1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les marchés rassurés par l'état de santé des États-Unis

Les Bourses européennes ont clôturé en hausse modérée ce jeudi. Janet Yellen, la présidente de la Fed, a laissé entendre qu'une hausse de taux pourrait être décidée le mois prochain. Côté valeurs, les chiffres trimestriels d'Ahold Delhaize ont déçu les investisseurs.
  • Clôture des marchés européens

    FTSE-100 (Londres) +0,67%

    STOXX Europe 600 +0,63%

    CAC 40 +0,59%

    AEX +0,48%

    DAX +0,20%

    BEL 20 +0,09%

  • Le marché est convaincu que la Fed va relever ses taux le mois prochain

    #FED Probabilités hausse de taux décembre désormais à...96.0% --> pic.twitter.com/9viwHe4qrc— Alexandre Baradez (@ABaradez) November 17, 2016

  • Yellen déterminée à aller au bout de son mandat à la Fed

    Janet Yellen a exprimé sa pleine détermination à aller au terme de son mandat à la présidence de la Réserve fédérale américaine, à l'occasion de son audition par une commission du Congrès américain.

    L'actuel mandat de la présidente de la Fed expire le 3 février 2018 mais la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine a alimenté l'hypothèse selon laquelle Janet Yellen pourrait être poussée vers la sortie.

  • USA: un ex-dirigeant du laboratoire pharmaceutique Valeant arrêté pour fraude

    Un ancien dirigeant de Valeant  a été arrêté aux Etats-Unis dans le cadre d'une enquête du département de la Justice qui soupçonne le laboratoire pharmaceutique canadien de fraude aux assurances maladies.

    Gary Tanner, qui a été président des opérations internationales de Valeant, a été arrêté en Pennsylvanie (est), ont indiqué les services du procureur fédéral de New York, qui ont ordonné également l'arrestation dans l'Arizona (sud-ouest) d'Andy Davenport, un ancien dirigeant du distributeur américain par correspondance Philidor dont les liens avec le groupe canadien avaient été dissimulés au grand public.

  • L'action Valeant plonge de 6% à Wall Street

    The CEO of Valeant's Philidor has been arrested https://t.co/KMmYWIHWZ0— zerohedge (@zerohedge) November 17, 2016

  • "L'enjeu des mois à venir devrait désormais tourner autour de la thématique des taux d'intérêt, dont la hausse aurait des conséquences significatives sur les activités à fort endettement"
    gérants de Barclays Bourse

  • Reprise de la cotation de Biocartis

    La FSMA vient d'annoncer que la cotation de Biocartis  reprendra à 15h45, suite à la publication du résultat de son placement privé.

  • |Wall Street: opening bell|

    Dow Jones: -0,04%

    S&P 500: +0,01%

    Nasdaq Composite: -0,11%

  • Biocartis a récolté 32,7 millions d'euros

    Biocartis a levé 32,7 millions d’euros via un placement privé par une procédure accélérée. Biocartis visait au départ un montant de 25 millions d’euros. La biotech a vendu 4.058.917 actions au prix unitaire de 8,05 euros. L'action a été suspendue ce matin.

  • Des stats américaines

    ->L'inflation mensuelle aux Etats-Unis a continué d'accélérer en octobre pour le troisième mois consécutif, poussée par les prix des carburants. L'indice des prix à la consommation (CPI) a progressé de 0,4% en données corrigées des variations saisonnières, conformément aux prévisions des analystes et après avoir avancé de 0,3% en septembre.

    ->Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis ont bondi plus que prévu en octobre pour atteindre leur plus haut niveau depuis plus de neuf ans. Elles se sont élevées à 1,323 million en rythme annualisé, en données corrigées des variations saisonnières, marquant une hausse de 25,5% sur un mois alors que les analystes tablaient sur une progression de 12,5%.

    ->La progression de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie a ralenti en novembre. L'indicateur s'est établi à 7,6 points restant en territoire positif mais reculant de 2,1 points. Les analystes étaient légèrement plus pessimistes, tablant sur un recul de 2,7 points par rapport à octobre à 7 points.

  • Chute surprise des inscriptions au chômage

    Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont connu une chute surprise, tombant à leur plus bas niveau depuis fin 1973.

    En données corrigées des variations saisonnières, le ministère a recensé le dépôt de 235.000 demandes d'allocations chômage pour la semaine close le 12 novembre, marquant un repli de 7,5% sur une semaine alors que les analystes tablaient sur une hausse de 1,2%.

  • >WAL-MART STORES a fait état jeudi de ventes trimestrielles à périmètre comparable en deçà des attentes mais le distributeur a relevé le jalon bas de sa prévision de bénéfice sur l'exercice annuel. Le titre reculait de près de 3%dans les transactions avant l'ouverture à Wall Street.

    >BEST BUY - L'action du premier distributeur américain d'électronique grand public gagne 5,4% à 42,65 dollars en avant-Bourse, en réaction à la publication de ventes à périmètre comparable meilleures que prévu au trimestre.

    >CISCO SYSTEMS. L'équipementier de réseaux chutait mercredi de plus de 4% dans les échanges d'après-Bourse aprè savoir annoncé une prévision de bénéfice ajusté pour le trimestre en cours inférieure aux attentes.

    >JPMORGAN CHASE. Le directeur général de la banque, Jamie Dimon, est en course pour devenir secrétaire au Trésor dans l'équipe de Donald Trump, selon des journalistes de Fox Business Network.

    >GOOGLE. Le directeur exécutif de Google, Sundar Pichai, doit rencontrer vendredi la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager. Google a formellement rejeté début novembre les accusations de l'Union européenne selon lesquelles il avantage ses propres services de commerce électronique et handicape ses concurrents dans la recherche enligne sponsorisée.

    >TESORO a annoncé l'achat de WESTERN REFINING pour 4,1 milliards de dollars, ce qui lui permettra d'ajouter des raffineries au Texas, au Nouveau-Mexique et au Minnesota.

  • Wall Street attendue indécise

    Si l'on se fie aux contrats à terme ("futures") sur les principaux indices américains une heure avant l'ouverture, Wall Street devrait entamer la séance sur une note indécise.

  • Une hausse des taux pourrait intervenir "relativement vite"

    La présidente de la Réserve fédérale (Fed), Janet Yellen, a affirmé jeudi qu'une hausse des taux pourrait intervenir "relativement rapidement", tout en signalant que l'économie américaine et le marché du travail avaient encore "une marge d'amélioration".

    Dans un discours qu'elle devait prononcer devant une commission du Congrès, Mme Yellen s'exprimait pour la première fois depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche, alors que la Fed tiendra une réunion monétaire les 13 et 14 décembre.

    ©Bloomberg

    Tout en répétant qu'un resserrement du crédit "pourrait bien être approprié relativement rapidement si les données économiques continuent de montrer des progrès", Janet Yellen est apparue prudente, insistant plusieurs fois sur le fait que l'économie américaine a encore une marge d'appréciation. 

    La relative stabilité du taux de chômage à 4,9% et le fait que le taux de participation à l'emploi n'augmente guère lui font dire qu'il y a encore des progrès à faire. 

    Dans cette intervention relativement courte, qui devait précéder une audition de plusieurs heures devant une commission économique dominée par les Républicains, Janet Yellen, une démocrate, a assuré que la croissance économique, qui a accéléré à 2,9% au 3e trimestre, "continuerait à un rythme modéré, suffisant pour générer de meilleures conditions sur le marché du travail et un retour de l'inflation vers l'objectif de 2%".

    "Attendre davantage de preuves" d'amélioration de l'activité "ne reflète pas un manque de confiance dans l'économie", a-t-elle assuré, ajoutant qu'il ne fallait pas non plus attendre trop longtemps avant de relever les taux sous peine de devoir les augmenter plus brutalement. ensuite.

  • La présidente de la Fed parle

    **JANET YELLEN DÉCLARE QUE LA FED A JUGÉ LORS DE SA RÉUNION EN NOVEMBRE QU'UNE HAUSSE DE TAUX POURRAIT BIEN DEVENIR OPPORTUNE ASSEZ VITE

    **JANET YELLEN (FED) DÉCLARE QUE RETARDER TROP LONGTEMPS LES HAUSSES DE TAUX POURRAIT ENCOURAGER LES PRISES DE RISQUES EXCESSIVES

  • Nyrstar se couvre davantage

    Le numéro un mondial du zinc avait déjà mis en place une couverture pour se protéger contre une baisse des prix du zinc pour le premier trimestre de 2017. Nyrstar a étendu cette protection pour les trimestres suivants de 2017. Pour les détails de ce "hedging", cliquez ici.

    Les actionnaires de Nyrstar réunis en assemblée extraordinaire ont, par ailleurs, approuvé l'ordre du jour qui concernait un emprunt émis en juillet.

  • Venez commenter l'actualité boursière avec nous dès 12h30 (->13h30)

  • Zone euro: l'inflation au plus haut depuis 27 mois

    L'inflation dans la zone euro a légèrement accéléré en octobre, les prix ayant progressé de 0,5% sur un an, son taux le plus élevé depuis 27 mois, a annoncé jeudi l'Office européen de statistiques Eurostat, confirmant sa première estimation.

    Ce chiffre est en hausse par rapport au mois de septembre, où l'inflation s'était élevée à 0,4%. Il est également supérieur aux attentes des analystes qui tablaient le 31 octobre sur 0,4%.

    Cette nouvelle hausse est une bonne nouvelle pour la Banque centrale européenne (BCE) qui s'échine depuis deux ans à tenter de doper les prix.

     

    Euro area annual inflation confirmed at 0.5% in October 2016 (September 0.4%) #Eurostat https://t.co/Uuf3AT2b3Z pic.twitter.com/se4ikh1bJa— EU_Eurostat (@EU_Eurostat) 17 novembre 2016

  • Les marchés à la mi-séance en 5 points

    1. Les marchés européens ont évolué dans le rouge ce jeudi en matinée poursuivant sur la tendance de mercredi et sur la clôture négative du Dow Jones. Vers midi, la tendance était toutefois à l’hésitation avant l’audition de la présidente de la Fed au Congrès.
    2. A l’approche de midi, le Bel 20 se contractait de 0,6%, le CAC 40 grignotait 0,16% et l’Euro Stoxx 50 était stable.
    3. Les résultats trimestriels d’Ahold Delhaize ont été mal accueillis en Bourse. Le titre perd 3%.
    4. Les actions Biocartis et WDP sont suspendues le temps de réaliser des placements privés d’actions.
    5. Vers midi, les contrats à terme des principaux indices américains laissaient entrevoir une ouverture dans le vert à Wall Street.
  • L'euro se reprend face au dollar en attendant Janet Yellen

    ©AFP

    L'euro remontait légèrement jeudi face au dollar alors que les marchés attendent que la présidente de la Fed, Janet Yellen, auditionnée par le Congrès, donne des éclaircissement sur ses intentions en matière de politique monétaire. 

    "Les marchés vont se focaliser sur l'intervention de Janet Yellen, présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed), devant le Congrès, qui prend une importance particulière avec la victoire de Donald Trump", a commenté Michael van Dulken, analyste chez Accendo. C'est la première fois que Janet Yellen s'exprimera en public depuis l'élection de Donald Trump. 

    Le futur président républicain a affirmé son intention de conduire une politique d'investissements massifs, ce qui pourrait entraîner de l'inflation. La Fed, dont la mission est notamment de protéger la valeur du dollar, pourrait donc être amenée à relever ses taux dès décembre pour contre-balancer cette inflation prévue.

    La hausse des taux de la Fed entraînerait une valorisation du dollar, et c'est sur ces anticipations que le billet vert atteint des sommets depuis plusieurs semaines.

    Janet Yellen s'exprimera à partir de 16h devant le Congrès, et pourrait renforcer ou infirmer l'hypothèse qu'une hausse des taux se prépare pour la réunion monétaire des 13 et 14 décembre.

    Devant une commission sur les affaires économiques, Mme Yellen va aussi s'attacher à défendre l'indépendance de la banque centrale et ses efforts de régulation financière, soumis à une attaque en règle des républicains, qui ont conservé le contrôle des deux chambres du Congrès. 

  • Mithra s'entrouvre les portes du marché chinois

    La société liégeoise Mithra , spécialisée dans les produits de santé féminine, a signé une lettre d'intention avec la société chinoise Zhejiang Xianju Pharmaceutical en vue d'un partenariat sur l'utilisation de l'Estetrol.

    "Le marché chinois de la santé féminine est particulièrement intéressant, car fort réticent aux hormones sous leur forme actuelle", souligne François Fornieri, le CEO Mithra.

    Les produits de Mithra à base d'Estetrol, un oestrogène naturel produit par le foetus humain, pourraient dans ce contexte prendre une part considérable du marché chinois.

  • Voici le briefing actions belges du jour

    Briefing actions 17/11 KBC, Ageas, Ahold Del, AB InBev, Telenet, Orange, Kinepolis, Biocartis, Ablynx, Dexia, WDP https://t.co/4NoC6nxHTs pic.twitter.com/8W8MzD08wD— Stéphane Wuille (@stephanewuille) November 17, 2016

  • "Reco" relevée pour Ageas

    Le broker KBW a relevé sa recommandation sur Ageas à "surperformer" contre "neutre" avant. L'objectif de cours passe de 33 euros à 36,5 euros avant.

  • L'action WDP suspendue

    L'action de WDP a été suspendue ce matin à la Bourse de Bruxelles. La Sir organise un placement privé qui précède une augmentation de capital.

  • Ahold Delhaize sanctionnée en Bourse

    Il semble apparemment difficile d'évaluer les premiers chiffres communs du groupe fusionné Ahold Delhaize . Alors que pour certains analystes, ils étaient en ligne avec les attentes, pour d'autres, ils ne sont pas satisfaisants. Selon Reuters, le résultat opérationnel sous-jacent de 513 millions d'euros se situe en dessous des prévisions moyennes de 525 millions d'euros.

    La raison avancée est à trouver dans la situation difficile rencontrée sur la côté est des Etats-Unis où Ahold Delhaize est présent via les chaînes Shop & Shop, Food Lion et Hannaford.

    Dans les premiers échanges, le titre perdait plus de 3%.

  • Le début de séance en 5 points

    • Les indices européens ont ouvert en repli ce jeudi matin dans la foulée de Wall Street, l’effet Trump se tarissant sur les marchés.
    • A Bruxelles, le Bel 20 recule de 0,53%. Le CAC 40, de son côté, cède 0,29% et l’Euro Stoxx 50 0,3%.
    • L’action Ahold Delhaize perdait plus de 3% dans la foulée de la publication des résultats trimestriels du groupe.
    • Augmentation de capital chez Biocartis et WDP .
    • L’once d’or est en hausse de 0,27%.
  • Dexia engrange des bénéfices

    309 millions d'euros. Tel est le résultat net enregistré par Dexia au cours du troisième trimestre, là où le bénéfice ressortait à 127 millions un an plus tôt. Sur ce montant, 99 millions sont attribuables au résultat net récurrent; 176 millions sont issus de la volatilité comptable (ajustement de valeur en IFRS 13, valorisation des dérivés OTC, etc); enfin 34 millions sont issus d'éléments non récurrents, comme la vente de la tour parisienne à La Défense  (50 millions avant impôts) certes effacée partiellement par des prises de provisions pour litiges.

    Pour en savoir plus:

    Délesté du dossier autrichien, Dexia engrange les bénéfices https://t.co/7R5L6COima— L'Echo (@lecho) 17 novembre 2016

  • |Opening bell|

    Bel 20: -0,34%

    CAC 40: -0,11%

    Euro Stoxx 50: -0,17%

  • Il semble qu'en juste une semaine après la victoire surprise de Trump, les investisseurs ne savent déjà plus si les intentions du président élu de relancer les dépenses et de réduire les impôts vont doper l'inflation autant qu'anticipé.
    Michael Hewson
    Analyste de CMC Markets

  • Hausse de près de 10% de visiteurs chez Kinepolis

    ©Jonas Roosens

    Si le bulletin trimestriel de Kinepolis affiche une hausse de la fréquentation de ses installations avec 5,3 millions de visiteurs, soit 9,5% de plus qu’au cours de la même période de l’an dernier, c'est principalement dû au fait que le groupe n'a cessé de s'étendre avec le rachat des cinémas Utopolis en France, au Luxembourg et aux Pays-Bas en novembre 2015 d’une part, et de l’ouverture des complexes Kinepolis de Dordrecht et de Breda (Pays-Bas) d’autre part.

    Abstraction faite de l’expansion, le nombre de visiteurs a baissé dans tous les pays, sauf en Espagne. 

  • Le topo sur les marchés avant l'ouverture

    •Les Bourses européennes sont attendues stables ou en légère hausse jeudi à l'ouverture, tandis que l'effet dopant de la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine sur les rendements obligataires s'estompe.

    •Dans ce contexte de reflux des taux de rendement, le dollar marque également une pause et oscille autour de son pic de plus de 13 ans et demi atteint la veille face à un panier de devises de référence.

    •La Bourse de Tokyo a terminé sur une note stable, alors que le yen est affaibli face au dollar par une opération de rachat d'obligations du Japon qui a pesé sur certains rendements de la dette souveraine du pays. L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) grignote 0,1%.

    Wall Street a terminé mercredi en baisse après plus d'une semaine de hausse qui a permis au Dow Jones d'afficher quatre records de clôture d'affilée à la suite de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

    •Les cours du pétrole sont en légère baisse après la publication des stocks officiels de brut qui ont confirmé une nouvelle augmentation aux Etats-Unis la semaine dernière. Les pertes restent toutefois limitées par l'annonce suivant laquelle la Russie est prête à apporter son appui à toute décision de gel de la production de l'Opep et juge élevées les chances que le cartel parvienne à un accord sur ses modalités d'ici au 30 novembre.

  • La Bourse de Tokyo finit sur une note stable

    La Bourse de Tokyo a fini sur une note quasiment stable jeudi, alourdie par les valeurs bancaires, après une clôture en baisse de Wall Street qui a marqué la fin de l'effet Trump.

    L'indice Nikkei a fini en baisse de 5,64 points, soit 0,03%, à 17.856,57 points et le Topix, plus large, a pris 1,43 point, soit 0,10%, à 1.423,08 points.

  • Biocartis veut lever 25 millions d'euros, l'action est suspendue

    Biocartis va lever des fonds via une augmentation de capital de 25 millions d'euros. Un maximum 4.058.917 actions nouvelles seront vendues via un placement privé. L'action a été suspendue ce matin, le temps de réaliser cette opération.

    La société malinoise spécialisée dans le diagnostic moléculaire Biocartis a, par ailleurs, signé un accord aux USA: Thermo Fisher Scientific se chargera de la distribution du produit phare Idylla.

    Biocartis a également publié ses résultats trimestriels. Ils sont ici.

  • Le bénéfice de KBC bien au-delà des attentes

    KBC a enregistré un  bénéfice net de 629 millions d’euros au troisième trimestre 2016, contre 721 millions d’euros au trimestre précédent (résultat qui était influencé par un impact positif unique de 84 millions d'euros (après impôts) découlant de la cession des actions Visa Europe) et 600 millions d’euros au troisième trimestre 2015. Ce chiffre est nettement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice de 558 millions d'euros.

    Comme annoncé précédemment, KBC versera un dividende intérimaire de 1 euro par action le 18 novembre 2016 au titre de l'exercice financier en cours, en tant qu'acompte sur le dividende total de 2016.

    KBC surprend en dépassant les attentes https://t.co/8MLHuvoBgk— L'Echo (@lecho) 17 novembre 2016

  • Ahold Delhaize en ligne avec les prévisions

    Sur une base pro forma, Ahold Delhaize a dégagé au 3e trimestre des ventes en hausse de 2,6% à 14,55 milliards d’euros, en ligne avec les prévisions des analystes. Même chose pour l’ebitda sous-jacent qui atteint 932 millions d’euros contre 897 millions un an plus tôt soit une hausse de 3,9%. Lors de sa journée des investisseurs prévue le 7 décembre, le groupe présentera sa stratégie.

    ©Ahold

  • Bonjour à toutes et tous!

    Bienvenue sur le "market live" de L'Echo pour cette journée du jeudi 17 novembre bien chargée en résultats trimestriels de sociétés belges comme KBC, Ahold Delhaize, Kinepolis, Dexia, Biocartis...

Plus sur Les Marchés

Echo Connect