Wall Street en hausse après de bons chiffres aux USA

©REUTERS

La Bourse de New York a clôturé en hausse, la relative stabilité des cours du pétrole laissant pour la première fois depuis longtemps les indicateurs macroéconomiques et les résultats d'entreprise dicter la tendance.

Les chiffres américains publiés jeudi ont tiré Wall Street vers le haut. Les commandes de biens durables ont connu un rebond plus important que prévu en janvier. Par ailleurs, le nombre d’inscriptions hebdomadaires au chômage se situe toujours nettement sous la barre des 300.000. Enfin, le pétrole a été la cerise sur le gâteau. Le cours du baril a pris 92 cents.

Toutes ces informations positives ont fait grimper le Dow Jones à 16.697,29 dollars (+ 1,29%). Le Nasdaq a de son côté progressé de 0,87% et le S&P 500 de 1,14%.

"Je pense que l'on est en train d'enregistrer un rebond technique car le marché était allé trop bas."
Sam Stovall
de Standard and Poor's Global Intelligence

Néanmoins, certains observateurs restent prudents face à la hausse de Wall Street et, plus largement, face au net rebond qu'elle enregistre depuis deux semaines après un début d'année difficile avec un recul au plus bas depuis deux ans pour le Dow Jones. "Je pense que l'on est en train d'enregistrer un rebond technique car le marché était allé trop bas", estime Sam Stovall, de Standard and Poor's Global Intelligence. "Certains investisseurs pensent que ce n'est qu'un sursaut et que l'on pourrait retomber au plus bas."

La distribution au cœur de l'actu

Comme depuis le début de la semaine, le secteur de la distribution était sur le devant de la scène avec plusieurs résultats trimestriels, comme ceux des grands magasins Kohl’s . L’action a pris 2,66% à 46,67 dollars après l’annonce d’une petite progression de leurs ventes à périmètre comparable.

Dans le secteur de l’habillement, L Brands , notamment propriétaire de  la célèbre marque de lingerie Victoria’s Secret, s’est octroyé 2,98% à 85,67 dollars, grâce à une hausse de ses ventes et bénéfices trimestriels.

En dehors des résultats du jour, le géant des sodas Coca-Cola a gagné 0,57% à 44,16 dollars sans souffrir de la baisse de sa note par Standard and Poor's qui estime que ses projets de désengagement des activités d'embouteillage ne suffiront pas à réduire sa dette.

Le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA) a pris 3,06% à 6,40 dollars sur fond de spéculations en Italie sur les avantages d'un éventuel rapprochement avec le français PSA.

Le marché obligataire avançait. Vers 22H30, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissait à 1,700% contre 1,746% mercredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,582%, contre 2,609% précédemment.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés