Wall Street en baisse avec les résultats d'entreprises

©REUTERS

Wall Street a un peu reculé jeudi, hésitant entre un pétrole en repli, des résultats d'entreprises en ordre dispersé et des indicateurs en demi-teinte: le Dow Jones a perdu 0,22% et le Nasdaq 0,09%.

La Bourse de New York a cédé du terrain jeudi. Le Dow Jones a reculé de 0,22%. Le Nasdaq, à dominante technologique, a cédé 0,09%. Enfin l’indice élargi S&P 500 a perdu 0,14%.  "Je pense que rien n'a dominé aujourd'hui. Il n'y a eu qu'un ensemble de petites choses", a résumé Bill Lynch de Hinsdale Associates.

Résultats

Parmi les valeurs, c’est le jour et la nuit pour les deux grands groupes qui ont dévoilé leurs résultats semestriels mercredi soir. eBay a subi une sévère correction après avoir fait part d’un bénéfice légèrement en retrait par rapport aux attentes et surtout de perspectives jugées décevantes par les analystes pour la fin de l’année, malgré la période des fêtes. L’action du commerçant en ligne a terminé sur un plongeon de plus de 10%.

American Express a de son côté bondi de 9,03% à 66,78 dollars. L'émetteur de cartes de crédit a réussi à limiter la casse au troisième trimestre et a rassuré les investisseurs en affichant son optimisme pour la fin de l’année.

Le groupe télécoms Verizon (-2,46% à 49,14 dollars) a annoncé un chiffre d'affaires décevant et un bénéfice en recul, au moment où il est en passe d'acquérir la majeure partie des activités de Yahoo! (-0,82% à 42,38 dollars).

Indicateurs

Les investisseurs n'ont guère trouvé plus de direction parmi des indicateurs économiques aux Etats-Unis:

• Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont certes progressé plus que prévu, "mais cela reste faible et nous ne voyons pas de signe de dégradation du marché du travail dans ces données", a nuancé Ian Sheperdson, de Pantheon dans une note, attribuant notamment cette hausse à des facteurs saisonniers.
• Plutôt négatif, l'indice mesurant la perception que les industriels ont de l'activité dans la région de Philadelphie, a ralenti en octobre.
• A l'inverse, la hausse des reventes de logements en septembre, selon la l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR), devait elle aussi être relativisée, selon Jim O'Sullivan de HFE, relevant dans une note "un rythme de progression qui reste plutôt modeste".

Pétrole

Principal facteur pénalisant jeudi, les cours du pétrole ont connu un net coup d'arrêt sur fond de prises de bénéfices. Le baril de brut a perdu 1,17 dollars à New York après sa forte hausse de la séance précédente dans la foulée d’une diminution des réserves américaine.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés