1. Les marchés
  2. Live blog

Delhaize "on fire", Lotus sous pression, Belgacom intéresse Orange

Les analystes de Rabobank sont particulièrement positifs pour Delhaize. Orange considère Belgacom comme une cible potentielle. Draghi a relevé ses prévisions d'inflation, le rendement du Bund se tend. L'euro repart à la hausse, au-dessus de 1,12 dollar.
  • Clôture des marchés européens

    BEL 20 +0,87%

    DAX +0,80%

    CAC 40 +0,59%

    FOOTSIE +0,32%

    AEX +0,25%

    STOXX Europe 600 -0,09%

  • Grèce: dissonances franco-allemandes sur l'imminence d'un accord

    Paris et Berlin divergeaient mercredi sur les chances d'un accord rapide sur la Grèce, le président français François Hollande évoquant un règlement possible dans "quelques heures" tandis que le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, se disait pessimiste.

    "Nous sommes à quelques jours, je ne veux pas même dire à quelques heures d'un possible règlement", a dit M. Hollande à Paris, alors que quasiment au même moment à Berlin, Wolfgang Schäuble jugeait qu'une liste de propositions grecques de réformes ne "changeait rien" à son opinion exprimée la semaine dernière, à savoir qu'une issue semblait encore éloignée.

    La dernière proposition d'Athènes "conforte plutôt" cette opinion, a-t-il déclaré à Berlin lors d'une conférence de presse. Un peu plus tôt dans l'après-midi, son porte-parole, Martin Jäger, avait déjà exprimé les réticences de Berlin envers les propositions grecques. "J'ai la nette impression que la liste (préparée par la Grèce) ne sera pas la dernière solution au problème", avait dit M. Jäger.

    Le Premier ministre grec Alexis Tsipras doit présenter mercredi soir à Bruxelles au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ses propositions, soit 46 pages, selon Athènes, qui n'a pas fourni d'autres éléments sur celles-ci.

    La rencontre Tsipras/Juncker sera "une première discussion" et ne débouchera pas sur un accord entre Athènes et ses créanciers, a prévenu mercredi un porte-parole de l'exécutif européen.

    #Grèce -Schauble 16h16 :"l'optimisme n'est pas justifié" -Hollande 16h 20 "nous sommes à quuelques heures d'un règlement" tt va bien :)— Stephane Soumier (@ssoumier) June 3, 2015

  • Les prix des emprunts d'Etat allemands reculent alors que les rendements ont atteint leur plus haut niveau cette année lors de la conférence de presse du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

    #Euro moves in tandem with Bund yields. Common currency jumps to $1.1255 while 10yr yields rise to 0.89%. pic.twitter.com/COWsuX2OH0— Holger Zschaepitz (@Schuldensuehner) June 3, 2015

  • Le dollar renouera avec la hausse avec le redémarrage US

    Le mouvement haussier sur le dollar va repartir de l'avant le mois prochain mais sa vigueur dépendra de celle de la reprise de l'économie américaine et du calendrier de la hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed), montre une enquête de Reuters auprès de stratégistes sur les changes.

    La hausse de plus de 20% de l'indice du dollar vis-à-vis des principales devises pondéré par les échanges extérieurs des Etats-Unis avec leurs pays respectifs depuis l'été dernier a été freinée par le passage à vide de l'économie américaine cette année, qui a entraîné un report des anticipations de durcissement de la politique monétaire américaine.

    Pour 41 des 55 stratégistes changes interrogés cette semaine, le dollar ne marque toutefois qu'une pause dans son mouvement de hausse qui devrait reprendre rapidement.

    Pour beaucoup d'entre eux, la devise américaine renouera avec sa tendance haussière dès le mois prochain. Ils anticipent en effet que la présidente de la Fed,Janet Yellen, confirmera la perspective d'une hausse des taux directeurs au troisième trimestre lors de la prochaine réunion du comité de politique monétaire de l'institution.

    Ils s'attendent en moyenne à ce que l'euro recule à 1,05 dollar à un horizon de six mois et à 1,04 dollar à un an.

    Le nombre de prévisionnistes qui anticipent un euro à la parité voire en dessous contre le dollar a diminué à 15 contre 19 il y a un mois et 22 il y deux mois.

  • *CRUDE OIL INVENTORIES FELL 1.95 MLN BARRELS, EIA SAYS— Michael Hewson (@mhewson_CMC) June 3, 2015

  • USA-Ralentissement plus fort que prévu dans les services

    La croissance de l'activité des services a ralenti davantage que prévu en mai aux Etats-Unis, alors qu'elle avait atteint en avril son rythme le plus élevé en cinq mois, selon les résultats de l'enquête de l'Institute for Supply Management (ISM) publiée mercredi.

    L'indice ISM de l'activité des services a reculé à 55,7 le mois dernier -- sa valeur la plus faible depuis avril 2014 -- contre 57,8 en avril. Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en moyenne à 57,0.

    Le sous-indice de l'activité des entreprises a diminué, passant de 61,6 en avril à 59,5 en mai, alors que le consensus était de 60,5.

    La composante des nouvelles commandes s'inscrit également en recul, à 57,9 en mai contre 59,2 le mois précédent, tout comme celle de l'emploi, à 55,3 contre 56,7.

  • Mobinil, filiale égyptienne d'Orange, fera évoluer son capital en 2016 avec la mise en Bourse de 10 à 15% de son capital ou la cession d'une participation à un partenaire local, a déclaré le directeur général du groupe français, Stéphane Richard.

  • Wall Street démarre du bon pied

    Wall Street a ouvert en hausse mercredi. Les investisseurs gardent l'espoir d'un accord entre la Grèce et ses créanciers et sont rassurés par les annonces de la Banque centrale européenne. Quelques minutes après les premiers échanges, e Dow Jones prenait 0,26% et le Nasdaq 0,43%.

    Mardi, la Bourse de New York avait fini la séance en léger repli, restant attentiste pendant que se décantent les négociations sur la dette grecque et avant la publication vendredi des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis: le Dow Jones avait perdu 0,16% à 18.011,94 points et le Nasdaq 0,13% à 5.076,52 points.

  • Lotus Bakeries sous pression

    L'action Lotus figure parmi les plus fortes baisses à la bourse de Bruxelles. Les investisseurs s'inquiètent des conséquences de l'incendie qui s'est déclaré ce mercredi matin dans une des usines du groupe.

    L'incendie s'est déclaré dans la fabrique située à Wolvertem (Meise, Brabant flamand) peu avant 11h, probablement dans la section des gaufres à la vanille. L'origine des flammes n'est pas encore déterminée et ne le sera pas avant jeudi, selon les autorités.

    Différents corps de pompiers luttent depuis plus de trois heures contre les flammes. Le feu, qu'on pensait maîtrisé, a repris de plus belle en début d'après-midi et pourrait menacer une entreprise voisine, celle-ci a donc été évacuée.

    Du côté de Lotus Bakeries, même si l'on sait que les conséquences seront importantes, "on ignore encore quand l'usine pourra reprendre son activité". Une partie de la production sera prise en charge par l'usine Lotus de Courcelles, où sont déjà produites des gaufres. Une cinquantaine de personnes sont employées à Wolvertem.

  • Dans un entretien au Financial Times, Gervais Pélissier, le directeur des opérations européennes d'Orange , déclare que l'opérateur français pourrait figurer parmi les candidats au rachat d'intervenants de plus petite taille du marché des télécoms européens, une liste qui pourrait inclure selon le quotidien Telecom Italia , le néerlandais KPN ou encore le belge Belgacom .

    "Dans les cinq prochaines années, il y aura une consolidation entre pays ou intra-européenne. Les acteurs qui interviennent aujourd'hui sur un seul marché ou quasiment pourraient être achetés par ceux qui sont plus gros. Bien sûr, l'un d'eux pourrait être une cible pour nous".
    Gervais Pélissier
    Directeur des opérations européennes d'Orange

  • Draghi parle, le Bund se tend

    Le rendement du Bund allemand à 10 ans se tend à 0,779%, plus haut depuis le 8 décembre.

     

    GERMAN 10-YR BOND YIELD RISES TO 0.779%, HIGHEST SINCE DEC. 8— Steve Collins (@TradeDesk_Steve) 3 Juin 2015

  • #BCE #Draghi : $EURUSD < 1.1100— Alexandre Baradez (@ABaradez) 3 Juin 2015

  • Draghi parle, l'euro baisse

    The euro continues its move lower against the dollar as Draghi speaks pic.twitter.com/UJHSXpcljF— CNBCWorld (@CNBCWorld) 3 Juin 2015

  • USA: forte décrue du déficit commercial en avril

    Le déficit commercial américain a nettement décru en avril sous l'effet conjugué d'un rebond des exportations et d'un repli des importations, selon des données publiées mercredi par le département du Commerce.

    Il a fondu de 19,2% sur un mois pour atteindre 40,9 milliards de dollars, en données corrigées des variations saisonnières, enregistrant son plus fort repli en près de six ans et demi et dépassant les attentes des analystes.

  • La BCE attendue sur la Grèce et les rachats de dette

    La Banque centrale européenne (BCE) mettra en avant ce mercredi sa volonté de mener à terme ses rachats massifs de dettes et sera attendue au tournant sur la Grèce, pour laquelle la journée de mercredi pourrait s'avérer décisive.

    Sans surprise, le conseil des gouverneurs de la banque centrale, qui tenait depuis mardi sa réunion de politique monétaire, a laissé inchangés ce même jour ses taux directeurs, abaissés à des niveaux historiquement bas en septembre afin de faire repartir les prix en zone euro.

    Les observateurs avaient désormais en ligne de mire la conférence de presse de Mario Draghi, le président de la BCE. L'Italien doit s'exprimer à partir de 12H30 GMT.

  • La BCE laisse son principal taux directeur inchangé à 0,05%

    La Banque centrale européenne (BCE) a sans surprise laissé inchangé mercredi son principal taux directeur à 0,05%, son plus bas niveau historique auquel il a été amené en septembre, a annoncé un porte-parole.

    L'institution monétaire de Francfort n'a pas non plus touché à son taux de prêt marginal, abaissé à 0,3% en septembre, ni à son taux de dépôt, porté en territoire négatif pour la première fois de son histoire en juin et qui stationne désormais à -0,2%.

    Les analystes, qui ne misaient sur aucune modification de ces taux, attendaient en revanche la conférence de presse du président de la BCE Mario Draghi, qui devrait s'exprimer sur la Grèce pour laquelle la journée de mercredi pourrait s'avérer décisive.

     

    Taux inchangés à la BCE #ECB Qu'attendre de la conférence de presse? http://t.co/2ZQ7llDlJb pic.twitter.com/A7dZ3LNKKI— L'Echo (@lecho) 3 Juin 2015

  • Chat spécial

    La Banque centrale européenne se réunit ce mercredi pour réévaluer sa politique monétaire. Pas de changement de trajectoire en vue, mais la BCE pourrait revoir ses perspectives économiques à la hausse pour 2015. Au menu des discussions également, la Grèce. Les investisseurs sont nerveux à l'idée d'un "Grexit". Les marchés évoluent sur une note prudente. La tendance va-t-elle rester ainsi jusqu'en été? Pour en discuter, L'Echo vous propose un chat spécial en compagnie de Jérôme van der Bruggen, responsable des investissements Private Banking chez Petercam. Rejoignez-nous dès 12h30.

     

    Live Blog Chat avec Jérôme van der Bruggen
     
  • Objectif de cours de 100 euros pour Delhaize

    Si Delhaize peut acheter une partie de sa gamme de produits au même condtions  de conditions qu'Albert Heijn, le distributeur pourrait épargner 120 millions d'euros estiment les analystes de Rabo Securities.

    Bloomberg a révélé hier qu'une fusion entre Ahold et Delhaize pourrait intervenir plus vite que prévu, d'ici juillet.

    "Nous voyons un potentiel de hausse pour l'action Ahold, mais nous lui préférons Delhaize. La recommandation est d'acheter le titre avec un objectif de cours de 100 euros."
    Les analystes de Rabo Securities



    Les analystes estiment à 800 millions d'euros les économies potentielles entre les deux entités. Dans un rapport détaillé, ils analysent également en profondeur l'impact de la fusion sur Delhaize Belgique.

    Plus d'informations en cliquant sur le lien repris dans le tweet

     

    Ahold/Delhaize: d'où viendront les économies? http://t.co/WxxUOFBa0j— L'Echo (@lecho) 3 Juin 2015

     

    Vous pouvez également relire notre dossier complet sur la fusion Ahold/Delhaize ici.

  • 2,048 MLN EUR
    Le montant total des souscriptions au bon d'Etat à 10 ans - 4 juin 2015-2025 - 0,80% - effectuées du 26/05/2015 au 2/06/2015 - s’élève à 2.048.100,00 EUR.

  • L'euro reprend son souffle, toujours porté par des espoirs sur la Grèce

    L'euro repartait en petite baisse face au dollar mercredi, reprenant son souffle au lendemain d'un fort rebond lié à un regain d'espoir sur la Grèce, alors que les négociations pour parvenir au déblocage d'une tranche de prêts vitale à la survie financière du pays sont entrées dans une phase décisive.

    Vers 11h35, la monnaie unique européenne valait 1,1117 dollar contre 1,1152 dollar mardi vers 22h. Mardi en cours d'échanges européens, l'euro était monté à 1,1192 dollar, son niveau le plus fort en une semaine et demie, alors qu'il valait 1,0924 dollar lundi soir.

  • Rumeurs d'intérêts d'Orange sur Telecom Italia

    L'action Telecom Italia a gagné jusqu'à 3,5% mercredi matin en Bourse de Milan, les traders évoquant des marques d'intérêt du groupe français Orange pour l'opérateur italien de télécoms.

    Dans un entretien au Financial Times, Gervais Pélissier, le directeur des opérations européennes d'Orange, déclare que l'opérateur français pourrait figurer parmi les candidats au rachat d'intervenants de plus petite taille du marché des télécoms européens, une liste qui pourrait inclure selon le quotidien Telecom Italia, le néerlandais KPN ou encore le belge Belgacom.

    ©BLOOMBERG NEWS

  • Boum! L'OCDE ABAISSE SES PRÉVISIONS DE CROISSANCE MONDIALE À 3,1% POUR 2015, 3,8% POUR 2016

  • "La reprise de la zone euro a perdu une partie de son élan"

    La croissance de l'activité du secteur privé dans la zone euro a légèrement ralenti en mai en dépit de la poursuite de la baisse des prix mais les entreprises ont augmenté leurs recrutements pour les porter à leur plus haut niveau depuis quatre ans, montrent mercredi les résultats définitifs des enquêtes de Markit auprès des directeurs d'achats.

    L'indice PMI composite, qui regroupe le secteur des services et celui de l'industrie manufacturière, a reculé à 53,6 après 53,9 en mai mais dépasse la première estimation de 53,4 publiée le mois dernier. Celui des services ressort à 53,8 après 54,1 en avril et 53,3 en estimation "flash".

    "La reprise de la zone euro a perdu une partie de son élan en mai, la croissance de la production et des nouvelles commandes ralentissant l'une et l'autre à des plus bas de trois mois."
    Chris Williamson
    Chef économiste de Markit

  • Meilleur rating pour Wereldhave

    La Banque Degroof relève son rating pour Wereldhave Belgium à "neutre" contre "réduire". Le target price est de 95 euros.

  • Savez-vous combien des frais les banques appliquent sur la perception de dividendes étrangers (en plus de la double imposition)? La réponse dans ce tableau de L'investisseur/De Belegger.

        Weet u hoeveel kosten uw bank inhoudt op buitenlandse dividenden (bovenop dubbele taks)? Fijne tabel in De Belegger. pic.twitter.com/HojaOyRhJB— Christophe De Rijcke (@cderijcke) 3 Juin 2015

        Weet u hoeveel kosten uw bank inhoudt op buitenlandse dividenden (bovenop dubbele taks)? Fijne tabel in De Belegger. pic.twitter.com/HojaOyRhJB— Christophe De Rijcke (@cderijcke) 3 Juin 2015

        Weet u hoeveel kosten uw bank inhoudt op buitenlandse dividenden (bovenop dubbele taks)? Fijne tabel in De Belegger. pic.twitter.com/HojaOyRhJB— Christophe De Rijcke (@cderijcke) 3 Juin 2015

  • Début boursier mitigé pour Massimo Zanetti

    L'action du torréfacteur italien Massimo Zanetti s'est retournée à la hausse mercredi après avoir fait ce même jour ses débuts en Bourse de Milan en légère baisse.

    Le prix de l'IPO était de 11,60 euros par titre, dans le bas d'une fourchette indicative de 11,60 à 15,75 euros, donnant au torréfacteur, le premier à être coté en Italie, une capitalisation de près de 400 millions d'euros.

  • Emission obligataire pour Studio100

    Emission obligataire de 40 à 90 millions d'euros pour Studio100: 2,22% de rendement net durant sept ans.

    Bumba bonds: 2,22 procent netto rendement op zeven jaar. Inschrijvingen starten vrijdag. #studio100— Christophe De Rijcke (@cderijcke) 2 Juin 2015

    La période de souscription démarre vendredi, sous réserve d'une clôture anticipée.

     

    Un coupon de 3,35% pour la nouvelle obligation Studio 100 par 1.000 euros http://t.co/smk0RaynUW— Oblis (@GoldwasserEx) 3 Juin 2015

  • Premier emprunt à 30 ans indexé sur l'inflation pour l'Allemagne

    L'Allemagne émettra cette année pour la première fois un emprunt à 30 ans indexé sur l'inflation si la situation du marché le permet, a annoncé mercredi l'agence de gestion de la dette.

    L'encours de départ sera de deux à 2,5 milliards d'euros et pourra être porté à plus de 10 milliards par l'ajout de tranches successives.

    L'adjudication d'un autre emprunt indexé sur l'inflation, dont la maturité n'avait pas été précisée, initialement prévue pour le 9 juin, a été annulée.

  • Sepp Blater démissionne, la bourse du Qatar plonge

    La bourse du Qatar a touché un plus bas depuis six semaines en réaction à démission de Sepp Blater de son poste de président de la Fifa. Le pays du Golfe pourrait perdre le droit d'accueillir la Coupe du Monde 2022 de football, ce qui inquiète les investisseurs.

    L'indice QE a chuté de 2,8% à 11,844.20 à 09h32 à Doha, le niveau le plus bas depuis le 20 avril.

    Blatter, qui a été réélu à un cinquième mandat la semaine dernière, a déclaré mardi qu'il allait convoquer un congrès spécial quelque part entre décembre et mars pour élire son successeur.

    Le Qatar devrait dépenser 200 milliards de dollars en infrastructures pour accueillir  la Coupe du monde.

    "A ce stade, le marché est très fortement corrélé aux nouvelles de la FIFA" a expliqué Tariq Qaqish gestionnaire de fonds à Al Mal Capital CFP à Dubaï. "Il n'est pas certain qu'un nouveau président Fifa implique que le Qatar va perdre l'occasion d'accueillir la Coupe du monde, mais l'incertitude crée beaucoup d'inquiétudes et cela se traduit par une pression à la baisse sur le marché."

    Qatar stocks drop after @SeppBlatter resigns from #FIFA http://t.co/SqDhRme2CK pic.twitter.com/3s9AmoNodC— Andrew Rummer (@AJRummer) 3 Juin 2015

  • Delhaize "on fire"

    Delhaize démarre sur les chapeaux de roue, bondissant de 5% dans les premiers échanges. Les négociations entre Delhaize et Ahold pourraient aboutir à un accord avant la fin du mois. L'information a été révélée par une source proche des négociateurs à l'agence Bloomberg.

     

    Un accord #Delhaize et #Ahold avant juillet http://t.co/oN89WRse4J pic.twitter.com/dTsXznYaLs— L'Echo (@lecho) 2 Juin 2015

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: +0,10%
    • Bruxelles: +0,70%
    • Francfort: +0,11%
    • Londres: -0,04%
    • Paris: +0,08%
    • Milan: +0,17%
    • Madrid: +0,07%
  • Tokyo termine à nouveau en baisse à cause du dollar

    L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé mercredi en baisse, à cause du dollar, pour la deuxième séance consécutive après une série record de hausses.

    L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a abandonné 0,34% (-69,68 points) à 20.473,51 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a lâché 0,25% (-4,22 points) à 1.669,99 points.

    La journée a encore été très active, avec 2,4 milliards de titres échangés sur le premier marché.

  •  

    Pourquoi le risque de " Grexit " agite les marchés http://t.co/zbMMsaLpVl via @LesEchos pic.twitter.com/R63fcxbju5— Les Echos Graphiques (@EchosGraphiques) 3 Juin 2015

  • Quelques valeurs belges à suivre

    • AEDIFICA - La société immobilière réglementée publique de droit belge Aedifica, cotée sur Euronext Brussels, compte procéder à une augmentation de capital par voie d'offre publique de souscription (rights offering) avec droits d'allocation irréductible pour les actionnaires existants d'un montant maximum de 160 millions d'euros.
    • AGFA-GEVAERT - Agfa Gevaert Solution vient de signer un contrat important avec un hôpital au Royaume-Uni. Agfa Graphics a par ailleurs l'intention de fermer son site de Banwol, en Corée du Sud. Trente-six emplois vont disparaître. L'usine sud-coréenne produit principalement des disques offset analogiques pour le marché local. Elle était confrontée depuis plusieurs années à une baisse continue de la demande, a précisé Agfa-Gevaert.
    • CARE PROPERTY INVEST - Offre en souscription publique d’actions nouvelles dans le cadre d’une augmentation de capital en especes avec droit d’allocation irreductible pour un montant de 40.260.453,75 euros maximum. Le prix d'émission sera compris entre 13 et 14,25 euros. La période de souscription pour les particulieres s'étale du 4 au 17 juin.
    • COIL - Assemblée générale.
    • DELHAIZE - Du neuf dans le projet de fusion avec Ahold. Un accord interviendrait avant le mois de juillet.
    • MOBISTAR - Mobistar a repris la société Walcom, un réseau de distribution résidentiel et professionnel de services de télécommunications situé en Wallonie.
    • MONTEA - Montea prévoit hui l'apport (indirect) en nature du site néerlandais d'Apeldoorn, pour une valeur apportée d'environ 7,484 millions d'euros, avec en parallèle l'émission de 214.110 nouvelles actions Montea dans le cadre du capital autorisé.

     

  • Athènes dépose son offre d'accord aux créanciers, qui vont dévoiler la leur

    Les négociations pour parvenir au déblocage d'une tranche de prêts vitale à la survie financière de la Grèce sont entrées dans une phase décisive avec la mise au point, par Athènes et ses créanciers, de deux programmes de réformes concurrents que les protagonistes ont quelques jours pour concilier.

    Une première confrontation entre les propositions des uns et des autres devraient intervenir mercredi soir lors d'une rencontre entre le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

    "M. Tsipras se rendra à ce rendez-vous bruxellois, annoncé mardi soir de source gouvernementale grecque, avec dans ses valises la proposition grecque."
    Une source citée par l'AFP


    Cette proposition d'accord, comprenant 46 pages de réformes et de mesures budgétaires auxquelles s'engagerait Athènes pour obtenir le versement de 7,2 milliards de prêts, a été envoyée lundi soir à l'UE, la BCE et au FMI, en charge de l'assistance financière apportée au pays depuis 2010. Selon Alexis Tsipras, il s'agit d'une offre "complète" et "réaliste".

    Mais les créanciers de la Grèce ont aussi planché de leur côté, sur la base des discussions techniques menées depuis plusieurs semaines entre représentants des deux parties, et ils ont leur propre offre d'accord à faire aux dirigeants grecs.

    Selon une source européenne, ce plan des créanciers sera présentée à Alexis Tsipras cette semaine "pour idéalement parvenir à un accord vendredi". Ce jour-là, la Grèce, dont les finances sont à sec, doit rembourser une tranche de prêts de 300 millions d'euros au FMI, premier versement d'un total de 1,6 milliard d'euros dus à l'institution de Washington en juin.

    Athènes dispose des fonds pour effectuer le versement du 5, selon une source familière de ces transactions, mais le gouvernement de gauche radicale a laissé entendre que des gages d'accord seraient bienvenus d'ici cette date pour envisager les prochains paiements du mois.

    Alexis Tsipras et Jean-Claude Juncker ©AFP

  • L'euro toujours en hausse face au dollar

    La monnaie unique européenne reste orientée à la hausse face au dollar, autour de 1,1180 comme face au yen à 138,40.

    "Si la BCE adopte une position allant dans le sens d'une limitation de la remontée des rendements des Bunds, l'euro pourrait réduire sa progression. Mais si la BCE se contente de réaffirmer ses promesses en matière d'assouplissement, alors les rendements et l'euro pourraient monter davantage", estime
    Masafumi Yamamoto
    Responsable de la stratégie de Monex Securities à Tokyo

  • Les marchés devraient démarrer la séance dans le calme

    Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement mercredi à l'ouverture d'une séance qui sera animée par de nombreux indicateurs, par la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et par les nouveaux développements du dossier grec.

    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien devrait être stable à l'ouverture, tout comme le Dax à Francfort et le FTSE à Londres. Tous trois ont fini dans le rouge mardi.

    La remontée confirmée des rendements obligataires des deux côtés de l'Atlantique défavorise les classes d'actifs plus risquées, à commencer par les actions.

  •  

    [Agenda du jour] ADP emploi privé US à 14h15 Conférence de presse de la #bce à 14h30 ISM services US à 16h00— Xavier FENAUX (@XFenaux) 3 Juin 2015

  • Bonjour!

    Nouvelle édition du Market Live. Nous sommes le mercredi 3 juin. Bonne journée à toutes et tous!

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés