Wall Street attend les chiffres de l'emploi

©Bloomberg

Encouragée par la stabilisation des prix du pétrole, la Bourse de New York a fini une séance prudente en petite hausse jeudi, à la veille des chiffres mensuels sur l'emploi.

Wall Street est longtemps restée incertaine ce jeudi, veille des chiffres mensuels de l'emploi. Les investisseurs ont alors adopté une attitude attentiste ne trouvant aucune raison de se réjouir dans une poignée d'indicateurs, trop ambigus pour déclencher de forts mouvements à la hausse ou à la baisse.

La productivité du quatrième trimestre 2015 a été revue en baisse moins prononcée qu'on le craignait par rapport à l'été. Le chiffre hebdomadaire des demandes d'allocations chômage a été plus élevé que prévu. L'indice des directeurs d'achats a révélé un léger ralentissement de l'activité dans les services en février, revenue au plus bas depuis deux ans.

Au final, les indices sont restés proches de l'équilibre. Le Dow Jones et le S&P500 ont pris 0,26% à 16.943,90 points et 0,35% à 1.993,40 points. Le Nasdaq était à la traîne et s’est adjugé 0,09% à 4.707,42 points.

Dans le marché action, ça sentait le gaz de schiste. Les sociétés actives dans le secteur se sont envolées à l'image de Chesapeake (+25,59% à 4,27 dollars) et Southwestern Energy (+18,20% à 7,34 dollars).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés