Wall Street finit dans le vert grâce au pétrole

©Bloomberg

Wall Street a légèrement monté vendredi, sans trouver de vrai soutien au fort rebond des cours pétroliers, dans une ambiance timide juste avant la période des gros résultats d'entreprises: le Dow Jones a pris 0,20% et le Nasdaq 0,05%.

Le net rebond des cours pétroliers n’a pas été suffisant pour redonner de vraies couleurs à la Bourse de New York. Malgré une hausse de 2,46 dollars du cours du baril de "light sweet crude", Wall Street a terminé la semaine proche de l’équilibre.

Le Dow Jones a gagné 0,20% à 17.576,96 points, le S&P 500 0,28% à 2.047,60 points et le Nasdaq 0,05% à 4.850,69 points.

Dans l'attente de résultats

"La Bourse est retombée et je crois que cela s'explique par des opérations de dernières minutes à l'approche de la saison officielle des résultats, lundi", a commenté Peter Cardillo, économiste en chef chez First Standard Financial. "Certains investisseurs récupèrent un peu de liquidités."

Même si certains groupes annoncent déjà leurs résultats du premier trimestre, les entreprises majeures de Wall Street doivent encore le faire, et ce sera le géant de l'aluminium Alcoa (-1,16% à 9,37 dollars) qui en donnera le départ lundi, après la clôture.

"Depuis hier, les échanges sont agités mais cela se base sur une actualité très limitée."
Jack Ablin
BMO Bank

Ce contexte, ainsi que le peu d'indicateurs américains annoncés depuis le début de la semaine, contribue à la prudence des investisseurs, au point qu'un bond des cours du pétrole n'a guère eu d'effet vendredi alors que leur évolution est souvent accompagnée par la Bourse depuis le début de l'année. "Depuis hier, les échanges sont agités mais cela se base sur une actualité très limitée", a conclu Jack Ablin, de BMO Bank. "Les investisseurs se disent que l'on évolue dans des marges étroites et que l'on est près de leur sommet."

Les valeurs dans l'actu

Les valeurs pétrolières ont évidemment profité de la bonne santé du secteur. Halliburton a bondi de 2,98% à 37,33 dollars et Devon Energy Corp. de 4,24% à 28,77 dollars.

Du côté des pertes, on trouve notamment les magasins de vêtements Gap, qui ont fait part d’un recul de leurs ventes en mars. L’action a chuté de 13,84% à 23,85 dollars.

Valeant a pour sa part cédé 5,18% à 33,67 dollars sur sa cotation new-yorkaise suite à une déclaration de Bill Ackman. L’investisseur activiste a affirmé que le laboratoire canadien ne vendrait pas le fabricant américain de produits ophtalmologique Bausch & Lomb qu’il avait racheté en 2013.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés