La BCE envisage le taux de dépôt négatif

Les indices européens ont évolué en ordre dispersé et sur une note irrégulière, dans l'attente de la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). VGP a annoncé une offre publique d'obligation. Tessenderlo a vendu sa division Aliphos. Galapagos a signé un accord de coopération avec Boeringher. Le deal signé par Deme a profité à l'action CFE.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @Dav_Collin) et Jehan Goffin (jehan.goffin@lecho.be / @JehanGoffin) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:23 Et c'est la fin du Market Live ! Petit résumé de la séance :

Les Bourses européennes ont clôturé en ordre dispersé, tandis que Wall Street évolue en petite hausse, les investisseurs attendant la publication du compte-rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale pour tenter d'y voir plus clair sur ses intentions.

"Il y a donc peu de marge de progression pour les actifs risqués"a-t-il ajouté.

La publication dans l'après-midi d'une dépêche Bloomberg rapportant que la BCE songerait à rendre son taux de dépôt négatif a fait monter le FTSEurofirst à un plus haut du jour de 1.302 points tout en faisant reculer l'euro, qui s'échangeait autour de 1,3450 en fin de séance.

"Je pense que cette réaction épidermique de court terme n'est que la conséquence de l'opinion selon laquelle il va y avoir encore plus d'argent facile sur le marché", explique Matt Basi de CMC Markets. "Le retrait qui a suivi est la conséquence du fait que des mesures aussi drastiques ne pourraient être prises que dans des circonstances drastiques, en cas d'échec de la zone euro à rebondir parallèlement au reste du monde."

Les spéculations sur un abaissement du taux de dépôt de la BCE ont renforcé les emprunts d'Etat allemands dont les rendements ont effacé les gains enregistrés plus tôt dans la journée.

Ainsi, le FTSE100 a perdu 0,25% et le CAC 40 0,08%. Le Dax s’est lui consolodé avec +0,10% et l’AEX a grimpé de 0,27%.

18:02

Le $CAC en pleine période de consolidation. Tant que le Fibo 50% n'est pas cassé nettement pas d'urgence pour un BUY pic.twitter.com/wyRgxw3itg— Anthony Cros (@labforecast) November 20, 2013

 

17:30 |Clôture des marchés européens

Express

Bel20 : -0,25%

FTSE 100 : -0,22%

CAC 40 : -0,06%

Dax : +0,08%

AEX : +0,21%

 

16:51 La Banque centrale européenne (BCE) envisagerait une "mini-coupe" dans le taux de dépôt pour se retouver dans le négatif pour la première fois, selon deux personnes ayant connaissance du débat.

Si la BCE venait à rendre le taux de dépôt négatif, alors qu'il est actuellement nul, elle le ramènerait à -0,1%,ont-elles ajouté, demandant à ne pas être identifié parce que les négociations ne sont pas publiques . Ce serait la première fois que la banque centrale ajusterait les taux d'intérêt à un tel niveau. Le concept , qui a été examiné par les membres du Conseil d'administration , n'a pas encore de consensus, ont ajouté les 2 sources anonymes.


Les membres du conseil , qui tient une réunion à Francfort cette semaine, ont dit que le taux de dépôt négatif est un outil potentiel pour conjurer la déflation. Ils ont également averti que les conséquences d'une telle mesure sans précédent ne sont pas claires . La banque centrale ce mois-ci s'est abstenu de réduire le taux de dépôt même si elle a réduit son taux de prêt de référence à un niveau record de 0,25 pour cent, et membre du Conseil des gouverneurs Jens Weidmann a mis en garde contre un assouplissement de la politique monétaire .



Un porte-parole de la BCE a refusé de commenter les délibérations du conseil.


Toute initiative visant à faciliter davantage la politique monétaire devra probablementfaire  face à la résistance de l'Allemagne, première économie de la zone euro .Le président de la Bundesbank Weidmann a déclaré dans une interview à Die Zeit qu'il n'est pas " raisonnable " d'envisager un assouplissement monétaire supplémentaire . Ce serait détourner l'attention des causes de la crise financière , at-il dit .

 

16:47

ECB + Bullard are decided to put everything down ...— Alexandre Hubert (@AlexUbot) November 20, 2013


BULLARD: A STRONG JOBS REPORT FOR NOVEMBER WOULD INCREASE PROSPECT TO TAPER IN BOND BUYING IN DECEMBER heard that one before— zerohedge (@zerohedge) November 20, 2013


Bullard: Taper question is on table at next Fed meeting.— NTMarkets (@NTMarketscom) November 20, 2013

 

16:45

#Ecb overnight deposits pic.twitter.com/Vxi4ppLCP2— cigolo (@cigolo) November 20, 2013

 

16:37 

Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont reculé en octobre pour le deuxième mois consécutif, selon des chiffres publiés par l'Association nationale des agents immobiliers américains (NAR). Les reventes de logements ont reculé de 3,2% par rapport à septembre pour s'établir à 5,12 millions en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, indique le communiqué de la NAR. Selon leur prévision médiane, les analystes s'attendaient à une baisse moins marquée et tablaient sur 5,20 millions de transactions en octobre après les 5,29 millions enregistrés en septembre.


Le stock de logements disponibles à la fin octobre a reculé de 1,8% sur un mois, à 2,1 millions, d'après les chiffres de la NAR.
"Nous avons besoins de davantage de construction de logements pour contrer la pression exercée par les stocks et ralentir la hausse des prix", a estimé M. Yun, cité dans le communiqué.
Sur un an, le nombre de reventes s'affiche toutefois à la hausse en octobre pour le vingt-huitième mois de suite avec une progression de 6,0%, indique l'organisation professionnelle.
En octobre, le prix médian d'un logement ancien s'est par ailleurs élevé à 199.500 dollars, en hausse de 12,8% sur un an, selon la NAR qui souligne qu'il s'agit de la 11e hausse consécutive à deux chiffres.

 

16:00 Et une nouvelle statistique US, une !

BREAKING: U.S. October existing home sales drop 3.2% to 5.12 million rate— Bloomberg TV (@BloombergTV) November 20, 2013

 

15:40 Trois actions US à suivre aujourd'hui : Lowe's, Yahoo et J.C Penney

Shares of Lowe's drop 4% after earnings report— MarketsTicker (@MarketsTicker) November 20, 2013

 

Yahoo gains 2.3% on news of buyback increase— MarketsTicker (@MarketsTicker) November 20, 2013

 

J.C. Penney shares surge nearly 9% after earnings— MarketsTicker (@MarketsTicker) November 20, 2013

 

15:38 

U.S. stocks rise at open after upbeat retail data— MarketWatch (@MarketWatch) November 20, 2013

 

15:30 | Ding Dong ! Ouverture de Wall Street

Express

Dow Jones : 0,05%

Nasdaq : 0,24%

S&P 500 : 0,12%

 

14:51 Boum! Peugeot lâche 6,27%! PSA voudrait lancer une augmentation de capital de quatre milliards d'euros souscrite à parité par Dongfeng Motor Group et l'Etat français, rapporte mercredi le journal Le Monde, ajoutant que la famille Peugeot accepterait de poursuivre ses discussions avec le groupe chinois.

Dongfeng et l'Etat obtiendraient chacun 30% des parts du constructeur français pendant que la famille Peugeot verrait sa part dans le capital ramenée de 25,5% à 12,5% si elle ne participe pas à cette augmentation de capital, précise le quotidien.

Cette opération permettrait de doubler le capital du groupe, valorisé 3,7 milliards d'euros en Bourse (+92% depuis le début de l'année).


"Il lui a fallu du temps mais la famille a fini par comprendre qu'une ouverture du capital à un partenaire est inéluctable", écrit Le Monde, citant un bon connaisseur du groupe.

14:36 On attendait deux statistiques américaines ce mercredi en avant Bourse. Les stats semblent plutôt bien perçus : les indicateurs de préouverture aux Etats-Unis repassent légèrement en territoire positif.

Les prix à la consommation ont légèrement reculé en octobre aux Etats-Unis tirés à la baisse par ceux de l'essence alors que les analystes s'attendaient à des prix stables, selon les chiffres publiés mercredi par le département du Travail. Les prix ont baissé de 0,1% en octobre en données corrigées des variations saisonnières et ceux de l'essence ont chuté de 2,9%.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté plus fort que prévu en octobre, selon les chiffres publiés mercredi par le département du commerce à Washington. L'indice des ventes des détaillants et restaurants établi par le ministère a affiché une hausse de 0,4% par rapport à septembre en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrés alors que la prévision médiane des analystes était un modeste progrès de 0,1%.

 

14:23  Faire tourner la planche à billets n'est pas une solution pour sortir la zone euro de la crise, déclare Jens Weidmann, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), s'opposant ainsi à ceux qui préconisent une politique de rachats d'actifs.


14:12 TiGenix réduit ses pertes: -5,66% à 0,50 euro après avoir perdu jusqu'à 26% en matinée. Les volumes de transaction sont importants: 15,49 millions de titres ont changé de mains contre une moyenne quotidienne de 1,59 million de titres sur ces six derniers mois.

 

13:59 PSA Peugeot Citroën - Une recapitalisation à hauteur de 4 milliards d'euros serait à l'étude, selon Le Monde.

 

13:29

 

13:25 | Les valeurs à suivre à Wall Street |

  • JOHNSON & JOHNSON a annoncé mardi qu'une de ses filiales verserait 2,5 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) pour régler à l'amiable un litige l'opposant à des milliers de plaignants se disant victimes de prothèses de hanche défectueuses.
  • LOWE, numéro deux américain des magasins de bricolage, a à son tour relevé ses prévisions annuelles, bénéficiant comme HOME DEPOT, le numéro un, de la poursuite du redressement du marché immobilier aux Etats-Unis.

 

  • STAPLES a annoncé une baisse un peu plus marquée que prévu de son chiffre d'affaires trimestriel, sous le coup d'une demande mitigée et de l'appréciation du dollar.

 

  • JP MORGAN CHASE. La justice américaine a officialisé mardi les termes d'un accord d'un montant de 13 milliards de dollars conclu avec la banque, le plus important jamais conclu avec une seule entité de l'histoire des Etats-Unis, admettant par là même avoir surévalué la qualité d'actifs commercialisés avant l'effondrement du marché immobilier américain.

 

  • HEWLETT-PACKARD pourrait passer un accord avec Sharp prévoyant que le groupe japonaise fabrique pour lui des photocopieuses, selon des sources proches du dossier.

 

  • YAHOO a annoncé mardi qu'il avait augmenté de cinq milliards de dollars son autorisation de rachats d'action, le portail internet disant également prévoit d'émettre pour un milliard de dollars d'obligations convertibles. Dans échanges d'après-Bourse, le titre progressait de 1,6%.
  • TIME WARNER CABLE placera l'intérêt de ses actionnaires au-dessus de tout autre considération, a déclaré mercredi Arthur Minson, directeur financier du câblo-opérateur, en réponse à une question au sujet d'une possible offre de Charter Communications sur la société.

 

13:07 Nyrstar s'envole actuellement de 9,52% à 2,30 euros, soit son niveau d'ouverture de mardi, une séance où le titre a plongé de 8,52%.

 

12:51 |Le point en milieu de journée|

A savoir

La tendance est à la baisse en Europe ce mercredi. La méfiance domine auprès des investisseurs à l'approche de plusieurs indicateurs américains et avant le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed.

L'indice DJ Euro Stoxx 50 abandonne 0,31%.  Londres cède 0,44%, Paris 0,37% et Francfort 0,14%. Amsterdam est stable.

"La prudence prévaut pour l'instant" sur les marchés, résume Toby Morris, analyste chez CMC Markets.

Pour revenir à l'achat, les investisseurs attendent plus de détails sur le calendrier de réduction des rachats d'actifs de la Réserve fédérale américaine (Fed), selon lui.

Les économistes chez le courtier Aurel BGC évoquent de leur côté "une journée déterminante pour Wall Street" et, par conséquent, pour les marchés européens.

Les investisseurs regarderont principalement les nouvelles en provenance des États-Unis mercredi, aucun indicateur n'étant au programme en zone euro.

Une série de statistiques économiques pour le mois d'octobre est à l'agenda outre-Atlantique :

  • l'inflation et les ventes au détail à 14h30,
  • les ventes de logements anciens à 16h.

Les investisseurs sont conscients qu'en cas d'amélioration continue de l'économie américaine, la Fed sera amenée à revoir sa politique monétaire ultra-accommodante et très favorable au marché, peut-être dès le mois de décembre.

C'est la raison pour laquelle, le marché scrutera la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Banque centrale, attendue après la clôture des places européennes.

"Alors que les minutes du dernier comité de politique monétaire seront publiées ce soir, la Fed précise progressivement sa stratégie de sortie de politique monétaire accommodante afin de s'assurer que la remontée des taux qui s'ensuivra ne mettra pas en péril la reprise économique aux États-Unis", expliquent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC.

 

12:48 Coup double pour le Portugal. Le pays, sous assistance financière internationale, est parvenu mercredi à emprunter un milliard d'euros de dette à trois et douze mois, le maximum prévu, à des taux d'intérêt en baisse.

L'Institut de gestion du crédit public (IGCP) a annoncé avoir placé 700 millions d'euros en bons du Trésor à un an au taux de 1,493%, alors qu'il avait levé le même montant au taux de 1,619% le 21 août dernier. L'agence portugaise de la dette a également émis 300 millions d'euros de dette à trois mois au taux 1,076%, contre 1,159% le 16 octobre.

Lors de cette opération, qui visait un montant indicatif global de 750 millions à un milliard d'euros, la demande a été deux fois plus importante que l'offre pour les titres arrivant à maturité dans 12 mois, et trois fois pour les bons à plus court terme.

 

 

12:31 CFE prend 3,75%. Une filiale du groupe de dragage DEME, lui-même détenu par CFE, a décroché un contrat de remblayage de 148 hectares de terrain sur une île de Singapour. Le projet porte sur une somme de 625 millions d’euros.

 

11:40 CFE et Galapagos s'en tirent plutôt pas mal ce matin: +3,54% et +4% respectivement.

 

11:28 Une série de statistiques économiques pour le mois d'octobre est à l'agenda outre-Atlantique avec l'inflation et les ventes au détail (14h30), puis les ventes de logements anciens (16h).

Les investisseurs attendent aussi la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

 

 

10:50 En attendant les minutes de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed ce soir, voici déjà celle de la Banque d'Angleterre.

Les neuf membres du Comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BoE) ont décidé à l'unanimité en novembre de maintenir le statu quo sur le taux directeur et les rachats d'actifs de l'institution.

La BoE indique également dans ces minutes de la réunion des 6 et 7 novembre qu'elle estime que la croissance du pays s'inscrira à 0,9% au quatrième trimestre, après 0,8% au troisième trimestre, tout en relevant que d'autres prévisions tablent sur une croissance de plus de 1%.

 

 

 

10:38

 

10:28

 

09:58 KBC Securities a modifié son opinion sur Floridienne, CFE et TiGenix.

  • Floridienne - Le conseil passe à "accumuler" contre "conserver". L'objectif de cours se monte à 73 euros contre 83 euros avant.
  • CFE - L'objectif de cours est relevé à 75 euros contre 65 euros avant.
  • Tigenix - L'objectif de cours est ajusté à 0,54 euro contre 0,27 euro avant.

 

09:39 Nyrstar rebondit ce matin. Le titre gagne un peu plus de 5%.

Le communiqué diffusé ce matin par le smelter semble porter ses fruits. Filip De Pauw, analyste d'ING est plus circonspect: "Le market update ne permet pas d'être rassuré sur des questions clefs" estime celui-ci. 

De Pauw indique ainsi que Nyrstar a réitéré travailler sur l'amélioration de la profitabilité et la génération de cash via des réductions de coûts à hauteur de 75 millions d'euros (via une amélioration du fonds de roulement et une réduction du Capex). Ces économies devraient être partiellement neutralisées par la hausse des coûts de finacement quand il s'agira de refinancer le portefeuille d'obligations arrivant à maturité en 2015-2016.

 

09:17 TF1 bondit de 5%en Bourse, après la qualification de l'équipe de France de football pour le Mondial-2014 au Brésil dont il a acquis les droits de diffusion.

09:15 Léger rebond de Nyrstar dans les premiers échanges mais l'action est juste à l'équilibre au moment d'écrire ses lignes... A suivre!

 

09:13 Boum! TiGenix: -15% (mais l'action cote 0,45 euro). Cardio3: -5,42%

 

09:07 ThyssenKrupp reporte la publication de ses comptes du 21 novembre au 2 décembre. Motif: les négociations engagées par le numéro un allemand de la sidérurgie en vue de la cession d'une aciérie aux Etats-Unis sont entrées dans leur dernière ligne droite.

09:03 |Le point à l'ouverture des marchés|

Les indices européens pointent en baisse, prudents avant une batterie d'indicateurs américains en séance et le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed attendu dans la soirée.

"La récente exubérance du marché laisse la place à un peu plus de tempérance avant la publication des minutes de la dernière réunion de la Fed ainsi que des ventes au détail", estime Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Les investisseurs regarderont principalement les nouvelles en provenance des Etats-Unis, aucun indicateur n'étant au programme en zone euro.

Une série de statistiques économiques pour le mois d'octobre est à l'agenda outre-Atlantique avec l'inflation et les ventes au détail (14h30), puis les ventes de logements anciens (16h).

"Toute déception sur le front des indicateurs économiques américains devrait alimenter le débat sur une non-réduction des rachats d'actifs" de la Fed, souligne Stan Shamu, analyste chez IG.

Les investisseurs sont conscients qu'en cas d'amélioration continue de l'économie américaine, la Réserve fédérale américaine (Fed) sera amenée à revoir sa politique monétaire ultra-accommodante et très favorable au marché, peut-être dès le mois de décembre.

C'est la raison pour laquelle, le marché scrutera la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed, attendue après la clôture européenne.

"Une des questions centrales désormais est de savoir combien de membres sont pour une réduction des rachats d'actifs en décembre et combien regardent davantage vers le premier trimestre", selon M. Hewson.

Il ajoute que plusieurs responsables de la Fed ont tenu des discours rassurants pour les marchés ces derniers jours en prévenant qu'il n'y avait pas d'urgence à changer de politique monétaire.

De son côté, le président de la Banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke a estimé mardi soir que la reprise économique "avait encore du chemin à faire" et qu'il faudrait "encore du temps avant que la politique monétaire retourne à un cours plus normal".

Ben Bernanke a ajouté être d'accord avec "l'opinion exprimée" par sa successeur Janet Yellen, cette dernière ayant indiqué récemment vouloir continuer à mener une politique monétaire accommodante.

09:02 | Opening Bell |

Amsterdam: -0,26%
Bruxelles: -0,17%
Londres: -0,32%
Paris: -0,23%
Bruxelles: -0,13%

 

08:41

A savoir

Nyrstar a fait le point dans le dosser "Talvivaara". Le smelter indique qu'il cherche des solutions pour fournir un support, opérationnel entre autres, à Talvivaara. Nyrstar a confirmé sa volonté de poursuivre son partenariat dans le zinc avec Talvivaara.

Toute aide à Talvivaara ne sera cependant que limitée et limitée à un horizon de court terme tout en étant assortie d'un certain nombre de conditions précise Nyrstar.

Nyrstar indique disposer d'une position financière solide. Au 15 novembre ses liquidités (et équivalent) s'élevaient à 500 millions d'euros. Le groupe a par ailleurs indiquéque ses emprunts obligataires étaient libre de "covenants".

 

08:38

 

08:32 TiGenix - La biotech TiGenix a levé 12 millions d'euros via un placement privé de 34.188.034 actions ordinaires à un prix de 0,351 euro par action.

 

08:02 A suivre également à la Bourse de Bruxelles ce mercredi matin:

CFE – Une filiale du groupe de dragage DEME, lui-même détenu par CFE, a décroché un contrat de remblayage de 148 hectares de terrain sur une île de Singapour. Le projet porte sur une somme de 625 millions d’euros. (Lien vers l'article).

Thenergo – Le groupe énergétique Thenergo, en cours de réorganisation, n’exclut pas sa dissolution.  Cependant, le groupe mène des discussions avec des repreneurs potentiels. Par ailleurs, Thenergo a revendu Etrim, sa filiale de services.(Lien vers l'article).

Nyrstar – Le titre du groupe, au plus bas depuis mars 2009, a chuté de 8% à la bourse de Bruxelles mardi. Et a perdu près de 50% de sa valeur depuis le début de l’année. Un communiqué de Nyrstar est attendu mercredi matin.(Lien vers l'article).

 

07:59

A savoir

Le président de la Banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke a estimé mardi que la reprise économique "avait encore du chemin à faire" et qu'il faudrait "encore du temps avant que la politique monétaire retourne à un cours plus normal".

Dans un discours prononcé mardi soir devant le National Economists Club à Washington, M. Bernanke a ajouté que les taux d'intérêts, actuellement proches de zéro, le resteraient "peut-être bien après que l'emploi passe sous le seuil" des 6,5%. Le taux de chômage aux Etats-Unis était de 7,3% en octobre.

Le Comité de politique monétaire (FOMC) "peut se montrer patient, cherchant à être sûr que le marché du travail est suffisamment fort avant de considérer une hausse de taux d'intérêt directeur", a indiqué M. Bernanke.

"Je suis d'accord avec l'opinion exprimée par ma collègue Janet Yellen (...): le plus sûr chemin vers une approche plus normale de la politique monétaire est de faire tout ce que nous pouvons pour promouvoir une forte reprise", a ajouté M. Bernanke, évoquant l'audition devant le Congrès de celle qui va lui succéder à la tête de la Réserve fédérale fin janvier.

"Le FOMC demeure engagé à maintenir une politique hautement accommodante aussi longtemps qu'il le faudra", a-t-il répété.

Depuis plus d'un an, en plus de maintenir ses taux proches de zéro, la Fed achète pour 85 milliards de dollars en bons du Trésor et titres liés à des prêts immobiliers. Ces injections de liquidité dans le circuit financier ont pour but d'exercer une pression à la baisse sur les taux.

Dans son intervention, M. Bernanke n'a pas donné d'indication supplémentaire sur le calendrier d'une réduction de cette aide. "Nous allons continuer à examiner les données", a-t-il déclaré, expliquant que le Comité de politique monétaire (FOMC) prévoyait que "les conditions du marché de l'emploi allaient s'améliorer et l'inflation s'approcher de son objectif de 2% à moyen terme".

"Si ces prévisions sont avérées par les chiffres, le FOMC commencera probablement à modérer son rythme de rachat d'actifs", a-t-il poursuivi.

 

07:53 Galapagos annonce que sa division BioFocus a signé un nouvel accord de coopération avec le groupe allemand Boehringer Ingelheim. Avec ce partenariat, Biofocus utilisera ses services "Drug Discovery" pour une target non précisée du portefeuille de découverte de médicaments de Boehringer. (Le communiqué de Galapagos)

 

07:43 L'action du spécialiste japonais des écrans à cristaux liquides Sharp a clôturé mercredi à la Bourse de Tokyo sur un bond de 7,55%, à 299 yens, du fait de rumeurs de partenariat à venir avec le groupe d'informatique américain Hewlett-Packard.

 

07:40 Plusieurs communiqués à vous signaler ce matin:

 

  • Galapagos - La division BioFocus a signé un nouvel accord avec Boeringher Ingelheim.
     
  • Nyrstar a publié un communiqué relatif dans lequel il fait le point sur le dossier "Talvivaara".
  • Tessenderlo Group - Tessenderlo a cédé son activité Aliphos, de phosphates alimentaires, à EcoPhos, une entreprise belge centrée sur ce type d'activités. La vente inclut un site de production situé à Rotterdam, aux Pays-Bas, ainsi que trois bureaux commerciaux en Allemagne, en Espagne et en Pologne. Au total, 57 personnes sont concernées par cette opération. La production de phosphate sur le site de Ham (Belgique), dont la fermeture pour des raisons environnementales devrait avoir lieu fin 2013, ne fait pas partie de cet accord. (Lien vers l'article)
  • VGP - Le groupe immobilier lance une émission obligataire avec un taux brut de 5,10% par an. Ces obligations seront délivrées en coupures de 1.000 euros. La période de souscription s'étendra entre les 22 et 29 novembre 2013, sous réserve de clôture anticipée. (Lien vers l'article)

 

07:37 Tokyo en baisse. L'indice Nikkei clôture sur un recul de 0,33%. Les prises de bénéfices sur les financières, qui ont le plus largement profité du récent rally, l'ont emporté sur les hausses des exportatrices, qui ont profité d'un dollar à plus de 100 yens.

 

07:36 Bonjour! Ceci démarre cette édition du Market Live de Lecho.be. Merci de nous suivre! Je (David Collin) vous accompagne jusqu'à 15h pour vous informer minute par minute des principaux évènements de cette séance de Bourse.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés