Wall Street dans l'attente des indices de la Fed

©REUTERS

Wall Street a ouvert en petite hausse ce mercredi, restant prudente en attendant le compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed) et l'ouverture de la saison des résultats d'entreprises trimestriels: le Dow Jones prenait 0,32% et le Nasdaq 0,41%.

L'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 56,45 points à 17.931,87 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 20,35 points à 4.930,58 points.

L'indice élargi S&P 500, très suivi par les investisseurs, gagnait 0,26%, soit 5,37 points, à 2.081,70 points.

Mardi, la Bourse avait perdu son souffle en cours de séance et fini la journée en baisse: le Dow Jones avait cédé 0,03% à 17.875,42 points et le Nasdaq 0,14% à 4.910,23 points.

"Les investisseurs font preuve de prudence avant la publication dans l'après-midi des minutes de la réunion sur la politique monétaire de la Réserve fédérale"
les analystes de Charles Schwab

Dans le communiqué diffusé suite à cette rencontre des 17 et 18 mars, le Comité de politique de la Fed avait supprimé la notion de "patience" nécessaire avant de relever les taux d'intérêt, actuellement proches de zéro, mais la présidente de la Fed Janet Yellen s'était empressée de préciser qu'il ne fallait pas pour autant s'attendre à de l'impatience.

Depuis lors, chaque déclaration des responsables de la Fed est scrutée avec la plus grande attention par les investisseurs qui cherchent à deviner l'ampleur et le calendrier de la normalisation des taux, dont ils craignent qu'elle entrave les investissements et renforce le dollar, au risque de pénaliser les exportations.

Mercredi matin un gouverneur de la Fed, Jerome Powell, a confirmé que la hausse de taux débuterait cette année, mais il a précisé qu'elle se ferait ensuite "très progressivement".

Le marché obligataire était en petite baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 1,893% contre 1,885% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,527% contre 2,520% précédemment.

Wall Street se préoccupe aussi de l'impact de la vigueur du dollar sur les profits des entreprises.

Le groupe de métaux Alcoa ouvrira le bal des résultats du premier trimestre à la clôture. Le titre gagne en attendant 1,8% à 13,67 dollars.

Rite Aid, première chaîne de pharmacies aux Etats-Unis, progresse autour de 1% en réaction aux résultats de son quatrième trimestre décalé, en hausse plus forte que prévu.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés