1. Les marchés
  2. Live blog
live

Des marchés en attente de la Fed

Les marchés européens terminent en légère baisse, prudents à la veille d'une décision de la Fed sur ses taux, tout en surveillant les dossiers du commerce et du Brexit. Greenyard dopé par un "warning positif". Beyond Meat dégringole.
  • A l’agenda ce mercredi

    C’est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve mercredi pour une nouvelle séance.

    Au menu:  les chiffres des demandeurs d’emploi et du taux de chômage en octobre, ainsi que l’inflation en octobre en Allemagne. La Banque centrale du Canada et la Réserve Fédérale américaine se prononceront sur leur politique monétaire. La Banque du Japon tiendra sa première journée de réunion de politique monétaire. L’enquête ADP sur l’emploi privé en octobre et le PIB au troisième trimestre aux Etats-Unis seront également publiés, ainsi que l’indice du climat des affaires et du sentiment économique en zone euro en octobre.

    Du côté des entreprises, de nombreux résultats sont attendus. A Bruxelles, Recticel publiera un trading update au troisième trimestre. En Europe , les résultats du troisième trimestre de Bayer, Deutsche Bank, Volkswagen, Airbus,  Suez, Total, AMG, Crédit Suisse et Glaxo SmithKline seront annoncés. Aux Etats-Unis, General Electric publiera ses résultats du troisième trimestre avant Bourse. Après Bourse, ce sera au tour de Lyft, Starbucks, et surtout  de Facebook et de Apple (quatrième trimestre).

  • Clôture des marchés européens

    Les investisseurs ont limité les initiatives  sur les marchés européens en attendant la réponse de la Réserve fédérale américaine face au ralentissement économique mondial et la publication de la croissance trimestrielle américaine.

    Les résultats de sociétés ont animé cependant la cote. Fresenius et Fresenius Medical Care se distinguent au sein du Stoxx 600.

    A Bruxelles, Galapagos progresse malgré les mauvaises nouvelles et Greenyard décolle.

     

    Bel 20: -0,18%

    AEX: -0,32%

    CAC 40: +0,17%

    DAX: =

    FTSE 100: -0,42%

    Euro Stoxx 50: -0,12%

  • La stratégie de Deutsche Börse ne passe pas sur les marchés

    Theodor Wiemer, le patron de Deutsche Börse , l'opérateur de la Bourse de Francfort, a indiqué que son groupe dispose d'une trésorerie de 2,2 milliards d'euros pour d'éventuels rachats d'autres Bourses. 

    Il a présenté la stratégie du groupe auprès des analystes. Visiblement, le marché n'a pas été convaincu. 

  • GrubHub: -40%

    GrubHub , une société américaine de services d'alimentation à domicile, a lourdement dégringolé après la publication de ses résultats, sous les attentes du marché. Ses prévisions en baisse ont fait peur aux investisseurs. 

  • Beyond Meat: -20%

    Le titre du spécialiste des "burgers végétaux" Beyond Meat chute de 20%, aux environs de 85 dollars, avec l'expiration de la période durant laquelle ses actionnaires historiques ne pouvaient pas vendre leurs titres après l'introduction en Bourse début mai.

    Par ailleurs, plusieurs analystes(Jefferies, Wells Fargo et JPMorgan) ont abaissé leurs objectifs de cours, malgré des résultats trimestriels publiés lundi soir et marqués par le premier bénéfice de spécialiste des "burgers végétaux". Ils craignent une concurrence accrue et des coûts opérationnels plus élevés pour Beyond Meat.

    En juillet, l'action a atteint un sommet de 234,90 dollars.

  • Wall Street ouvre en légère baisse

    Wall Street recule légèrement à l'ouverture après avoir porté la veille l'indice S&P 500 à un niveau inédit, les investisseurs digérant une nouvelle salve de résultats d'entreprises et attendant la réunion de la Fed.

    Le Dow Jones perd 0,16% et le Nasdaq 0,15%.

    Lundi, au début d'une semaine riche en événements économiques entre la rencontre des responsables de la banque centrale américaine mardi et mercredi et une abondance de chiffres trimestriels et d'indicateurs, le Dow Jones s'était apprécié de 0,49%, le Nasdaq de 1,01% et le S&P 500 de 0,56% pour finir à un record.

  • Airbus décolle

    Airbus accélère, la compagnie indienne Indigo ayant fait une méga-commande de 300 Airbus de la famille A320 neo (Airbus). L'action gagne 2,58% à 128 euros.

  • 97% de chance d'une baisse des taux de 0,25% de la Fed

    La grande majorité des investisseurs anticipent une baisse des taux de 25 points de base de la Fed mercredi soir.

     

  • Peu de changement en vue à Wall Street

    Wall Street est attendue sans tendance claire à l'ouverture et la plupart des Bourses européennes reculent légèrement mardi à mi-séance, l'approche de la décision de la Réserve fédérale, les incertitudes récurrentes sur le commerce et le Brexit limitant les initiatives.

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en repli de 0,16% pour le Dow Jones, de 0,06% pour le S&P-500 tandis que le Nasdaq est attendu en très légère hausse de 0,05%.

     

    ©AFP

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Alphabet, Merck, Pfizer...

    * ALPHABET - La maison mère de Google a publié lundi des résultats trimestriels montrant que ses coûts continuent d'augmenter plus rapidement que son chiffre d'affaires malgré ses efforts pour trouver de nouvelles sources de revenus. Le titre perd 1,6% dans les transactions en avant-Bourse.

    * ALTRIA GROUP - Juul Labs, le fabricant de cigarettes électroniques dont Altria détient 35% du capital, s'apprête à supprimer environ 500 emplois, écrit le Wall Street Journal.

    * BOEING - Le directeur général du groupe d'aéronautique et de défense, Dennis Muilenburg, doit témoigner dans la journée devant la commission du Commerce du sénat américain.

    * CONOCOPHILLIPS - La compagnie pétrolière a annoncé mardi une chute de 43% sur un an de son bénéfice ajusté au troisième trimestre, conséquence de la baisse des cours du brut et de l'augmentation de ses dépenses d'exploration.

    * MERCK & CO a publié un bénéfice trimestriel meilleur qu'attendu, grâce entre autres à la croissance des ventes de son traitement du cancer par immunothérapie Keytruda, et il a relevé sa prévision de profit annuel. Le titre gagne 1,6% dans les échanges en avant-Bourse.

    * PFIZER - Le groupe pharmaceutique a relevé sa prévision de bénéfice annuel après avoir battu le consensus au troisième trimestre. Le titre gagne 3% dans les transactions en avant-Bourse après cette annonce.

    * KKR & CO - Le groupe de capital-investissement a fait état d'une baisse de 23% de son bénéfice au troisième trimestre.

    * XEROX - L'action du fabricants de photocopieurs gagne près de 2% dans les transactions en avant-Bourse et pourrait inscrire un plus haut d'un mois après des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu.

  • Le point sur la tendance boursière - Update

    1. Les actions européennes marquent une pause
    2. Le climat reste à l'attentisme avant la Fed et les chiffres de l'emploi US vendredi
    3. Les investisseurs gardent un oeil sur le feuilletin du Brexit
    4. Le climat à l'optimisme dans le dossier commercial
    5. Le secteur télécom (-1,62%) et les pétrolières (-1,43%) en tête des reculs sectoriels
    6. BP perd 4% après une lourde chute de son bénéfice au troisième trimestre
    7. Orange sanctionné par un repli de 2,3% pour son trading update trimestriel
    8. Galapagos (+0,70%), seule valeur en hausse au sein de l'indice Bel 20
    9. Euronav (-0,10%) à l'équilibre après ses trimestriels
    10. Greenyard s'envole de plus de 14% après un 'warning positif'
    11. Wall Street attendue en légère baisse à l'ouverture

  • "Nous allons relever nos estimations pour Euronav"

    Luuk van Beek, analyste chez Degroof Petercam, réagit de manière positive aux résultats publiés par Euronav avant l'ouverture des marchés.

    "De notre point de vue, Euronav est idéalement positionnée pour tirer parti des taris de frets plus élevés au cours des prochains trimestres. Comme prévu, les résultats du troisième trimestre ne reflètent pas encore la flambée récente des tarifs de fret, mais les perspectives pour le quatrième trimestre et 2020 sont très favorables. Les taux fixés pour une partie de la flotte sont déjà supérieurs à nos estimations, et les taux au comptant actuels indiquent que le reste de la flotte présente un potentiel de hausse supplémentaire, en particulier pour les navires Suezmax. Euronav devrait tirer pleinement de la situation actuelle, car 90% de sa flotte est exposée au marché au comptant et un seul navire est en cale sèche pour 2019. Nous allons relever nos estimations pour refléter les meilleures perspectives de taux."

    La recommandation reste à acheter avec un objectif de cours de 10,50 euros.

    Euronav perd 0,49% à 10,13 euros dans un marché en recul de 0,31%.

  • BIOTECH | "L'échec rencontré par Galapagos est une opportunité d'achat"

  • BP, Orange et Stora Enso délaissées, Fresenius Medical Care et Airbus brillent

    Le repli des actions touche tous les grands secteurs de la cote et parmi les baisses les plus marquées figurent aussi bien le compartiment défensif des télécommunications, dont l'indice Stoxx cède 1,28%, que celui des services financiers (-1,08%) et des pétrolières (-0,98%).

    Parmi les grands groupes ayant publié leurs résultats trimestriels avant l'ouverture, le pétrolier britannique BP abandonne 2%, le géant allemand de la santé Fresenius Medical Care gagne 5% et le papetier finlandais Stora Enso chute de 8%.

    Orange perd 2,54%, la plus forte baisse du CAC 40. L'opérateur a fait état d'une croissance organique de 0,8% sur juillet-septembre et confirmé ses prévisions 2019.

    Airbus , qui prend 0,77%. La compagnie indienne Indigo est sur le point de commander plus de 300 appareils de la famille A320, a appris de sources proches du dossier.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les principales Bourses européennes évoluent en légère baisse, l'approche des décisions de la Réserve fédérale américaine favorisant les prises de bénéfice après les plus hauts inscrits lundi en Europe comme à Wall Street.

    Les replis varient entre 0,55% à Londres et 0,19% à Francfort. L'indice DJ Stoxx 600 perd 0,43% et l'Euro Stoxx 50 0,30%.

    La banque centrale des Etats-Unis devrait annoncer mercredi une baisse de taux d'un quart de point mais beaucoup d'investisseurs se demandent si elle laissera clairement entendre que la détente monétaire est appelée à se poursuivre ou si elle évoquera au contraire une pause.

    "La formulation du message sera clé: si la Fed passe d'un ton accommodant à une rhétorique de patience, ceci pourrait être vu comme 'hawkish' par les marchés. Néanmoins, le marché semble indiquer que la baisse probable de cette semaine sera le dernier des 'ajustements de mi-parcours' pour cette année."
    Les stratèges d'Unigestion

  • KBC Securities sur Greenyard

    Les analystes de KBC Securities réagissent de manière positive au relèvement des prévisions de Greenyard .

    L'avertissement de résultat positif est un signal fort, indiquent les analystes de KBC Securities Aln Vandenberghe et Guy Sips. Nous nous attendons également à une réaction positive du cours de l'action, précisent-ils. Cependant, la recommandation de "conserver" est maintenue en attendant une solution structurelle pour le bilan de la société, y compris la cession de la division Prepared et une augmentation de capital.

    L'objectif de cours est de 5,70 euros.

    L'action Greenyard bondit de 13,70% à 3,49 euros dans un marché bruxellois en repli de 0,43%.

  • Aramco fera ses débuts en Bourse le 11 décembre

    Le géant saoudien de l'énergie Aramco fera ses débuts tant attendus en Bourse sur le marché financier de Ryad le 11 décembre, a indiqué mardi la télévision saoudienne Al-Arabiya.

    Le télévision, citant des sources anonymes, a ajouté que le Bourse saoudienne annoncera le 3 novembre le calendrier de l'introduction en Bourse, y compris la publication le 17 novembre de la valeur escomptée de l'action.

    "Le processus d'introduction en Bourse d'Aramco commencera le 4 décembre", date à laquelle les investisseurs pourront souscrire à l'offre, selon les sources citées par Al-Arabiya.

  • KBC Securities et Degroof Petercam sur Galapagos

    KBC Securities réagit à l'annonce de l'arrêt des recherches pour le MOR106 par Galapagos .

    "Bien que les Galapagos, Morphosys et Novartis enterrent aujourd’hui un médicament susceptible d'évoluer dans un marché énorme mais très concurrentiel du traitement des maladies inflammatoires, MOR106 ne représente qu’une petite fraction de la valorisation de Galapagos, depuis que les droits globaux exclusifs étaient déjà concédés sous licence à Novartis. MOR106 contribue pour environ 3% ou 6 euros de notre valorisation. Nous abaissons notre objectif de cours de 195 euros à 189 euros, tout en maintenant notre recommandation d'achat."

    Les analystes de Degroof Petercam abaissent également leur prix cible, de 186 euros à 181 euros, pour tenir compte de l'exclusion du programme MOR106, tout en restant à l'achat. "Notre modèle de valorisation repose essentiellement sur le filgotinib et nous estimons que d'autres programmes offrent un potentiel significatif de hausse", indiquent-ils.

    Galapagos gagne 0,13% à 158,40 euros dans un marché en repli de 0,32%

  • |Opening bell|

    Les marchés européens se replient dans les premiers échanges, les investisseurs préférant limiter les initiatives, au premier jour d'une réunion de la Fed, pour suivre les derniers épisodes sur le Brexit et le commerce.

    • Bruxelles: -0,19%
    • Amsterdam: -0,08%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: -0,12%
    • DJ Stoxx 600: -0,13%

  • Galapagos: -1,8%

    Galapagos ouvre en baisse de 1,8%, au lendemain de l'annonce de l'arrêt du programme MOR106 (voir post de 7h47).

  • Briefing d'avant bourse

    Stabilité en vue entre Fed, Brexit et Commerce

    Les Bourses européennes devraient ouvrir proche de l'équilibre les investisseurs surveillant les derniers développements sur le Brexit, le commerce sino-américain et attendant l'issue d'une réunion de deux jours de la Fed.

    Wall Street a terminé pour sa part le vert mardi et l'indice S&P 500 a atteint un niveau inédit.

    "Les principaux indices américains ont fini en hausse hier soir alimentés par un espoir sur les tensions commerciales entre Washington et Pékin, le S&P 500 se payant le luxe de battre son record historique de juillet 2019", ont noté les experts de Mirabaud Securities Genève.

    Le président américain Donald Trump avait en effet laissé entendre lundi que la signature d'un accord commercial avec Pékin pourrait intervenir avant le sommet de l'Association des pays riverains du Pacifique (APEC) qui doit avoir lieu mi-novembre au Chili.

    "Les interrogations des investisseurs reviennent quelque peu à un jour d'une nouvelle baisse des taux de la Fed", ont ajouté les experts de Mirabaud.

    Pour la quasi-totalité des investisseurs, la Banque centrale américaine devrait baisser pour la troisième fois d'affilée ses taux directeurs mercredi soir après deux jours de réunion. Ils tomberaient alors entre 1,5% et 1,75%.

    Les derniers épisodes liés au Brexit seront, comme chaque jour, suivis avec le plus grand intérêt.

    Du côté des indicateurs, la confiance des consommateurs américains pour octobre et les promesses de ventes de logements pour septembre sont également attendues.

  • Varta : +3%

    Le spécialiste allemand des batteries Varta a de nouveau relevé ses prévisions annuelles après l'annonce d'une croissance de 22% de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année. L'action prend 2,9% en avant-Bourse selon Lang & Schwarz.

  • Euronav passe au dividende trimestriel

    Au cours de 2020, la compagnie pétrolière Euronav passera au paiement de dividendes trimestriels. Le groupe l’annonce lors de la publication des résultats du troisième trimestre. Jusqu'à présent, Euronav travaille avec un dividende intermédiaire et un dividende final (deux versements par an), chacun de 6 cents.

  • Saudi Aramco compte lancer son introduction en Bourse dimanche

    Saudi Aramco compte lancer le 3 novembre sa procédure d'introduction en Bourse, ont déclaré trois sources proches du dossier à Reuters.

    Le géant pétrolier saoudien devrait effectuer une annonce ce dimanche, ont ajouté les sources.

    Aucun représentant de Saudi Aramco n'était disponible dans l'immédiat pour s'exprimer sur le sujet.

    L'Arabie saoudite devrait placer en Bourse de Ryad 1% à 2% du capital d'Aramco, avant une possible cotation internationale.

  • Greenyard relève ses prévisions

    Le maraîcher Greenyard , qui a grimpé de 13% la semaine dernière, relève ses prévisions en matière d'Ebitda sous jacent pour les six mois arrêtés au 30 septembre, à 47,5 millions d'euros. C'est plus que les pronostics de 43 à 45 millions d'euros annoncés dans un communiqué le 27 août dernier.

    Greenyard explique ce relèvement par la reprise des activités et la mise en oeuvre du plan de transformation.

    Greenyard publiera ses résultats semestriels détaillés le 19 novembre prochain.

  • Le nouveau record du S&P 500 en clôture : 3.039,38 points

    Retour sur la séance à Wall Street où la Bourse de New York a fini en hausse lundi, dans un marché poussé par l'optimisme entourant les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et les attentes d'une nouvelle baisse des taux par la Fed.

    > L'indice Dow Jones a gagné 132,66 points, soit 0,49%, à 27.090,72 points.
    > Le S&P-500, plus large, a pris 16,83 points, soit 0,56%, à 3.039,38; un record de clôture.
    > Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 82,867 points (1,01%) à 8.325,99 points, non loin de son plus haut historique de juillet.

    Tiffany s'est envolé de 31,63% à 129,72 dollars, le géant français du luxe LVMH ayant confirmé avoir engagé des discussions préliminaires concernant une éventuelle offre.

  • C'est mort pour le MOR106 de Galapagos

    La biotech Galapagos a mis fin à son programme de développement clinique de MOR106, un médicament prometteur contre l'eczéma.

    En 2008, Galapagos GLPG5,44% avait conclu un accord avec la société allemande Morphosys pour développer conjointement des anticorps contre les maladies inflammatoires. MOR106 se concentre sur le traitement de la dermatite atopique (DA), la forme la plus grave d'eczéma. Plus tôt cette année, la phase 2 de l'étude avait débuté, avec 60 patients aux États-Unis qui ont testé le médicament. Toutefois, une analyse a montré que le médicament n'était pas suffisamment efficace.

    "Nous sommes bien sûr déçus du résultat obtenu avec le MOR106 dans l'eczéma", a déclaré Piet Wigerinck, Chief Scientific Officer de Galapagos.

  • Shurgard en ligne avec ses prévisions

    A l’issue du  3e trimestre, Shurgard a dégagé un résultat opérationnel en hausse de 5,4% à 64,9 millions d’euros. Pour les neuf premiers mois de l’année, il atteint 190,9 millions d’euros (+5,8%) ce qui est en ligne avec les prévisions affirme le groupe spécialisé dans les garde-meubles.

    Les revenus tirés de l’immobilier au 3e trimestre grimpent de 6,8% à 43,8 millions d’euros. Sur les trois premiers trimestres, ils s’élèvent à 120,8 millions (+8%).

    De son côté, le bénéfice EPRA (entendez, sous-jacent) progresse de 6,7% à 29,1 millions d’euros sur le trimestre et de 9,1% à 80,1 millions d’euros sur les neuf premiers mois.

  • Attentisme de rigueur avant la Fed

    Bonjour ! Les marchés européens se dirigent vers une ouverture en légère baisse, de l'ordre de 0,11%, prudents à la veille d'une décision de la Fed sur ses taux.

    Les marchés chinois marquent une pause avec un CSI 300 des grandes capitalisations boursières chinoises en repli de 0,17%. Tokyo a clôturé en hausse de 0,47%, sur un nouveau plus haut de plus d'un an, profitant du climat général d'optimisme sur l'issue des discussions commerciales et du nouveau record atteint par le S&P 500.

    Euronav, Galapagos,  Shurgard et XFab parmi les valeurs à l'agenda de ce mardi 29 octobre.

     

    ©REUTERS

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés