1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le Bel 20 au plus haut depuis un an

Les indices actions ont globalement clôturé en hausse ce mardi, à l'exception de Francfort. L'inflation en Allemagne a progressé plus que prévu en décembre. Côté valeurs, plusieurs analystes ont revu leur copie sur KBC. Dexia s'enflamme de 30%.
  • Résumé de la séance

    Les indices actions ont globalement clôturé en hausse, poursuivant ainsi leur beau démarrage de l’année 2017. "La tendance est positive en ce début d'année", soutenue par "des chiffres macroéconomiques encourageants", explique Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

    L'inflation en Allemagne a connu une franche accélération en fin d'année 2016, à 1,7% sur un an en décembre, soit davantage qu'escompté et un plus haut depuis plus de trois ans, grâce à la remontée des prix de l'énergie.

    Le Footsie britannique a progressé de 0,49% à 7.177,89 points, établissant un nouveau record de clôture. Le Cac 40 a lui grimpé de 0,35%. Le Dax allemand a par contre reculé de 0,12%.

    Les valeurs bancaires ont grimpé de 2,84% en Europe, signant la meilleure performance sectorielle. Le Comité de Bâle, chargé de définir la réglementation bancaire internationale, a annoncé le report d'une réunion au cours de laquelle devaient être validées de nouvelles règles en matière de ratio de capitaux, conçues pour éviter une nouvelle crise financière.

    Le Bel 20 au plus haut depuis un an

    Le Bel 20  a connu une séance entièrement positive, accélérant même ses gains en seconde partie de journée.

    Les valeurs bancaires ont terminé sur les trois marches du podium: Ageas , ING  et KBC . Plusieurs analystes ont revu leur copie sur KBC en réaction à ses récentes acquisitions en Bulgarie. Le courtier KBW a relevé son objectif de cours à 70,70 euros contre 67,60 euros auparavant, et ABN Amro a fait grimper le sien de 65 à 66 euros. Les deux brokers ont réitéré leur recommandation à "surperformer".

    L'énergéticien Engie  a annoncé un renforcement de son partenariat avec Crédit Agricole Assurances en intégrant dans leur joint-venture FEIH la capacité éolienne de Maïa Eolis, société acquise en mai dernier. Engie rappelle d’ailleurs dans son communiqué que "depuis sa création en 2013, ce partenariat lui a permis de réduire son endettement net d’environ 400 millions d’euros et de continuer à se développer dans l’éolien tout en limitant les capitaux investis".

    Sur le marché élargi, l’action D’Ieteren   a réagi aux chiffres annuels sur le secteur automobile en Belgique. Le distributeur a entre autres augmenté sa part de marché en 2016 à 21,3% des immatriculations de voitures neuves contre 21,5% en 2015. Lien vers l'article

    Le titre Van de Velde   est resté plutôt stable. Le spécialiste de la lingerie doit publier ses résultats annuels lundi prochain. Dans une note "preview", KBC Securities dit tabler sur une hausse de 0,9% de ses ventes, à 210,9 millions d’euros.

  • Changement au sein de Qrf

    Après avoir travaillé trois ans chez Qrf City Retail  , Bert Weemaes a décidé de démissionner de son poste de COO (Chief Operating Officer) et dirigeant effectif de Qrf. Il restera en fonction jusqu'à fin janvier. Lien vers le communiqué

  • Icahn relève son offre pour Federal-Mogul pour la troisième fois

    Icahn Enterprises, la holding de l'investisseur activiste Carl Icahn, a amélioré son offre pour la troisième fois en vue du rachat des 18% du capital de l'équipementier automobile Federal-Mogul  qu'elle ne détient pas encore.

    La dernière offre, à 10 dollars (9,61 euros) par action, représente une décote de 3% par rapport à la clôture de vendredi de l'action Federal-Mogul mais deux fois plus que son niveau de clôture du 26 février, avant la première offre d'Icahn.

    Icahn Enterprises a dit qu'il s'agissait de sa "meilleure et dernière offre". Elle devra débourser environ 304,3 millions de dollars pour les 18% recherchés, selon les calculs de Reuters.

  • Clôture des marchés européens

    BEL 20 +0,74%

    CAC 40 +0,35%

    AEX +0,33%

    DAX -0,12%

  • Xerox boucle son projet de scission, le titre s'envole

    ©Bloomberg News

    L'action Xerox gagne plus de 13% dans les premiers échanges à Wall Street alors que le groupe américain a bouclé son projet de scission en deux sociétés indépendantes.

    Le projet de scission prévoit la création d'une nouvelle société baptisée Conduent où seront regroupés les services d'externalisation pour les entreprises. Xerox de son côté conserve les activités traditionnelles de matériel d'impression.

    Dans le cadre de la scission, le fabricant d'imprimantes et de photocopieurs a reçu 1,8 milliard de dollars (1,73 milliard d'euros) de Conduent. Il va utiliser cette somme et d'autres ressources pour réduire son endettement d'environ deux milliards de dollars.

  • "La BCE devrait arrêter le QE si l'inflation s'accélère"

    La Banque centrale européenne (BCE) devrait arrêter son programme d'achats d'actifs si l'inflation au sein de la zone euro s'accélère comme en Allemagne où elle a augmenté plus que prévu en décembre pour atteindre un plus haut de trois ans, a dit le président de l'institut économique allemand Ifo.

    L'indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a augmenté de 1,0% sur un mois et de 1,7% sur un an, alors qu'il était inchangé en novembre et en hausse de 0,7% sur un an, montre une première estimation publiée mardi par Destatis, l'office fédéral de la statistique.

    "Le bond de l'inflation est un signal de sortie de la politique monétaire expansionniste de la BCE". "Si ces chiffres sont confirmés à l'échelle de la zone euro dans son ensemble, la BCE devrait interrompre son programme d'achats d'obligations en mars 2017."
    Clemens Füst
    président de l'institut économique allemand Ifo

    Le consensus des économistes interrogés par Reuters table sur une inflation de 1,0% en rythme annuel au sein de la zone euro en décembre. Le chiffre sera publié ce mercredi.

  • "Les investisseurs saisiront cette semaine l'opportunité de nourrir leur scénario conjoncturel pour 2017"
    analystes de Aurel BGC

  • USA: les dépenses de construction augmentent plus que prévu en novembre

    Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en novembre, selon les données du département du Commerce.

    En rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, elles ont progressé de 0,9% par rapport à octobre alors que les analystes tablaient sur une hausse de seulement 0,5%.

  • USA: hausse de l'activité manufacturière en décembre (ISM)

    L'activité dans le secteur manufacturier aux Etats-Unis a progressé en décembre, selon l'indice des directeurs d'achats de ce secteur publié par l'association professionnelle ISM.

    L'indice ISM manufacturier a gagné 1,5 point en un mois à 54,7%, bien au-dessus du seuil de 50% qui délimite la frontière entre contraction et progression de l'activité. Les analystes s'attendaient à une hausse moindre de seulement 0,4 point.

     

    Stagflation Signs Build As US Manufacturing Surveys Hit 2-Year Highs https://t.co/Iv1BaEyllb— zerohedge (@zerohedge) January 3, 2017

  • Donald Trump menace General Motors

    Le président élu américain, Donald Trump, a violemment critiqué le constructeur automobile américain General Motors   et a menacé de lui imposer "une importante taxe frontalière" s'il continuait à produire ses berlines Chevy Cruze au Mexique.

     

     

    General Motors a rapidement réagi en affirmant que toutes les berlines Chevrolet Cruze vendues aux Etats-Unis étaient fabriquées dans son usine de Lordstown dans l'Ohio. GM précise qu'il fabrique au Mexique les modèles Chevrolet Cruze à cinq portes destinés au marché mondial, un petit nombre d'entre eux étant vendus aux Etats-Unis.

  • Wall Street| Opening Bell |

    • Dow Jones: +0,72%
    • S&P 500: +0,70%
    • Nasdaq Composite: +0,71%
  • TVH relève à son tour son offre sur Lavendon

    L'équipementier industriel belge TVH Group relève son offre sur le britannique Lavendon , spécialisé dans la location de plates-formes élévatrices, à 444 millions de livres (525 millions d'euros), surenchérissant légèrement sur celle de son concurrent français Loxam.

    TVH propose désormais 261 pence par action Lavendon, contre 251 pence précédemment.

    Le 28 décembre Loxam a relevé son offre à 260 pence.

    TVH a également indiqué détenir désormais 20,4% de Lavendon.

    Le cours de l'action Lavendon a quasiment doublé depuis le 22 novembre, date où TVH a lancé sa première offre non
    sollicitée.

    Loxam et TVH lorgnent les parts de marché de Lavendon au Royaume-Uni et au Proche-Orient.

  • Wall Street devrait démarrer 2017 en nette hausse

    La Bourse de New York s'orientait mardi vers une forte progression à l'ouverture, prête à démarrer l'année sur une note optimiste avant des indicateurs sur l'économie américaine.

    Vers 14h30, le contrat à terme sur l'indice Dow Jones Industrial Average, qui donne une indication de son évolution, avançait de 0,634% dans les échanges électroniques, celui sur le S&P 500 de 0,65% et celui sur le Nasdaq, à dominante technologique, de 0,93%.

  • L'inflation allemande dopée par les prix de l'énergie

    L'inflation en Allemagne a connu une franche accélération en fin d'année 2016, à 1,7% sur un an en décembre, soit davantage qu'escompté et un plus haut depuis plus de trois ans, grâce à la remontée des prix de l'énergie.

    Les prix à la consommation dans la première économie européenne ont grimpé de 1,7% par rapport à décembre 2015, après +0,8% sur un an en novembre, selon un chiffre provisoire publié mardi par l'Office fédéral de statistiques Destatis. Cela constitue la plus forte hausse enregistrée depuis l'été 2013.

    Les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset tablaient sur une hausse des prix de 1,5% en décembre.

    Sur l'ensemble de 2016, l'inflation s'est établie à 0,5% en moyenne annuelle, d'après un chiffre également provisoire de Destatis, après un maigre + 0,3% en 2015.

     

  • Prix du pétrole: 150 ans de remous en un coup d'oeil https://t.co/mxbwtNBVMI pic.twitter.com/ZHdgJGSelo— Stéphane Wuille (@stephanewuille) January 3, 2017

  • Dexia "on fire"

    Dexia bondit de 26,17% à 13,50 euros, sans raison apparente, dans un volume de 41.000 titres échangés, supérieurs à la moyenne de 2.300 observée quotidiennement ces six derniers mois.

    Le titre avait nettement baissé à la fin de l'année dernière, touchant un plus bas de 2016 à 10,28 euros le 29 décembre.

     

    ©Bloomberg

  • Le point sur les marchés en début d'après-midi

    1. Les principales Bourses européennes évoluent en hausse autour de la mi-séance, portées par le secteur bancaire.

    2. L'indice regroupant les valeurs bancaires européennes progresse de plus de 2%, affichant la meilleure performance sectorielle. Le Comité de Bâle, chargé de définir la réglementation bancaire internationale, a reporté une réunion au cours de laquelle devaient être validées de nouvelles règles en matière de ratio de capitaux, conçues pour éviter une nouvelle crise financière.

    3. A Milan, Banco BPM prend encore près de 8%, la plus forte hausse du Stoxx 600, pour sa deuxième journée de cotation. La troisième banque italienne, issue de la fusion entre Banco Popolare et Banca Popolare di Milano,

    4. La deuxième meilleure performance du Stoxx 600 est pour Credit Suisse (+5,5%), suivi par Euronext, qui prend 5,3% après avoir annoncé une offre à 510 millions d'euros pour racheter à LSE.

    5. Sur le marché des changes, le dollar, qui a marqué une pause en fin d'année dernière, est reparti fortement à la hausse face à un panier de devises de référence dont l'euro, qui repasse sous la barre de 1,04 dollar.

  • Venez commenter l'actualité boursière avec nous dès 12h30 (->13h30)

  • Deutsche Bank vise plus haut pour KBC

    Deutsche Bank relève son target sur KBC de 61 euros à 66 euros. La recommandation reste à "acheter". L'analyste Benjamin Goy est enthousiaste sur la reprise par KBC de l'assureur bulgare UBB.

    "Le deal est positif pour les actionnaires", indique-t-il. "Il consomme peu de capital et offre un potentiel de croissance supplémentaire tout en laissant la politique de dividende inchangé", ajoute-t-il.

    Goy s'attend à ce que KBC annonce un relèvement de sa politique de distribution de dividende le mois prochain.

  • Le marché des changes se cherche une direction

    L'euro baissait mardi face au dollar dans un marché sans direction, les investisseurs attendant plusieurs statistiques américaines dans la semaine pour se positionner, après avoir pris leurs bénéfices à la fin de l'année.

    Vers 12h, l'euro valait 1,0396 dollar contre 1,0455 dollar lundi soir.

     

    "Les marchés des changes ne devraient pas prendre de direction claire avant la publication d'indicateurs américains importants cette semaine."
    News Masoor Mohiuddin
    Stratégiste de NatWest Markets à Singapour

  • Le PMI manufacturier britannique à un pic de 2,5 ans

    L'activité manufacturière en Grande-Bretagne a enregistré en décembre sa croissance la plus forte depuis juin 2014, montrent les données publiées d'une enquête auprès des directeurs d'achat (PMI).

    L'indice Markit/CIPS a grimpé le mois dernier à 56,1 contre 53,6 (chiffre révisé) en novembre. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un recul de l'indice le mois dernier, à 53,1.

    Ces bons chiffres, qui s'expliquent par la hausse des nouvelles commandes sur le marché intérieur comme à l'international, sont un signe de plus que l'économie britannique a bien terminé l'année 2016, malgré les craintes provoquées par le vote en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

     

  • Le nombre de chômeurs baisse plus que prévu en décembre

    Le nombre de chômeurs a baissé plus que prévu en décembre en Allemagne pour s'établir à 2,638 millions et le taux de chômage de la première économie européenne est resté stable à 6% à son niveau le plus bas depuis plus de 25 ans, selon les données publiées mardi par l'Office fédéral du travail.

     

    "L'évolution positive du marché du travail a continué en fin d'année. La demande de nouvelles recrues reste élevée."
    Frank-Jürgen Weise
    Président de l'Office fédéral du travail



    Le nombre de demandeurs d'emplois, corrigé des variations saisonnières (CVS), a ainsi diminué de 17.000 alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un recul de 5.000.

    Sur l'ensemble de 2016, un nombre record de 43,4 millions de personnes étaient employées en Allemagne, à la faveur d'un contexte favorable marqué par une reprise économique durable, un bas niveau des taux d'intérêt et une augmentation des dépenses publiques.

  • Le point sur les marchés en début de matinée

    1. Les principales Bourses européennes ont débuté en hausse une journée marquant la reprise de l'activité normale sur les marchés financiers après les fêtes de fin d'année.

    2. Du côté des valeurs, Euronext prend plus de 2% après avoir annoncé une offre à 510 millions d'euros pour racheter à LSE la filiale française de sa chambre de compensation LCH.Clearnet, une transaction qui pourrait faciliter le projet de fusion entre la place britannique et Deutsche Börse (+0,8%).

    3. A Milan, Banco BPM prend encore plus de 5%, la plus forte hausse du Stoxx 600, pour sa deuxième journée de cotation. La troisième banque italienne, issue de la fusion entre Banco Popolare et Banca Popolare di Milano, avait gagné lundi plus de 9% pour ses débuts en
    Bourse.

    4. Sur le marché des changes, le dollar, qui a marqué une pause en fin d'année dernière, est reparti à la hausse face à un panier de devises de référence.

    5. Les cotations reprennent à Wall Street également, avec un indice Dow Jones  tout près de la barre des 20.000 points, qu'il n'a jamais franchie.

  • "Après la séance de chauffe hier, le vrai démarrage de l'année boursière 2017 est pour aujourd'hui avec des indices déjà dans le vert en Europe, dans la lignée d'un mois de décembre très positif. Bien qu'ils attendent l'installation de l'administration Trump, les investisseurs saisiront cette semaine l'opportunité de nourrir leur scénario conjoncturel pour 2017 avec plusieurs statistiques économiques."
    Les analystes de Aurel BGC

  • Voici le briefing actions belges du jour

    Briefing actions (3 janv) - KBC, Umicore, Ageas https://t.co/740rZkKbqc pic.twitter.com/ld5ow4N14Z— Stéphane Wuille (@stephanewuille) January 3, 2017

  • L'indice Stoxx 600 dans un bull market

    L'indice pan-européen Stoxx 600 gagne 0,86% à 366,28 points, soit aussi une progression de plus de 20% depuis son plus bas de 303,58 points atteint le 11 février dernier, ce qui laisse supposer que l'indicateur est entré dans un "bull market".

     

  • Euronext: +2,35% après annonce d'une offre "irrévocable" à 510 millions d'euros sur LCHClearnet

  • Le Bel20 au plus haut depuis un an

    Les Bourses européens démarrent la séance sur une tonalité positive. Le Bel20 progresse de 0,4% à 3.644 points, son plus haut niveau depuis un an (5 janvier 2016).

  • | Opening Bell |

    • Bruxelles: +0,36%
    • Amsterdam: +0,33%
    • Francfort: +0,27%
    • Paris: +0,45%
    • DJ Stoxx 600: +0,60%
  • Euronext a fait une offre irrévocable pour racheter LCH.Clearnet SA

    Euronext a fait une offre irrévocable pour racheter LCH.Clearnet SA, la filiale française de la chambre de compensation de LSE.

    L'offre d'Euronext porte sur un prix d'acquisition de 510 millions d'euros susceptible d'être ajusté. Euronext table sur des synergies sur les coûts opérationnels avant impôts de 13 millions d'euros.

    La réalisation de la transaction est notamment conditionnée à la clôture de la fusion entre Deutsche Börse et LSE et l'accord des actionnaires d'Euronext.

  • D'Ieteren augmente sa part de marchés en 2016

    D'Ieteren a augmenté sa part de marché en 2016 à 21,3% des immatriculations de voitures neuves contre 21,5% en 2015, dans un marché en hausse de 7,7% à 539.519 unités, son plus haut depuis cinq ans.

    La Volkswagen Golf est restée, de loin, la voiture la plus vendue du royaume l'année dernière. Elle s’est écoulée à 16.683 unités en 2016, devant la Renault Clio (11.600) et la Hyundai Tucson (10.965).

     

  • Ce qu'il faut savoir avant l'ouverture des marchés

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse à l'ouverture après avoir débuté l'année lundi - pour celles qui étaient ouvertes - en touchant un pic d'un an, portées par des données attestant de la vitalité de l'activité manufacturière dans la zone euro.

    2. Sur le marché des changes, le dollar, qui a marqué une pause en fin d'année dernière, repart à la hausse face à un panier de devises de référence. 

    3. Sur le marché du pétrole, qui débute l'année ce mardi, les cours grimpent dans l'espoir des effets sur les prix d'un accord de réduction de la production entré en vigueur dimanche.

    4. La Bourse de Tokyo est restée fermée depuis le début de l'année pour cause de journées fériées. Sa première cotation de 2017 interviendra mercredi.

    5. Wall Street, qui était fermée lundi, va commencer l'année avec un indice Dow Jones tout près de la barre des 20.000 points, qu'il n'a jamais franchie.

  • L'activité manufacturière chinoise près de son plus haut depuis 4 ans

    L'activité manufacturière chinoise a augmenté plus que prévu en décembre, avec une accélération de la demande, et a pratiquement atteint son plus haut niveau depuis janvier 2013, montre l'enquête Caixin/Markit publiée mardi.

    L'indice PMI manufacturier mesuré par cette étude privée a augmenté à 51,9 le mois dernier, après 50,9 en novembre, battant largement la prévision des économistes qui tablaient sur 50,7.

    La production a augmenté à son rythme le plus rapide depuis janvier.

  • Good morning!

    Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le "market live" de L'Echo, l'endroit idéal pour suivre les principaux événements de cette séance de bourse.

     

    ©Lieven Van Assche

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés