L'Europe suspendue aux lèvres de Draghi

Les Bourses européennes ont été en grande forme, boostées par des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Wall Street a ouvert en hausse. A Bruxelles, Ageas, Delta Lloyd et MDxHealth ont progressé après leurs résultats trimestriels. Cardio3 et Tigenix ont bondi, mais également Global Graphics, Thrombogenics ou encore Galapagos.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @Dav_Collin) et Jehan Goffin (jehan.goffin@lecho.be / @JehanGoffin) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:30 Et pour finir ce live, le point sur la clôture des marchés européens : 

Les Bourses européennes ont globalement bien progressé en clôture, soutenues par quelques bons résultats de grands noms de la cote, notamment du néerlandais ING, tandis que l'euro se reprend après un bond en avant inattendu des commandes en Allemagne qui a conforté l'hypothèse que la BCE ne baissera pas ses taux cette semaine malgré un taux d'inflation à son plus bas niveau en quatre ans. Les commandes à l'industrie ont augmenté beaucoup plus que prévu en septembre, grâce notamment à une demande supérieure à la moyenne pour les biens d'équipement, a annoncé le ministère de l'Economie. 

Les marchés mondiaux sont largement soutenus depuis quatre semaines par la perspective que la Réserve fédérale américaine, tout comme la BCE, prolonge sa politique monétaire ultra-accommodante pendant un certain temps. 

L'euro a touché son plus haut niveau du jour face au dollar et au yen dans l'après-midi à la suite d'une information de Market News International, sources de l'Eurosystème à l'appui, selon laquelle la Banque centrale européenne n'avait pas l'intention d'abaisser ses taux jeudi.


17:30 | Clôture des marchés européens 

Express

Bel 20 : 1,27%

CAC 40 : 0,79%

AEX : 0,70%

Dax : 0,35%

FTSE 100 : - 0,07%

17:10 Tesla chute lourdement à Wall Street

Tesla Motors a publié hier soir un bénéfice du troisième trimestre meilleur que prévu mais son objectif pour le quatrième trimestre a été inférieur aux attentes, ce qui a provoqué sa chute à la Bourse de New York.

TESLA : -16,93%— Fabrice Pelosi (@fabricepelosi) November 6, 2013

 

16:50 Je vous en parlais tout à l'heure : l'indice composite des indicateurs économiques américains a légèrement augmenté en septembre.

Cet indice, qui regroupe dix indicateurs censés donner une idée de l'évolution de la conjoncture aux Etats-Unis, a augmenté de 0,7% sur un mois pour atteindre 97,1 alors que les analystes tablaient sur une augmentation de 0,6% .L'indice évolue par rapport à une base de 100 correspondant à son niveau de 2004. En août, il avait aussi augmenté de 0,7% et de 0,4% en juillet (chiffre révisé).

 

16:40 L'Italie a levé un montant record de 22,3 milliards d'euros dans le cadre d'une émission d'obligations souveraines à quatre ans indexées sur l'inflation, les investisseurs institutionnels s'étant portés massivement acquéreurs de ces titres qui étaient destinés aux petits investisseurs. Il s'agit de la plus importante émission d'une obligation unique jamais réalisée par un Etat européen, une opération qui reflète la confiance des investisseurs dans la dette souveraine italienne.

Le Trésor italien, qui a atteint grâce à cette émission près de 95% de son objectif de financement annuel, a pu interrompre prématurément le placement au bout d'un jour et demi devant l'ampleur de la demande.

Les analystes s'attendent désormais à ce que Rome annule ses émissions de dette souveraine prévues à la mi-décembre.

16:25 Une étude vient de révéler qu'une majorité de dirigeants d'entreprise mise sur une hausse des opérations de fusions et acquisitions. Je vous donne la dépêche de l'AFP :

Cette étude semestrielle , réalisée par le cabinet Ernst and Young, a été menée en septembre auprès de 1.600 dirigeants (PDG, directeurs financiers, etc.) dans 50 pays. Ces dirigeants sont 70% à s'attendre à une augmentation des fusions et acquisitions en volume et valeur au cours des 12 prochains mois. Les entreprises sont plus d'un tiers (35%) à vouloir poursuivre les acquisitions, contre 25% il y a un an.

"Les entreprises ont traversé une période prolongée d'incertitudes durant laquelle elles ont renforcé leurs bilans et optimisé leurs structures en capital", souligne Guillaume Cornu, associé chez Ernst and Young, cité dans le communiqué. 

Par conséquent, les entreprises sont désormais en bonne position pour se lancer dans des opérations de fusions et acquisitions."Mis à part tout nouveau choc économique ou géopolitique significatif, nous devrions assister à un retour du marché mondial des fusions et acquisitions qui est resté stable ces derniers années", estime M. Cornu.

Selon l'étude, la proportion des dirigeants souhaitant réaliser des transactions de grande ampleur (501 millions de dollars à 1 milliard) a plus que doublé en six mois, à 19%. Les entreprises sont désormais enclines à financer davantage les transactions par la dette ou l'émission d'actions, plutôt que par les liquidités disponibles, selon l'étude, ce qui pourrait contribuer à la réalisation de transactions plus importantes en termes de taille.

Ces futurs projets se concentreront surtout sur la Chine, l'Inde, le Brésil, les Etats-Unis et le Canada. L'étude relève en particulier que les marchés dits "matures" comme l'Amérique du Nord et l'Europe redeviennent attractifs. Les dirigeants sont 58% à vouloir réaliser des opérations sur les marchés développés. Les secteurs les plus en vue sont les sciences de la vie, le pétrole et le gaz, l'automobile, les produits de consommation et le high-tech.

Plus généralement, si les dirigeants interrogés sont plus optimistes sur les fusions et acquisitions, c'est qu'ils ont repris espoir sur l'évolution de l'économie mondiale, puisque 65% d'entre eux s'attendent à ce qu'elle s'améliore, contre seulement 22% il y a un an.

 

16:07 La rumeur circule sur les réseaux sociaux : la BCE ne toucherait pas à ses taux

"Sources" saying ECB rate change unlikely, LTRO not on top of agenda, EURJPY soaring taking ES with it— zerohedge (@zerohedge) November 6, 2013

 

16:05 Voici la statistique US du jour : hausse de 0,7% de l'indice composite du Conference Board en septembre

 

15:55 Petit tour d'horizon sur l'économie japonaise

"A picture is emerging, and it is of a corporate Japan in rude health." http://t.co/c6lAxhyg7R pic.twitter.com/cklDT2YwFM— Financial Times (@FT) November 6, 2013

 

15:45 Le S&P 500 ouvre en hausse

Aurons-nous un rally de fin d'année?

Selon toute vraisemblance: oui. Sans doute, concèdent certains, les cours reculeront d’abord, avant de remonter. Le S&P 500 est attendu à 1.800 points, cette année encore.

 

Stocks rise at open; S&P 500 eyes records again— MarketWatch (@MarketWatch) November 6, 2013

 

15:35 Quelles valeurs faut-il surveiller aujourd'hui à la Bourse de New York ?

A savoir

* TIME WARNER a publié mercredi des résultats trimestriels marqués par une hausse plus forte que prévu de ses bénéfices mais son chiffre d'affaires a manqué le consensus. 


* APPLE. Samsung Electronics, soucieux d'apaiser des investisseurs peu convaincus par l'évolution du cours de son action, veut doubler le rendement du dividende et investir dans de nouvelles technologies et le marketing pour prendre l'ascendant sur le fabricant d'iPhone et d'iPad dans le segment mobile. 


* BOEING. Un 787 Dreamliner de la compagnie polonaise LOT est cloué au sol à Bangkok, la capitale thaïlandaise, à la suite d'un problème d'alimentation électrique, rapporte mardi la chaîne de télévision polonaise TVN24. 


* TESLA MOTORS a publié mardi un bénéfice du troisième trimestre meilleur que prévu mais son objectif pour le quatrième trimestre a été inférieur aux attentes de Wall Street, entraînant une chute du titre dans les transactions électroniques. En avant-Bourse, l'action du constructeur de voitures électriques perd 10,3% à 176,81 dollars. 


* ABERCROMBIE & FITCH a vu son action plonger de 15% mardi dans des échanges d'après-Bourse après que la chaîne de magasins pour jeunes a une nouvelle fois fait état d'une baisse à deux chiffres de ses ventes trimestrielles à magasins constants, tout en précisant que la saison des fêtes de fin d'année serait une période difficile.


* RALPH LAUREN a au contraire publié des résultats un peu supérieurs aux attentes et a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, avec de surcroît une majoration de 12,5% du dividende du troisième trimestre. Le titre monte de 5,8% en avant-Bourse.


* HUMANA a annoncé une baisse de son bénéfice trimestriel et l'assureur santé a fait état de prévisions pour 2014 nettement inférieures au consensus, en raison notamment de l'extension du programme Medicaid aux plus démunis.


* OFFICE DEPOT a annoncé mardi la finalisation de sa fusion avec son rival plus petit OFICEMAX, mais le fait que les deux entreprises de fournitures pour bureaux aient publié des résultats inférieurs aux attentes illustre les défis que devra relever la nouvelle entité.


* STARBUCKS. La chaîne de cafés a annoncé son intention d'embaucher au moins 10.000 vétérans et conjoints de militaires américains au cours des cinq prochaines années. 


* INTEL a annoncé la création d'une nouvelle division censée extraire des bénéfices de la tendance croissante à l'oeuvre dans le secteur technologique de connecter entre eux un nombre croissant d'appareils électroniques via internet.


* SUNTECH POWER HOLDINGS. Le fabricant chinois de panneaux solaires, jadis numéro un mondial de son secteur, a demandé une procédure de liquidation provisoire aux îles Cayman où il est immatriculé. Le titre coté sur le NYSE s'effondre de 27% à 1,10 dollar en avant-Bourse, loin de son record de 86,28 dollars atteint en décembre 2008.


* VIMPELCOM. Le groupe télécoms présent en Russie, en Italie et dans les marchés émergents a fait éatt d'une baisse de 53% de son bénéfice au troisième trimestre, sous l'effet d'une charge fiscale notamment. Le titre chute de 11,3% en avant-Bourse.

 

15:30 | Ouverture de Wall Street

Express

Dow Jones : 0,42%

Nasdaq : 0,23%

S&P 500 : 0,30%

 

15:03 Le Trésor américain a annoncé qu'il émettrait pour la première fois des bons à taux variable à partir de fin janvier. La première émission de bons à taux variable pour un montant compris entre 10 et 15 milliards de dollars aura lieu le 29 janvier, a précisé le Trésor dans un communiqué. Leur maturité sera de deux ans.

 

14:45 Je vous en parlais tout à l'heure, les biotech ont la cote actuellement. Comment expliquer cet engouement? L'amour du risque, des bonnes nouvelles, un retour en grâce, une sous-évaluation. Voilà quatre des raisons qui font courir les investisseurs vers le secteur biotech.

 

14:36 Le Trésor US compte émettre sa première obligation à taux variable le 29 janvier prochain selon un tweet de Zerohedge.

U.S. TREASURY SAYS 1ST FLOATING-RATE NOTE AUCTION JAN. 29, 2014— zerohedge (@zerohedge) November 6, 2013

 

14:30 Le taux portugais passe sous les 6%. J'ai été voir sur Bloomberg l'évolution graphique du rendement de l'obligation portugaise à 10 ans depuis mars 2012... La décrue est plutôt spectaculaire!

 

14:26 Quelle(s) valeur(s) faut-il suivre à Wall Street? Je vous laisse choisir!

  • TIME WARNER a publié mercredi des résultats trimestriels marqués par une hausse plus forte que prévu de ses bénéfices mais son chiffre d'affaires a manqué le consensus.
  • APPLE. Samsung Electronics, soucieux d'apaiser des investisseurs peu convaincus par l'évolution du cours de son action, veut doubler le rendement du dividende et investir dans de nouvelles technologies et le marketing pour prendre l'ascendant sur le fabricant d'iPhone et d'iPad dans le segment mobile.
  • BOEING. Un 787 Dreamliner de la compagnie polonaise LOT est cloué au sol à Bangkok, la capitale thaïlandaise, à la suite d'un problème d'alimentation électrique, rapporte mardi la chaîne de télévision polonaise TVN24.
  • TESLA MOTORS a publié mardi un bénéfice du troisième trimestre meilleur que prévu mais son objectif pour le quatrième trimestre a été inférieur aux attentes de Wall Street, entraînant une chute du titre dans les transactions électroniques. En avant-Bourse, l'action du constructeur de voitures électriques perd 10,3% à 176,81 dollars.
  • ABERCROMBIE & FITCH a vu son action plonger de 15% mardi dans des échanges d'après-Bourse après que la chaîne de magasins pour jeunes a une nouvelle fois fait état d'une baisse à deux chiffres de ses ventes trimestrielles à magasins constants, tout en précisant que la saison des fêtes de fin d'année serait une période difficile.
  • RALPH LAUREN a au contraire publié des résultats un peu supérieurs aux attentes et a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année, avec de surcroît une majoration de 12,5% du dividende du troisième trimestre. Le titre monte de 5,8% en avant-Bourse.
  • HUMANA a annoncé une baisse de son bénéfice trimestriel et l'assureur santé a fait état de prévisions pour 2014 nettement inférieures au consensus, en raison notamment de l'extension du programme Medicaid aux plus démunis.
  • OFFICE DEPOT a annoncé mardi la finalisation de sa fusion avec son rival plus petit OFICEMAX, mais le fait que les deux entreprises de fournitures pour bureaux aient publié des résultats inférieurs aux attentes illustre les défis que devra relever la nouvelle entité.
  • STARBUCKS. La chaîne de cafés a annoncé son intention d'embaucher au moins 10.000 vétérans et conjoints de militaires américains au cours des cinq prochaines années.
  • INTEL a annoncé la création d'une nouvelle division censée extraire des bénéfices de la tendance croissante à l'oeuvre dans le secteur technologique de connecter entre eux un nombre croissant d'appareils électroniques via internet.
  • SUNTECH POWER HOLDINGS. Le fabricant chinois de panneaux solaires, jadis numéro un mondial de son secteur, a demandé une procédure de liquidation provisoire aux îles Cayman où il est immatriculé. Le titre coté sur le NYSE s'effondre de 27% à 1,10 dollar en avant-Bourse, loin de son record de 86,28 dollars atteint en décembre 2008.
  • VIMPELCOM. Le groupe télécoms présent en Russie, en Italie et dans les marchés émergents a fait éatt d'une baisse de 53% de son bénéfice au troisième trimestre, sous l'effet d'une charge fiscale notamment. Le titre chute de 11,3% en avant-Bourse.


14:19 Le rendement de l'obligation souveraine portugaise à 10 ans passe sous les 6%, à 5,815% (-21,7 points de base).

 

14:08 

 

13:56 C'est la fête pour les valeurs biotechnologiques ce mercredi sur Euronext Bruxelles. Au sein du Bel20, Thrombogenics bondit de 4,6%. Sur le marché élargi: TiGenix s'envole de 57% (mais l'action cote 0,5 euro), Galapagos de 4,15%, Cardio3 de 2,5% et MDxHealth de 2%...

 

13:38 Thrombogenics pointe à 21,80 euros, c'est 4,6% de mieux que la veille. Pour rappel, on attend un trading update de la biotech demain jeudi. D'autres valeurs du secteur sont également en hausse à l'instar de Galapagos (+4%)

 

13:30 TiGenix monte en flèche sur le marché élargi. L'action est en hausse de 50% (0,45 euro) !

une biotech belge qui explose #tigenix— FUMEbourse (@surftrad) November 6, 2013

 

Tous les jours de la semaine, pendant l'heure du midi, L'Echo organise un chat avec pour thème l'actualité boursière du moment. Rejoignez-nous!

 

 

 

12:31

 

12:26 |Le point en milieu de journée|

Express

Un indicateur meilleur que prévu sur l'activité dans les services en zone euro et la hausse supérieure aux attentes des commandes à l'industrie en Allemagne boostent les marchés en Europe ce mercredi. Les indices rebondissent après le recul de la veille, dans un marché attend malgré tout avec une certaine inquiétude la réunion de la BCE.

Les marchés européens progressent, "dans la foulée d'une séance favorable en Asie (principalement au Japon, ndlr) et d'indices PMI positifs en Europe", souligne Toby Morris, analyste chez CMC Markets.

Paris avance de 0,94%, Amsterdam de 0,90%, Francfort de 0,4% et Londres de 0,13%.

Le recul de mardi "ne remet pas en cause la dynamique haussière portée par un flux positif sur les actions européennes", souligne Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse.

Le ralentissement de la croissance de l'activité privée a été moins fort que prévu en octobre dans la zone euro, selon l'indice PMI qui témoigne toujours d'une reprise lente et fragile.

Autre nouvelle favorable, les commandes à l'industrie allemande ont fortement rebondi en septembre, affichant une hausse de 3,3%.

Dans le même temps, les ventes de détail dans la zone euro ont reculé de 0,6% en septembre après une hausse de 0,5% le mois précédent. Cet indicateur "renforce la pression sur le président de la BCE afin qu'il tienne un discours accommodant lors de la conférence de presse" jeudi, remarque Martin van Vliet, économiste chez le bancassureur ING.

La réunion de la Banque centrale européenne (BCE) de jeudi est l'un des grands rendez-vous de la semaine. Les investisseurs attendent qu'elle se montre plus souple dans le discours, sans nécessairement agir dans l'immédiat, en particulier au regard de la faiblesse de l'inflation en zone euro.

Les indicateurs attendus aux Etats-Unis mercredi sont quant à eux de second ordre avec la première estimation de la productivité au troisième trimestre et l'indicateur composite de l'activité économique (Conference Board) pour septembre.

 

12:17 Les commandes à l'industrie augmentent beaucoup plus que prévu.

Express

Les commandes à l'industrie ont augmenté beaucoup plus que prévu en septembre, grâce notamment à une demande supérieure à la moyenne pour des biens d'équipement, selon des données publiées mercredi par le ministère de l'Economie.

Ces commandes ont ainsi progressé de 3,3% alors que les économistes avaient anticipé une hausse de 0,5%. Les commandes du mois d'août avaient reculé de 0,3%

Du coup, selon le ministère, si on compare la période août-septembre à celle de juin-juillet, la hausse des commandes à l'industrie revient à 0,4%.

Les commandes en provenance du marché intérieur ont reculé de 1% en septembre tandis que celles passées à l'international ont augmenté de 6,8%.

 

11:43 Un communiqué de Solvay vient juste de nous arriver. Il anonce la construction d'une grande usine d'alcoxylation à Pasadena (Texas, Etats-Unis). Elle sera située sur le complexe industriel d'Equistar Chemicals, une filiale de LyondellBasell qui fournira cette nouvelle unité en oxyde d'éthylène. Cet investissement qui représente près de 40 millions d'euros permettra au Groupe de servir le marché nord-américain à partir de 2015.

 

11:25 L'action du groupe suisse Adecco, le numéro mondial du placement de personnel, bondit de 6%. Les investisseurs saluent les meilleures perspectives pour le travail temporaire en Europe après un bon troisième trimestre.

Pour le troisième trimestre le groupe suisse a fait état d'un bénéfice nettement supérieur aux attentes des marchés, en hausse de 61% à 191 millions de francs suisses, récoltant les fruits de ses efforts de contrôle des coûts. Sur la période, Adecco a en particulier renoué avec la croissance en Allemagne et en Autriche ainsi qu'en Italie et dans la péninsule ibérique.

"Avec la plupart des économies européennes qui sont en train de sortir de la récession, nous nous attendons à ce que la demande pour le travail flexible augmente", a déclaré Patrick de Maeseneire, cité dans un communiqué.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10:55 Delta Lloyd a publié ses résultats trimestriels ce matin. Les chiffres sont plutôt bien accueillis. Voici la réaction des analystes d'ING aux chiffres de Delta Lloyd

 

Les résultats trimestriels de Delta Lloyd semblent meilleurs que prévu au niveau de chiffres clefs comme le ratio de solvabilité ou le capital. Les activités commerciales ont gagné en puissance au troisième trimestre, souligne Albert Ploegh d'ING. La conference call avec les analystes reste important alors que des explications supplémentaires sur Solvency 1.5 sont nécessaires afin d'être tout à fait rassuré.

ING et KBC Securities tablaient sur un ratio de solvabilité réglementaire de 174% alors Delta Lloyd annonce 175%. L'analyste de KBC Securities s'inquiète cependant de la capacité à distribuer un dividende. Le broker recommande dès lors en conséquence de conserver le titre.

Le titre a pris jusqu'à 3,77% (à 16,23 euros) en matinée. Actuellement, il gagne 16,135 euros.

 

 

10:30 Cynisme de la Bourse. Le titre Alstom signe  la plus forte hausse du CAC 40 mercredi matin à la Bourse de Paris, après l'annonce par le groupe d'un nouveau plan de cessions et d'une intensification de ses efforts d'économies, avec la suppression de 1.300 postes.

Par ailleurs, dans le cadre de ses efforts d'économies, Alstom prévoit 1.300 suppressions d'emplois, "essentiellement en Europe", qui concerneront les activités de construction de centrales électriques et l'informatique du groupe industriel français.

 

 

10:09 |Le point en début de séance|

A savoir

Les Bourses européennes ont, comme prévu, ouvert en hausse mercredi, après voir subi la veille des prises de bénéfice dans un climat d'attentisme avant la réunion jeudi du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Un certain nombre d'acteurs de marché attendent une baisse du taux directeur de la BCE jeudi, ce qui fait dire à Christian Schmidt, de la banque Helaba, que la réunion de jeudi recèle "un potentiel de déception" si l'institution n'en fait rien.

Dans l'intervalle, les intervenants ne manquent pas d'éléments pour prendre des positions, que ce soit les nombreux résultats de sociétés tombés dès le début de matinée ou les différents indicateurs économiques du jour, dont les indices PMI définitifs des services européens ce matin.

Dans les premiers échanges, l'indice CAC 40 gagne 0,4% à 4.270,44, tandis que le FTSE prend 0,23% et que le Dax avance de 0,33%. L'indice EuroStoxx 50 gagne 0,37% et le FTSEurofirst 300 prend 0,33%.

Plusieurs valeurs se distinguent en Europe:

  • Le bancassureur néerlandais ING signe pour l'instant la hausse la plus forte de l'EuroStoxx 50 (+3,14%), ayant annoncé un bénéfice inattendu et deux ans d'avance sur son programme de restructuration.
  • Alstom inscrit lui le gain le plus haut de l'indice FTSEurofirst 300 (+6,88%), ayant annoncé mercredi son intention de vendre une participation minoritaire dans son pôle Transport et de supprimer 1.300 poste en Europe.
  • Il est suivi, dans ce même indice, par Adecco (+5,52%), le groupe d'intérim suisse ayant annoncé un bénéfice trimestriel meilleur que prévu.


Sur le marché des changes, l'euro se reprend aussi contre le dollar, alors qu'il avait inscrit lundi un plus bas de sept semaines de 1,3442 dollar.

 

09:40 Comme un lecteur vient de me le signaler j'ai oublié de parler des résultats de MDxHealth. La biotech a publié ses résultats commerciaux pour le troisième trimestre. Ceux-ci ont augmenté de 132% au troisième trimestre contre

La société espère que son principal produit va continuer sur sa lancée mais montre quelques inquiétudes vis-à-vis des possibilités de remboursement des patients aux USA. Un paramètre qui influence évidemment ses ventes... Toute l'analyse est disponible dans cet article: "MDxHealth et 'l'incertitude sans précédent' de Medicare"

L'action gagne actuellement 1,4%.


09:30

 

09:20 Les marchés reprennent des forces ce matin, grâce à des résultats d'entreprises bien accueillis. Les intervenants attendent plusieurs indicateurs en zone euro avant une fin de semaine chargée (BCE, emploi US...)

 

09:13 Alcatel-Lucent repasse au-dessus des 3 euros, pour la première depuis juillet 2011.

 

09:07 Cardio3 prend un peu plus de 6% dans les premiers échanges.

 

09:03 Delta Lloyd bondit d'un peu plus de 3%, après ses chiffres trimestriels.

 

09:02 | Opening Bell |

Amsterdam: +0,54%
Bruxelles: +0,55%
Francfort: +0,28%
Londres: +0,17%
Paris: +0,40%
Milan: +0,55%
Madrid: +0,20%

 

08:40 Point de résultats trimestriels pour Eckert & Ziegler Bebig ce matin, mais l'annonce du rachat de la société new-yorkaise spécialiste en curiethérapie Mick radio, histoire de conquérir davantage le marché américain. (Lire aussi "Eckert & Ziegler acquiert Mick Radio").

 

08:35 Ageas a visiblement fait beaucoup, beaucoup moins bien que prévu par les analystes au troisième trimestre.

Le groupe d’assurance Ageas clôture ainsi son troisième trimestre sur un bénéfice net de 41,1 millions d’euros contre 213,7 millions un an auparavant. C'est une baisse de 81%, et c'est aussi nettement moins qu'attendu! En effet, le concensus ciblait un bénéfice net de 88 millions d'euros.

 

08:28 Quel indicateur macroéconomique suivre aujourd'hui?

  • En zone euro, il y a l'indice PMI d'activité dans les services et l'indice composite final pour octobre ainsi que les chiffres du commerce de détail en septembre.
  • En Allemagne, les commandes industrielles pour septembre sont au programme (12h).
  • Aux Etats-Unis, on attend les chiffres de la productivité, des coûts du travail (1ère estimation) pour le 3e trimestre ains que l'indice des indicateurs avancés pour septembre et les stocks hebdomadaire de pétrole brut

 

08:27

 

08:26 

 

08:21 L'euro progresse mercredi dans les échanges asiatiques avant la réunion de la Banque centrale européenne jeudi, alimentant les espoirs de baisse de taux dans la zone euro.


 

08:16 |Before the bell|

A savoir

Les Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi en ouverture, après leur recul de la veille sur des prises de bénéfice intervenu dans un climat attentiste.

Les prises de bénéfice ont également touché Wall Street le même jour, tandis qu'au contraire la Bourse de Tokyo a terminé en hausse sur des éléments touchant exclusivement aux nouvelles de sociétés.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 gagnerait jusqu'à 0,28% enouverture, le FTSE jusqu'à 0,16% et le Dax jusqu'à 0,34%.

Résultats de sociétés et indicateurs économiques nombreux - en particulier les indices PMI des services - donneront du grain à moudre aux boursiers à la veille de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), dont on attend un statu quo, une éventuelle baisse des taux semblant devant être remise à décembre au plus tôt.

Cet événement fait que les marges de fluctuation devraient rester étroites en Bourse ce mercredi.

Sur le marché des changes, l'euro progresse face au yen à la faveur de la hausse de la Bourse de Tokyo, après avoir inscrit un plus bas d'un mois proche de 132,37 yens mardi.

La monnaie unique se reprend aussi contre le dollar, alors qu'il avait inscrit lundi un plus bas de sept semaines de 1,3442 dollar.

Sur le marché pétrolier, le Brent remonte vers les 106 dollars le baril, profitant d'une baisse des stocks américains d'essence et de distillats. Mais les courtiers pensent que les cours fluctueront étroitement avant la parution, vendredi, de la statistique de l'emploi américaine d'octobre.

 

08:08 Comment va comporter l'action Cardio3 ce mercredi? Nouvelle forte hausse ou prises de bénéfice? Vous avez raté la saga Cardio3 de ces derniers jours? Alors je vous recommande de lire "Les arythmies boursières de Cardio3"

 

08:07 Bonjour! Le Market live démarre ici et maintenant. Merci de nous suivre. L'actualité est chargé sur le front des valeurs belges cotées avec des nouvelles d'Ageas, Eckert & Ziegler Bebig, WDP et autre MDxHealth.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés