1. Les marchés
  2. Live blog
live

Marchés européens fermés jusqu'à lundi

A l'occasion du long week-end de Pâques, les marchés boursiers européens sont fermés vendredi et lundi. Wall Street est fermée vendredi et rouvre lundi. Jeudi, la plupart des marchés ont fini en hausse. Pinterest a bondi lors de son IPO. Les résultats ont influencé la tendance.
  • Marchés fermés vendredi

    Ce vendredi 19 avril, les principales places boursières mondiales seront fermées à l'occasion du congé de Pâques.

    Les marchés européens resteront fermés également lundi 22 avril, tandis que Wall Street rouvrira dès ce jour-là.

    Bon week-end pascal à tous.

  • L'épingle dans le pied de Pinterest

    C'est autour de Pinterest de faire son entrée à Wall Street. Et même après les déboires de Lyft, les investisseurs n'ont pas froid aux yeux. Les perspectives semblent idylliques. Reste un problème majeur: les revenus à l'international.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +0,14% à 3.852,30 points

    AEX: +0,60% à 569,61 points

    Cac 40: +0,31% à 5.580,38 points

    Dax: +0,57% à 12.222,39 points

    FTSE 100: -0,15% à 7.459,88 points

  • Les débuts boursiers de Pinterest s'annoncent réussis

    La première cotation de Pinterest est attendue à un cours compris entre 22,50 et 23,50 dollars, soit 18 à 24% au-dessus du prix d'IPO (19 dollars).

  • Wall Street ouvre en très légère hausse

    La Bourse de New York a débuté la séance sur une toute petite progression. Dans les premiers échanges, le Dow Jones   gagne 0,06% et le Nasdaq   prend 0,05%.

  • Fort rebond des ventes au détail, hausse du dollar et des futures US

    Les ventes au détail aux Etats-Unis ont fait un bond en mars, dépassant largement les attentes des analystes, selon les chiffres du département du Commerce publiés jeudi.

    L'indice des ventes des détaillants et restaurants s'est établi à 514,1 milliards de dollars, en hausse de 1,6% par rapport à février alors que les analystes misaient sur un progrès de 0,9%, indiquent ces données corrigées des variations saisonnières.

    Le dollar progresse et les contrats à terme sur les principaux indices boursiers américains accélèrent leurs gains après les ventes au détail.

    Le Dow Jones devrait ouvrir en hausse de 0,14%, le S&P 500 de 0,17% et le Nasdaq 100 de 0,13%.

    L'euro pointe à 1,1243 dollar, en baisse de 0,43% par rapport à son niveau de mercredi soir.

  • Wall Street attendue en léger repli

    Wall Street est attendue en légère baisse alors que les Bourses européennes ont inversé leur tendance de début de séance, pour remonter à leurs plus hauts niveaux depuis huit mois, soutenues par la faiblesse de l'euro et des rachats de positions à découvert avant le long week-end de Pâques.

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en recul d'environ 0,1%.

    En Europe, les gains sont compris entre 0,73% à Amsterdam et 0,34% à Francfort. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 bonifie de 0,26%.

    Les investisseurs surveilleront cet après-midi, les chiffres des ventes au détail en mars aux Etats-Unis et l'indice d'activité "Philly Fed" d'avril, à 14h30.

  • WDP dégradée chez KBC Securities

    L'action WDP a bien progressé depuis début mars, notamment grâce à son inclusion dans le Bel20, et elle a du coup atteint l'objectif de cours de 140 euros fixé par KBC Securities. C'est pourquoi le conseil passe "d'accumuler" à "conserver". L'objectif de cours est confirmé à 140 euros.

    WDP perd 0,57% à 139,40 euros dans un marché en hausse de 0,37%.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Alcoa, Boeing, Facebook...

    * FACEBOOK a déclaré mercredi soir s'être rendu compte que les adresses email des contacts d'une partie de ses utilisateurs avaient été téléchargées accidentellement par le réseau social depuis mai 2016 au moment de la création d'un compte par ces utilisateurs.

    * BOEING effectue des "progrès constants" dans la mise à jour du système anti-décrochage du 737 MAX et a procédé au dernier vol d'essai de l'appareil avant de soumettre la nouvelle version du logiciel aux autorités américaines, a déclaré mercredi le PDG de l'avionneur, Dennis Muilenburg.

    * PINTEREST - Le site de partage de photos a levé environ 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) pour son introduction en Bourse ce jeudi, faisant ressortir une valorisation de 12,7 milliards de dollars, supérieure aux attentes, un signe encourageant pour d'autres valeurs technologiques après les difficultés de Lyft.

    * ALCOA - L'action du spécialiste de l'aluminium perdait 1,6% en après-Bourse après l'annonce d'une perte nette au premier trimestre.

    * AMERICAN EXPRESS publie ses résultats du premier trimestre avant l'ouverture de Wall Street.

  • L'essentiel de la matinée boursière

    Unilever et Schneider en soutien de la tendance | L'euro sous 1,13 refroidi par les PMI

    1. La tendance est irrégulière en Europe, dans un marché coincé entre des prises de bénéfices en amont du long week-end pascal, des résultats d'entreprises salués en sens divers et des indicateurs économiques européens décevants.

    2. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 gagne 0,17%. Amsterdam progresse de 0,71%, Francfort de 0,60%, Paris de 0,31% et Bruxelles de 0,24%. Londres cède 0,25%.

    3. L'euro perd 0,41% à 1,1296 au dollar, après la publication en matinée d'un indice PMI pour l'Allemagne et celui pour la zone euro en dessous des attentes.

    4. Schneider gagne 5%, meilleure progression du Stoxx 600, après un chiffre d'affaires meilleur que prévu, confortant la stratégie d'internationalisation du spécialiste des équipements électriques et des automatismes industriels.

    5. Unilever engrange 4% à la Bourse de Londres, le fabricant entre autres des savons Dove ayant réalisé au premier trimestre une croissance organique de ses ventes meilleure que prévu.

    6. L'action du laboratoire Sartorius Stedim Biotech prend 3,5% les investisseurs appréciant le maintien de ses prévisions annuelles après la progression de son chiffre d'affaire trimestriel.

    7.  Le titre Osram Licht recule de 3,5% sous le coup d'informations de presse disant que la volonté des fonds d'investissement américains Bain et Carlyle de racheter le spécialiste allemande de l'éclairage s'émoussait.

    8. Wall Street devrait ouvrir en légère baisse, de l'ordre de 0,08%.

    9. American Express publie ses résultats avant l'ouverture de la Bourse de New York.

  • Degroof Petercam rabote son target sur Sipef

    L'analyste Frank Claassen de Degroof Petercam se concentre moins sur la décevante production d'huile de palme de Sipef au premier trimestre et davantage sur la stagnation de la reprise du prix de l'huile de palme. Il semble que le début de l'année était prometteur, mais la reprise des prix a stagné ces dernières semaines. L'analyste pense cela est dû aux stocks encore élevés et à la pression que l'incertitude entourant les guerres commerciales exerce sur les prix des autres huiles alimentaires.

    Il a ajusté les hypothèses de prix de l'huile de palme dans son modèle (ramenées de 600 à 580 dollars la tonne). En conséquence, son bénéfice prévu pour 2019 passe de 23 à 17 millions de dollars et celui pour 2020 de 35 à 30 millions de dollars. Son objectif de cours tombe de 53 à 52 euros, son conseil reste à "conserver".

  • Avis de Deutsche Bank sur KBC

    Deutsche Bank réduit son objectif de cours sur KBC à 77 euros contre 80 euros. La banque reste toutefois à l'achat sur la valeur. KBC perd 1,22% à 66,32 euros dans un marché en baisse de 0,27%.

  • Désintérêt de Bain et Carlyle, Osram chute

    Le titre Osram Licht reculait de plus de 6% à la Bourse de Francfort, sous le coup d'informations de presse disant que la volonté des fonds d'investissement américains Bain et Carlyle de racheter le spécialiste allemande de l'éclairage s'émoussait.

    Le 13 février, Osram avait dit discuter avec Bain et Carlyle, précisant que les fonds envisageaient de faire une offre conjointe sur la totalité de son capital. Ce jour-là, l'action avait bondi de 14,32%.

    Cependant, selon Manager Magazin, Bain et Carlyle ont été échaudés par l'avertissement sur résultats lancé à la fin du mois dernier par Osram, qui pâtit d'une faiblesse de la demande.

    Au lieu d'une offre de 45 euros par action précédemment anticipée par les analystes, les courtiers pensent que les fonds ne proposeront qu'une prime minimale par rapport au cours de Bourse actuel, poursuit le magazine.

  • "Nouvelle contraction du secteur manufacturier européen"

    La croissance de l'activité privée dans la zone euro a de nouveau reculé en avril à cause d'"une nouvelle contraction du secteur manufacturier", selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit publiée jeudi.

    L'indice mensuel s'affiche à 51,3 points an avril contre 51,6 en mars, a précisé Markit dans un communiqué. Il était de 51,9 en février. Les économistes attendaient un indice à 51,8.

    L'euro s'enfonce face au dollar, et perd 0,32% à 1,1260 dollar, après avoir déjà été affaibli par le PMI allemand (voir post de 9h48).

     

     

    "La croissance de l'activité a ralenti pour le deuxième mois consécutif en avril dans le secteur privé de la zone euro, l'économie de la région continuant de traverser sa plus faible période d'expansion depuis 2014. Les dernières données sectorielles mettent en évidence une nouvelle contraction du secteur manufacturier tandis que la croissance a décéléré dans celui des services."
    IHS Markit

  • "Après une première moitié de semaine vigoureuse, les investisseurs prennent leurs bénéfices avant le long week-end. Toutefois, la tendance haussière reste intacte et les récents développements dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine devraient permettre de maintenir les investisseurs à flot."
    Milan Cutkovic
    Analyste d'Axi Trader

  • Le point sur la tendance boursière

    Les marchés s'accordent une pause | Prises de bénéfices et afflux de résultats

    Les marchés européens ont débuté en repli jeudi, les investisseurs privilégiant les prises de profits à la veille du long week-end pascal, au milieu des résultats d'entreprises qui continuent à affluer.

    Les marchés européens seront en effet fermée vendredi et lundi prochain pour un long week-end Pascal.

    L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 perd 0,33%. Londres glisse de 0,75%, Bruxelles de 0,67%, Paris de 0,56%, Francfort de 0,33%. Contre la tendance, Amsterdam est stable avec un léger gain de 0,12%.

    L'action Osram Licht dégringole de 6,2%, plus forte baisse du Stoxx 600, après des informations de la presse allemande indiquant que les fonds de private equity Bain Capital et Carlyle Group ne savent plus trop s'ils veulent encore faire une offre sur l'entreprise d'éclairage, après le solide avertissement sur résultat de cette dernière le mois dernier.

    Kering plonge de 6% sur des prises de bénéfice, après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à la demande pour les produits Gucci.

    L'action du laboratoire Sartorius Stedim Biotech est en tête des plus fortes hausses au sein de l'indice DJ Stoxx 600, les investisseurs appréciant le maintien de ses prévisions annuelles après la progression de son chiffre d'affaire trimestriel.

    Parmi les résultats bien accueillis du jour figurent Unilever et Nestlé avec des gains de respectivement 0,2% et 0,8%.

     

  • L'euro baisse à 1,1272 après le PMI allemand

    L'euro baisse à 1,1272 dollar après les de l'indice PMI flash en Allemagne. Le rendement du Bund allemand (à 10 ans) retombe sous 0,05%.

     La croissance de l'activité du secteur allemand des services a atteint en avril son plus haut niveau depuis sept mois alors que la baisse des exportations continuait de pénaliser le secteur manufacturier, montrent les premiers résultats de l'enquête mensuelle d'IHS Markit.

    → L'indice PMI flash composite allemand, qui mesure l'évolution de l'activité dans les services et l'industrie manufacturière, a ainsi rebondi à 52,1 après 51,4 en mars. Les économistes attendaient 51,7.

    → Le PMI flash des services a atteint 55,6, au plus haut depuis septembre 2018, alors que le secteur manufacturier accuse un quatrième mois consécutif de contraction de l'activité avec un indice PMI flash à 44,5 après 44,1 en mars.

    Le PMI flash manufacturier enregistre néanmoins sa première hausse en neuf mois.

    "Avec le rythme actuel de baisse des nouvelles commandes, nous nous attendons à ce que la contraction du secteur allemand de la production de biens reste assez soutenue pendant les mois à venir."
    Chris Williamson
    Economiste de Markit

  • Kering en nette baisse sur des prises de bénéfice

    Kering accuse la plus forte baisse du CAC 40 en début de séance, leralentissement de la croissance de Gucci et les difficultés persistantes de Bottega Veneta favorisant des prises de bénéfice après la forte progression des six derniers mois.

    Le titre du groupe de luxe cède 5,66% à 507,10 euros alors que le CAC abandonne 0,4%.

  • KBC Securities vise 60 euros par action Sipef

    Le trading update trimestriel de Sipef est inférieur aux attentes d'Alan Vandenberghe de KBC Securities, tant au niveau des activités d'huile de palme que caoutchouc. Etant donné que Sipef prévoit un retour de la croissance plus tard dans l'année, l'analyste de KBC Securities table sur une croissance de la production de 8% pour l'huile de palme.

    Il a toutefois adapté ses atttentes pour le prix de l'huile de palme de 625 à 600 dollars par tonne, ce qui a des conséquences pour l'objectif de cours qui passe de 64 euros à 60 euros.

    Compte tenu du potentiel de hausse de l'action, il maintient sa recommandation d'achat. Comme pure player dans le secteur de l'huile de palme, Sipef est idéalement placé, selon Vandenberghe, pour profiter de la hausse des prix à long terme.

    Sipef perd 0,50% à 49,65 euros dans un marché globalement en repli de 0,41%.

  • | Opening Bell |

    Les indices actions européens débutent la séance en léger repli, faisant une petite pause après avoir inscrit un nouveau record annuel la veille, au milieu des résultats d'entreprises qui continuent à affluer.

    • Bruxelles: -0,31%
    • Amsterdam: -0,01%
    • Francfort: -0,17%
    • Paris: -0,21%
    • DJ Stoxx 600: -0,10%

  • KBCS vise 78 euros pour Melexis

    KBC Securities relève son obojectif de cours sur Melexis à 78 euros contre 70. Le conseil par contre est réduit à "accumuler" contre "acheter", "en raison de la récente solide performance de l'action et le fait que la visibilité du timing de la reprise est faible".

  • JPMorgan dégrade Proximus

    JPMorgan dégrade Proximus de "surpondérer" à "neutre" avec un objectif raboté à 25 euros contre 26 euros jusqu'ici.

  • Kempen entame le suivi de Melexis

    L'analyste Nigel Van Putten de Kempen a démarré le suivi de Melexis avec une recommandation de "conserver". Le prix cible est de 65 euros.

    Il y a désormais 11 analystes qui suivent la valeur, quatre ont une recommandation d'achat, cinq un avis de conserver et deux sont à vendre L'objectif de cours moyen est de 60 euros.

  • Unilever relève son dividende de 6%

    Le géant anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever a fait état jeudi d'une légère baisse de 1,6% à 12,4 milliards d'euros son chiffre d'affaires au premier trimestre, affecté par la finalisation de la cession des margarines, division historique du groupe.

    En excluant les "margarines", division historique du groupe dont la vente a été finalisée en 2018, les ventes sous-jacentes ont augmenté de 3,1%, avec une hausse des volumes (1,2%) et des prix (1,9%).

    Unilever maintient ses objectifs annuels. Il relève son dividende trimestriel de 6% à 0,4104 euro.



  • Le point avant l'ouverture des marchés

    Petite baisse en vue à l'ouverture | Indices PMI et résultats au menu

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse à l'ouverture de la dernière séance de la semaine après avoir terminé la veille en nette hausse, la prudence devant l'emporter à l'amorce d'une journée chargée en indicateurs et résultats.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre 0,18% dans les premiers échanges, le Dax à Francfort 0,16% et le FTSE à Londres 0,24%.

    3. Mercredi, les Bourses européennes sont parvenues à se hisser à de nouveaux plus hauts - un pic de huit mois pour le Stoxx 600 et de onze mois pour le CAC 40 - soutenues par une croissance chinoise meilleure que prévu au premier trimestre.

    4. Les investisseurs, rassurés par la stabilisation de la croissance chinoise, seront attentifs à la publication dans la matinée des indices PMI flash dans la zone euro en avril, qui devraient nourrir le débat en cours sur l'état de santé de l'économie européenne.

    5. Aux Etats-Unis, les chiffres des ventes au détail de mars et l'indice d'activité "Philly Fed" d'avril, à 14h30, seront aussi très suivis.

    6. Le bal des publications de résultats se poursuit en Europe, avec notamment les annonces de Pernod Ricard, Nestlé, Unilever ou encore Schneider Electric, qui a dégagé au premier trimestre un chiffre d'affaires supérieur aux attentes.

    7. En Asie, l'indice japonais Nikkei a reculé de 0,8%, victime de prises de profit au lendemain d'un plus haut de quatre mois et après une information de presse selon laquelle Canon devrait abaisser sa prévision de bénéfice annuel, ce qui fait reculer le groupe japonais de 3,96%.

  • Nestlé confirme ses objectifs annuels

    Nestlé a confirmé qu'il prévoyait pour l'ensemble de l'année une croissance organique supérieure à 3%, le géant suisse ayant réalisé au premier trimestre 2019 des performances commerciales supérieures aux attentes à la faveur notamment d'une bonne dynamique aux Etats-Unis et en Chine.

    Sur les trois premiers mois de l'année, cette croissance organique a été de 3,4% et le chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de 4,3% à 22,2 milliards de francs suisses (19,5 milliards d'euros). Les analystes avaient anticipé respectivement +2,8% et 22,1 milliards, selon des données Infront Data.

    Nestlé a par ailleurs dit que les passages en revue des options stratégiques pour sa division soins de la peau et pour sa marque Herta (viande transformée) seraient finalisées vers la mi et vers la fin 2019.

  • Trimestre difficile pour l'huile de palme de Sipef

    Des conditions météo défavorables ont entraîné, au premier trimestre, une baisse de 5,75% de la production d’huile de palme de Sipef . Le groupe de plantation s’attend toutefois à ce que la tendance actuelle se transforme, au cous de l'année, en un chiffre de croissance positif.

    La production de caoutchouc s’est également inscrite en recul au cours des premiers mois de l’année. La baisse de 10,7% est due à de la moisissure et à un temps pluvieux. Par contre, des évolutions positives ont été constatées pour la production du thé (+24%) et de bananes (+19,6%).

    Point positif : le prix de l’huile de palme s’est repris après le niveau bas du quatrième trimestre. Le prix moyen s’élevait à 540 dollars par tonne.

    Jusqu’à présent, Sipef a déjà vendu 37% de la production attendue de l’huile de palme pour 2019 à un prix moyen de 586 dollars par tonne. C’est 152 dollars de moins que le prix moyen de 738 dollars pour la même période de l’an passé. A l’époque, 50% des volumes avaient déjà été vendus. L’huile de palme est la principale culture de Sipef et représentait, l’an dernier, 95% environ du bénéfice.

    Sipef ne donne pas de prévisions financières.

  • Kepler Cheuvreux "achète" Fluxys

    Kepler Cheuvreux entame le suivi de Fluxys Belgium avec une recommandation d'achat et un objectif de cours de 28,50 euros, ce qui laisse un potentiel de hausse de 4,4%.

    Les deux autres brokers qui suivent la valeur, Degroof Petercam et KBC Securities, ont une recommandation de "conserver".

  • Pinterest: première cotation boursière jeudi à 19 dollars

    L'application de partage de photos par centres d'intérêt Pinterest va faire ses premiers pas en Bourse ce jeudi à Wall Street au prix de 19 dollars l'action, a-t-elle annoncé mercredi soir.

    Pinterest, qui sera cotée sur le New York Stock Exchange sous le symbole PINS, propose 75 millions d'actions, et 11,25 millions de plus si besoin, soit entre 1,4 et 1,6 milliard de dollars levés grâce à l'opération.

    A 19 dollars, le prix d'introduction est donc au-dessus de la fourchette (15 à 17 dollars), envisagée jusque là et qui valorisait l'entreprise à environ 11 milliards de dollars.

    Ce prix d'entrée constitue une surprise car l'expérience malheureuse de la plateforme de réservation de voitures avec chauffeur Lyft semblait avoir refroidi les ardeurs.

    Entrée en Bourse à 72 dollars fin mars, Lyft a clôturé à 59,51 dollars mercredi.

  • Recticel demande des clarifications à Kingspan

    Chez Recticel pour l'instant l’heure est à l’examen approfondi de l’offre non-sollicitée formulée par Kingspan en début de semaine sur deux de ses divisions, l’isolation et les mousses souples, pour un montant total de 700 millions d'euros.

    Et, avant de trancher, le leader européen des mousses de polyuréthane estime avoir besoin de plus de données apprend-on dans un communiqué publié ce matin. Car à ses yeux, l’offre manque d’un certain nombre "d’informations critiques" permettant au conseil d’administration "de prendre une décision éclairée".

  • A suivre ce jeudi 18 avril

    → ECONOMIE / FINANCE

    Allemagne
    - 9h30 Indices PMI IHS Markit flash / avril

    Belgique
    - Indice de confiance des consommateurs d’avril, à 15h

    Etats-Unis
    - 14h30 Ventes au détail / mars
    - 14h30 Indice d'activité "Philly Fed" / avril
    - 14h30 Inscriptions au chômage / semaine au 13 avril
    - 16h Stocks et ventes des entreprises / mars

    Japon
    -Indice PMI Nikkei-Markit manufacturier flash / avril

    Pays-Bas
    - Binck Bank: offre de reprise par saxo Bank au prix de 6,35 euros par action. Jusqu’au 22 mai.

    Taiwan
    - TSMC: résultats T1

    Zone euro
    - 10h Indices PMI IHS Markit flash / avril
    - 10h30 Ventes au détail / mars

    → ENTREPRISES

    Belgique
    - Sipef: déclaration intermédiaire trimestrielle, à 7h

    Etats-Unis
    - American Express / résultats du T1 (avant Bourse)

    Royaume-Uni
    - Unilever / point sur l'activité au T1

    Suisse
    -Nestlé / chiffre d'affaires T1

  • Good morning!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo, l'endroit idéal pour suivre les principaux événements de cette séance de bourse.

Plus sur Les Marchés

Echo Connect