Publicité
Publicité

Bernanke a fait trembler les marchés

La déroute mondiale. Aucun actif épargné. L'Europe a perdu 3%, Wall Street abandonne 1,4%. Les actions européennes accusent l'une de leur plus forte baisse en près de 18 mois. En annonçant la fin des festivités pour cette année, Ben Bernanke a troublé des marchés qui s'attendaient à être ménager par plus de suspense. Tous les secteurs européens sont dans le rouge, courant de -1,2% pour les groupes de loisirs à -4,3% pour le compartiment automobile.