Publicité
Publicité

"C'était le moment de prendre des bénéfices"

Les marchés d’actions européens sont restés stables, à l'exception de la Bourse de Milan. Les investisseurs ont profité de l’impasse politique en Italie, qui a grippé une adjudication du pays, et de la piètre activité en zone euro pour prendre leurs bénéfices. Commerzbank a chuté de près de 10% après l'annonce d'une levée de fonds de 2,5 milliards d'euro. Citi est passé à "neutre" sur Belgacom contre "vendre" avant.