1. Les marchés
  2. Live blog
live

L'optimisme pour la croissance fait monter l'Europe boursière en clôture

Les marchés européens ont fini en hausse, portés par de nouveaux espoirs pour la croissance. Zalando en tête du Stoxx 600. L'indice Zew a surpris. Recticel a reçu une offre de Kingspan. Les résultats de Johnson & Johnson et UnitedHealth bien reçus à Wall Street.
  • Résumé de la séance en Europe

    Le moral des investisseurs allemands laisse espérer une embellie conjoncturelle, ce qui a soutenu les achats en Bourse. Zalando, VAT Group et Kingspan se sont mises en évidence.

    À la faveur d’un bon indicateur conjoncturel, les principaux indices boursiers européens ont fini en hausse mardi. Le Cac 40  français a gagné 0,35%. Le Dax  allemand a pris 0,67%. Et le FTSE 100  britannique a progressé de 0,44%.

    L’indice Zew du moral des investisseurs allemands a augmenté plus que prévu pour revenir à 3,1 points, son plus haut niveau depuis mars 2018. Depuis lors, ce baromètre du sentiment des milieux financiers allemands s’était enfoncé en territoire négatif. Le redressement du Zew pourrait être annonciateur d’une embellie économique. Selon Carsten Brzeski, chef économiste d’ING en Allemagne, "l’indice ZEW est le seul indicateur signalant des points d’inflexion dans l’économie avant qu’ils ne surviennent effectivement. Même si le Zew apporte peu d’indices sur la vigueur actuelle ou une dégradation ou un rebond, six hausses consécutives envoient un signal fort", ajoute ce spécialiste de la première économie européenne.

    Cette statistique semble en tout cas avoir rendu un début d’optimisme aux investisseurs. Les valeurs les plus sensibles à la conjoncture ont progressé, ce qui a permis aux secteurs de l’automobile et des banques de figurer parmi les meilleures performances sectorielles du jour. Par contre, les valeurs plus défensives ont reculé, notamment dans les secteurs des services aux collectivités et de l’alimentation.

    Parmi les actions qui se sont distinguées mardi, Zalando  s’est envolée de 10,59% après avoir annoncé de bons résultats au premier trimestre alors que cette période est habituellement compliquée pour le groupe de distribution en ligne.

    VAT Group  a bondi de 6,31% après avoir dévoilé des commandes en hausse au premier trimestre, ce qui a rassuré les investisseurs à l’égard du secteur des semi-conducteurs. L’action AMS  en a profité pour grimper de 5,02%.

    Kingspan  a bondi de 2,56% après l’annonce de son offre sur les activités d’isolation et de mousses flexibles de Recticel .

    Publicis  a progressé de 3,71%. Le titre du groupe français a fait l’objet de spéculation alors qu’il publie son chiffre d’affaires ce mercredi.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +0,35% à 3.860,17 points

    AEX: +0,47% à 565,19 points

    Cac 40: +0,36% à 5.528,67 points

    Dax: +0,67% à 12.101,32 points

    FTSE 100: +0,44% à 7.469,92 points

  • Recticel confirme officiellement l'offre de Kingspan

    Dans un communiqué, Recticel  confirme que Kingspan offre 700 millions d'euros pour acquérir ses activités d'isolation et de mousses souples.

    "Recticel annonce avoir reçu aujourd'hui une offre non-contraignante et non-sollicitée de KingspanGroup visant à acquérir les divisions Insulation et Mousses Souples de Recticel pour une valeur d'entreprise de 700 millions d’euros sur une base libre de tout endettement et liquidité financière, sujet à des mécanismes d'ajustement", indique le groupe belge.

    L'action, qui est suspendue depuis la fin de la matinée, devrait reprendre sa cotation mercredi.

  • Pas de récession avant le second semestre 2020, selon les gestionnaires de fonds

    D'après les gérants d'actifs financiers sondés par Bank of America Merrill Lynch, une récession mondiale n'interviendra pas avant le second semestre 2020. C'est du moins l'impression de 70% des répondants.

    Par ailleurs, le positionnement à la vente sur les actions européennes reste le thème d'investissement le plus courant parmi les investisseurs pour le deuxième mois d'affilée, selon ce sondage mensuel de BofAML.

    Une guerre commerciale est identifiée comme le principal risque sur les marchés, sur fond de craintes généralisées pour la croissance, montre cette enquête auprès de 187 investisseurs gérant 547 milliards de dollars d'actifs.

  • Amélioration dans l'immobilier aux Etats-Unis

    L'indice de la confiance des promoteurs immobiliers américains a progressé d'un point à 63, comme prévu par les économistes interrogés par Reuters.

  • Les bons résultats soutiennent Wall Street à l'ouverture

    La Bourse de New York a ouvert en hausse. Après quelques minutes de cotation, le Dow Jones  gagne 0,46%, le Standard & Poor's 500  progresse de 0,32% et le Nasdaq  prend 0,31%.

    Bank of America  recule de 2,06% après avoir fait état de revenus inférieurs aux attentes, une première depuis huit trimestres pour la deuxième banque américaine par les actifs.

    En hausse, le géant de la santé Johnson & Johnson  progresse de 1,85% après avoir publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé sa prévision de croissance de ses ventes cette année.

    Autre valeur du Dow Jones, l'assureur santé Unitedhealth  prend 1,06% après avoir annoncé un bénéfice en hausse de 22,2% au premier trimestre.

  • Zalando, la meilleure action européenne en 2019

    Le spécialiste de la mode en ligne a connu un solide début d'année, tant au niveau opérationnel qu'en Bourse. Son changement de stratégie a visiblement rassuré les investisseurs.

  • La production industrielle des Etats-Unis cale

    La production industrielle américaine est restée inchangée en mars, d'après les statistiques publiées par la Réserve fédérale des Etats-Unis ce mardi. Les économistes sondés par l'agence Bloomberg avaient tablé sur une hausse de 0,1%.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Bank of America, BlackRock, Johnson & Johnson...

    * BANK OF AMERICA a fait état mardi d'une hausse de 6% de son bénéfice du premier trimestre, l'accroissement du portefeuille de prêts et des réductions de coûts ayant compensé une chute des revenus tirés de la banque d'investissement. Le titre de la banque recule de 0,1% dans les
    transactions en avant-Bourse.

    * JOHNSON & JOHNSON progresse de 1% en avant-Bourse après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la demande pour ses traitements Stelara, Darzalex et Imbruvica. Le chiffre d'affaires a atteint au premier trimestre 20,02 milliards de dollars contre 19,61 milliards attendu par le consensus Refinitiv Ibes. Le groupe pharmaceutique a également relevé sa prévision de chiffre d'affaires ajusté pour cette année.

    * UNITEDHEALTH a annoncé un bénéfice en hausse de 22,2% au premier trimestre, grâce à la performance de sa principale division d'assurance et de sa filiale Optum, qui intègre la gestion des ordonnances. L'action avance de plus de 1% en avant-Bourse.

    * OMNICOM a fait état mardi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes à la faveur d'une hausse des dépenses de ses clients à travers le monde. La croissance organique du groupe publicitaire a atteint 2,5% au premier trimestre, contre 2,3% attendu selon le consensus FactSet.

    * BLACKROCK a fait mieux que prévu au premier trimestre grâce à une hausse de la collecte auprès des investisseurs.

    * IBM et NETFLIX publieront leurs résultats du premier trimestre après la clôture. Deustche Bank a relevé sa recommandation à "achat" contre "conserver" sur le titre Netflix, selon Thefly.com.

    * AT&T - La plate-forme américaine de vidéos en ligne Hulu, concurrente de Netflix et d'Amazon, a déboursé 1,43 milliard de dollars (1,26 milliard d'euros) pour racheter à l'opérateur télécoms sa part de 9,5% dans son capital, ce qui renforce le contrôle de WALT DISNEY, qui détient 60% de Hulu.

    * CHEVRON - La Cour suprême des Pays-Bas a rejeté un recours de l'Equateur contre l'annulation d'un jugement ordonnant au groupe pétrolier américain Chevron de verser 9,5 milliards de dollars d'indemnités pour une pollution environnementale occasionnée par sa filiale Texaco, a annoncé le
    groupe pétrolier mardi.

    * GILEAD a annoncé mardi qu'il allait s'associer avec la société Insitro pour développer des thérapies contre la maladie du foie NASH.

  • Wall Street attendue en hausse

    Wall Street est attendue en hausse à l'ouverture et les Bourses européennes progressent à mi-séance mardi, soutenues par des résultats d'entreprises meilleurs que prévu et des indicateurs économiques rassurants en Chine et en Allemagne.

    La tendance de fond est globalement haussière grâce aux espoirs d'un accord commercial prochain entre les Etats-Unis et la Chine.

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,3% à 0,6%.

    En Europe, les gains varient entre 0,70% à Francfort et 0,14% à Paris.

  • Deutsche Bank vise plus bas pour Ontex

    Après Kepler Cheuvreux (voir post de 9h52), c'est au tour de l'analyste Eva Quiro-Thiele de se pencher sur Ontex avant la publication des résultats trimestriels prévu le 8 mai.

    L'analyste s'attend à un début d'année en douceur pour Ontex tant au niveau de la croissance organique du chiffre d'affaires que pour les marges d'Ebitda.

    Le conseil reste à acheter avec un objectif de cours réduit à 24 euros contre 26 euros.

  • Deutsche Bank ajuste le tir sur AB InBev

    L'analyste Andrea Pistacchi de Deutsche Bank relève son objectif de cours sur AB InBev à 93 euros contre 84 euros. La recommandation est d'acheter l'action.

    AB InBev publie ses résultats trimestriels le 7 mai. Cela devrait être l'occasion d'obtenir des preuves supplémentaires de l'amélioration des activités opérationnelles, écrit Pistacchi. "L'action a connu un très bon début d'année (+36% en euro contre +18% pour l'indice Stoxx 600 du secteur boissons & alimentations) et nous voyons de la marge pour une surperformance supplémentaire, alors que le titre se négocie avec des ratios (rapport cours/bénéfice notamment) inférieur à ses pairs, ce qui est injustifié selon nous."

    AB InBev gagne 0,39% à 78,96 euros dans un marché en hausse de 0,28%.

  • L'activité crédits compense l'activité trading de Bank of America

    La moisson des résultats bancaires trimestriels sur le marché New York se poursuit. La récolte du jour: Bank of America .

    Pour les trois premiers mois de son exercice 2019, la deuxième banque américaine en termes d'actifs présente un bénéfice en progression de 5,86%, boosté par l'activité crédits aux ménages et aux entreprises, et par un plan de réduction des coûts. De quoi compenser un recul des revenus de l'activité trading de la banque d'investissement.

    Le résultat net ressort ainsi à 6,87 milliards de dollars, soit 70 cents par action. Les analystes tablaient sur 66 cents par action.

    Notre article

  • BlackRock: 6.515 milliards dollars d'actifs sous gestion

    BlackRock , le premier gestionnaire d'actifs au monde, a annoncé mardi avoir enregistré un recul de son bénéfice et de ses revenus au premier trimestre, pâtissant d'une baisse des commissions versées par ses clients qui préfèrent investir dans des produits financiers à faible coût de gestion.

    La société new-yorkaise a dégagé un bénéfice net de 1,05 milliard de dollars sur les trois premiers mois de l'année, en baisse de 3,3% sur un an, selon un communiqué. Ce résultat s'est traduit par un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels de 6,61 dollars, au-dessus des 6,13 dollars escomptés en moyenne par les analystes financiers.

    Le chiffre d'affaires a lui reculé de 6,6% à 3,34 milliards, conforme aux attentes (3,34 milliards), tandis que le volume d'actifs géré par l'entreprise au 31 mars s'élevait à plus de 6.515 milliards de dollars, en hausse de 3,14% sur un an.

  • J&J fait mieux que prévu et relève son objectif de ventes

    Johnson & Johnson progresse de 1% en avant-Bourse après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la demande pour ses traitements Stelara, Darzalex et Imbruvica.

    Le bénéfice ajusté du groupe américain de santé sur les trois premiers de l'année a été supérieur aux attentes pour le huitième trimestre consécutif, à 2,10 dollars par action, et son chiffre d'affaires a atteint 20,02 milliards de dollars (17,7 milliards d'euros), alors que les analystes attendaient respectivement 2,03 dollars et 19,61 milliards.

    Le groupe pharmaceutique a également relevé sa prévision de chiffre d'affaires ajusté pour cette année, pour la porter dans une fourchette de 2,5% à 3,5% contre 2-3% précédemment.

  • Quel impact pour Bois Sauvage de l'offre sur Recticel

    Si l'action Recticel est suspendue, le titre Bois Sauvage continue lui à être négocié. Il progresse même de manière très nette, avec un gain de près de 6%. Le holding Bois Sauvage détient 28,2% de RecticeL

    La décision de Bois Sauvage sur l'offre de Kingspan peut dès lors être déterminante.

    Selon le site internet de Recticel, les fonds d'investissement KBC Asset Management et BNP Paribas Investment Partners détiennent chacune 3% de l'entreprise. Le reste du capital est dans les mains du public.

    Chez Kingspan, l'actionnaire le plus important n'est autre que son fondateur, le milliardaire irlandais Eugene Murtagh, avec près de 20%.

  • L'essentiel de la matinée boursière

    L'Europe boursière en hausse | L'indice ZEW rassure | Zalando surprend

    1. Les indices actions européens sont globalement bien orientés. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 gagne 0,21%, Francfort progresse de 0,60%, Amsterdam de 0,31% et Bruxelles de 0,18%. La Bourse de Paris est à l'équilibre.
    2.
    La nette amélioration du moral des investisseurs allemand en avril mesuré par l'institut ZEW rassure les opérateurs.
    3. Les Bourses chinoises ont clôturé en nette hausse, portées par les espoirs de redressement de la croissance avant les chiffres du PIB mercredi
    4. Zalando bondit de 11%, en tête du Stoxx 600, après avoir prédit un bénéfice au premier trimestre
    5. Le cabinet de recrutement Hays chute de 4,78% après avoir fait état d'un ralentissement de sa croissance organique en Allemagne et en Australie
    6. Plus fort repli sectoriel, le compartiment du pétrole et du gaz (-0,56%) est affecté par le repli des cours du brut
    7. Wall Street attendue en hausse, de l'ordre de 0,3% à 0,4%.
    8. Les résultats trimestriels de Bank of America et Johnson et Johnson attendus avant l'ouverture

  • Suspension de Recticel, offre Kingspan pour des divisions

    L'action Recticel est suspendue depuis 11h30, dans l'attente d'un communiqué de presse de l'entreprise.

    Selon Reuters, Kingspan Group a fait une offre pour le rachat de la division Isolation et Mousses flexibles de Recticel. Le groupe irlandais propose 700 millions d'euros.

    L'action Recticel bondissait de 21% à 9 euros au moment de sa suspension, donnant au groupe une capitalisation boursière de 500 millions d'euros.

    Dans un communiqué, Kingspan précise qu'il ne peut y avoir "aucune certitude que l'offre présentée au conseil d'administration de Recticel aboutira à la conclusion d'un accord (...)"

    Plus d'informations dans notre article.

  • Les investisseurs allemands redeviennent optimistes

    Le moral des investisseurs allemands repasse en positif à 3,1 points en avril, pour la première fois depuis mars 2018, selon le baromètre de l'institut ZEW.

    Après avoir atteint à l'automne son plus bas niveau depuis 2012, cet indicateur particulièrement instable a progressé de 6,7 points sur un mois, tandis que l'appréciation de la situation conjoncturelle allemande s'est détériorée de 5,6 points, pour tomber à 5,5 points.

    "La légère amélioration est principalement due à l'espoir d'un environnement économique moins dégradé que prévu", a commenté Achim Wambach, président du ZEW, cité dans un communiqué. "Le report de la date du Brexit a certainement aussi contribué à l'amélioration des attentes" des investisseurs, a-t-il ajouté.

  • La Bourse de Shanghai au plus haut depuis un an

    Les marchés chinois ont connu une solide séance, qui s'est clôturée par une nette progression de leurs indicateurs de référence. L'indice composite de la Bourse de Shanghai a bondi de 2,4%, celui de Shenzhen de 2,1% et le CSI 300 des grandes capitalisations a grimpé de 2,77%.

    Ce sont les banques qui ont soutenu la tendance, le rebond plus fort que prévu des nouveaux prêts en mars et la hausse des prix de l'immobilier ayant nourri les espoirs d'un redressement de l'économie chinoise à la fin du premier trimestre.

    Les chiffres de la croissance chinoise au premeir trimestre seront connus mercredi. Selon une enquête réalisée par Reuters auprès d'économistes, la croissance chinoise a probablement ralenti au premier trimestre pour tomber à son niveau le plus bas depuis 27 ans, mais les nombreuses mesures de relance annoncées depuis le début de l'année devraient avoir permis de stabiliser la situation en mars.

  • Proximus: les syndicats veulent une réduction du dividende

    Les syndicats de Proximus ont présenté leurs propositions à la direction dans le cadre du plan de restructuration en cours. Selon eux, baisser le dividende de 10 cent générerait 105 millions d'économies.

    Proximus perd 1,22% à 26,64 euros et l'indice Bel20 gagne 0,33%.

  • KBCS réduit son conseil sur Retail Estates

    L'action Retail Estates a connu un beau parcours boursier et elle a atteint récemment l'objectif de cours de 83 euros fixé par les analystes de KBC Securities. Ils passent dès lors à "conserver" (contre "acheter") tout en restant en faveur de la compagnie en raison de sa proactivité et sa stratégie dans le paysage immobilier commercial.

    Retail Estates cède 1,06% à 84 euros dans un marché en hausse de 0,42%.

  • Accueil plutôt réservé à l'IPO de Nexi

    Le spécialiste des paiements Nexi chute à 8,5 euros pour le premier jour de sa cotation, soit 5,5% de moins que le prix de lancement de 9 euros. Nexi a vendu 2 milliards d'euros d'actions nouvelles et existantes, ce qui constitue la plus importante introduction en Bourse en Europe depuis celle de l'allemand Knorr-Bremse en octobre.

    L'IPO de Nexi implique également une augmentation de capital de 700 millions d'euros.

    Nexi est le plus grand spécialiste italien des paiements, avec une part de marché de 60% des cartes de paiement. 35,6% des actions sont cotées en Bourse.

    Adyen à Amsterdam et Network International à Londres appartiennent au même secteur que Nexi.

  • Les raisons de la décision de Kepler Cheuvreux sur Ontex

    Les analystes de Kepler Cheuvreux ont relevé leur recommandation sur Ontex de conserver à acheter et l'objectif de cours de 20 à 25 euros, après avoir relevé ses estimations de bénéfices.

    Voici les cinq raisons expliquent le point de plus positif du broker sur le titre:

    (1) Le risque sur les marges se réduit alors que les coûts des matières premières deviennent plus stables et que les prix de vente s'améliorent, tandis que les réductions de coûts et la stratégie davantage axée sur la valeur portent leurs fruits.

    (2) Le broker s'attend à une reprise au Brésil en 2019. Cette prévision se base sur une amélioration graduelle de l'environnement macroéconomique, une base de coûts plus faible et une offre commerciale améliorée.

    (3) Le consensus de marché sous évalue le potentiel de reprise pour Ontex en 2020 et au-delà.

    (4) La mise à jour de la stratégie prévue pour le 8 mai, où Ontex devrait annoncer qu'il se concentre sur ses opportunités de croissance, constitue un autre catalyseur potentiel.

    (5) L'action Ontex se négocie en dessous de ses moyennes historiques et avec une décote de 25-30% par rapport à ses pairs.

  • Le point à l'ouverture des marchés

    Les indices actions européens évoluaient proche de l'équilibre en début de séance, dans un marché où les investisseurs sont captivés par la publication des résultats d'entreprises aux Etats-Unis.

    Francfort gagne 0,16%, Paris 0,10%, Bruxelles, 0,08% et Amsterdam 0,04%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 engrange 0,13%.

    Aux valeurs :

    • Ontex bondit de 4,75%, dopée par la recommandation d'achat de Kepler Cheuvreux.

    •  Nyrstar perd 2,39% après une dégringolade de  52,38% lundi en réaction à l'annonce des modalités de son plan de sauvetage

    •  Retail Estates se déleste de 1,3%. KBC Securities a ajusté sa recommandation à "conserver" contre "accumuler". L'objectif de cours est de 83 euros.

    •  Zalando signe la meilleure progression de l'indice DJ Stoxx 600, après avoir indiqué lundi qu'il s'attendait à réaliser au premier trimestre un résultat opérationnel supérieur aux attentes du marchés.

    •  Lufthansa pointe en bas de classement, avec une perte de 3,31%, à la suite de ses résultats trimestriels. Air France, Easyjet et Ryanair perdent aux alentours de 2%.

  • Lufthansa: -5%

    Lufthansa perd 5% en ouverture à la suite de ses résultats du premier trimestre.

    Le groupe allemand de compagnies aériennes a annoncé une perte d'exploitation ajustée de 336 millions d'euros au titre du premier trimestre 2019. Il a toutefois confirmé son objectif d'une marge d'exploitation ajustée comprise entre 6,5% et 8% sur 2019. Le bénéfice pour cette période a été affecté par une augmentation de 202 millions d'euros des coûts de carburant.

  • Zalando: +8,5%

    Zalando bondit de 8,5% dans les premiers échanges après l'actualisation de sa "guidance".

    L'entreprise de commerce électronique allemande, spécialisée dans les vêtements et les chaussures, a indiqué s'attendre à réaliser au premier trimestre un résultat opérationnel (Ebit) supérieur aux attentes du marché.

  • | Opening Bell |

    Bruxelles: +0,06%
    Amsterdam: +0,10%
    Francfort: n.c.
    Paris: +0,05%
    DJ Stoxx 600: +0,06%

    Atenor: +0,32%
    Retail Estates: -0,71%
    Ontex: +3,36%
    UCB: +0,34%

    Zalando:+8,5%

  • Résultats contrastés pour les banques américaines

    Les résultats contrastés des banques américaines, les premières à avoir publié leurs comptes du premier trimestre, n'ont pas encore offert le soutien attendu par les opérateurs de marché.

    "Si Goldman Sachs a fait mieux que prévu sur les bénéfices, en grande partie grâce à des mesures de réduction de coûts, les revenus issus du trading ont été décevants, un thème qui était aussi présent dans les résultats de JPMorgan la semaine dernière, et, avec Bank of America Merrill Lynch qui doit publier dans la journée, ce thème pourrait bien se poursuivre", observe Michael Hewson, analyste marchés chez CMC Markets.

    "Ce thème devrait constituer une inquiétude pour les banques européennes, qui demeurent en moins bonne santé que leurs homologues américaines. Si les banques américaines souffrent en dépit de l'efficacité accrue de leurs opérations de trading, qu'en est-il pour Deutsche Bank, BNP Paribas et Barclays?".

  • Kepler Cheuvreux "achète" Ontex

    L'analyste Richard Withagen de Kepler Cheuvreux augmente sa recommandation sur Ontex "acheter" contre "conserver". L'objectif de cours est relevé à 25 euros contre 20 euros, ce qui laisse un potentiel de hausse de 33% par rapport au dernier cours de clôture.

    L'objectif de cours moyen sur Ontex est de 21,31 euros.

    Ontex a clôturé lundi en baisse de 2% à 18,75 euros.

  • Le point avant l'ouverture des marchés

    Les Bourses européennes devraient ouvrir en hausse | Les résultats en ligne de mire

    1. Les principales Bourses européennes devraient ouvrir en légère hausse, le marché restant en manque de catalyseurs après un début de saison de résultats d'entreprises en demi-teinte aux Etats-Unis.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,21% à l'ouverture, le Dax à Francfort progresserait de 0,22% et le FTSE à Londres prendrait 0,18%.

    3. La Bourse de New York a terminé en léger recul, les résultats décevants de Goldman Sachs et Citigroup ayant quelque peu refroidi l'enthousiasme des investisseurs.  L'indice Dow Jones a perdu 0,10%, le S&P-500 a reculé de 0,06% et le Nasdaq Composite a cédé 0,10%.

    4. Outre les résultats de Bank of America ce mardi, les investisseurs surveilleront ceux de Johnson & Johnson avant Bourse, avant ceux d'IBM et de Netflix post-clôture.

    5. La Bourse de Tokyo progresse de 0,26%  soutenue par la progression des opérateurs mobiles téléphoniques après l'annonce par NTT Docomo (+3,56%) d'une baisse de ses tarifs moins forte que prévu, ce qui a apaisé les craintes d'une guerre des prix dans le secteur.

    6. En Chine, ce sont les banques qui soutiennent la tendance, le rebond plus fort que prévu des nouveaux prêts en mars soutenant les espoirs d'un redressement de l'économie chinoise à la fin du premier trimestre.

    7. Sur le marché des changes, le dollar australien recule de 0,4%, pénalisé par le discours de la Banque de Réserve d'Australie (RBA) qui a jugé "appropriée" une baisse des taux si l'inflation devait rester faible selon le compte rendu de sa dernière réunion.

  • Evenity sur le marché américain

    Evenity, le traitement contre l'ostéoporose d'UCB et d'Amgen sera bientôt disponible aux États-Unis. Dans un communiqué de presse publié lundi soir, Amgen a annoncé que le médicament serait prêt à être acheminé vers les grossistes américains.

    Evenity a reçu le feu vert de la FDA le 9 avril dernier pour le traitement de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées. Le paquet contient un avertissement indiquant que le médicament peut augmenter le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral (AVC) et de "mort cardiovasculaire". Les effets indésirables les plus couramment observés sous Evenity sont des douleurs articulaires et des maux de tête, qui se produisent dans 5% des cas.

    Le prix de référence d'Evenity est de 34% à 74% moins cher que les agents anaboliques actuellement sur le marché pour l'ensemble de traitement (doses quotidiennes pendant 18 à 24 mois).

  • A l'agenda de ce mardi 16 avril

    → ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    • 11h Indice ZEW du sentiment des investisseurs / avril

    Chine
    • Prix immobiliers / mars

    Etats-Unis
    • 15h15 Production industrielle / mars
    • 16h Indice NAHB de l'immobilier / avril

    Royaume-Uni
    • Demandeurs d'emploi, taux de chômage, salaires / mars / 10h30

    → ENTREPRISES

    Chine
    • Journées presse du salon de l'automobile (le 17 aussi)

    Etats-Unis

    Résultats du T1 avant Bourse de :
    • Bank of America
    • Johnson & Johnson

    Résultats du T1 après Bourse de :
    • Blackrock
    • Prologis
    • IBM
    • Netflix

    Pays-Bas
    • Binck Bank: offre de reprise par Saxo Bank à 6,35 euros par action. Jusqu’au 22 mai

    Royaume-Uni
    • Rio Tinto / production du T1

  • Good morning!

    Ceci démarre cette édition du Market Live de Lecho.be. Merci de nous suivre!

Plus sur Les Marchés

Echo Connect