1. Les marchés
  2. Live blog
live

Indécision à la clôture des marchés européens | Asit a encore perdu 33%

Les marchés européens ont fini sans direction claire, les investisseurs étant restés partagés entre la prudence sur le commerce et l'optimisme dû aux indicateurs évoquant une stabilisation de l'économie. Asit a poursuivi sa descente aux enfers. IPO réussie pour Alibaba à Hong Kong.
  • Vos rendez-vous de mercredi

    Notre Market Live du jour se termine, merci de l'avoir suivi!

    Voici les principaux événements programmés mercredi à tenir à l'oeil, avec une kyrielle de statistiques américaines, dont le PIB du troisième trimestre:

    Nous vous souhaitons une bonne soirée et vous fixons rendez-vous dès demain matin pour un nouveau suivi en direct de l'actualité boursière.

  • Voici les débriefings du jour

    La séance boursière de ce mardi a été marquée par des hésitations, les investisseurs ayant manqué d'informations sur l'évolution des négociations entre les Etats-Unis et la Chine sur leur différend commercial.

    En Bourse de Bruxelles, le Bel 20 a fini en hausse de justesse. Asit a poursuivi sa chute et d'autres biotechs ont été délaissées.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +0,04% à 3.904,31 points

    AEX: +0,16% à 597,59 points

    Cac 40: +0,08% à 5.929,62 points

    Dax: -0,08% à 13.236,42 points

    FTSE 100: +0,09% à 7.403,14 points

  • Les ventes de logements neufs plus nombreuses que prévu aux USA

    En octobre, on a recensé 733.000 ventes de logements neufs aux Etats-Unis, d'après le département américain du Commerce, soit un peu moins que les 738.000 ventes comptabilisées en septembre, un chiffre revu à la hausse par rapport aux 701.000 unités annoncées antérieurement.

    Les analystes sondés par l'agence Bloomberg avaient tablé sur 707.000 ventes en octobre.

  • Baisse surprise de la confiance des consommateurs américains

    Aux Etats-Unis, l'indice de la confiance du consommateur, mesurée par le Conference Board, a reculé à 125,5 en novembre, après 126,1 (révisé en légère hausse, au lieu de 125,9) en octobre.

    Les analystes s'attendaient, en moyenne, à 127 d'après les calculs de l'argence Reuters, et à 126,8 selon les données de l'agence Bloomberg.

  • Wall Street stable à l'ouverture

    La Bourse de New York a débuté la séance à un niveau quasiment inchangé par rapport à hier. Dans les premiers échanges, le Dow Jones  grignote 0,01% et le Nasdaq  grappille 0,03%.

  • Les prix de l'immobilier montent plus que prévu aux USA

    Les prix de l'immobilier dans les 20 principales métropoles des Etats-Unis ont augmenté de 2,1% en septembre en rythme annuel, une progression conforme aux attentes, montre mardi l'étude mensuelle S&P/Case-Shiller.

    Par contre, sur un mois, les prix immobiliers ont progressé plus que prévu: ils ont augmenté de 0,4% après une progression de 0,2% en août, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient une progression de 0,3%. Bloomberg situait le consensus des estimations à +0,2%.

  • Action collective à l'échelon européen contre Volkswagen

    La Diesel Emissions Justice Foundation (DEJF), une fondation sans but lucratif de droit néerlandais, annonce le lancement d'une action collective à l'échelle européenne à l'encontre du constructeur automobile Volkswagen .

    Les avocats Laurent Arnauts et Geert Lenssens en sont les représentants en Belgique. L'action se basera sur la loi néerlandaise dite WCAM, concernant la réparation collective, ont-ils indiqué en conférence de presse.

    Les différents avocats européens veulent forcer le géant allemand de l'automobile Volkswagen à indemniser toutes les victimes du Dieselgate. En Belgique, D'Ieteren pourrait avoir à rendre des comptes.

    Volkswagen perd 0,43% tandis que D'Ieteren est stable.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Best Buy, Hewlett Packard, Nutanix...

    * HEWLETT PACKARD ENTERPRISE a publié lundi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, conséquence d'une dégradation de la demande pour ses serveurs et produits de stockage. L'action perd 4,6% dans les échanges en avant bourse à Wall Street.

    * BEST BUY - Le distributeur d'électronique grand public a annoncé mardi des résultats meilleurs que prévu pour le troisième trimestre et table sur un bénéfice par action ajusté supérieur aux attentes du marché pour le dernier trimestre de l'année. Le titre prend plus de 5% en avant-bourse.

    * ANALOG DEVICES - Le spécialiste des semi-conducteurs perd 3,1% en avant-bourse après la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes et une prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours plus faible qu'anticipé par les analystes.

    * ABERCROMBIE & FITCH a annoncé mardi un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes à cause d'une demande stagnante pour sa marque de vêtements Hollister.

    * DOLLAR TREE - L'action du groupe de distribution discount perd 7,3% dans les transactions en avant-bourse après l'annonce d'un chiffre d'affaires à périmètre comparable inférieur aux attentes sur le trimestre clos le 2 novembre.

    * PALO ALTO NETWORKS - L'action du spécialiste de la cybersécurité perd 8,7% en avant-bourse après avoir annoncé des prévisions inférieures aux attentes pour le deuxième trimestre de son exercice décalé en raison d'une augmentation de ses coûts et d'une forte concurrence.

    * CHESAPEAKE ENERGY prend plus de 5% en avant-Bourse après le relèvement de recommandation de Scotiabank à "surperformance".

    * NUTANIX - Le spécialiste du stockage informatique dématérialisé ("cloud") prend plus de 22% en avant-Bourse après avoir fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes.

  • Le point sur la tendance boursière - update

    1. Les principaux indices européens évoluent en légère baisse.
    2. Les investisseurs attendent de nouveaux éléments dans le dossier commercial sino-américain.
    3. Les résultats de De La Rue et Compass sanctionnés à la Bourse de Londres.
    4. Europcar Mobility recherchée, la compagnie serait convoitée par des fonds d'investissement.
    5. Trigano propulsé par ses résultats annuels.
    6. Asit Biotech poursuit sa descente aux enfers.
    7. Les biotechs délaissées à Bruxelles: Kiadis lâche 14%, Celyad 9,5% et Biocartis 3,66%.
    8. Recommandation d'achat sur Shurgard.
    9. Wall Street est attendue en légère hausse.

  • L'action Celyad jugée surévaluée par Armistice Capital

    L'action Celyad chute de 10,52% à 9,95 euros.

    Le fonds spéculatif américain Armistice Capital estime que la société de biotechnologie belge est surévaluée. En peu de temps, il s'est constitué une position vendeuse de 1,23%.

    La semaine dernière, Celyad a progressé de 41% à la suite de la présentation de ses chiffres trimestriels, indiquant que tout se déroulait comme prévu et qu'elle avait reçu 8,5 millions d'euros de subventions supplémentaires du gouvernement wallon.

  • BIOTECH | 5 questions et 5 leçons après le fiasco d'Asit Biotech

  • Jefferies trouve Shurgard digne d'achat

    Jefferies entame le suivi de Shurgard avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 36 euros. Le fait que le broker soit si positif s'explique principalement par la croissance du marché européen du self-stockage et aux opportunités de croissance offertes par Shurgard.

    Le marché de l'auto-stockage est encore très fragmenté, mais représente une croissance structurelle à travers notamment l'urbanisation croissante. Les coûts croissants, y compris ceux liés au marketing et à l'informatique, rendent difficile la participation des petits acteurs et encouragent la consolidation. Shurgard, qui exploite déjà 236 complexes de stockage dans 7 pays, a les moyens de réagir. Selon les analystes Andrew Gill et Mike Prew, la société dispose de 750 millions d’euros pour une nouvelle phase expansion.

    Avec leurs estimations du bénéfice par action en 2020 et 2021, ils sont respectivement supérieurs de 6,2% et 9,6% au consensus. Selon eux, celui-ci prend en compte une croissance des ventes inférieure à 4%, alors que Shurgard vise elle-même une croissance des ventes de 4 à 6% à moyen terme.

    Selon Jefferies, si l'on se base sur une croissance plus forte des bénéfices au cours des deux prochaines années, il est justifié que Shurgard soit coté avec une prime par rapport aux autres membres du secteur, Big Yellow Group et Safeguard. Cela explique le prix indicatif de 36 euros.

    Les analystes s'attendent à une amélioration de la liquidité de l'action à moyen terme, alors que la période de lock-up des actionnaires principaux Public Storage et le fonds de retraite de l'État de New York (New York State Common Retirement Fund) a pris fin en avril.

  • Europcar accélère

    L'action du groupe de location de voitures Europcar gagne plus de 6% à la Bourse de Paris, portée par des informations de presse évoquant l'intérêt de fonds d'investissements qui envisageraient une montée au capital.

    Plusieurs fonds, dont Apollo Global Management, étudieraient un éventuel achat d'actions du groupe Europcar Mobility, dont la société  Eurazeo a annoncé récemment vouloir se désengager, a rapporté l'agence Bloomberg sur la base de sources anonymes.

  • Claque boursière pour Compass

    Le géant de la restauration collective Compass chute de 5% après avoir expliqué qu'il allait prendre des "mesures rapides" pour s'assurer qu'il a "le modèle d'emploi avec une taille adaptée" à un "environnement macroéconomique" caractérisé par "un moral des consommateurs en baisse".

    Il va supprimer jusqu'à 4.000 postes, essentiellement en Europe, mais a publié un chiffre d'affaires en hausse pour son exercice décalé 2019 grâce à une solide performance en Amérique du nord.

  • De La Rue: -19%

    L'imprimeur et producteur de papier britannique De La Rue , à l'origine notamment de nombreux billets de banques et de timbres-poste, plonge de 19% à la Bourse de Londres à cause d'un avertissement sur résultats. Il y a également suspension du dividende.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les indices européens évoluent en repli, dans un marché partagé entre des indicateurs allemands positifs et la prudence sur le front commercial faute de nouvelles annonces.

    Le moral des entrepreneurs allemands a légèrement augmenté en novembre. Et le moral des consommateurs allemands devrait progresser légèrement en décembre après avoir atteint en novembre son plus bas depuis trois ans, selon le baromètre GfK publié mardi.

    "D'un côté, des indicateurs, comme l'Ifo hier ou le GfK aujourd'hui," renforcent la perspective d'une stabilisation de l'économie allemande, mais "d'un autre côté, nous observons toujours les négociations compliquées entre les États-Unis et la Chine", résume Andreas Lipkow, analyste chez Comdirect.

    La Bourse de Bruxelles perd 0,48%, Francfort 0,33%, Amsterdam 0,28%, Paris 0,22% et Londres 0,09%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 cède 0,23% et l'Euro Stoxx 50 0,33%.

    Le recul sectoriel le plus net est à mettre sur le compte du secteur "Travel & Leisure" qui lâche 2%, affecté par Compass (-5,2%). Le géant de la restauration collective va supprimer jusqu'à 4.000 emplois pour s'adapter à l'environnement macroéconomique caractérisé par "un moral des consommateurs en baisse" en Europe. Accor perd 0,84% et Sodexo -0,79%.

  • "Notre nouvel objectif de cours sur Asit Biotech représente seulement le cash restant"

    Les analystes de Kepler Cheuvreux reviennent sur Asit Biotech :

    Hier, ASIT a publié des résultats négatifs pour son test de confirmation de phase III sur le gp-ASIT + (le produit phare de la société), utilisé dans le traitement de patients souffrant de rhinite allergique provoquée par du pollen de graminées. Ces données sont pires que celles générées par le premier essai de phase III, qui indiquait que le produit n'avait pas d'avenir. Cet échec remet clairement en cause le potentiel de la plateforme technologique. Notre nouvel objectif de cours de 0,15 euro ne comprend que les liquidités restantes dans l'entreprise. Nous modifions notre rating de "sous revue" à "réduire".

  • |Opening bell|

    Les marchés européens ouvrent à l'équilibre, restant très attentifs à toutes les informations concernant la signature rapide d'un accord commercial partiel entre les États-Unis et la Chine.

    • Amsterdam: -0,09%
    • Bruxelles: -0,06%
    • DJ Stoxx 600: -0,07%
    • Francfort: n.c.
    • Londres: +0,05%

    • Asit Biotech: +15,26% à 0,52 euro

  • Solvay parie sur le boom attendu des voitures électriques

    Solvay va plus que doubler la production de PVDF, un plastique spécial, sur son site d'usine à Changshu en Chine. Le groupe chimique belge répond ainsi à la tendance à la mobilité durable et à la demande croissante de batteries rechargeables.

  • Jefferies s'intéresse à Shurgard

    Jefferies entame le suivi de Shurgard avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 36 euros.

     

  • "Même s'il est facile d'être sceptique sur ce genre d'annonces étant donné que nous les avons entendues tant de fois auparavant elles ont tendance à donner un élan positif au marché. Alors que l'optimisme grandit sur un accord partiel avant le 15 décembre, date à laquelle les droits de douane américains devraient entrer en vigueur, il semble beaucoup plus probable que ceux-ci soient reportés une fois de plus avec un accord autour du Nouvel An, si nous en avons un."
    Michael Hewson
    CMC Markets

  • Briefing d'avant bourse

    Les marchés devraient progresser | Signaux rassurants sur le commerce

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse à l'ouverture, les signes d'apaisement sur le front du commerce international favorisant le retour sur les actifs risqués.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,12% à l'ouverture, le Dax à Francfort prendrait 0,15% et le FTSE à Londres 0,13%.

    3. Le vice-Premier ministre chinois, Liu He, s'est entretenu par téléphone avec le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, de questions relatives à la "phase un" d'un accord commercial, a indiqué le ministère chinois du commerce.

    4.  Cette annonce contribue à alimenter les espoirs sur un dossier devenu la préoccupation principale des investisseurs et fait suite à de nombreux signes encourageants, que ce soit les concessions chinoises sur l'amélioration de la protection de la propriété intellectuelle ou les déclarations des présidents chinois et américain la semaine dernière.

  • Le moral des consommateurs allemands remonte légèrement

    Le moral des consommateurs allemands devrait progresser légèrement en décembre après avoir atteint en novembre son plus bas depuis trois ans, plombé par les craintes autour de la conjoncture allemande, selon le baromètre GfK publié mardi.

    L'indicateur est attendu à 9,7 points, en hausse de 0,1 point par rapport à novembre.

    "Les consommateurs abordent d'humeur positive la période pré-Noël, une période parmi les plus importantes pour une série de branches du commerce. Le moral est légèrement inférieur à la même période l'année passée notamment en raison de facteurs à risques connus comme le ralentissement conjoncturel, le chaos du Brexit et les conflits commerciaux, mais le niveau peut être considéré comme satisfaisant."
    Rolf Bürkl
    Expert du GfK

  • Care Property Invest achète une résidence de soins aux Pays-bas

    Care Property Invest rapporte l'acquisition de la résidence de soins " De Gouden Leeuw " située à Zelhem dans la province de Gueldre, via sa filiale néerlandaise, Care Property Invest.NL 6 B.V.

    L'exploitation du projet est assurée par Woonzorgvoorziening de Gouden Leeuw Zelhem BV., qui fait partie du " De Gouden Leeuw Groep ", sur la base d'un nouveau bail à long terme de type " triple net " avec une durée minimum de 25 ans (renouvelable).

    La valeur conventionnelle de ce projet s'élève à environ 10,1 millions d'euros.

  • Asit Biotech: le jour d'après

    Hier lundi, Asit Biotech a dégringolé de 82,27%, après l'échec de tests sur son traitement vedette. Le titre pourrait encaisser de nouvelles pertes ce mardi.

  • Transactions d'initiés : le PDG de Deceuninck achète des actions

    Le directeur général de Deceuninck , Francis Van Eeckhout, a acheté 61.000 actions la semaine dernière à travers son véhicule d'investissement Holve, à raison de 1,88 à 1,89 euro chacune.

  • Alibaba flambe pour son arrivée à la Bourse à Hong Kong

    Alibaba a fait une arrivée en fanfare à la Bourse de Hong Kong. Dès les premières minutes de cotation des 500 millions de nouvelles actions, les titres ont gagné près de 8%, cotant jusqu'à 189,50 dollars de Hong Kong (HKD), alors qu'Alibaba les a vendus au prix de 176 HKD l'unité.

    L'action s'inscrit ainsi au-dessus du prix maximum de 188 HKD qu'Alibaba avait annoncé mi-novembre lors du lancement de l'opération.

    Le groupe devrait donc pouvoir lever aisément près de 10 milliards d'euros.

    Il dispose d'une option de sur-allocation de 75 millions de titres qu'il peut exercer dans un délai d'un mois.

  • Vers une ouverture en légère hausse en Europe

    Bonjour! Wall Street a démarré en trombe la semaine de Thanksgiving ce lundi, montant à des nouveaux records grâce à un regain d'espoir sur les négociations entre Washington et Pékin et à une salve d'opérations de fusion-acquisition de grande ampleur.

    La tendance est un peu plus molle ce matin en Asie où le CSI des grandes capitalisations boursières chinoises engrange 0,24%. Shanghai et Shenzhen bonifient de respectivement 0,10% et 0,22%.

    La Bourse de Hong Kong plie de 0,07%. L'écrasante défaite des candidats pro-Pékin lors des élections de dimanche à Hong Kong traduit le mécontentement de la population, a reconnu mardi la cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, qui n'a cependant fait aucune concession pour tenter d'enrayer la crise politique que traverse la mégapole depuis plus de cinq mois.

    L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,35%.

    Les marchés européens sont attendus en très légère hausse: +0,03% pour l'Euro Stoxx 50, +0,15% pour Londres et +0,11% pour Francfort.

    ©REUTERS

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés