1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le coupon de Proximus pèse sur le Bel 20 | L'Europe dans le désordre

Les marchés européens ont perdu du terrain, excepté à Francfort. A Bruxelles, le Bel 20 a poursuivi son repli avec le détachement du coupon de Proximus et un nouveau revers pour Umicore. A New York, les indices évoluent près de l'équilibre à mi-séance.
  • A l'agenda ce jeudi

    C'est ici que se referme notre Market Live. Merci de nous avoir suivis et à demain! 

     • A l'agenda de ce jeudi: 

    Le Japon et la Suède auront les yeux rivés sur leur banque centrale qui doit prendre une décision en matière de taux. Les chiffres du chômage aux Etats-Unis sont également à l'agenda. 

    L'actu sera encore dominée par une pluie de résultats d'entreprise. Chez nous, Biocartis, Cofinimmo, Sioen ou encore Galapagos sont attendus au rapport. A l'étranger, les investisseurs surveilleront les chiffres dévoilés par Bayer, UBS et à Wall Street Amazon, Ford ou encore Intel

  • La clôture en Europe

    Les principales Bourses européennes ont terminé dans le rouge, à l'exception de Francfort. De nombreux résultats d'entreprises ont animé une tendance alourdie par la publication d'un indice Ifo décevant.

    • Bruxelles: -1,44%
    • Paris: -0,28%
    • Francfort: +0,53%
    • Londres: -0,73%
    • Stoxx 600: -0,12% 

  • Wereldhave propose un dividende optionnel à ses actionnaires

    L'assemblée générale des actionnaires de Wereldhave a décidé de distribuer pour l’exercice 2018 un dividende brut de 5,20 euros par action. Après la retenue du précompte mobilier de 30% le dividende net s’élève donc pour l’exercice 2018 à 3,64 euros par action. Wereldhave a ensuite décidé de proposer à ses actionnaires un dividende optionnel pour l’exercice 2018.  

  • Quand Wall Street s'emballe

    Les Bourses américaines grimpent de sommet en sommet. Le S&P 500 évolue sur des niveaux historiques. Et le Nasdaq connait pour l'instant sa meilleure année depuis 1991. Malgré tout, de nombreux stratégistes parient sur une poursuite de la hausse.

  • Statu quo sur les taux au Canada et prudence pour la suite

    La Banque du Canada a laissé son taux directeur inchangé, une décision sans surprise, mais elle a renoncé à évoquer l'éventualité d'un resserrement de sa politique à l'avenir et abaissé sa prévision de croissance pour cette année.

  • Les déboires du 737Max coûteront 1 milliard à Boeing

    L'avionneur américain, dont les appareils 737 MAX sont cloués au sol depuis le crash de l'avion d'Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts, suspend ses prévisions. 

    > Lire notre article

  • AB InBev a un nouveau président et un nouvel objet social

    Les actionnaires du premier brasseur mondial ont approuvé les changements proposés dans la politique de rémunération, l'objet social et la composition du conseil d'administration. Ce qui ne les a pas empêchés de soumettre la direction d'AB InBev  à un feu roulant de questions lors d'une assemblée générale animée. 

    > Le compte-rendu de l'AG d'AB InBev

  • La confiance des chefs d'entreprise au plus bas depuis 19 mois

    Selon le baromètre de la Banque nationale de Belgique, la confiance des chefs d'entreprise a atteint en avril son plus bas niveau depuis septembre 2017, soit 19 mois, et cela après une légère amélioration en mars. La baisse est la plus marquée dans la construction et dans l'industrie manufacturière.

    L'indicateur a en revanche progressé pour la deuxième fois d'affilée dans le commerce. La confiance est négative pour le cinquième mois consécutif. L'indicateur a baissé à -3,2 en avril, contre -0,7 en mars.  

  • Wall Street | Opening bell

    La Bourse de New York hésitait sur la direction à suivre à l'ouverture après une nouvelle salve de résultats d'entreprises, reprenant son souffle après avoir atteint la veille de nouveaux records. Entraînée par les résultats ou prévisions meilleurs que prévu de plusieurs grands noms de la cote comme Coca-Cola, United Technologies ou Twitter, Wall Street avait terminé en nette hausse mardi et porté le S&P 500 (+0,88%) et le Nasdaq (+1,32%) à des niveaux inédits, tandis que le Dow Jones avait pris 0,55%. 

    A l'ouverture ce mercredi: 

    • Dow Jones: -0,07%
    • S&P 500: -0,03%
    • Nasdaq Composite: +0,10%  

     

  • L'AG de Telenet dominée par la confrontation avec son actionnaire Lucerne

    Pour l'assemblée générale de Telenet , l'actionnaire activiste Lucerne Capital Management avait préparé une liste exhaustive de questions. Lucerne, qui possède 3,01% de Telenet, est depuis longtemps mécontente des relations entre Telenet et son actionnaire majoritaire, Liberty Global , avec 56,4% des titres.

    La liste des questions a été soumise à l’avance afin que Bert de Graeve, président du conseil d’administration, puisse lire immédiatement les réponses détaillées. L'ensemble de la conférence a duré plus d'une heure, ce qui a finalement fait réagir d'autres actionnaires.

    Lucerne s'interroge sur les liens entre Telenet et sa maison mère Liberty Global, ou encore sur la nomination d'Enrique Rodriguez, directeur de la technologie de Liberty, au conseil d'administration de Telenet.

    La patience avec laquelle De Graeve a lu les réponses et a entamé un débat avec la délégation de Lucerne présente dans la salle n'a pas satisfait cette dernière.

    Le représentant de Lucerne a pris la parole juste avant les votes. "Nous sommes satisfaits de la gestion opérationnelle, mais Telenet ne fait aucun progrès en matière de gouvernance d'entreprise. Nous continuons d’insister sur le respect des droits des actionnaires minoritaires. "

  • Un nouveau traitement sur les rails pour Oxurion, l'action grimpe

    La biotech flamande a terminé le recrutement des patients pour un essai clinique de phase I. KBC a dans la foulée relevé son conseil sur Oxurion, de quoi faire des étincelles à la Bourse de Bruxelles.

  • Caterpillar optimiste grâce à un coup de pouce fiscal

    Caterpillar , le géant américain des engins agricoles, de chantier et de construction, a publié des résultats du 1er trimestre meilleurs que prévu et se montre plus optimiste sur l'ensemble de l'année grâce à un coup de pouce fiscal.

    Sur les trois premiers mois de l'année, Caterpillar a vu son chiffre d'affaires augmenter de 5% à 13,5 milliards de dollars, légèrement supérieur aux attentes de Wall street.

    Le bénéfice par action --le vrai baromètre des investisseurs américains-- est très largement supérieur aux attentes à 2,94 dollars contre les 2,85 sur lesquels tablaient les analystes. Ces profits sont pour partie (31 cents par action ou quelque 200 millions de dollars) liés à la réforme fiscale de l'administration Trump.

    Grâce à ce coup de pouce, Caterpillar a revu en hausse sa prévision de bénéfice par action pour l'ensemble de l'exercice à une fourchette comprise entre 12,06 et 13,06 dollars contre 11,75 et 12,75 dollars auparavant.

  • Boeing suspend ses objectifs financiers annuels

    Boeing a annoncé un recul de ses bénéfices et revenus au premier trimestre, en raison des incertitudes entourant le 737 MAX, son avion vedette impliqué dans deux tragédies rapprochées ayant fait au total 346 morts en cinq mois.

    Le bénéfice net a chuté de 13,2% à 2,1 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 22,9 milliards, en baisse de 1,98%, indique l'avionneur dans un communiqué, ajoutant qu'il suspendait ses objectifs financiers annuels annoncés en début d'année.

  • Anarko: Occidental Petroleum surenchérit sur l'offre de Chevron

    Occidental Petroleum , compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, annonce son intention de racheter sa concurrente Anadarko Petroleum pour 57 milliards de dollars (50,9 milliards d'euros), mettant ainsi sur la table sept milliards de dollars de plus que Chevron .

  • WDP publie les modalités de son dividende

    Cette année WDP offre à nouveau à ses actionnaires la possibilité d'un dividende optionnel.

    Les  actionnaires ont donc le choix entre:

    → la distribution d'un dividende en espères de 4,80 euros brut contre remise du coupon 29

    → l'apport du dividende en échange de nouvelles actions WDP. Une nouvelle action par l'apport de 39 coupons numéro 29. Le prix d'émission des nouvelles actions est de 131,04 euros, soit une réduction de 3% par rapport au cours moyen ajusté.

    → un mix entre l'apport en nature des droits de dividendes en échange pour de nouvelles actions, et un paiement du dividende en espèces

    L'actionnaire de référence, la famille Jos De Pauw, a déjà fait savoir qu'il entend souscrire pour la totalité de sa participation sur le dividende optionnel.

  • +6,3%
    Snap bondit en avant-Bourse
    Snap a vu le nombre d'usagers de son application Snapchat augmenter sur janvier-mars pour la première fois depuis trois trimestres et sa prévision de chiffre d'affaires annuel dépasse le consensus. Dans les échanges avant-Bourse, l'action prend 6,3%. JPMorgan a relevé sa recommandation à "neutre" contre "sous-pondérer".

  • L'essentiel des marchés

    Fiesta pour les technos | Les résultats donnent le ton | Boeing, Caterpillar et AT&T à l'agenda

    1. Les indices européens en ordre dispersé, dans un marché qui digère une déferlante de résultats
    2. Francfort gagne 0,86%. Paris est à l'équilibre (-0,01%). Amsterdam et Bruxelles perdent respectivement 0,12% et 0,87%.
    3. L'indice Ifo du climat des affaires est retombé, décevant les attentes des opérateurs
    4. Les valeurs technos, en tête des gains sectoriels en Europe, avec un bond de 3%, dans la foulée de Wirecard, SAP, Ingenico...
    5. L'indice sectoriel automobile, l'une des plus fortes baisses en Europe, plombé par l'avertissement de Nissan
    6. Wall Street attendue sans tendance à l'ouverture
    7. Trimestriels de Boeing, Caterpillar et AT&T avant l'ouverture de la Bourse de New York

  • Umicore s'enfonce

    Umicore poursuit sur sa lancée négative de la veille, ajoutant 2,87% aux 17,33% perdu la veille suite à un avertissement sur résultats. L'action a cédé jusqu'à 5,5% en début de matinée.

    Plusieurs analystes ont réduit leur objectif ce matin, comme Deutsche Bank (35 euros contre 37), Equita (-10% à 45 euros), Berenberg (42 euros contre 46) et Liberum (44 euros contre 47).

    Degroof Petercam a retiré la valeur de sa liste d'actions favorites. Le broker estime que l'action sera encore sous pression quelques mois encore.

  • Le patron d'ING ouvert à une acquisition transfrontalière

    Le directeur général d'ING  Ralph Hamers a dit devant les actionnaires de la banque néerlandaise que son établissement était prêt à envisager une acquisition transfrontalière si certaines conditions étaient réunies, rapporte le quotidien Het Financieele Dagblad. Ces propos interviennent une semaine après que la presse allemande a écrit qu'ING avait fait état de son intérêt pour Commerzbank si les discussions de rapprochement entre la deuxième banque allemande et Deutsche Bank, la première, venaient à échouer. ING, numéro trois de la banque en Allemagne, et Commerzbank ont refusé de commenter ces informations.

  • Engie annonce un effet température négatif sur ses comptes

    Pour Engie  , "l'effet température" en France résultant de l'écart entre un premier trimestre 2018 "froid" et un premier trimestre 2019 "chaud" aura un "impact volume" négatif.

    Dans une présentation, le groupe précise que cet effet négatif concernera l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) et le résultat opérationnel courant aussi bien des activités de l'offre en France que de ses activités réseaux de distribution de gaz dans le pays.

  • Le point sur les marchés en Europe

    Avalanche de résultats | SAP, Wirecard, STMicro bondissent | Akzo Nobel délaissée

    Les indices actions européens marquent une pause, redescendant quelque peu de leurs sommets alors que les investisseurs digèrent de nombreux résultats d'entreprises des deux côtés de l'Atlantique.

    Par ailleurs, le baromètre Ifo mesurant le moral des entrepreneurs allemands est ressorti en baisse en avril, alors que le consensus attendait une amélioration.

    L'indice Bel20 perd 0,90%, Amsterdam 0,45% et Paris 0,24% tandis que Francfort (+0,04%) est stable.

    Les valeurs du secteur de la technologie pointent en tête des hausses sectorielles, avec un gain de 2% pour l'indice Stoxx du compartiment, grâce à l'envolée de SAP (+6,13%), de Wirecard (+6%) et de STMicroelectronics (+2,3%).

    SAP gagne 6,13%. Le concepteur de progiciels a accusé une perte nette de 108 millions d'euros au premier trimestre, liée à son plan de restructuration, mais le groupe se montre donc optimiste pour la fin de son exercice.

    Wirecard bondit de 6%. L'étoile montante de la finance allemande, secouée par des accusations de fraude, a annoncé l'arrivée à son capital du géant japonais SoftBank, qui va investir 900 millions d'euros, soit environ 5,6% de son capital.

    STMicroelectronics prend 2,3%, malgré la publication d'un bénéfice net en repli de 57% sur le premier trimestre, à 178 millions de dollars, qu'il explique par un "ralentissement de la dynamique du marché" des semi-conducteurs.

    Ingenico gagne 4%, bénéficiant d'une révision à la hausse de ses objectifs pour l'exercice en cours, après un bon premier trimestre, qui a vu les ventes progresser de 29%.

    Au rayon des baisses, Akzo Nobel perd 3%. Le producteur de peinture a vu son bénéfice d'exploitation augmenter de 9% au premier trimestre, à 193 millions d'euros. Ce chiffre est inférieur de 10% aux prévisions des analystes.

    BioMerieux, le spécialiste du diagnostic in vitro abandonne 5,74% après avoir fait état de résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

     

  • Le moral des entrepreneurs allemands retombe

    En Allemagne, l'indice Ifo mesurant le climat des affaires s'affiche à 99,2 points en avril. Le consensus des analystes misait sur un indicateur à 99,9 points.

    Sur le marchés des changes, l'euro  accentuait ses pertes face au dollar après la publication de cet indice inférieur aux attentes.

  • "ABN Amro et Degroof Petercam s'intégreraient bien ensemble"

    De Tijd annonçait ce matin qu'une partie, ou peut-être l'intégralité du capital de Degroof Petercam était à vendre. Les candidats repreneurs potentiellement intéressés seraient: ABN Amro , Belfius et Pictet.

    L'analyste Jason Kalamboussis de KBC Securities estime qu'ABN Amro est le candidat idéal : ""Une entreprise privée, et une entité plus importante, cela resterait malgré tout dans les moyens d’ABN Amro, fournissant un meilleur usage de son excédent de capital que les rachats d'actions, tout en rééquilibrant le profil du groupe et en tirant parti de son expertise informatique pour combler le manque d’investissements de Degroof Petercam dans ce secteur, ce qui conviendrait bien. Il y a également des pressions croissantes sur les marges dans le secteur, comme l'illustrent les récentes fusions et acquisitions (DWS, J.Baer, UBS). Beflius pourrait être un fort concurrent cependant."

     

  • SAP: +5,3%

    L'action SAP en hausse de 5,3% après ses résultats du premier trimestre.

  • Wirecard: +8%

    L'action Wirecard gagne 8% après l'annonce de l'achat de 5,6% du capital par Softbank.

  • KBC Securities "achète" Oxurion

    KBC Securities relève son conseil sur Oxurion à "acheter" contre "conserver". L'objectif de cours est de 6 euros.

  • | Opening Bell |

    Bruxelles: -0,59%
    Amsterdam: -0,34%
    Francfort: n.c.
    Paris: -0,26%
    DJ Stoxx 600: -0,12%

    Hamon: +3,6%
    Orange Belgium: -1,13%
    Proximus (ex-dividende):-0,27%
    Umicore: -1,17%

  • Kepler Cheuvreux sur Melexis

    Un jour après les prévisions moroses de Melexis , l'analyste Matthias Maenhaut de Kepler Cheuvreux relève son conseil sur la valeur de "réduire" à "conserver". L'objectif de cours est de 68,50 euros contre 42 euros jusqu'ici, soit un potentiel de hausse de 0,4% par rapport au dernier cours de clôture.

  • Quelques valeurs à suivre en Europe

    SAP, STMicroelectronics, Volvo Group...

    Credit Suisse - Le groupe bancaire a dégagé un bénéfice inattendu au titre du premier trimestre, des gains plus importants que prévu dans son activité de gestion de fortune ayant compensé le recul de son activité de banque d'investissement. Le titre gagne 2,3% en avant-Bourse.

    SAP - Le concepteur de logiciels s'est fixé de nouveaux et ambitieux objectifs à moyen terme pour sa marge d'exploitation tout en annonçant mercredi une perte d'exploitation trimestrielle résultant essentiellement d'une charge de restructuration.

    STMicroelectronics - Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs a annoncé que son chiffre d'affaires devrait renouer avec la croissance dès le deuxième trimestre après un net recul au premier trimestre, comme prévu, en raison d'un tassement d'activité sur certains de ses marchés.

    Volvo Group - Le fabricant suédois de poids lourds, a annoncé quasiment doublé son bénéfice net au premier trimestre sur un an, porté par une augmentation des ventes sur l'ensemble de ses marchés, et affiche une rentabilité en hausse.

  • Ce qu'il faut savoir avant l'ouverture des marchés

    Du rouge en vue à l'ouverture | Pluie de résultats | Proximus ex-dividende

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse à l'ouverture d'une séance qui devrait être animée principalement par les résultats des entreprises.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 0,21% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,27% et le FTSE à Londres 0,25%.

    3. Parmi les rares statistiques à l'agenda, les investisseurs suivront avant tout l'indice de l'institut Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagne en avril, à 10h.

    4. La Maison blanche a annoncé que le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, se rendront à Pékin pour un nouveau cycle de négociations commerciales qui débutera mardi 30 avril.

    5. Le S&P 500 et le Nasdaq ont signé mardi des records de clôture, de bons résultats, à commencer par ceux de Twitter (+15,62%) et d'United Technologies (+2,26%), ayant apaisé les craintes des investisseurs concernant un repli du bénéfice des entreprises américaines.

    6. Les publication de poids lourds tels que Boeing et Caterpillar sont attendues en avant-Bourse et Facebook, Microsoft ou encore Visa après la clôture de Wall Street.

    7. Le dollar australien tombe à un plus bas de six semaines face au dollar américain, la faiblesse des derniers chiffres de l'inflation alimentant les spéculations sur un assouplissement monétaire de la part de la Banque de Réserve d'Australie.

  • Orange Belgium plonge dans le rouge

    Malgré un chiffre d’affaires en hausse de 3,8%, Orange Belgium est passé dans le rouge au premier trimestre. La perte nette s’élève à 8,3 millions d’euros. Un an auparavant, une perte (bien que moindre) de 0,4 million d'euros avait également été enregistrée.

  • Hamon: des commandes moins nombreuses mais plus rentables

    Le carnet de commandes Hamon s’élevait à 66,2 millions d’euros fin mars. C’est un tiers de moins que la même période de l’année précédente, lorsque le constructeur de tours de refroidissement avait pu enregistrer 97 millions d’euros de commandes. Hamon souligne la forte amélioration de la rentabilité des commandes.

  • Proximus ex-dividende

    Proximus cote ex-dividende de 1 euro brut ce mercredi.

  • Aedifica veut lever 418 millions d'euros

    Aedifica va émettre 6.147.142 actions nouvelles avec droits de préférence afin de lever un maximum de 418 millions d’euros. Trois actions anciennes permettront de souscrire à une nouvelle au prix unitaire de 68 euros.

    La période de souscription des nouvelles actions débutera dès demain pour se clôturer le 2 mai, en fin de journée.

     

  • Berenberg réduit son target sur Umicore

    Au lendemain du net avertissement sur résultats d'Umicore , Berenberg réduit son objetif de cours sur la valeur à 42 euros contre 46 euros. La recommandation reste à "acheter".

    "Les nouvelles prévisions pour 2019 sont certainement décevantes et soulèvent des questions sur le pouvoir de tarification d'Umicore en matière de cathodes. L’avertissement sur les bénéfices ne menace toutefois pas la croissance à long terme d’Umicore ", explique l’analyste Sebastian Bray.

  • WDP confirme ses prévisions annuelles

    Le spécialiste de la logistique WDP a vu le bénéfice du premier trimestre augmenter de 13% à 33,4 millions d’euros. Son bénéfice par action a augmenté de 8% à 1,45 euro.

    Pour 2019, WDP confirme le bénéfice par action prévu de 6,50 euros et un dividende brut de 5,20 euros. Les deux impliquent une augmentation de 8%.

    La SIR tient son assemblée générale ce mercredi. Plus d'informations en cours de journée.

  • Nyrstar change (une nouvelle fois) la date de ses chiffres annuels

    Nyrstar a annoncé mardi soir que les dates de publication des chiffres annuels (pour 2018) et de son trading update trimestre étaient modifiées. L'opération intervient "dans le cadre de la vaste recapitalisation du bilan du groupe". Les deux seront maintenant publiés le vendredi 24 mai. L'assemblée générale se tiendra le 25 juin.

  • Phase II pour le MOR106 de Galapagos

    La biotech Galapagos et la société allemande MorphoSys ont annoncé mardi soir le lancement d'une étude de phase II sur une formulation sous-cutanée de MOR106, un anticorps expérimental dirigé contre des maladies de peau (IL-17C).

    L'étude touchera 60 patients qui recevront soit une dose de MOR106 soit un placebo. L'étude durera 8 semaines avec un suivi de 16 semaines. Objectif: mesurer la fréquence et la gravité des effets indésirables survenus pendant le traitement; et ce jusqu'à la 24e semaine.

  • A Wall Street, le S&P 500 et le Nasdaq à de nouveaux records

    Wall Street, entraînée depuis plusieurs mois par la politique monétaire accommodante de la banque centrale américaine et depuis quelques séances par des résultats d'entreprises meilleurs que prévu, a atteint de nouveaux sommets mardi.

    La période de turbulences qui avait fortement secoué les marchés fin 2018 semble loin.

    L'indice S&P 500, qui a clôturé mardi en hausse de 0,88% à 2.933,68 points, a au total pris 17% depuis le début de l'année, et près de 25% depuis le 24 décembre.
    Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est lui apprécié de 1,32% mardi pour finir à 8.120,82 points. Il s'affiche en hausse de 22% depuis le début de l'année, et de 31% depuis le 24 décembre.

    Ils effacent ainsi leurs précédents records datant de respectivement fin septembre et fin août 2018.

    Le Dow Jones Industrial Average a pour sa part gagné mardi 0,55% à 26.656,39 points, clôturant à quelques encablures de son propre sommet (26.828,39 points).

  • A suivre ce mercredi 24 avril

    → ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • 10h Indice Ifo du climat des affaires / avril

    Canada
    • 16h Décision de politique monétaire

    Japon
    • Réunion de politique monétaire de la Banque du Japon (1re journée)

    Royaume-Uni
    • 10h30 Situation budgétaire / mars

    → ENTREPRISES

    Allemagne
    • SAP / résultats du T1

    Etats-Unis

    Résultats du T1  (avant Bourse) de :
    • Biogen
    • Boeing
    • Caterpillar
    • AT&T

    Résultats trimestriels (après Bourse) de
    • Facebook
    • Microsoft
    • PayPal
    • Visa

    Belgique

    Assemblée générale chez

    • AB InBev
    • Bois Sauvage
    • Financière de Tubize
    • Intervest Offices & Warehouses
    • Van de Velde
    • Vastnet Retail Belgium
    • WDP

    Ex-dividende

    • Proximus (1 euro brut)

    Trading update

    • Euronav
    • MDxHealth
    • Orange Belgium
    • WDP

    Japon
    • Fanuc: résultats T4 2018/2019, à 8h

    Pays-Bas

    Résultats T1
    • Akzo Nobel (à 7h)
    • Heineken (à 8h)

    • Binck Bank: offre de reprise par Saxo Bank au prix de 6,35 euros par action. Jusqu’au 22 mai

    Suisse

    Résultats du T1
    • Credit Suisse
    • Novartis

    Suède
    • Volvo / résultats du T1

  • Bonjour

    Ceci démarre notre Market live du mercredi 24 avril. Merci de nous suivre !

Plus sur Les Marchés

Echo Connect