Wall Street plonge à son plus bas de l'année

©AFP

Les marchés américains ont nettement reculé ce jeudi dans la foulée de places mondiales inquiètes du tumulte persistant des marchés chinois et de la chute des marchés des matières premières: le Dow Jones finit en baisse de 2,05%, à son plus bas de l'année à Wall Street.

Wall Street a une nouvelle fois déchanté. Le Dow Jones a perdu 2,06% à 16.990,82 points. Recul encore plus marqué pour le Nasdaq qui a laissé 2,82% de sa valeur sur le carreau en terminant la journée à 4.877,49 points. Le S&P500 a cédé 2,11% à 2.035,74 points.

Après avoir stagné depuis le début de l'année à des valorisations élevées, Wall Street, où le Dow Jones n'avait pas enregistré une telle baisse quotidienne depuis février 2014, "a peut-être commencé à vraiment à se rééquilibrer en baisse", a jugé Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Comme souvent depuis le début de l'été, les inquiétudes se sont focalisées sur les marchés chinois, après une chute de 3,5% de la Bourse de Shanghai, qui remet en avant les fragilités de l'économie chinoise.

Dans ce contexte international sulfureux, les marchés n'ont guère semblé réagir à la salve d'indicateurs mitigés sur l'économie US et les valeurs énergétiques ont trinqué. 

Les valeurs dans le viseur ce jeudi:

  • L’action Chevron a perdu 2,06% sur la séance à 79,24 dollars.
  • ExxonMobil n’a pas fait mieux. Le titre a abandonné 2,18% à 74,57 dollars.
  • Twitter a dégringolé de 5,83% à 26 dollars, soit exactement le prix d'entrée en Bourse de 2013, les investisseurs ne faisant pas confiance au CEO intérimaire Jack Dorsey.
  • Le détaillant L Brands (Victoria's Secret), a gagné 3,40% à 83,94 dollars après avoir fait état d'une nette hausse de ses bénéfices trimestriels.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés