1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le Bel 20 clôture au plus haut depuis 2007

Le Bel 20 a retrouvé un sommet depuis 2007 ce mercredi à Bruxelles, alors que les marchés européens ont terminé en hausse. Telenet sous pression, lesté par le niveau du dividende. Résultats d'ABN Amro, Ahold Delhaize, Heineken... Reprise des cotations pour Asit Biotech.
  • Fin du Market Live

    C'est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve jeudi pour une nouvelle séance.

    Au menu: KBC, Fagron, Montea, Sipef, Barco... les investisseurs auront droit à un festival de résultats belges ce jeudi avant l'ouverture. L'agenda est tout aussi chargé en Europe sur le front des sociétés. A tenir à l'oeil par ailleurs, les prévisions économiques de la Commission européenne et le rapport de l'AIE.

  • Résumé de la séance à Bruxelles

    Le Bel 20 a terminé à 4184,27 points ce mercredi. Il a retrouvé son plus haut niveau depuis 2007, mais n'a pas encore battu son record historique. 

    Les valeurs bancaires ont tiré l'indice. Barco est en tête du Bel 20 à la veille de ses résultats. Le dividende proposé par Telenet déçoit. 

    Asit Biotech a repris sa cotation en forte hausse.

  • Clôture des marchés européens

    Bel 20: +0,77%

    CAC 40: +0,83%

    AEX: +0,83%

    DAX: 0,86%

    FTSE 100: +0,5%

    Stoxx 600: 0,61%

  • Les compagnies d'assurances US progressent après la victoire de Sanders au New Hampshire

    Les titres des compagnies d'assurances américaines progressent après la victoire de Bernie Sanders dans la primaire démocrate du New Hampshire. UnitedHealth , Cigna , Anthem , Humana et Centene sont en forte hausse.

    Le candidat démocrate aux présidentielles propose un Medicare pour tous, des soins de santé accessibles à tout le monde. Mais les analystes estiment que la victoire de Sanders à cette primaire démocrate renforce les chances de réélection de Donald Trump, ce qui soutient les marchés d'actions.

  • Sous l'ère van Boxmeer, Heineken a fait mieux qu'AB InBev

    Le groupe brassicole va changer de CEO en juin prochain après 15 ans de règne de Jean-François van Boxmeer. En bourse, l'action Heineken a bondi de 287% contre 229% pour AB InBev.

  • Micron reçoit le soutien d'un courtier

    Micron progresse fortement grâce à un changement de recommandation chez UBS, qui passe de "neutre" à acheter". Timothy Arcuri, analyste pour la banque, indique que "vu les aspects structurels et cycliques pour Micron et l'industrie des mémoires, la société est dans une position renforcée pour profiter d'un rebond cyclique" .  Il a relevé son objectif de cours de 47 à 75 dollars.

  • Boeing prévient aussi de l'impact du coronavirus

    Boeing indique que le traffic aérien au premier trimestre sera impacté par le coronavirus. Le titre monte. 

  • Wall Street ouvre en hausse

    Dow Jones +0,56%, Nasdaq +0,52%

  • Carnival prévient d'un impact important du coronavirus sur ses résultats

    Le croisiériste Carnival a indiqué que le coronavirus aura un impact important sur ses résultats en 2020.  Le virus a provoqué une vague d'annulations de voyage en Chine et en dehors du pays. Le titre n'est pas affecté, tout comme les autres croisiéristes. Royal Caribbean Cruises progresse.

  • Wall Street devrait tutoyer ses records

    Wall Street devrait tutoyer ses records tandis que les Bourses européennes sont clairement orientés à la hausse à mi-séance grâce à l'apaisement des craintes liées au coronavirus, qui permet en outre aux rendements obligataires et aux cours du brut de poursuivre leur remontée.

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d'environ 0,4% pour le S&P-500 et le Dow Jones et de 0,5% pour le Nasdaq.

    En Europe, l'indice DJ Stoxx 600 gagne 0,48%. Francfort progresse de 0,78%, Amsterdam de 0,56% et Paris de 0,54%.

    L'indice Bel20 avance de 0,53% à 4.173,91 points, proche de son précédent plus haut de 4.176,88 points en clôture du 22 janvier 2018.

    À Francfort, le Dax, qui prend 0,79%, a atteint en séance un pic historique à 13.747,58 points.

    L'épidémie de coronavirus a fait 97 morts supplémentaires mardi en Chine continentale, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires chinoises, ce qui porte à 1.113 décès dans le pays depuis le début de l'épidémie.

    Sur la journée de mardi, 2.015 cas de contamination ont été recensés, soit le plus faible nombre depuis fin janvier."

    "Un air de soulagement souffle maintenant sur les marchés actions du monde entier, les opérateurs se félicitant également de la manière dont la Chine a géré la crise financièrement avec ses injections de liquidités, ce qui a contribué à maintenir la confiance dans le marché."
    Pierre Veyret
    Analyste chez ActivTrades

  • Les principales valeurs à suivre à Wall Street

    Les principales valeurs à suivre mercredi à Wall Street, où les contrats à terme sur les principaux indices indiquent une ouverture en hausse de 0,4%:

    > Boeing estime désormais que le marché mondial du fret aérien aura du mal à croître cette année en raison de l'impact de l'épidémie de coronavirus en Chine, a déclaré mercredi le vice-président en charge du marketing de sa division civile, Randy Tinseth.

    > Blackstone , Carlyle - Un consortium associant les deux groupes de capital-investissement au Canada Pension Plan Investment Board a soumis une offre d'environ 16 milliards d'euros pour les activités d'ascenseurs de ThyssenKrupp, a-t-on appris de deux sources proches du dossier.

    > Teva perd 1,6% en avant-Bourse après la publication de ses résultats trimestriels, malgré un bénéfice par action légèrement supérieur au consensus et des prévisions 2020 conformes aux estimations.

    > Lyft a déclaré mardi soir s'attendre à un ralentissement de sa croissance cette année et a confirmé prévoir de n'atteindre la rentabilité qu'à la fin 2021. Le titre perdait 5% dans les échanges hors séance avant l'ouverture la clôture de Wall Street.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les marchés européens accroissent leurs gains pour la troisième séance consécutive, soutenues par plusieurs résultats d'entreprises positifs et les derniers données de Chine laisant supposer que le pic de'épidémie de coronavirus pourrait être dépassé.

    L'indice DJ Stoxx 600 gagne 0,48% à 430,52 points, un niveau record. Francfort bonifie de 0,79%, Amsterdam et Bruxelles de 0,6% et Paris de 0,39%.

    Heineken NV s'envole de 6,23% après avoir battu ses estimations de bénéfices. Le groupe de luxe Kering SA s'octroie 3% alors que les ventes trimestrielles de sa marque Gucci ont dépassé les prévisions. ABN Amro Group glisse de 7%, parmi les plus fortes baisses du Stoxx 600 après la publication d'un bénéfice net plus mauvais que prévu et sa décision de repousser à plus tard toute décision de changer sa politique de dividende.

    "Le retournement rapide des marchés financiers pourrait témoigner de la complaisance des investisseurs face à l'affaiblissement de la croissance et au risque que le coronavirus prolonge la récession du secteur manufacturier en zone euro", estime Axel Bottte, stratège chez Ostrum Asset Management. "La montée du prix des actifs est probablement un effet collatéral des politiques monétaires accomodantes des banques centrales".

  • Le rendement grec à 10 ans passe sous 1%

    Risquée la dette de la Grèce? Plus vraiment visiblement. Le marché exige moins de 1% pour prêter à 10 ans à la Grèce, un niveau jamais vu.

  • Kepler Cheuvreux relève son target sur Lotus Bakeries

    Kepler Cheuvreux relève son objectif de cours sur Lotus Bakeries .

    Suite aux solides résultats 2019 et en tenant compte du lancement de nouveaux produits, Kepler Cheuvreux estime qu'il y a de la marge pour légèrement relever ses estimations. Lotus devrait bénéficier de la croissance tant de ses produits Biscoff que Natural Foods. La valorisation de l'action est élevée mais c'est justifié estime le courtier, compte tenu du potentiel de croissance ou encore d'un bilan sain. Le nouvel objectif de cours est fixé à 2.850 euros contre 2.520. La recommandation de "conserver" est maintenue.

    Lotus Bakeries cède 0,33% à 2.980 euros.

  • Baisse plus marquée qu'attendu de la production industrielle

    La production industrielle de la zone euro a baissé plus nettement encore qu'attendu en décembre, amplifiant la tendance au ralentissement de l'activité observée au cours des mois précédents, montrent les statistiques publiées par Eurostat.

    Son recul a atteint 2,1% par rapport à novembre et 4,1% sur un an.

    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 1,6% sur un mois et de 2,3% sur un an.

    Ces chiffres pourraient conduire à une révision à la baisse de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au quatrième trimestre, donné en hausse de 0,1% seulement en première estimation fin janvier

  • Les tops et les flops en Europe

    > Kering gagne 3,41%, la meilleure performance du CAC 40, après la publication de ses résultats annuels, supérieurs aux attentes. Le groupe a toutefois prévenu que la crise sanitaire liée au coronavirus pourrait peser sur le secteur du luxe, très exposé au marché chinois.

    >  Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, Heineken s'adjuge 6% à Amsterdam après avoir dit s'attendre à bénéficier cette année de la baisse des prix de l'orge et de l'aluminium, après des résultats 2019 conformes aux attentes.

    >  A la baisse, Amundi cède 2%. Si le groupe français de gestion d'actifs a battu le consensus au quatrième trimestre, Credit Suisse s'inquiète des pressions sur les marges des activités de détail.

    > Le marché sanctionne la banque néerlandaise ABN Amro , qui chute de 6,75% après un bénéfice net trimestriel inférieur aux estimations.

    > Akzo Nobel cède 4%. Le spécialiste néerlandais de la peinture AkzoNobel a fait état d'un bénéfice net à 539 millions d'euros pour l'année 2019, contre 6,6 milliards d'euros en 2018, un plongeon qui s'explique par la vente de sa branche chimie.

  • "Euronav a déboursé un prix très raisonnable"

    Selon l'analyste Cédric Duinslaeger de KBC Securities, Euronav a versé pour les trois nouveaux contrats de construction de navires "un prix très raisonnable". Cela équivaut à 93,5 millions de dollars par navire, laveurs compris. Pour l'installation des laveurs, vous devez généralement compter 3 à 4 millions de dollars, note-t-il.

    À titre de comparaison: le courtier Clarkson parle actuellement d'un prix de construction de 92 millions de dollars pour un VLCC et d'un prix de revente de 105 millions de dollars.

    Duinslaeger évoque "un mouvement opportuniste" d'Euronav, la compagnie étant capable de réagir rapidement grâce à son bilan solide et à sa position de liquidité solide. La recommandation reste à "acheter", avec un objectif de cours de 13,50 euros.

  • Stabilité pour l'enseigne belge Delhaize au sein du groupe Ahold Delhaize

    Les ventes nettes de l'enseigne belge du groupe Ahold Delhaize sont restées stables à 5,1 milliards d'euros en 2019. Au 4e trimestre, on note une légère progression (+0,4% à calendrier égal) à 1,34 milliard d'euros. Le groupe poursuit par contre sa croissance, poussé par ses performances aux États-Unis et aux Pays-Bas.

    Ahold Delhaize propose dès lors le versement d'un dividende brut de 0,76 euro (+8,6%), soit un pay out ratio de 44%. Le groupe a déjà versé en août dernier un dividende intérimaire de 0,3 euro. Le reste devrait être versé le 23 avril prochain.

  • Oddo BHF relève son conseil sur Melexis

    L'analyste Stephane Houri d'Oddo BHF relève sa recommandation sur Melexis de "réduire" à "neutre". L'objectif de cours est de 65 euros, ce qui implique une baisse de 9% par rapport au dernier cours de clôture.

    Melexis gagne 2,4% à 73,05 euros.

  • Heineken se réjouit d'une "solide performance" au second semestre

    Heineken bondit de plus de 5% à la Bourse d'Amsterdam. Le brasseur néerlandais s'est félicité mercredi matin d'un bond de plus de 13% de son bénéfice net pour l'année 2019, à 2,1 milliards d'euros, notamment grâce à une "solide performance" au cours du second semestre.

    Heineken, qui a finalisé en avril un partenariat avec l'entreprise China Resources Beer, principal producteur de bière chinois, a enregistré un chiffre d'affaires de 28,5 milliards d'euros, en progression de 6,4%.

    "En 2019, nous avons enregistré une nouvelle année de croissance supérieure de notre chiffre d'affaires, avec une solide performance continue au second semestre", souligne dans le communiqué le PDG Jean-François van Boxmeer, qui a annoncé mardi son départ à partir de juin après 15 ans à la tête de la compagnie.

    Il sera remplacé par Dolf van den Brink, actuellement président de la région Asie-Pacifique.

  • Le Dax toujours au plus haut

    La Bourse de Francfort évolue en hausse, le Dax gagnant 0,44% à 13.688,07 points, dans un contexte de reflux des craintes liées au coronavirus Covid-19.

  • Les marchés européens ouvrent sur une petite avance

    Les Bourses européennes semblent décidées à poursuivre sur leur lancée haussière à l'ouverture alors que les inquiétudes autour du coronavirus s'atténuent, le nombre de nouvelles contaminations ralentissant.

    Les gains varient entre 0,15% à Paris et 0,32% à Francfort. L'indice DJ Stoxx 600 gagne 0,14%.

    La Bourse de Bruxelles est stable, ralentie notamment par Colruyt (-0,94%), WDP (-0,76%) et Telenet (-0,81%). Hors Bel20, Asit Biotech progresse de 0,51%.

    Le secteur automobile (+1,17%), les minières (+0,58%) et les pétrolières (+0,54%) affichent les meilleures progressions sectorielles en Europe.

  • Asit Biotech: +4%

    Reprise des cotations pour l'action Asit Biotech qui était suspendue depuis mardi matin. La socété active dans le traitement des allergies par immunothérapie vient de se mettre à l'abri de ses créanciers par le biais de la réorganisation judiciaire (PRJ).  Les responsables de la société compter profiter du délai de quatre mois pour remettre la société sur les rails et restructurer la dette.

    Le titre gagne 4,04% à 0,25 euro.

  • |Opening bell|

    • Amsterdam +0,20%
    • Bruxelles: -0,08%
    • Paris: +0,21%
    • Francfort: n.c.

    • Stoxx 600: +0,16%

    • Telenet: -2,51%
    • Ahold Delhaize: +0,27%
    • Mithra: +1,35%
    • Umicore: -0,75%




  • Reprise des cotations pour...

    ... Asit Biotech (voir post de 7h50).

  • Des résultats conformes aux prévisions pour Ahold Delhaize

    Ahold Delhaize a réalisé un bénéfice par action de 0,50 euro au quatrième trimestre. C'est mieux que prévu par les analystes (0,45 euro). Sur toute l'année 2019, le bénéfice par action "sous-jacent" a augmenté de 8,4%. Le quatrième trimestre en particulier a été solide: +17,1%. "Nous avons connu une fin d'année solide", déclare le PDG Frans Muller.

    Pour 2020, Ahold Delhaize prévoit une augmentation du bénéfice par action d'environ 5%. Le cash-flow libre devrait s'élever à 1,5 milliard d'euros. L'année dernière, Ahold Delhaize a réalisé un cash flow libre de 1,8 milliard d'euros.

    Bien que nous fassions des investissements importants en 2020 pour stimuler la croissance à long terme, nous nous attendons à ce que la marge d'exploitation sous-jacente en 2020 soit globalement conforme à 2019.

  • Euronav renforce sa flotte

    Euronav a acquis trois navires VLCC pour un montant total de 280,5 millions de dollars. Ces acquisitions seront financées via les liquidités disponibles et la capacité d'emprunt du groupe.

  • Baisse des taux possible à la BCE

    Les taux d'intérêt en zone euro pourraient encore baisser sans que cela soit néfaste pour l'économie, a estimé mardi un haut dirigeant de la BCE, malgré les appels répétés notamment en Allemagne à en finir avec les taux bas.

    Il existe un niveau de taux si bas qu'il n'a plus d'effet stimulant pour la création de crédit et donc l'économie, a expliqué le chef économiste de la Banque centrale européenne, Philip Lane, lors d'un discours à Berlin. Mais "nous ne sommes manifestement pas à ce stade dans la zone euro", a-t-il ajouté, laissant ainsi entendre qu'il reste de la marge pour baisser encore les taux. 

  • Le Myring est désormais disponible dans les pharmacies belges

    L’un des produits bien connu de Mithra est désormais disponible dans les officines belges. La biopharma annonce en effet le lancement en Belgique de son anneau contraceptif hormonal Myring qui sera vendu sous le nom de marque Myloop.

    Le marché belge des anneaux contraceptifs est évalué à environ 5,1 millions d’euros, avec plus de 600.000 anneaux vendus chaque année avance Mithra dans son communiqué.

  • Briefing d'avant bourse

    Les principales Bourses européennes devraient poursuivre leur progression à l'ouverture, toujours portées par la conviction que le pire de l'épidémie de coronavirus en Chine est désormais passé. Les contrats à terme laissent entrevoir un début de séance en hausse de 0,2%.

    Pékin a annoncé avoir enregistré mardi 97 décès supplémentaires liés au coronavirus, ce qui porte à 1.113 le nombre de cas mortels dans le pays, et fait état de 2.015 nouveaux cas de contamination sur les 24 dernières heures, le chiffre quotidien le plus faible depuis le 30 janvier. Une évolution qui donne de la crédibilité aux déclarations de responsables chinois sur la possibilité de voir l'épidémie refluer.

    "Deux éléments incitent à l'optimisme. Le nombre des infections ralentit et le nombre de guérisons progresse plus vite que celui des décès. Les marchés se sont éloignés du bord du précipice, ils ont évité la chute libre."
    Vishnu Varathan
    Directeur économique de Mizuho Bank Singapour

    La prudence reste néanmoins de mise, notamment après les déclarations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) appelant les Etats à prendre très au sérieux les risques de propagation du virus désormais dénommé Covid-19, des propos qui tranchent avec l'optimisme mesuré affiché par la Chine et, dans une certaine mesure, par les Etats-Unis.

  • Départ du CEO belge d'Heineken

    Heineken a indiqué mardi tabler sur une progression d'environ 5% de son bénéfice d'exploitation cette année après des résultats 2019 conforme aux attentes.

    Le deuxième brasseur mondial a aussi annoncé que le belge Jean-Francois van Boxmeer, son directeur général depuis 15 ans, quitterait ses fonctions le 1er juin et serait remplacé par le directeur de la division Asie-Pacifique, Dolf van den Brink.

  • Asit Biotech en réorganisation judiciaire

    Le tribunal de l'entreprise de Liège vient d'accorder un délai de quatre mois à Asit Biotech pour qu'elle puisse se remettre sur les rails. L'échec de la phase III du produit phare de la société a forcé celle-ci à envisager de réduire la voilure.

  • Dividende et rachats d'actions chez Telenet

    Les résultats de Telenet viennent de nous parvenir. Tout d'abord le dividende: comme promis, le groupe télécoms et médias versera un dividende régulier à partir de l'exercice 2019. Cela représente 1,87 brut par action, un peu moins que les 1,97 euro que les analystes attendaient en moyenne. Au cours de bourse actuel (42 euros), cela représente 4,5% de rendement.

    En décembre, Telenet avait déjà payé une avance de 57 cents, de sorte que le dividende final s'élève à 1,30 euro.

    Telenet va racheter également 55 millions d'actions propres.

  • Déferlante de résultats au programme

    L'agenda s'articule principalement autour des résultats de sociétés.

  • JPMorgan dégrade Umicore

    L'analyste Chetan Udeshi de JPMorgan dégrade Umicore à "neutre" contre "surpondérer". L'objectif de cours est de 42 euros, impliquant une baisse de 10% par rapport au dernier cours de clôture.

  • Optimisme sur le front de l'épidémie de coronavirus

    Bonjour! Les marchés asiatiques progressent, les investisseurs pariant sur le fait que le pic de l'épidémie de coronavirus est dépassé.

    Le nombre de décès lié au coronavirus - désormais officiellement Covid-19 - est passé à 1.115. Cependant, le nombre de nouvelles infections est tombé au niveau le plus bas depuis le 31 janvier. Mardi, 1.638 nouveaux cas ont été déclaré dans la province chinoise du Hubei, où le virus a éclaté. Au pic du 3 février, il y avait plus de 3.000 nouvelles infections. Selon un conseiller médical chinois, l'épidémie en Chine pourrait être terminée d'ici avril.

    Shanghai gagne 0,61% et Shenzhen 1,15%. Le CSI des grandes capitalisations boursières prend 0,6%.

    La Bourse de Tokyo a gagné 0,7%, au lendemain d'un jour férié, dopé par le bond du titre SoftBank Group.

    L'Europe est donné en hausse de 0,2%.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés