Wall Street rebondit grâce à un bon indicateur immo

Après un début hésitant, la Bourse de New York a choisi l’optimisme, dopée par un bon indicateur immobilier américain qui occultait les craintes sur l’économie européenne et le Moyen-Orient.

Le Dow Jones a grimpé de 0,90%, (154,19 points à 17.210,06 points) et le Nasdaq de 1,03% (46,53 points à 4.555,22 points). L’indice S&P 500 s’est adjugé 0,78%, soit 15,53 points, à 1.998,30 points.

"Les ventes de maisons neuves aux Etats-Unis en août sont ressorties meilleures que prévu", ont souligné les analystes de Briefing.com. Elles ont grimpé à leur plus haut niveau depuis 2008 et enregistré un bond de 18%, qui représente la plus forte progression depuis 22 ans.

Les opérateurs surveillaient par ailleurs l’introduction en Bourse relativement calme de Citizens Financial Group, filiale américaine de Royal Bank of Scotland, 2e plus grosse entrée boursière de l’année après Alibaba. Son titre a clôturé en hausse de 7,40% par rapport à son prix de lancement (21,50 dollars).

Accenture a livré des prévisions annuelles prudentes qui ont déçu les marchés. Il affichait finalement un gain de 0,75% à 80,20 dollars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés