1. Les marchés
  2. Live blog
live

L'Europe dans le vert, chute historique pour Athènes

La plupart des Bourses européennes ont terminé en hausse grâce à des résultats d'entreprises et malgré un indice d'activité chinois au plus bas depuis deux ans. Les transactions ont repris dans la douleur à la Bourse d'Athènes.
  • Clôture des marchés européens

    DAX +1,19%

    AEX +1,05%

    BEL 20 +0,98%

    CAC 40 +0,75%

    STOXX Europe 600 +0,70%

    FOOTSIE (Londres) -0,11%

  • La Bourse d'Athènes termine sur une chute record de 16,23%

    La Bourse d'Athènes a terminé en baisse de 16,23%, une chute historique selon l'opérateur boursier, pour sa réouverture après cinq semaines de fermeture liée à l'instauration d'un contrôle des capitaux en Grèce.

    L'indice ATHEX a clos à 668,06 points, récupérant légèrement, au fil de la journée, de son ouverture par un plongeon de 22,82%. Selon l'opérateur boursier grec, la dernière chute d'une telle ampleur remonte à décembre 1987 avec des pertes de 15,3% sur une séance.

    Les valeurs bancaires ont été particulièrement pénalisées avec un plongeon d'environ 30%, qui traduit la grande vulnérabilité du secteur en attente urgente de recapitalisation après des retraits de plus de 40 milliards d'euros depuis décembre.

    Les acteurs du marché prévoyaient cette remise en route difficile après une interruption des opérations boursières depuis le 26 juin sur fond d'impasse dans les négociations entre la Grèce et ses créanciers, UE et FMI, sur la reprise du financement du pays.

    Devant le risque de panique bancaire prolongée et d'un effondrement des banques, le gouvernement avait décrété le 29 juin un contrôle des capitaux et la fermeture à la fois des banques, qui ont finalement rouvert le 20 juillet, et de la Bourse.

    Les échanges ont repris lundi avec des limitations pour les investisseurs locaux. Ces derniers ne peuvent pas financer l'achat de titres avec l'argent de leurs comptes bancaires en Grèce, restant ainsi soumis au contrôle des capitaux encore en vigueur dans ce pays. Ils peuvent en revanche se servir de comptes à l'étranger ou effectuer des transactions en liquide. Une interdiction des ventes à découvert pour limiter la spéculation à la baisse était également en vigueur lundi.

    Les investisseurs étrangers -qui détiennent environ 60% de la capitalisation boursière sur le marché grec- ne sont pas concernés par ces restrictions.

     

    ©© Panayiotis Tzamaros/Demotix/Corbis

  • BASF a financé une éventuelle contre-OPA sur Syngenta

    BASF  a monté un financement en vue d'une éventuelle contre-offre sur Syngenta , le spécialiste suisse des pesticides faisant déjà l'objet d'une OPA de 45 milliards de dollars (40 milliards d'euros) de l'américain Monsanto, ont déclaré plusieurs sources proches du dossier.

    Le chimiste allemand ne décidera de soumettre une contre-offre que si Monsanto fait une nouvelle proposition, après avoir été éconduit par Syngenta, ont poursuivi les sources, ajoutant que BASF se satisferait tout à fait du statu quo dans l'ensemble du secteur.

    "BASF ne fera pas le premier pas, mais il reste réactif".
    Source anonyme

    BASF et Syngenta se sont refusé à tout commentaire.

     

    ©AFP

  • Un ex-courtier reconnu coupable d'avoir manipulé le Libor

    Un ex-courtier des banques UBS et Citigroup a été reconnu coupable par un tribunal britannique d'avoir manipulé le taux de référence interbancaire Libor, une première dans cette affaire qui a coûté des milliards aux banques et entaché leur réputation. Sa peine sera précisée ultérieurement ; il risque une peine maximale de dix ans de prison.

    L'ancien courtier faisait face à huit chefs d'inculpation et était accusé par le procureur d'avoir été la tête pensante de la manipulation, motivée par la "cupidité".

    D'après l'Office britannique de lutte contre la délinquance financière (SFO), il avait orchestré de septembre 2006 à septembre 2010 un système de collusion avec des traders des banques suisse UBS et américaine Citigroup, mais aussi avec ceux d'autres établissements, afin d'influencer à leur avantage le niveau du Libor.

    Pour se défendre, l'ex-courtier avait expliqué que la manipulation du taux était "monnaie courante" dans l'industrie financière. 

    Pour mémoire, le Libor est un taux interbancaire fixé à Londres qui sert de référence pour de nombreux produits financiers, du compte épargne le plus classique au produit dérivé complexe, en passant par les emprunts immobiliers, les crédits à la consommation, les prêts aux entreprises et aux autorités publiques. Il concerne des centaines de milliers de milliards de dollars de transactions par an à travers le monde.

    Ce taux est décliné en plusieurs monnaies et les faits reprochés à l'ex-courtier concernaient le Libor appliqué aux transactions en yen, à la fixation duquel le courtier participait en tant qu'employé d'UBS puis de Citigroup à Tokyo.

  • USA: hausse moins forte que prévu des dépenses de construction en juin

    Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont augmenté moins que prévu en juin même si elles ont atteint leur plus haut niveau en sept ans, selon les données du département du Commerce publiées lundi.

    Elles ont grappillé 0,1% par rapport à mai, en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes tablaient sur une hausse bien plus marquée (+0,6%).

     

    Etats-Unis : dépenses de construction ---> +0.1% (cons +0.6% préc révisé en nette hausse +1.8% vs +0.8%)— Alexandre Baradez (@ABaradez) August 3, 2015

  • Détail achats d'obligat° souveraines par la #BCE #QE Espagne,Italie,Portugal, Irlande parmi maturités les + longues pic.twitter.com/VZuma9C7l5— Alexandre Baradez (@ABaradez) August 3, 2015

  • L'or sous les 1.000 dollars en janvier 2016?

    "L'or, c'est comme les pattes d'eph !" + sondage en ligne http://t.co/jZIuxsBxt1— Stéphane Wuille (@stephanewuille) August 3, 2015

  • Wall Street | Opening Bell |

    • Dow Jones: +0,03%
    • S&P 500: +0,04%
    • Nasdaq Composite: +0,18%
  • L'ISM américain aurait fuité selon Bloomberg. Il serait de 52,7 contre 53,5 attendu.

    Rumeur/fuite: L'indice ISM à 52,7....— Anthony Murgo (@MurgoAnthony) 3 Août 2015

  • La Bourse d'Athènes poursuit sa descente aux enfers

    La Bourse d'Athènes poursuit sa descente aux enfers en début d'après-midi. Le principal indice du marché local accuse un recul de 17%. Les valeurs bancaires, qui représentent environ 20% de l'indice, sont les plus touchées par le repli généralisé des cours.

    L'action de la Banque nationale de Grèce, première banque commerciale du pays, cédait 30%, le maximum autorisé sur une seule séance et l'indice local du secteur accusait un recul de 29,92%.

     

    "La majeure partie des pressions à la vente s'exercent sur les valeurs bancaires, sur lesquelles il y a environ 100 millions d'euros d'ordres de ventes non-exécutés. Cela pourrait augurer d'une poursuite de la baisse (mardi) à moins que des acheteurs entrent en scène plus tard dans la séance."
    Theodore Mouratidis
    Conseiller en investissement

  • Légère accélération de l'inflation annuelle en juin aux Etats-Unis

    L'inflation annuelle aux Etats-Unis a très légèrement accéléré en juin tout en restant très loin de l'objectif de 2% de la banque centrale américaine (Fed), selon les données publiées lundi par le département du Commerce.

    Elle s'est établie à 0,3% contre 0,2% le mois précédent, selon l'indice des prix associé aux dépenses de consommation (PCE). En excluant les prix volatils de l'énergie et de l'alimentation, l'inflation annuelle s'élève à 1,3%.

  • Nette décélération des dépenses des ménages US en juin

    Les dépenses des ménages ont nettement décéléré en juin tandis que leurs revenus ont augmenté plus que prévu, selon des données publiées lundi par le département du Commerce.

    Elles ont progressé de 0,2% sur un mois, en données corrigées des variations saisonnières, après après avoir bondi de 0,7% en mai.

  • Sulzer se distingue à à Zurich

    L'action Sulzer se distingue en Bourse de Zurich lundi, après que Renova, un véhicule d'investissement du milliardaire russe Victor Velselberg, eut annoncé lancer une offre sur le groupe suisse de mécanique dans la mesure où sa participation existante a atteint le seuil à partir duquel une OPA devient obligatoire.

    Renova, qui ne compte pas retirer sa cible de la cote, propose 99,20 francs suisses (93,6 euros) par action Sulzer, soit exactement le cours de clôture de Sulzer vendredi.

  • Venez commenter avec nous l'actualité boursière de 12h30 à 13h30

    Live Blog En direct des marchés (3 août)
     
  • Les minières affectées par la Chine, le cuivre dans un marché baissier

    Un mauvais indicateur chinois pèse sur le secteur des matières premières ce matin, qui affiche la plus fore baisse sectorielle en Europe.

    L'indice PMI des directeurs d'achat pour la Chine, calculé par la firme financière Markit en partenariat avec le groupe de presse chinois Caixin -- qui a récemment pris le relais de la banque HSBC-- s'est établi à 47,8 en juillet. Il s'agit du niveau le plus mauvais depuis juillet 2013 où cet indice avait atteint 47,7.

     

    "Les derniers chiffres publiés sur l'économie incitent les investisseurs à considérer que le marché n'est pas soutenu (notamment) par des fondamentaux, en particulier lorsque le marché se trouve dans un cycle baissier."
    Wang Zheng
    Directeur des investissements chez Jingxi Investment Management

     

    Le prix du cuivre est en repli de 1,7% à 5.142 dollars la tonne métrique à Londres. A ce niveau, le cuivre est près de 20% plus bas que son plus haut du 5 mai dernier, ce qui correspond à la définition d'un "bear marché" pour cette matière première.

     

    Copper is on course for a bear market http://t.co/OOZse9IMQB— Live Squawk (@livesquawk) 3 Août 2015

  • Shanghai recule de 1,11%, Shenzhen perd 2,72%

    Les Bourses de Shanghai et de Shenzhen terminent en recul de 1,11% et 2,72%, en raison d'inquiétudes persistantes sur le ralentissement de l'économie chinoise, confirmé par la publication de mauvais chiffes sur la production manufacturière.

    L'indice composite shanghaïen a fini en baisse de 40,82 points à 3.622,91 points, dans un volume d'échanges de 446 milliards de yuans (65,26 milliards d'euros).

    La Bourse de Shenzhen a cédé 57,50 points à 2.053,12 points, dans un volume d'échanges de 402,3 milliards de yuans (58,87 milliards d'euros).

  • Nouveau plus haut historique pour Galapagos

    L'action Galapagos a atteint 55,80 euros en séance ce matin, un plus haut historique.

    New all time high for Galapagos. $GLPG— BioStockAddict (@BioStockAddict) 3 Août 2015

  • La Bourse d'Athènes récupère, un peu

    La Bourse d'Athènes limitait légèrement ses pertes (-18,05%) après une chute de près de 23% lors de la reprise des opérations ce matin après cinq semaines de fermeture consécutive à l'instauration par le gouvernement grec d'un contrôle des capitaux.

    Cette dégringolade était attendue après une fermeture du marché grec durant cinq semaines pour le préserver des turbulences liées à l'impasse dans laquelle se trouvait fin juin les négociations entre la Grèce et ses créanciers UE et FMI sur la reprises du financement du pays.

     

    "Nous nous attendons à de la pression. Les marchés ne manqueront pas de répercuter une telle interruption des opérations à la Bourse. Mais nous ne devons pas nous laisser emporter. Mieux vaut attendre la fin de la semaine pour voir avec plus de sérénité comment sera appréhendée cette réouverture."
    Konstantinos Botopoulos
    Président de la Commission des marchés

  • Rolls Royce poursuit son rebond grâce à ValueAct

    Rolls Royce progresse à nouveau fortement à la Bourse de Londres, après un bond de 6% vendredi, en réaction à l'annonce par le fonds activiste américain ValueAct d'une participation de 5,44% dans le groupe d'ingénierie. Sur ces trois dernières séances, l'action a progressé jusqu'à présent de 14%.

  • "L'aggravation de la crise grecque n'a eu qu'un impact très limité sur l'activité économique de la zone euro."
    Howard Archer
    d'IHS Global Insight

  • La croissance manufacturière se maintient en zone euro

    L'activité manufacturière a progressé davantage qu'initialement prévu en juillet dans la zone euro, ralentissant à peine par rapport à son plus haut de 14 mois du mois précédent malgré les inquiétudes concernant la situation de la Grèce.

    L'indice des directeurs d'achats (PMI) Markit dans l'industrie manufacturière est ressorti à 52,4 en juillet, contre une estimation "flash" de 52,2, et 52,5 en juin, restant bien au-dessus du seuil de 50 à partir duquel il rend compte d'une croissance de l'activité.

     

    #Eurozone manufacturing expands solidly despite Greek slump. #PMI at 52.4 (June: 52.5) http://t.co/EFD23yn8WL http://t.co/oVzUZtbEEj— Markit Economics (@MarkitEconomics) 3 Août 2015

  • Voici le briefing actions belges du jour

    Briefing actions (3 août): Proximus, Solvay, Umicore, GBL, Mobistar, IBA, Celyad, TiGenix http://t.co/MBX8qVXgIC— Stéphane Wuille (@stephanewuille) August 3, 2015

  • Croissance modeste dans l'industrie allemande

    L'activité du secteur manufacturier allemand a enregistré en juillet une croissance modeste pour le huitième mois consécutif, montrent lundi les résultats définitifs de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achats.

    L'indice PMI manufacturier a très légèrement reculé à 51,8 après 51,9 en juin. Il reste donc supérieur au seuil de 50 séparant contraction et expansion et dépasse l'estimation "flash", qui l'avait donné à 51,5.

  • La Grèce s'enfonce dans la récession

    Greece plunging deeper into recession. Manufacturing PMI collapses to record low 30.2 in July vs 46.9 in June. pic.twitter.com/jURqyet6N7— Jamie McGeever (@ReutersJamie) 3 Août 2015

  • "Le recul journalier le plus important de l'histoire de l'indice"

    Greek shares fall sharply after 5week closure. Athens Composite plunges 23%, Worst ever 1day % fall. pic.twitter.com/B39dG4N5ta— Holger Zschaepitz (@Schuldensuehner) 3 Août 2015

  • Bloodbath>>> Athens Stock Exchange down 22.9%, banks down 30%, banks warrants > -70%— Eleftheria Kourtali (@EKourtali) 3 Août 2015

  • -22,87%
    Cinq minutes après la reprise des cotations à la Bourse d'Athènes, l'Athex Composite Share Price dégringole de 23% à 615,12 points.

  • Les transactions reprennent à la Bourse d'Athènes= -0,84% à 790,81 points pour l'indice Athex Composite Share Price.

  • -15,2%
    A Athènes, les transactions reprennent à 7h30 GMT, avec un encadrement des opérations pour les investisseurs locaux. L'indice principal de la place financière grecque devrait ouvrir en baisse de 15,2% à en croire la tendance des futures.

  • KBC Securities relève son objectif de cours sur Proximus à 32 euros. Le conseil reste à "conserver".

  • Belfius modifie les taux de ses comptes d'épargne

    Belfius révise la rémunération de ses comptes d'épargne, certains à la hausse d'autres à la baisse. Tous les détails ici.

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: +0,18%
    • Bruxelles: +0,20%
    • Francfort: -0,06%
    • Londres: -0,07%
    • Paris: +0,06%
    • Milan: +0,04%
    • Madrid: +0,05%
  • Greek stocks will be halted if they fall more than 7% in 10 minutes— MineForNothing (@minefornothing) 3 Août 2015

  • "Alors que nous entrons dans un nouveau mois, à un moment où les volumes échangés sont traditionnellement faibles, nous avons la perspective de la réouverture de la Bourse d'Athènes après une interruption de cinq semaines, avec toute la volatilité et les pertes que cela engendrera."
    Michael Hewson
    Analyste de CMC Markets

  • Quelques valeurs belges à suivre

    • CELYAD - Celyad S  annonce aujourd’hui la procédure d’injection du dernier patient enrôlé dans l’étude CHART-1, étude clinique de Phase III européenne pour son principal produit-candidat C-Cure destiné au traitement de l’insuffisance cardiaque.
    • IBA - IBA a finalisé la vente d'IBA Molecular à Illinois Health. L'opération devrait rapporter environ 10 millions d'euros en cash pour IBA au troisième trimestre. Les fonds seront utilisés pour rembourser une dette au niveau d'IBAM et un dividende extraordinaire aux actionnaires. IBA détient 40% d'IBAM.
    • VASTNED - La société immobilière réglementée Vastned Retail Belgium a acquis à Anvers un immeuble ayant du cachet qui est situé Graanmarkt 13, un emplacement de premier ordre dans le centre historique. L'acquisition de l'immeuble  représente un investissement d'environ 6 millions d'euros.
  • Tokyo rappelé à l'ordre par la Chine

    Tokyo fini en baisse de 0,18%. Les solides résultats d'entreprises n'ont pas réussi à éclipser les inquiétudes au sujet de la croissance économique chinoise.

  • Heineken bat le consensus

    Résultats semestriels supérieurs aux attentes des analystes pour Heineken. Le troisième brasseur mondial a enregistré une croissance dans toutes ses régions à l'exception de l'Afrique, et a maintenu ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

     

    ©REUTERS

  • Vers une ouverture en baisse en Europe

    Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse à l'ouverture lundi, jour de reprise des échanges à la Bourse d'Athènes, fermée depuis le 29 juin, dans un contexte de regain d'inquiétude sur la croissance économique chinoise.

    Le CAC 40 parisien  et le Dax à Francfort pourraient perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture et le FTSE à Londres devrait abandonner entre 0,1% et 0,2%.

  • 2,8 milliards USD
    Nokia cède sa filiale de cartographie HERE à un consortium de constructeurs automobiles dans le cadre d'une transaction qui valorise cette activité à 2,8 milliards d'euros, dette comprise. L'équipementier télécoms finlandais attend un produit net de 2,5 milliards d'euros. Le consortium réunit Daimler, maison mère de Mercedes-Benz, BMW et Audi (groupe Volkswagen ). L'opération devrait être finalisée d'ici le premier trimestre 2016.

  • Boum! Plus forte contraction en 2 ans pour l'industrie chinoise

    L'activité du secteur manufacturier chinois a subi en juillet une contraction plus marquée qu'estimé initialement, la plus forte depuis deux ans, sur fond de baisse des commandes, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats.

    L'indice PMI a reculé à 47,8, son plus bas niveau depuis juillet 2013, après 49,4 en juin, alors qu'une première estimation l'avait donné à 48,2. Il marque ainsi un cinquième mois consécutif de contraction de l'activité.

  • -20%

    Les traders s'attendent à des pertes en série à la Bourse d'Athènes pour sa première séance, lundi, après cinq semaines de fermeture.

    Les craintes sur l'économie du pays et sur la santé de ses banques pourraient faire perdre autour de 20% à l'indice principal de place financière grecque, prédisent-ils.

     

    "La possibilité de voir la moindre action monter lors de la séance de lundi est pratiquement nulle."
    Takis Zamanis
    Trader chez Beta Securities

    La Bourse d'Athènes (ASE) est restée fermée depuis le 29 juin, jour où le gouvernement a imposé la fermeture des banques et instauré un contrôle des capitaux.

  • Good morning

    Bonjour à vous. Si vous cherchiez le "market live" de L'Echo, ne bougez plus vous y êtes et, grâce à lui, vous ne manquerez rien des principaux développements de cette séance de Bourse du lundi 3 août 2015.

Plus sur Les Marchés

Echo Connect