1. Les marchés
  2. Live blog
live

L'emploi US inférieur aux attentes |Le dollar sous pression| Le 10 ans US chute

L'Europe termine en hausse après les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis. L'eurodollar bien orienté. Deutsche Wohnen pèse sur le secteur immobilier européen. Sanofi profite de la nomination d'un nouveau DG. Avis de broker sur Aperam, bpost, Materialise, Solvay, Umicore...
  • A l’agenda ce lundi

    C’est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve lundi prochain pour la première séance de la semaine.

    Au menu : La Bourse de Francfort est fermée en raison du lundi de Pentecôte. Le conseil des gouverneurs de l’AIEA se réunit  sur fond de remise en cause de l'accord nucléaire iranien. La balance commerciale en mai et le PIB révisé au premier trimestre en Chine sont publiés. La productivité industrielle , l’estimation du PIB et la balance commerciale en avril en Grande-Bretagne aussi.

    Du côté des entreprises, l’augmentation de capital d’Elia se poursuit, avec un prix de souscription à 57 euros par action. L’offre de rachat de Connect par IPTE, pour 1,60 euro par action, continue jusqu’au 14 août.

  • Euronext contrôle 97,7% de la Bourse d'Oslo

    Euronext a annoncé avoir obtenu 97,7% des actions de la Bourse d'Oslo dans le cadre de son offre de rachat, qui s'achèvera le 28 juin.

  • Euronext contrôle 97,7% de la Bourse d'Oslo

    L'opérateur de marché paneuropéen avait remporté de fait la partie la semaine dernière, le Nasdaq ayant renoncé à son offre sur la Bourse d'Oslo.

    Euronext a déclaré qu'il maintiendrait son offre ouverte jusqu'au 28 juin dans les mêmes conditions. L'opérateur propose 158 ​​couronnes norvégiennes par action Oslo Bors, valorisant l'entreprise à quelque 6,8 milliards decouronnes (691 millions d'euros).

  • Clôture des marchés européens

    Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse,  dans l'espoir d'une baisse rapide des taux d'intérêt aux Etats-Unis après des chiffres décevants sur l'emploi américain. Deutsche Wohnen (8,58%) signe à nouveau la pire performance du Stoxx 600 et pèse sur le secteur immobilier européen (-0,55%), seul en baisse au sein du Stoxx 600.

    Bel 20: +0,50%

    AEX: +1,09%

    CAC 40: +1,62%

    DAX: +0,77%

    FTSE 100: +0,99%

    Euro Stoxx 50: +1,16%

  • Le blocage de Huawei coûterait €55 mds aux opérateurs européens

    Un éventuel bannissement en Europe des équipementiers télécoms chinois engendrerait un surcoût de l'ordre de 55 milliards d'euros à la charge des opérateurs télécoms européens pour déployer la 5G, selon les résultats d'une étude conduite par le groupement industriel de la GSMA.

    Elle se traduirait en outre par un retard moyen de 18 mois par rapport au calendrier initial dans le déploiement de la dernière génération de téléphonie mobile, qui doit permettre de nouveaux usages dans des domaines importants tels que la santé connectée, les véhicules connectés ou encore la ville"intelligente". 
    Ce retard serait lié pour partie aux difficultés que pourraient rencontrer les autres équipementiers - Ericsson , Nokia et Samsung - pour répondre à l'ensemble de la demande.

  • Beyond Meat s'envole à Wall Street

    Le fabricant de viande vegan Beyond Meat voit son titre fortement progresser en Bourse de New York après la publication de ses résultats. Les investisseurs ont applaudi les prévisions de vente pour cette année, à 210 millions de dollars contre 205 millions de dollars attendus par les analystes. En 2018, le chiffre d'affaires du groupe avait atteint 88 millions de dollars. La croissance des ventes est donc au rendez-vous.

    Toutefois, le groupe a creusé ses pertes. Il a publié un chiffre de 6,6 millions de dollars contre 5,7 millions l'année dernière. Mais ces pertes s'expliquent par une hausse des dépenses pour la distribution, les infrastructures et le lancement de nouveaux produits.

    ©REUTERS

  • "Les actions restent de loin la meilleure classe d'actifs à détenir"

    Philipp Vorndran, stratégiste auprès du gestionnaire d’actifs allemand Flossbach von Storch, était récemment de passage à Bruxelles. Il nous a livré sa vision des marchés et sa stratégie pour le très populaire fonds Flossbach von Storch Multiple Opportunities.


  • Wall Street ouvre en hausse

    Dow Jones +0,33%, Nasdaq +0,47%

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Alphabet, Beyond Meat, Facebook...

    * ALPHABET a averti que le maintien sur liste noire par l'administration Trump du groupe chinois Huawei Technologies risquait de compromettre la sécurité nationale en incitant Huawei à développer une version du système d'exploitation Android plus vulnérable au piratage, a rapporté jeudi le Financial Times.

    * FACEBOOK n'autorise plus Huawei à préinstaller ses applications sur ses smartphones, a déclaré Facebook à Reuters mais les utilisateurs déjà équipés d'un téléphone Huawei pourront toujours utiliser les applications du réseau social et recevoir des mises à jour.

    * BEYOND MEAT, le fabricant de burgers végétariens dont le titre a pratiquement quadruplé depuis ses débuts le 2 mai, gagne encore 23,5% en avant-Bourse après ses résultats trimestriels. Le groupe prévoit pour l'ensemble de 2019 un chiffre d'affaires de 210 millions de dollars, en hausse de plus de 140%.

    * ZOOM VIDEO COMMUNICATIONS, le spécialiste de la vidéo-conférence qui publiait aussi ses premiers résultats depuis son introduction en Bourse le 18 avril, a également battu le consensus jeudi soir permettant au titre de gagner 13% dans les transactions avant-Bourse.

  • Elliott Management s'empare de Barnes & Noble

    La chaîne de librairies Barnes & Noble annonce qu'elle allait être rachetée par le fonds Elliott Management dans le cadre d'une transaction en numéraire de 683 millions de dollars (606 millions d'euros), dette incluse.

    Les actionnaires de l'entreprise recevront 6,50 dollars par action, ce qui représente une prime de 42% par rapport au cours de clôture de mercredi.

    Jeudi, le titre Barnes & Noble avait bondi de 29,9% après que le Wall Street Journal a rapporté qu'Elliott avait soumis la meilleure offre.

    Dans les échanges d'avant Bourse, l'action bondit de 11% à 6,61 dollars.

  • L'emploi US inférieur aux attentes

    L'économie américaine a créé 75.000 emploi en mai contre les 175.000 attendus par le consensus Bloomberg.

    Le taux de chômage reste stable à 3,6%, un plus bas depuis 49 ans.

    Le salaire horaire moyen est en hausse de 3,1% sur un an, moins qu'anticipé.

    En outre, les chiffres de mars et avril ont en outre été révisés en baisse, de 75.000 au total.

    Conséquence : l'eurodollar monte à 1,1315 et le rendement de l'obligation américain à 10 ans pique du nez, passant sous 2,06%.

  • Wall Street ouvrirait en hausse

    Wall Street est attendue en hausse en ouverture, une tendance qu'observent les Bourses européennes à mi-séance, au lendemain de la déception causée par les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) et dans l'attente des statistiques de l'emploi américain susceptibles de conforter les anticipations d'une baisse des taux aux Etats-Unis.

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,3% à 0,4% environ.

  • UBS passe à l'achat sur Solvay

    UBS relève la note de Solvay de "neutre" à "acheter". L'objectif de cours passe de 103 à 105 euros.

    Le groupe belge de la chimie s'échange avec un rabais important à ses pairs et l'arrivée d'un nouveau PDG, Ilham Kadri, ouvre des opportunités de restructuration, explique l'analyste Ben Gorman. Il a spécifiquement analysé la contribution de Solvay aux secteurs de l'automobile et de l'aviation. Ses prévisions concernant le résultat brut d'exploitation (EBITDA) qui en résulte pour la période 2019-2021 sont supérieures de 4% au consensus.

  • Le secteur immobilier encore délaissé

    Le compartiment immobilier (-0,60%) continue de souffrir du repli des valeurs allemandes du secteur, après la proposition de responsables politiques d'imposer un gel des loyers de cinq ans à Berlin, à partir de janvier 2020.

    Deutsche Wohnen , le plus gros propriétaire immobilier en Allemagne, chute de 6,51%.

    Morgan Stanley a, par ailleurs, émis jeudi une note défavorable pour les exploitants européens de centres commerciaux.

  • L'essentiel de la tendance boursière

    Les marchés montent | L'emploi US en ligne de mire| Deutsche Wohnen chute encore

    1. Les indices actions européens progressent, dans le sillage de Wall Street et de Tokyo.
    2. Les gains tournent autour de 1%.
    3. Les investisseurs attendent la publication des chiffres mensuels de l'emploi américain à 14h30.
    4. Wall Street et Tokyo ont été soutenues par les espoirs d'un accord USA-Mexique.
    5. Sanofi parmi les meilleures progressions en Europe, après l'annonce de la nomination d'un nouveau DG.
    6. Tous les secteurs progressent, hormis l'immobilier (-0,6% pour le Stoxx sectoriel) affecté par Deutsche Wohnen (-6%).
    7. A Bruxelles, Bpost et Umicore, pénalisées par des brokers, perdent respectivement 9,6% et 3,4%

  • 55 MRDS EUR
    La GSMA évalue l'impact d'un blocage de Huawei et ZTE dans l'UE
    Un éventuel bannissement en Europe des équipementiers télécoms chinois Huawei et ZTE engendrerait un surcoût de l'ordre de 55 milliards d'euros à la charge des opérateurs télécoms européens pour déployer la 5G, selon les résultats d'une étude conduite par le groupement industriel de la GSMA.

  • Bpost: -10%

    Bpost est le looser du jour sur Euronext Brussels, alors que la société belge de distribution de colis postaux a reçu une recommandation de vente de Goldman Sachs. L'action perd 10%.

    Nous n'avons pas reçu le rapport Goldman Sachs, mais Bloomberg fournit certaines indications. La maison de bourse américaine ne trouve plus bpost attrayante en raison de "l'exécution mitigée et de la performance opérationnelle volatile". Le volume de lettres traité continue de baisser tandis que les pairs du secteur sont devenus plus forts sur le marché du transport de colis.

    Selon les analystes de Goldman Sachs, il sera difficile pour Bpost d'atteindre ses prévisions pour 2019 et la croissance des bénéfices jusqu'en 2021 sera un combat.

  • Sanofi: +4,5%

    Sanofi bondit de 4,5% après la nomination au poste de directeur général de Paul Hudson, actuellement à la tête de la division pharmaceutique de Novartis (-0,15%).

     

    "Paul Hudson était apprécié chez Novartis pour sa vision stratégique, ainsi que ses compétences en matière d'innovation et de transformation digitale."
    Les analystes d'Invest Securities

  • ING réduit de moitié son objectif de cours sur Aperam

    ING abaisse son objectif de cours pour Aperam de 50 euros à 25 euros. La réduction de moitié de l'objectif de cours est principalement un ajustement à la situation actuelle et une conséquence du suivi effectué par un autre analyste.

    Stijn Demeester considère Aperam comme une société solide dans le secteur européen de l’acier inoxydable, mais estime que le rapport entre le risque et le return est plus ou moins équilibré (c’est-à-dire que le prix de l’action est assez correct, ndlr).

    Il donne trois raisons:

    > les perspectives macroéconomiques plutôt sombres en Europe et de plus en plus également au Brésil;

    > l'incertitude quant à l'efficacité des mesures européennes visant à limiter l'afflux de produits sidérurgiques (via des quotas et une taxe de 25% en cas de dépassement);

    > la menace persistante d'importations bon marché.

  • L'Europe se reprend après la BCE | L'emploi US en ligne de mire

    Les marchés européens sont bien orientés en début de matinée, les yeux tournés vers les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en mai, et après une réunion de la BCE qui a laissé certains investisseurs perplexes.

    Paris gagne 1%, Amsterdam 0,85%, Francfort 0,51% et Bruxelles 0,46%.

    La majorité des secteurs progressent, hormis les télécoms (-0,13%) et le secteur immobilier (-0,81%).

    Aux valeurs, Bpost se distingue par une baisse de 8,4%, après une recommandation de 'vendre' de Goldman Sachs.

  • Reprise des cotations pour Beluga

    La cotation du titre Beluga peut reprendre. La société d’investissement d’Erembodegem (Alost) est cotée sur le marché du double fixing. L'action est suspendue depuis le 5 mai.

    Beluga a annoncé hier dans un communiqué de presse avoir vendu partiellement la division Belovo-Columbus (production et commerce des œufs).

  • | Opening Bell |

    • Bruxelles: +0,22%
    • Amsterdam: 0,42%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: +0,47%
    • DJ Stoxx 600: +0,35%

  • Morgan Stanley réduit son objectif de cours sur Umicore

    Dans un rapport, Morgan Stanley est assez négatif sur le marché des matériaux de batterie pour voitures électriques. L'équilibre entre l'offre et la demande en matériaux cathodiques commence à être perturbé. La capacité de production devrait quadrupler d'ici 2021 par rapport à l'année dernière.

    Pour Umicore , cela entraîne une réduction siginificative de l'objectif de cours de 32 à 23,50 euros.

    L’ajustement est motivé par un endettement plus élevé, une valorisation plus faible des activités liées à la voiture électrique ou encore une réduction de l'estimation du bénéfice d'exploitation.

    La recommandation de "sous pondérer" (vendre) est maintenue.

  • Chute de la production industrielle et des exportations en Allemagne

    La production industrielle allemande a reculé plus que prévu en avril, pénalisée par un net repli des investissements et des biens intermédiaires qui reflète les vents contraires auxquels est confrontée la première économie de la zone euro avec les tensions commerciales et les incertitudes sur le Brexit.

    La production industrielle a reculé de 1,9% sur un mois, selon les données de l'Office fédéral de la statistique publiées vendredi, alors que les économistes interrogés par Reuters visaient un recul beaucoup moins marqué de 0,4%.

  • 185.000
    Que faut-il attendre de l'emploi US ?
    Les économistes tablent sur 185.000 créations de postes en mai aux Etats-Unis après 263.000 en avril.

  • Oxurion au congrès FLORetina

    Oxurion , la société basée à Louvain et dédiée au traitement des troubles de la vue chez les diabétiques, a présenté un exposé jeudi lors du congrès biennal FLORetina sur la rétine à Florence. La présentation portait sur l'étude de phase 1/2 avec THR-317 pour le traitement de l'oedème maculaire diabétique.

    Cette recherche a montré que la substance est sûre et efficace. Une étude de phase 2 est actuellement en cours. THR-317 est actuellement testé à une dose de 8 mg en association avec le traitement anti-VEGF classique. Les résultats sont attendus au troisième trimestre.

  • Briefing d'avant Bourse

    L'Europe attendue en hausse | L'emploi US en ligne de mire

    1. Les principales Bourses européennes devraient repartir à la hausse à l'ouverture dans l'attente cet après-midi des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis qui pourraient conforter les anticipations d'une baisse des taux de la Réserve fédérale.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner 0,28% à l'ouverture, le Dax à Francfort prendrait 0,42% et le FTSE à Londres gagnerait 0,25%.

    3. Les Bourses européennes ont terminé en baisse la veille, déçues que la BCE n'ait pas évoqué de baisse des taux et se soit contentée de repousser à nouveau l'horizon du premier relèvement de ses taux depuis la crise financière.

    4. Le rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail sera le principal rendez-vous macro-économique de la séance, d'autant plus que l'enquête ADP publiée mercredi s'est révélée nettement moins bonne que prévu, confortant le scénario d'un assouplissement monétaire.

    5. L'euro recule légèrement, à 1,1265 dollar, après avoir atteint jeudi un pic de sept semaines à 1,1308 en réaction aux déclarations de Mario Draghi qui n'a pas évoqué de baisse des taux.

  • L'immeuble Woluwe 102 reconverti en kots étudiants?

    Cofinimmo vient de boucler la troisième opération en ligne avec sa stratégie de recentrage de son portefeuille immobilier de bureaux bruxellois, en cédant l'immeuble Woluwe 102 à Woluwe-Saint-Lambert. L'acquéreur, la société gantoise Upgrade Estate est mieux connue sous la marque Upkot, qui développe et gère un portefeuille d’immeubles de kots pour étudiants.

  • D'Ieteren à la recherche d'un deal à un milliard

    La société holding D'Ieteren , principalement active dans la distribution autmomobile, continue de passer en revue les dossiers d'acquisition, mais les prix sont élevés. Elle privilégiera une grosse opération.

  • Une acquisition pour Care Property Invest

    Care Property Invest annonce l'accord sous conditions suspensives pour l'acquisition de la résidence de soins "De Gouden Leeuw" située à Laag-Keppel dans la province de Gueldre.

    " De Gouden Leeuw " offre la possibilité d'habiter en permanence dans 5 résidences-services et 14 studios de soins résidentiels pour les résidents atteints de maladies somatiques. Les personnes ayant un besoin temporaire de soins peuvent se rendre à l'hôtel de soins résidentiels, qui a une capacité de 17 places.

    L'exploitation du projet est déjà et continuera d'être assurée par une entité du "De Gouden Leeuw Groep", après l'acquisition effective (prévue pour le deuxième semestre de 2019), sur la base d'un nouveau bail à long terme de type " triple net " avec une durée minimum de 20 ans (renouvelable).

    La valeur conventionnelle de ce projet s'élève à environ 5,6 millions d'euros.

  • "Vendez vos actions bpost"

    L'analyste Matija Gergolet de Golman Sachs réduit sa recommandation sur bpost de "neutre" à "vendre". L'objectif de cours passe par la même occasion à 8,50 euros contre 10,20 euros.

    C'est la seule recommandation de vente parmi les analystes qui suivent l'action, selon Bloomberg. Il y a 4 conseils d'achat et 9 de conserver. Les prix cibles varient entre 8 et 24,20 euros.

    Bpost a clôturé jeudi soir à 8,74 euros (-1,51%).

  • La majorité de l'indice Dax en mains étrangères

    85% de l'indice Dax est détenue par des investisseurs étrangers, selon une étude de Commerzbank. La majorité d'entre eux (54,1%) est basée en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne.

    La part des actionnaires allemands est passée de 17,1% en 2016 à 15,3% l'année dernière.

  • Optimisme des investisseurs en Asie

    Bonjour et bienvenue sur le "market live" de L'Echo, l'endroit rêvé pour suivre les principaux événements de cette séance boursière marquée, pour l'instant, par l'optimisme des investisseurs en Asie. C'est le cas par exemple à la Bourse de Tokyo, où l'indice Nikkei progresse de 0,55% sur l'espoir d'un report des tarifs douaniers américains contre le Mexique, après des informations de presse en ce sens.

    Les marchés d’actions chinois par contre sont fermés.

    La publication des chiffres mensuels de l'emploi américain à 14h30 constitue le grand rendez-vous de la séance.

    D'ici là, les investisseurs prendront connaissance des chiffres de production industrielle en avril en Allemagne.  C'est également le premier jour de la réunion des ministres des finances et des banquiers centraux du G7 qui se tient au Japon.

    Du côté des entreprises, l’augmentation de capital d’Elia se poursuit jusqu’au 13 juin, avec un prix d’émission de 57 euros par action. En France, Kering tient sa journée d’investisseurs consacrée au numérique, et SMCP tient son assemblée générale.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés