d'une nette baisse de son bénéfice trimestriel.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés