1. Les marchés
  2. Live blog
live

Nouveau record pour le Dow Jones et le S&P500

Wall Street a ouvert sur de nouveaux records. Le profit warning de Daimler n'affecte pas le secteur automobile. Orange Belgium dopé par son deal avec Proximus. La fixation du prix de l'IPO des activités Asie-Pacifique d'AB InBev reportée. Thomas Cook s'effondre en Bourse.
  • A l’agenda lundi

    C’est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve lundi prochain pour une nouvelle séance.

    Au menu : le marché d’actions japonais sera fermé pour cause de jour de la mer. La Chine publie son PIB au deuxième trimestre, sa production industrielle, ses investissements et ses ventes au détail en juin, ainsi que les prix immobiliers en juin. L’indice manufacturier Empire State en juillet est publié aux Etats-Unis.

    Du côté des entreprises, l’offre de rachat de Connect Group par IPTE pour 1,60 euro par action  se poursuit jusqu’au 14 août. A l’étranger, Citigroup publie ses résultats du deuxième trimestre.

  • Clôture des marchés européens

    Les marchés européens ont terminé en ordre dispersé, dans un marché confronté à un début périlleux de la saison des bilans financiers, avec un nouvel avertissement sur résultats chez Daimler.

    Bel 20: +0,20%

    AEX: +0,07%

    CAC 40: +0,38%

    DAX: -0,08%

    FTSE 100: -0,06%

    Euro Stoxx 50: -0,01%

  • Ford et Volkswagen progressent après leur alliance

    Ford et Volkswagen ont annoncé s'allier dans les véhicules autonomes et électriques et ont dit vouloir coopérer dans d'autres secteurs, approfondissant ainsi leur partenariat mondial destiné à réduire les coûts de développement et de production.
    Les dirigeants de Ford et de VW ont déclaré que cette collaboration pourrait faire économiser des centaines de millions de dollars à chacun des deux groupes. Mais les projets prendront du temps.
    La transition vers les véhicules électriques et autonomes,ainsi que les volumes de production, sont incertains, a déclaré le président de Ford Automotive, Joe Hinrichs, lors d'un point de presse à New York.

    A New York, le titre Ford progresse après cette annonce. A Francfort, VW aussi.

  • Records pour le Dow et le S&P

    La Bourse de New York a ouvert  en hausse avec des records pour le Dow Jones et le S&P-500, les indices poursuivant un rebond alimenté par l'espoir des investisseurs de voir la Réserve fédérale baisser ses taux à la fin du mois.
    L'indice Dow Jones gagne 69,90 points, soit 0,26%, à 27.157,98 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,14% à 3.004,14 points quelques minutes après l'ouverture.
    Ces deux indices ont battu dès l'ouverture leur record absolu en séance.
    Le Nasdaq Composite prend pour sa part 0,17% à8.0209,89 points.

  • Wall Street ouvre en légère hausse

     Dow Jones +0,17%, Nasdaq +0,16%

  • L'essentiel de la tendance boursière

    Daimler freine le rebond des marchés | Thomas Cook s'effondre

    1. Les indices européens progressent sur fond de record à Wall Street et d'anticipations de baisse des taux de la Fed qui relèguent au second plan le ralentissement des exportations chinoises.
    2. Paris engrange 0,44%, Amsterdam 0,16% et Bruxelles 0,11%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 gagne 0,13%.
    3. Francfort grappille 0,09%, ralentie par l'avertissement sur résultats de Daimler.
    4. Le rebond inattendu de la production industrielle en zone euro en mai,  après deux mois de contraction, profite à des secteurs comme ceux de la chimie (+1,40%) ou de l'automobile (+1,22%).
    5. Parmi les valeurs en vue, Thomas Cook s'effondre de 46%, AB InBev est sous pression (-1,53%) tandis qu'Orange Belgium et Proximus profitent de leur deal dans les infrastructures mobiles.
    6. Les contrats à terme laissent présager d'une ouverture en hausse à Wall Street, de l'ordre de 0,25%.
    7. Les investisseurs attendent, à 14h30, les prix à la production aux Etats-Unis.

  • UBS relève son conseil sur Deutsche Bank

    L'action Deutsche Bank prend 2% après un relèvement de conseil d'UBS. La banque d'affaires suisse est passée de "vendre" à "conserver".

    Le relèvement de conseil intervient après l'annonce d'une cure d'amaigrissement colossale par la banque allemande en début de semaine.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Campbell Soup, Colgate-Palmolive, Ford...

    * COLGATE-PALMOLIVE a annoncé jeudi l'acquisition du français Laboratoires Filorga Cosmétiques pour 1,50 milliard d'euros afin de se renforcer sur le segment des soins anti-âge.

    * FORD prend 1% en avant-Bourse sur des anticipations d'un investissement de Volkswagen dans son activité de véhicules autonomes.

    * MORGAN STANLEY prend 1,8% à 45 dollars en avant-Bourse après un relèvement de cours à 52 dollars par Citigroup.

    * ACCENTURE - Le groupe de conseil a annoncé jeudi la nomination de Julie Sweet, actuelle patronne des activités américaines, au poste de directrice générale à partir de septembre. David Rowland, qui assurait l'intérim après le départ pour raisons de santé de Pierre Nanterme, décédé en janvier, a pour sa part été nommé président exécutif.

    * CAMPBELL SOUP a annoncé vendredi qu'il allait céder sa branche danoise Kelsen Group à une filiale de Ferrero pour 300 millions de dollars (266 millions d'euros).

  • Thomas Cook : -48%

    Thomas Cook Group s'effondre de 48%, l'annonce d'une recapitalisation par le chinois Fosun décevant certains investisseurs sans apaiser toutes les craintes pour l'avenir du groupe de tourisme.

  • Progression inattendue de la production industrielle en zone euro

    La production industrielle dans la zone euro a crû de 0,9% en mai par rapport à avril, selon des données officielles publiées ce vendredi, une progression bien plus forte que ce que prévoyaient les analystes.

    Les économistes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset tablaient sur une augmentation de seulement 0,2% sur un mois, après un recul en avril par rapport à mars de 0,4%.

  • KBC Securities moins optimiste pour Kiadis

    KBC Securities coupe dans l'objectif de cours de Kiadis à 10,50 euros contre 20,50 euros. La recommandation passe à "accumuler" contre "acheter".

    "Compte tenu d'une plus grande incertitude quant à l'avis d'un comité de l'Agence européenne du médicament, un décalage potentiel des délais de commercialisation, une dilution significative des actionnaires et une hausse du coût de la dette, nous abaissons notre prix cible de 20,5 à 10,50 euros", écrivent les analystes de KBC Securities. Le conseil reste à accumuler".

  • "Ce n'est pas le premier avertissement sur résultats de la part de Daimler, c'est le quatrième en un an, et il est entièrement lié au fiasco du diesel. C'est préoccupant avant la saison des résultats."
    Neil Wilson chez Markets.com

  • Les marchés avancent prudemment

    Les marchés européens avancent timidement, redressant un peu la tête grâce aux nouveaux records de Wall Street la veille et aux propos accomodants du président de la Fed, Jerome Powell.

    Paris gagne 0,41%, Amsterdam 0,27% tandis que Francfort perd 0,15%, lestée par l'avertissement sur résultats de Daimler . La Bourse de Bruxelles est stable (+0,09%) freinée dans le repli d'AB InBev (-1,75%).

    Le marché prendra connaissance ce vendredi des chiffres de la production industrielle en zone euro pour mai ainsi que des prix à la production pour juin.

  • JPMorgan relève sa participation dans PostNL

    La Banque d'affaires JPMorgan Chase & Co a relevé de manière substantielle sa participation dans PostNL , de 0,22% à 5,76%.

    L'action gagne 1,7%.

  • Ça coince pour l'IPO d'AB InBev en Asie, le titre flanche

    On attendait pour ce vendredi le prix définitif de l'IPO des activités Asie-Pacifique d'AB InBev . Cette décision a été reportée pour une raison inconnue.

    Selon le prospectus, si le prix définitif ne peut pas être fixé pour le 15 juillet, l’IPO ne sera pas poursuivie.

    Pour rappel, l'offre porte sur 1,6 milliard d’actions proposées entre 40 et 47 dollars de Hong Kong ce qui valorise l’opération entre 8,3 et 9,8 milliards de dollars. Elle a été sursouscrite.

    AB InBev perd 2,20% à 78,05 euros dans un marché en baisse de 0,12%.

  • |Opening bell|

    • Bruxelles: -0,17%
    • Amsterdam: +0,24%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: +0,26%
    • DJ Stoxx 600: +0,09%

    AB InBev : -2%
    Orange Belgium : +6,08%
    Proximus : +1,15%

    Daimler Chyrsler : -4,06%

  • Daimler : -4% en avant Bourse

    Le constructeur automobile allemand Daimler abaissse de nouveau ses prévisions de résultats annuels, pour la deuxième fois en quelques semaines, en raison d'une lourde perte opérationnelle au deuxième trimestre.

    Le groupe s'attend désormais à un bénéfice opérationnel "significativement inférieur" à celui de l'an dernier, invoquant une série de raisons allant des conséquences du dieselgate au rappel massif de véhicules en raison d'un problème sur les airbags Takata.

  • Barclays à l'achat sur Orange Belgium

    L'analyste Simon Coles de Barclays relève son conseil sur Orange Belgium de "conserver" à "acheter". L'objectif de cours passe de 20 à 25 euros. Cela  représente un potentiel de hausse de 33% par rapport au dernier cours de clôture.

    Orange Belgium bénéficie désormais de 10 recommandations d'achat, 11 avis de conserver et 3 conseils de vendre.

    Le marché va réagir ce matin à l'annonce de la collaboration entre Orange Belgium et Proximus dans les infrastructures mobiles. Cela permettra à Orange d'économiser 30 millions d'euros par an.

  • WPP cède le contrôle de Kantar à Bain

    WPP annonce la vente au fonds de capital investissement Bain Capital d'une participation de 60% dans Kantar, sa filiale d'analyse de données, valorisée à environ 4 milliards de dollars (3,55 milliards d'euros).

    Cette opération va permettre à WPP, premier groupe publicitaire mondial, de réduire sa dette et d'atteindre son objectif d'endettement avec un an d'avance.

  • AB InBev: report de la fixation du prix de l'IPO des activités asiatiques

    Budweiser Brewing Company APAC, la filiale Asie-Pacifique d'AB InBev, ne communiquera pas ce vendredi le prix définitif de son IPO à la Bourse de Hong Kong, indique Reuters qui cite des sources proches du dossier.

  • Briefing d'avant Bourse

    Espoir de rebond boursier |

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse et elles pourraient effacer une partie de leurs pertes des dernières séances grâce aux nouveaux records inscrits à Wall Street et aux anticipations de baisse de taux.

    2. Wall Street a fini sur une note contrastée jeudi avec un indice Dow Jones pour la première fois au-dessus des 27.000 points. Le S&P-500, plus large, a pris 6,84 points ou 0,23% à 2.999,91 points, nouvelle clôture record, mais en échouant une nouvelle fois à s'installer au-dessus du seuil des 3.000 points.

    3. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 19 points, soit près de 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 40 points (0,3% environ) et le FTSE à Londres 31 points (0,4%).

    4. Les investisseurs attendent, entre autres, les chiffres mensuels de la balance commerciale chinoise, puis ceux du crédit en Chine, avant ceux du produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre prévus lundi.

    5. La matinée en Europe sera aussi animée par les chiffres de la production industrielle dans la zone euro en mai, à 11h, en attendant ceux des prix à la production aux Etats-Unis à 14h30.

    6. Le dollar se replie légèrement face aux autres grandes devises. L'euro prend 0,15% environ face à la monnaie américaine, à 1,1270 dollar.

    7. Les cours du brut restent orientés à la hausse, l'arrivée de la tempête tropicale Barry sur le golfe du Mexique ayant conduit de nombreuses plates-formes à interrompre leur production. Le Brent se traite tout près de 67 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) au-dessus de 60 dollars.

  • Trump avertit Facebook

    Donald Trump a dit jeudi sa méfiance envers les cryptomonnaies – qui ne sont pas vraiment de l'argent à ses yeux – et prévenu que ceux qui, comme Facebook, voulaient s'y lancer devraient se plier aux règles qui régissent les banques.

    "Je ne suis pas un fan des cryptomonnaies, qui ne sont pas de l'argent et dont la valeur est très volatile et basée sur rien", a tweeté le président en milieu de soirée, insistant sur le fait que ces monnaies virtuelles générées électroniquement, qui garantissent une grande discrétion et sont quasiment intraçables, facilitaient les activités illégales.

     

     

     

  • Les Bourses chinoises bien orientés avant des indicateurs

    Les Bourses chinoises pointent en hausse dans l'attente de la publication des données de juin sur le commerce extérieur et au lendemain d'une journée record à Wall Street.

    A Hong Kong, l'indice composite Hang Seng gagne 0,38%. La Bourse de Shanghai avance de 0,35% tout comme celle de Shenzhen (+0,39%).

    Les investisseurs attendent entre autres les chiffres mensuels de la balance commerciale puis ceux du crédit en Chine, avant ceux du produit intérieur brut (PIB) du deuxième trimestre prévus lundi.

    Ces statistiques permettront de mesurer plus précisément l'impact économique des tensions commerciales entre Pékin et Washington. A Singapour, la croissance est tombée au deuxième trimestre à 0,1% sur un an, son plus bas niveau depuis dix ans, ce qui fait craindre une récession.

  • Le Dow Jones clôture au-delà des 27.000 points, une première

    Wall Street a fini sur une note contrastée jeudi avec un indice Dow Jones pour la première fois au-dessus des 27.000 points, dopé par les valeurs de l'assurance santé et les financières, alors que le Nasdaq n'a pu conserver son avance.

    L'indice des 30 grandes valeurs a gagné 227,88 points, soit 0,85%, à 27.088,08, terminant à moins d'un demi-point d'un plus haut inédit de 27.088,45.

    Le S&P-500, plus large, a pris 6,84 points ou 0,23% à 2.999,91 points, nouvelle clôture record, mais en échouant une nouvelle fois à s'installer au-dessus du seuil des 3.000 points franchi mercredi pour la première fois.

    "Le fait que le S&P-500 n'ait pas pu rester au-dessus des 3.000 points après l'avoir franchi a eu un impact psychologique défavorable."
    Michael James
    Directeur du trading actions de Wedbush Securities

  • Good morning !

    Nouvelle édition du Market Live. Nous sommes le vendredi 12 juillet 2019. Bonne journée à toutes et tous!

Plus sur Les Marchés

Echo Connect