1. Les marchés
  2. Live blog
live

L'Europe rebondit fortement, rassurée par Janet Yellen

La présidente de la Fed s'attend à ce que la banque centrale américaine relève ses taux d'intérêt cette année. En réaction, les marchés européens ont clôturé en nette hausse. Côté valeurs, Galapagos a chuté. AbbVie ne va pas racheter la licence du filgotinib.
  • Clôture des marchés européens

    AEX +3,16%

    CAC 40 +3,07%

    STOXX Europe +2,84%

    DAX +2,77%

    FTSE-100 (Londres) +2,47%

    BEL 20 +2,44%

  • Ils vous embobinent avec des superbes taux d'intérêts"

    L’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) met à nouveau le public en garde contre les activités de différents fournisseurs/intermédiaires en options binaires et/ou produits forex, agissant irrégulièrement sur le territoire belge, ainsi que contre diverses "recovery rooms".


    "Ils vous embobinent avec des superbes taux d'intérêts" http://t.co/qU6H2x6zh9— L'Echo (@lecho) September 25, 2015

  • Le cash comme refuge, moindres rachats sur les émergents

    Les fonds monétaires ont engrangé 17 milliards de dollars de souscriptions nettes sur la semaine au 23 septembre sur fond de regain d'aversion pour le risque, selon une étude de Bank of America-Merrill Lynch.

    Les fonds spécialisés sur les actifs émergents ont toutefois enregistré leurs plus faibles sorties nettes en deux mois, à 200 millions également répartis entre les fonds actions et les fonds obligataires, selon cette étude qui reprend des données d'EPFR Global, une société d'études spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales.

    Pour les analystes de BofA Merrill Lynch, les dégagements sur cette classe d'actifs, pénalisés par les perspectives de hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, pourraient toucher à leur fin.

    Hors émergents, les sorties nettes sur les fonds actions ont atteint 3,2 milliards de dollars environ qui recouvrent des entrées nettes à hauteur de 2,9 milliards sur les fonds actions européennes et de 900 millions de dollars sur les fonds actions japonaises pour 7,3 milliards de sorties nettes sur les fonds actions américaines dont 7,4 milliards sur le principal ETF sur le S&P 500.

    Les fonds obligataires toutes catégories confondues ont enregistré 400 millions de dollars d'entrées nettes mais 1,3 milliard de dollars de sorties sur les fonds spécialisés sur les titres en catégorie d'investissement et 200 millions sur les fonds de dettes à haut rendement. Les fonds spécialisés sur les métaux précieux ont connu 100 millions de dollars de rachats.

  • USA: le moral des ménages recule en septembre (Univ. Michigan)

    Etats-Unis : sentiment de confiance consommateurs US #Michigan ---> 87.2 (cons 86.5 préc 85.7) pic.twitter.com/JXlrc4BxVN— Alexandre Baradez (@ABaradez) September 25, 2015

  • "Il semble que le marché s'accorde à penser qu'il va vraiment y avoir une hausse des taux avant la fin de l'année", car "la présidente semblait plus déterminée, ce qui est présenté comme un signe de confiance dans les perspectives économiques".
    Patrick O'Hare
    chez Briefing

  • USA : La croissance des services ralentit en septembre

    La croissance dans le secteur des services aux Etats-Unis a ralenti en septembre pour atteindre son rythme le plus faible des trois derniers mois, montrent les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle de l'institut d'études Markit.

    L'indice PMI des directeurs d'achat du secteur des services s'est établi à 55,6 ce mois-ci. Ce chiffre est conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters mais s'inscrit en deçà de celui d'août, à 56,1.

    Le sous-indice des nouvelles commandes aux entreprises du secteur est passé de 55,7 en août à 55,3 en septembre, sa valeur la plus faible depuis janvier.

    La composante de l'emploi s'inscrit également en recul.

    "Les données de l'enquête mettent en évidence un développement régulier de l'économie américaine à la fin du troisième trimestre mais quelques voyants lumineux commencent à clignoter plus intensément, suggérant que la croissance devrait continuer de ralentir au cours des prochains mois".
    Chris Williamson
    économiste de Markit

    L'indice PMI composite "flash", moyenne pondérée prenant en compte les services et l'industrie, s'élève à 55,3, contre 55,7 en août.

     

    Markit Flash US Services #PMI Business Activity Index falls to 55.6 in September (56.1 in August) http://t.co/DlvNse1HOR— Markit Economics (@MarkitEconomics) September 25, 2015

  • Bullard (Fed St Louis) en écho à Yellen

    #FED #Bullard : une majorité de membres du FOMC anticipent une hausse de taux cette année

      Fed's Bullard: opponents of rate rise are mistaken http://t.co/2epe8eMuLS— fastFT (@fastFT) September 25, 2015

      Fed's Bullard: opponents of rate rise are mistaken http://t.co/2epe8eMuLS— fastFT (@fastFT) September 25, 2015

  • La croissance US a rebondi plus fort que prévu

    La croissance de l'économie américaine a rebondi plus fort que prévu au deuxième trimestre, tirée par une consommation des ménages dynamique, selon la troisième estimation du département du Commerce. Entre avril et juin, le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a gagné 3,9% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, après +0,6% au 1er trimestre. Les analystes tablaient sur une croissance de 3,7% comme lors de la seconde estimation. 

    Les consommateurs, moteur traditionnel de l'économie américaine, ont encore une fois nettement tiré la croissance. Leurs dépenses, qui comptent pour les deux tiers du PIB américain, ont affiché une hausse de 3,6%, la plus forte depuis le dernier trimestre 2014.  C'est 0,5 point de plus que la précédente estimation et le double du rythme de croissance du 1er trimestre (1,8%).

    BREAKING: US final Q2 gross domestic product 3.9% vs 3.7% expected http://t.co/Z3HebofN0E— CNBC Now (@CNBCnow) 25 Septembre 2015

  • Galapagos dégringole en Bourse: AbbVie ne prendra pas de licence

    AbbVie a annoncé qu'il ne prendrait pas en licence le filgotinib le médicament contre l'arthrite rhumatoïde développé par Galapagos  . Le titre de cette dernière dévissait de plus de 20% en Bourse. AbbVie a indiqué qu'il préférait miser sur son propre médicament qui devrait bientôt entrer en Phase 3. C'est en 2012 que les deux sociétés ont conclu un accord avec des paiements prévus pour Galapagos d'un montant total de 1,35 milliard de dollars plus des royalties si le médicament venait à être commercialisé.

  • Venez commenter l'actualité boursière avec nous de 12h30 à 13h30

    Live Blog En direct des marchés (25 sept)
     
  • Le Crédit Suisse reste acheteur en Europe continentale

    Le Credit Suisse reste à surpondérer sur l’Europe continentale mais avec, au moins, deux bémols : l’exposition aux marchés émergents avec plus de 11% du PIB qui est exporté vers ces régions, et la résilience de l’euro. Concernant la monnaie uniqiue la banque estime que le consensus reste trop baissier. La banque a réduit l’Allemagne à " benchmark ", reste à " sous-pondérer " (vendre) sur la France et a relevé l’Espagne à " surpondérer " (acheter).

    Voici la sélection du broker pour les actions allemandes. Sa préférence va aux valeurs axées sur le marché domestique allemand.

     

    ©Credit Suisse

  • Avis favorable pour un nouveau médicament de Novartis

    Le comité des médicaments à usage humain (CHMP), une instance de l'Union européenne, a émis un avis favorable pour l'Entresto, un nouveau médicament prometteur pour l'insuffisance cardiaque développé par Novartis .  Ce comité, qui est chargé d'examiner les médicaments qui peuvent être commercialisés dans l'Union Européenne, s'est prononcé en faveur de ce traitement sur la base d'essais cliniques menés auprès de 8.442 patients. Ceux-ci ont démontré que ce médicament, également appelé LCZ696, réduisait de manière significative le risque de décès par rapport aux traitements standards à base d'enalapril, a précisé Novartis.  Les essais ont fait ressortir une diminution du risque de décès d'origine cardio-vasculaire de 20%.  La Commission européenne suit généralement les recommandations du CHMP dans les deux mois qui suivent.

     

    Novartis' heart failure medicine recommended for EU approval http://t.co/kUVhg203dr— Reuters Health (@Reuters_Health) 25 Septembre 2015

  • Topo des marchés ce matin en cinq points

     

    • Les Bourses européennes sont en nette hausse ce vendredi matin après le discours de la présidente de la Fed. Janet Yellen voit une hausse des taux américains cette année encore.
    • En milieu de matinée, le Bel 20 grimpait de 2,63% et l’Euro Stoxx 50 de 2,96%. Le secteur automobile reprend du poil de la bête.
    • GBL & Co a accru sa position dans Umicore en atteignant le seuil des 15%. Le holding est plus que jamais l’actionnaire de référence du spécialiste de la technologie des matériaux.
    • Selon BlackRock, AB InBev pourrait lever jusqu'à 60 milliards de dollars sur le marché obligataire pour financer le rachat de SABMiller.
    • Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur UCB à " surpondérer ". L’objectif de cours passe de 75 à 97 euros. 
  • Heineken s'implante en Côte d'Ivoire

    Heineken va créer une coentreprise avec la firme de négoce CFAO en Côte d'Ivoire en vue d'investir dans une nouvelle brasserie. Le troisième brasseur mondial, qui aura 51% de la coentreprise Brassivoire et CFAO le solde, a indiqué  que les associés investiraient 152,45 millions d'euros dans la brasserie. Elle doit entrer en service au début de 2017 et aura une capacité de 1,6 million d'hectolitres par an. Brassivoire créerait 700 emplois directs et pourraitcontribuer indirectement à 40.000 autres emplois.

  • Voici le briefing actions belges du jour!

    Briefing actions (25/9) - Solvay, ABI, Ageas, GBL, Umicore, UCB, Delta Lloyd, Nyrstar Fagron http://t.co/ncj0RHRXpf pic.twitter.com/24WnGx6zI3— Stéphane Wuille (@stephanewuille) September 25, 2015

  • Emission historique pour AB InBev?

    Selon BlackRock, AB InBev pourrait lever jusqu’à 60 milliards de dollars de dettes pour racheter SABMiller, ce qui en ferait la plus grosse émission obligataire jamais réalisée. Elle dépasserait celle de 49 milliards émise par Verizon en 2013 pour financer le rachat de Vodafone.

    60 milliards $
    C'est le montant qu'AB InBev pourrait lever sur le marché obligataire pour le rachat de SABMiller.

    "Le marché l'accepterait assez facilement, en dépit de sa taille note un gestionnaire de fonds américain. La principale inquiétude reste de savoir si l'OPA sera approuvée et cela reste une grosse question", souligne-t-il. Le brasseur belge-brésilien a jusqu'au 14 octobre pour formuler une offre concrète.

  • Le discours complet de Janet Yellen

    Pour les exégètes de la Fed, voici le texte complet du discours prononcé jeudi par sa présidente, Janet Yellen.

     

    YELLEN SPEECH [Full Text] http://t.co/Z49LKRIwGo— Business Insider (@businessinsider) 24 Septembre 2015

  • Degroof relève sa "reco" sur GBL

    La banque Degroof a relevé sa recommandation sur GBL à "accumuler" contre "neutre" avant. L'objectif de cours passe toutefois de 82 à 78 euros.

  • L'Europe ouvre dans le vert. Merci Janet!

    Les indices européens ont repris du poil de la bête ce vendredi matin grâce aux déclarations de la présidente de la Fed , Janet Yellen, qui voit une hausse des taux américains cette année encore (Lire plus bas).

    Dans les premiers échanges, le Bel 20 s’adjugeait 1,63% et l’Euro Stoxx 50 2,02%. A Bruxelles, Umicore, UCB et GBL se distinguent pour des raisons expliquées ci-dessous. Seule Ageas est dans le rouge. Les valeurs autos redressent la tête. L’euro baisse face au dollar.

  • Morgan Stanley passe à l'achat sur UCB

    Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur UCB passant de "neutre" à "surpondérer". L'objectif de cours passe de 75 à 97 euros.

  • GBL & Co grimpe encore dans Umicore, Bois Sauvage aussi

    GBL , le Trust familial Desmarais, Albert Frère et LTI Two ont accru leur position dans Umicore et ont atteint le seuil des 15% à la date du 21 septembre. Dans son dernier communiqué semestriel,  la participation de GBL était pointée à 13,1%. Elle s'élève désormais à 14,94%, soit 33,46 millions de titres.  GBL conforte ainsi sa place de premier actionnaire du spécialiste de la technologie des matériaux et du recyclage des métaux précieux.

    Dans son communiqué semestriel, Bois Sauvage signale, pour sa part, avoir porté sa participation dans Umicore à 2 millions de titres.

     

    ©L'Echo

  • Yellen va doper les marchés

    Les Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi à l'ouverture, tandis que le dollar gagne du terrain à la suite d'un discours de la présidente de la Réserve fédérale américaine évoquant un probable relèvement de taux cette année, au terme d'un esemaine largement dominée par le scandale de Volkswagen.

    La présidente de la Fed Janet Yellen a déclaré jeudi (lire plus bas) s'attendre à ce que la banque centrale américaine relève ses taux d'intérêt cette année, sous réserve que l'inflation reste stable et que l'économie des Etats-Unis demeure suffisamment dynamique pour faire baisser un peu plus le taux de chômage.

    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 1,2% à l'ouverture, le Dax à Francfort 1,3-1,5% et le FTSE à Londres 1-1,2%. Sur la semaine, ils risquent toutefois de finir dans le rouge, notamment en raison du secteur automobile avec l'affaire Volkswagen.

  • Tokyo a clôturé dans le vert

    La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,76% vendredi malgré l'annonce de la première baisse des prix à la consommation au Japon depuis le lancement du programme de relance de la Banque du Japon en avril 2013. L'indice Nikkei a gagné 308,68 points à 17.880,51 points et le Topix, plus large, a pris 26,84 points(+1,88%) à 1.53,81 points.

  • Un petit nuage de Fed dans votre café matinal?

    Janet Yellen à l'Université du Massachusetts jeudi 24 septembre. ©Bloomberg

    La présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen a déclaré jeudi s'attendre à ce que la banque centrale américaine relève ses taux d'intérêt cette année, sous réserve que l'inflation reste stable et que l'économie des Etats-Unis reste suffisamment dynamique pour encore faire baisser le taux de chômage. S'exprimant une semaine après que la Fed a pris les investisseurs de court en ne relevant pas ses taux, elle a précisé que ni ses collègues ni elle ne pensaient que les récents développement économiques affecteront de manière significative la politique monétaire de l'institut d'émission. Janet Yellen ajoute que l'actuelle faiblesse des prix à la consommation est le fait de facteurs temporaires, tels la vigueur du dollar et le bas niveau des cours du pétrole.

    Sur le marché des changes, le billet vert s'est retourné à la hausse, face à l'euro et face à un panier de devises internationales, après les déclarations de Janet Yellen. Elle ajoute que le comité de politique monétaire de la Fed est d'avis que la première économie mondiale restera suffisamment solide pour arriver à une situation de plein emploi et à un ancrage stable des anticipations en matière d'inflation. "(...) le fait de remplir ces conditions entraînera vraisemblablement une première hausse des "fed funds" plus tard cette année, suivie d'un rythme progressif de tours de vis monétaires par la suite", dit Janet Yellen, selon le texte d'un discours qu'elle doit prononcer à l'université du Massachussets. En l'état actuel des choses, les perspectives économiques américaines "apparaissent dans leur ensemble solides", a encore dit la présidente de la Fed.

  • Jefferies à l'achat sur JCDecaux

    Le broker Jefferies a entamé le suivi de l'action JCDecaux  spécialiste du mobilier urbain publicitaire et exploitant du Villo à Bruxelles avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 40 euros. 

  • Séance de rattrapage

    Quatre communiqués de presse ont été publiés jeudi dans l'après midi. Voici de quoi en découvrir la teneur si vous les avez loupé:

    ->La réaction d'Ageas à l'arrêt de la Cour d'appel: Le communiqué de presse . La cotation reprend ce matin.

    ->Les résultats semestriels de Bois Sauvage : Bois Sauvage efface ses pertes

    ->Les résultats semestriels de Miko : Tous les indicateurs au beau fixe pour Miko

    ->La raison de la suspension de Rentabiliweb qui devient Dalenys: Rentabiliweb devient un pure layer de la Fintech et cède son pôle B to C. La cotation reprend ce matin.

  • Le market live est ouvert!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo, l'observatoire le mieux placé pour ne rien rater de cette séance de Bourse du vendredi 25 septembre.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés