"C'était le moment de prendre des bénéfices"

Les marchés d’actions européens sont restés stables, à l'exception de la Bourse de Milan. Les investisseurs ont profité de l’impasse politique en Italie, qui a grippé une adjudication du pays, et de la piètre activité en zone euro pour prendre leurs bénéfices. Commerzbank a chuté de près de 10% après l'annonce d'une levée de fonds de 2,5 milliards d'euro. Citi est passé à "neutre" sur Belgacom contre "vendre" avant.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... Stéphane Wuille (stephane.wuille@lecho.be / @stephanewuille) et François Remy (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:12 À l'exception de Francfort et Bruxelles, les principales Bourses européennes ont terminé en baisse. Mais le recul demeure limité en raison de la publication de statistiques encourageantes sur l'économie américaine. Les indices new-yorkais étaient d’ailleurs en très légère progression au moment de la clôture en Europe.

 

18:06 Et le rally n'est guère le seul prétexte aux prises de bénéfices...

Les investisseurs ont pris prétexte de mauvais indicateurs en zone euro pour prendre quelques bénéfices
Renaud Murail,
analyste chez Barclays Bourse

 

18:01 Evidemment, la récente et continue ascension des indices nationaux a rendu grande la tentation d'assurer ses gains...

C'était le moment pour les investisseurs de prendre quelques bénéfices alors que le FTSE a cédé du terrain après avoir atteint son niveau le plus élevé
Angus Campbell,
analyste de Capital Spreads

 

17:53 À l'inverse, l'annonce d'une baisse plus forte que prévu de la production industrielle en zone euro (de 0,4% sur un mois en janvier), nouveau signe de la difficulté de la zone à sortir de la récession, a pesé sur la tendance en Europe, utilisé comme prétexte pour prendre ses bénéfices.

 

17:48 La croissance des ventes au détail a accéléré en février aux Etats-Unis, à un rythme plus de 2 fois supérieur aux attente, laissant penser que le niveau de la consommation américaine, qui représente 70% de l'économie, ne ralentira pas au cours du premier trimestre 2013.

 

17:43 L'indice de la Bourse de Milan a reculé plus fortement après l'adjudication de dette du Trésor italien qui s'est conclue par une envolée des coûts d'emprunt pour Rome. 

 

17:35 La situation toujours très morose en zone euro et la légère détérioration des conditions de financement de l'Italie ont relégué au second plan la bonne tenue des ventes de détail aux Etats-Unis. Résultats:

Closing Bell - Amsterdam, Paris, Madrid, Londres et Milan

Closing Bell - Amsterdam, Paris, Madrid, Londres et Milan

  • AEX -0,01% à 352,02 points
  • STOXX 600 -0,02% à 295,32 points
  • CAC 40 -0,10% à 3.836 points
  • IBEX 35 -0,40% à 8.498 points
  • FTSE 100 -0,45% à 6.481 points
  • FTSE/MIB -1,74% à 15.745 points

 

17:24

Il y a actuellement trop d'achats sur le marché. A court terme, même de bonnes nouvelles pour l'économie auront des difficultés à faire progresser encore davantage les indices vers de nouveaux records
Michael James,
Wedbush Morgan Securities

Wall Street décide de s'immiscer en territoire positif en pleine fin de séance européenne. Comme un effet retard face au bon indicateur sur les ventes au détail. Mais après une série de 6 records consécutifs et de huit séances en hausse pour l'indice Dow Jones, l'indice élargi S&P 500 se rapprochant de niveaux inédits, le marché reste essoufflé. 

 

17:05 

La psychologie du marché a changé, passant de l'idée de vendre lors des rallys à celle d'acheter pendant les creux. A mon avis, ce rally est imprévisible à la hausse, et non à la baisse
Dan Veru,
Palisade Capital Management

 

16:46 Prévision ou prophétie autoréalisatrice? En tout cas, l'optimisme des financiers à l'égard des actions ne faiblit pas

A ce niveau, nous ne nous attendons pas nécessairement à une correction substantielle. Les fondamentaux pour les actions restent bons. Nous tablons pour davantage d'appréciation sur le reste de l'année
Daniel Morris,
Stratégiste chez JPMorgan Chase

 

16:31 Notez qu’en Hongrie, le Premier ministre Viktor Orban planche sur une loi limitant à 50% la participation des banques étrangères, alors que le seuil toléré s'élevait à 65 à 70%. Or, KBC y est le deuxième plus présent. Cela pourrait être interprété comme une menace de nationaliser une partie du secteur, note-t-on chez ING. Outre le risque politique, le ratio prêt-dépôt tourne autour de 134%. C'est le niveau le plus élevée en Europe. Combiné aux effets de change sur les prêts en devise locale, cela crée un contexte difficile pour les financements. Le cours du bancassureur flamand ne s'en soucie guère: +0,7%.

 

16:18 Mardi, Thomas Deschepper, de KBC Securities, a eu l'occasion de converser avec le CFO et le responsable de la relation avec les investisseurs de Mobistar. Il est ressorti de cette rencontre que le management de Mobistar reste confiant dans sa trajectoire d'opérateur mobile et dans les perspectives d'ouverture au câble. Les risques principaux pesant sur les prévisions sont les suivants:

  1. la durée du repricing de Telenet qui pourrait courir jusqu'à la mi-2013
  2. les ventes couplées, dont les marges sont faibles, pourraient ne pas rencontrer plus de succès qu'au dernier trimestre 2012 

Le cours de Mobistar perd un demi-pourcent.

 

15:51 Tout est encore une fois bon prétexte pour consolider la hausse de la semaine dernière. Les valeurs défensives, peu sensibles à la conjoncture, sont en hausse illustrant la prudence des investisseurs. 

 

15:43 Pour rappel, après une matinée franchement orientée dans le rouge et l'annonce d'une statistique en zone euro décevante, les marchés ont tenté de reprendre quelque couleur à la faveur d'un chiffre américain sur les ventes de détail meilleur que prévu.

 

15:39 Les marchés d’actions européens restent globalement dans le rouge. Les investisseurs profitent de l’impasse politique en Italie, qui a grippé une adjudication du pays, et de la piètre activité en zone euro pour prendre leurs bénéfices.

 

15:26 Le cours de Netflix bondit de 3,7%. Le géant américain de la vidéo à la demande se lance dans le "social" en proposant depuis ce mercredi à ses utilisateurs américains de partager leur bibliothèque avec leurs amis Facebook. De son côté, l'action du réseau social ne salue pas du tout le lancement (-2% à 27,22 dollars).

 

 

 

15:11 

Même si nous observons une phase de pause sur le marché ou une correction, peu importe la profondeur de ce creux, je pense qu'il ya beaucoup de gens, beaucoup d'investisseurs, qui attendent pour entrer sur le marché
Dan Veru,
Directeur des investissements à Palisade

 

14:58 Les ventes au détail plus élevées qu'attendu aux USA ont donné un coup de fouet au dollar. Du coup, la monnaie unique a commencé à perdre des plumes en début d'après-midi comme le montre le graphique ci-dessous:

L'euro face au dollar en intraday.

14:38 La Bourse de New York a ouvert à l'équilibre. Wall Street avait fini sans direction hier, mais son indice vedette, le Dow Jones, avait signé son 6e record d'affilée en clôture, à 14.450,06 points. 

 

 

14:31

Opening Bell - Wall St

Opening Bell - Wall St

  • Dow Jones -0,05% à 14.443 points
  • S&P 500 -0,04% à 1.551 points
  • Nasdaq -0,02% à 3.241 points

 

14:21 Les valeurs de la distribution (-0,8%) comptent parmi les plus fortes baisse sectorielles en Europe, dans le sillage d'Inditex (-3,92%) qui a annoncé des résultats 2012 en hausse mais dans le bas des estimations de certains analystes. 

 

14:12 Comme les investisseurs attendait de voir l'impact sur les dépenses du taux de chômage plus élevé et de la taxe sur la masse salariale entrée en vigueur au début de l'année, les marchés ne peuvent que se réjouir du rapport des ventes au détail. Ce rapport est  sous tous les angles meilleur qu'attendu, même les chiffres hors automobile et carburant, sans oublier la révision à la hausse pour le mois précédent.

 

14:01 Dans le sillage des statistiques, les futures sur indices US effacent leurs pertes et les actions européennes compensent leur baisse. Evidemment, ces chiffres signalent que les consommateurs américains poursuivent leurs dépenses. Autrement dit, l'économie US continue à bien se tenir.

 

13:55 Stéphane étant parti grailler, je (François) reprends le market live. La croissance des ventes au détail a accéléré en février aux Etats-Unis en février, à un rythme plus de 2 fois supérieur aux attentes. Hors automobile, elles ont avancé de 1,0% alors que les économistes anticipaient une hausse de 0,5%.

 

13:34 Les ventes au détail aux USA dépassent les attentes:

US : Ventes au détail en hausse de 1.1% (février) vs consensus à 0.5% et précédent 0.1%— Alexandre Baradez (@ABaradez) 13 mars 2013

U.S. retail sales post largest gain in five months reut.rs/Zm59Rb— MacroScope (@MacroScope) 13 mars 2013

13:10  Les valeurs américaines à tenir à l'oeil à Wall Street ce mercredi:

A savoir

-->Boeing. Les autorités de la sécurité aérienne ont annoncé mardi soir qu'elles donnaient leur accord pour le projet de certification de la nouvelle batterie qui doit équiper les 787 Dreamliner tout en soulignant que Boeing devrait mener de nouveaux tests avant de pouvoir faire revoler ses très gros porteurs cloués au sol depuis janvier. L'avionneur, qui pourrait par ailleurs obtenir en fin de semaine une importante commande de Ryanair, monte de 1% en avant-Bourse. 

-->Wal-Mart Stores. Asda, la filiale britannique du géant américain de la distribution, pourrait déposer une offre pour reprendre la chaîne de magasins HMV, rapporte le journal The Telegraph. 

-->Dole Food. Le distributeur de fruits et de légumes frais a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes mardi soir, en raison de conditions difficiles sur le marché de la banane et de charges exceptionnelles. Le titre reculait de 5% en après-Bourse.

->Kratos. Le groupe de défense a publié des prévisions 2013 inférieures aux estimations des analystes, en mettant en avant les incertitudes liées aux coupes budgétaires de l'Etat fédéral.Le titre chutait de 16% en après-Bourse.

-->Spectrum Pharmaceuticals. Le titre s'effondrait de 41% mardi soir dans les transactions post-Bourse alors que le laboratoire prévoit une forte baisse de son chiffre d'affaires cette année due à la concurrence générique pour son principal produit, l'anti-cancéreux Fusilev. 

-->DTS. Le spécialiste du son audiophonique progressait de 8% en après-Bourse mardi en réaction à des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu. (Reuters)

12:34 Changements d'avis d'analystes financiers sur les valeurs françaises:

A savoir

-->Biomerieux. Gilbert Dupont. Recommandation "alléger" inchangée. Objectif de cours réduit à 65,8 contre 74,5 euros.
-->EADS.
*Alphavalue. Recommandation relevée à "acheter" contre "accumuler". Objectif de cours relevé à 51 contre 42,2 euros.
*RBC Recommandation abaissée à "performance en ligne" contre "surperformance".
-->GL Events. Oddo Securities. Recommandation abaissée à "neutre" contre "acheter". Objectif de cours de 18 euros.
-->Havas. BofA Merrill Lynch. Titre retiré de la "Most preferred list" (valeur préférée) du broker.
-->Infotel. Gilbert Dupont. Recommandation abaissée à "alléger" contre "accumuler". Objectif de cours réduit à 52,1 contre 60 euros.
-->Lagardère. HSBC. Recommandation "surpondérer" inchangée. Objectif de cours relevé à 34,5 contre 31 euros.
-->Mercialys. Alphavalue. Recommandation relevée à "accumuler" contre "alléger".
-->Neovacs. CM-CIC Securities. Recommandation relevée à "conserver" contre "vendre". Objectif de cours relevé à 2,1 euros contre 1,46 euro.
-->Renault. JPMorgan. Recommandation abaissée à "neutre" contre "surpondérer". Objectif de cours relevé à 59 contre 55 euros.
-->Rexel. Deutsche Bank. Objectif de cours relevé à 19,5 contre 17,5 euros.
-->Thales.UBS.Recommandation "neutre" inchangée. Objectif de cours relevé à 33 contre 27 euros.
-->Wendel. Société Générale. Recommandation à "acheter". Objectif de cours relevé à 108 contre 95 euros. (Reuters)

12:08 Un petit point à la mi-séance pour constater que les indices européens sont dans le rouge comme à l’ouverture de la séance. Le Bel 20 qui a fait cavalier seul un court instant évolue également en territoire négatif à 2623,63 points (-0,15%). Le CAC 40 cède 0,42% à 3823,78 points et le Stoxx 600 0,37% à 294,28 points 

Express

Hot stocks à Bruxelles

  • Solvay 113,85 euros contre 113 (+0,75%)
  • Belgacom 19,72 euros contre 19,59 (+0,66%)
  • KBC 29,52 euros contre 29,39 (+0,43%)
  • EVS 51,14 euros contre 49,32 (+3,7%) 
  • Nyrstar 4,19 euros contre 4,24 (-1,2%)

 

11:53 C'est une équation boursière imparable: annonce d'augmentation de capital= chute du cours. C'est ce qu'expérimente en ce moment même la Commerzbank qui a annoncé une levée de fonds de 2,5 milliards d'euros (lire plus bas). Le titre dévisse de 12%.

L'action Commezrbank ces derniers jours.

11:30 L'indicateur du jour. La production industrielle de la zone euro a baissé plus fortement que prévu au mois de janvier, y compris en France et en Allemagne, dernier signal en date des difficultés de la zone à sortir de la récession, signale Reuters.  La production industrielle a baissé de 0,4% en variation mensuelle, montrent les dernières statistiques publiées par Eurostat mercredi. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un recul limité à 0,1%


11:24 L'adjudication du jour
.  Les résultats de l'adjudication du papier italien commencent à tomber. Le rendement à 3 ans est le plus élevé depuis décembre 2012 signale Reuters.

Italy sells EUR 3.323bln 2.75% 2015 BTPs, bid/cover 1.284, Prev. 1.37 (yield 2.48%, Prev. 2.30%)— Fabrizio Goria (@FGoria) 13 mars 2013

Italy sells EUR 2bln 4.75% 2028 BTPs, bid/cover 1.278 (yield 4.90%)— Fabrizio Goria (@FGoria) 13 mars 2013

Italy sells EUR 1.028bln 2017 CCTeu, bid.cover 1.50, Prev. 1.39 (yield 2.95%, Prev. 2.55%)— Fabrizio Goria (@FGoria) 13 mars 2013

11:12 La levée de fonds du jour. Commerzbank annonce à l'instant une augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros. Elle a pour objet le rachat des participations dormantes de Soffin et d'Allianz et sera lancée entre la mi-mai et début juin. 

COMMERZBANK -6,28%— Russian Market (@russian_market) 13 mars 2013

11:01 Le pape du jour? Pour les mordus de la Bourse qui lisent et relisent sans cesse ce "market live" (merci à eux) et qui, d'un autre côté, ne veulent pas rater les volutes de fumée en provenance du Vatican voici la vue, en direct, de la cheminée du conclave.

 

10:35 La déclaration du jour:

#Weidmann #Bundesbank déclare que l'euro sera encore la monnaie de l'Europe dans 10 ans— Alexandre Baradez (@ABaradez) 13 mars 2013

 

10:29 Le chiffre du jour. Chaque français doit 28.283€!

Aujourd'hui, mercredi 13 mars, le montant de la dette française s'élève à 1 838 367 832 713 € soit 28 283€/habitant— Dette Française (@DetteFrancaise) 13 mars 2013

10:23 Nomura a relevé son objectif de cours sur Delhaize à 39 euros contre 36 euros avant. La recommandation reste à "neutre". Ce matin, le titre Delhaize accuse un repli de 0,9% à 41,21 euros. 

10:08 L'échappée du Bel 20 dans un marché européen en petite forme n'aura duré qu'un court moment. La belle hausse de Belgacom (+2%) est retombée comme un soufflé et a fait rentrer l'indice bruxellois dans le rang. Il perd désormais 0,42% pour un repli de 0,49% pour le CAC 40 et de 0,38% pour le Stoxx 600. 

09:45 Au programme du jour: une adjudication de dette italienne de 7,25 milliards d'euros, la première de papier à long terme depuis la décision de Fitch de ramener la note du pays de A- à BBB+.

L'Italie est toujours un risque sérieux et si les rendements remontent, cela pourrait faire dérailler le rally boursier en Europe. Tant que l'on n'aura pas une idée claire de la situation dans le pays, il est difficile d'être haussier sur les actions.
Un trader

09:41 Jensen Group, le fabricant de machines à laver industrielles coté à Bruxelles a publié ses chiffres annuels mardi soir. Ses ventes sont en hausse de 6,3% à 230 millions d’euros. Le bénéfice net, lui, signe un bond de 18% à 10,5 millions. Le dividende reste toutefois inchangé à 0,25 euro. Ce matin, KBC a relevé sa recommandation sur la valeur à " accumuler " contre " conserver " avant. L’objectif de cours passe de 12 à 12,5 euros. 

09:30 Grâce à mes collègues du Tijd, j’ai obtenu un exemplaire de cette étude de la Citi sur Belgacom. Il s’agit en fait d’un zoom sur les télecoms en Europe. Les analystes ont décidé de relever leur recommandation(de "vendre" à "neutre") sur la valeur suite à la sous-performance de l’action. L’objectif de cours reste toutefois inchangé à 20 euros. Ils ont abaissé leur prévisions de bénéfice par action de 4,4% pour 2013 et de 7,3% pour 2014. Voici les grandes lignes de l'analyse:

A savoir

  • « Nous estimons que le niveau accru des investissements annoncés par Belgacom est la bonne décision stratégique et devrait aider Belgacom à améliorer sa position concurrentielle sur le moyen terme." 
  • Citi estime que le groupe est bien positionné pour profiter du quadruple play mais souffrira à court terme de la concurrence dans le mobile (cfr offre Telenet). 
  • En ce qui concerne le dividende, la banque estime « qu’il y a un risque qu’il soit réduit mais Belgacom peut recourir à son bilan pour payer un dividende inchangé. La menace d’une réduction du coupon peut aussi être utilisée comme moyen de pression vis-à-vis du gouvernement afin d’obtenir une régulation plus favorable » (cfrG à Bruxelles). 
  • Pour les analystes, Belgacom se traite actuellement en ligne avec ses pairs mais offre un rendement de 9,7% avec un des bilans les plus solides du secteur.  

  

09:10 La banque Degroof a relevé sa recommandation sur la Gimv à "conserver" contre "réduire" avant.

Raising today reco for $GIMB from Reduce to Hold after recent #GIMV share price weakness. Discount to NAV -8% ; 6.2% divid. yld.— Hans D'Haese (@HansDHaese) 13 mars 2013

09:03 Les marchés européens ont ouvert en léger retrait ce mercredi matin. Le Bel 20 fait exception avec un gain de 0,16% à 2631,57 points. Cette progression, notre indice la doit à Belgacom et UCB qui affichent des gains autour d’un pourcent. 

Express

Hot stocks à Bruxelles

  • Belgacom +1,5% à 19,88 euros
  • UCB +0,6% à 48,92 euros
  • Befimmo +0,8% à 48,95 euros
  • Delhaize -0,3% à 41,47 euros
  • Jensen +3,6% à 11,6 euros

 

08:53 Morgan Stanley a réduit ses prévisions de croissance pour la zone euro, pour la dernière fois espère la banque qui table désormais sur une croissance négative de 0,7% en 2013.

Morgan Stanley cuts euro zone GDP forecast, "hopefully for the last time". Now sees 2013 GDP -0.7%, mainly on weaker France and Italy.— Jamie McGeever (@ReutersJamie) 13 mars 2013

08:48 Le groupe Trafigura a confirmé auprès de nos confrères de l'Agefi qu'il était bel et bien intéressé par la reprise, en tout ou en partie, du contrat de livraison de zinc qui lie Nyrstar et Glencore. Dans le cadre de sa fusion avec Xstrata, ce dernier doit en effet mettre un terme à ces accords avec le numéro un mondial du zinc. Le nom de Louis Dreyfus Commodities est également cité dans ce dossier mais aucune confirmation émanant du groupe n'a été publiée. 

08:36 Citi a décidé de relever sa recommandation sur Belgacom. Ce n'est pas encore Byzance mais cela ressemble à une sortie du purgatoire dans le chef de la banque US. Elle passe en effet de "vendre" à "neutre" sur l'opérateur télécom. Je ne dispose malheureusement pas de l'étude de l'analyste de la Citi. Mais ce changement de position vis-à-vis de la valeur semble le fruit d'une longue maturation. Le 11 janvier 2012, la banque plaçait en effet Belgacom dans ses "key sells" et la retirait, le 14 mai, de sa liste de ses "valeurs les moins préférées".  

L'action Belgacom ces dix dernières années.

08:05 Des résultats de quelques groupes européens:

-->E.ON, le numéro un allemand de l'énergie, est de retour dans le vert avec un bénéfice net de 2,22 milliards d'euros pour une perte d'un même montant un an plus tôt :

-->Adecco, le numéro un du travail temporaire, a enregistré un bénéfice net en baisse de 27% à 377 millions d''euros en 2012. Le résultat d'exploitation a reculé de 11% à 725 millions d'euros. Dividende maintenu à 1,8 franc suisse.

-->Inditex (enseigne Zara) a vu son bénéfice grimper de 22% à 2,4 milliards d'euros. Les ventes atteignent 15,9 milliards d'euros. Dividende de 2,2 euros par action (+22%). 

Bloomberg

07:48 Je vous conseille la lecture (sur notre site notamment) de l’article de mon collègue François-Xavier Lefèvre. Il raconte les aventures d’Albert Frère qui essaye depuis 2008 d’exploiter le gaz présent dans les anciennes mines de Wallonie. Après un premier couac avec un partenaire australien expérimenté dans ce domaine d’activité assez pointu mais qui lui a laissé une ardoise de 36,4 millions d’euros, la CNP et Transcor deux entités du groupe Frère se lancent seuls dans l’aventure. Et ils examinent deux permis : l’un au sud de Charleroi et l’autre à Péronnes et Anderlues. 

Les installations du Bois du Cazier à Marcinelle.

07:32 Pas de grosse info ce matin (la fumée est noire au Vatican et le ciel est bleu glacial sur Bruxelles) alors on jette directement un œil à la Bourse de Tokyo où l’indice Nikkei a clôturé en baisse de 0,61% à 12.239,66 points. Comme la veille les prises de bénéfice expliquent ce repli de l’indice.

07:28 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le “Market Live” de L’Echo. C’est moi (Stéphane Wuille) qui vous accompagne jusqu’à 15h pour vous informer, minute par minute, de l’évolution des marchés financiers ce mercredi 13 mars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés