Wall Street sans direction, Yellen en ligne mire

©REUTERS

La Bourse de New York a terminé légèrement en hausse mardi une séance attentiste marquée notamment par un accès de faiblesse ponctuel après la publication de courriels du fils du président américain concernant son rendez-vous avec une avocate russe.

Wall Street a clôturé sans direction mardi. Le Dow Jones a terminé à l’équilibre. Le Nasdaq a pris 0,27%. Et le S&P 500, plus représentatif, a reculé de 0,08%.

"La première crainte a été que l'incendie qui couve pourrait se transformer en brasier."
Jack Ablin
BMO Private Bank

En cours de séance, les trois indices ont fait un tour dans le rouge suite à la publication par Donald Trump Jr, le fils du président, de sa correspondance avec un certain Rob Goldstone qui lui promettait des informations compromettantes sur Hillary Clinton pendant la campagne électorale. "La première crainte a été que l'incendie qui couve pourrait se transformer en brasier", a commenté Jack Ablin, de BMO Private Bank.

Les investisseurs semblent surtout attendre l’audition de la patronne de la Fed devant la chambre des Représentants mercredi, puis devant un groupe équivalent au Sénat jeudi. Ces interventions pourraient donner des indices sur un possible troisième relèvement des taux cette année aux Etats-Unis et sur le calendrier de la réduction de l’immense portefeuille d’actifs accumulé par la banque centrale américaine au plus fort de la crise financière.

Pour le reste, le calendrier des indicateurs américains est dégarni, en attendant vendredi des chiffres importants sur l'inflation et les ventes de détail en juin.

Du côté des valeurs, le géant des boissons non-alcoolisées et des snacks PepsiCo a publié des ventes et bénéfices trimestriels supérieurs aux attentes.

Le titre Snap a encore chuté de 8,95% à 15,47 dollars après une dégradation de sa note par la banque Morgan Stanley.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés