1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le Bel 20 finit en tête grâce à AB InBev et Galapagos

Les Bourses européennes ont fini, de justesse, en hausse, portées par l'espoir d'une politique monétaire plus souple. AB InBev et Galapagos ont offert une avance plus confortable au Bel 20. Les tensions au sein du gouvernement italien ont plombé la Bourse de Milan. Wall Street en petite hausse.
  • A l'agenda lundi

    Notre market live se termine, merci de l'avoir suivi!

    La séance du jour en bref

    Les marchés européens ont très légèrement progressé ce vendredi, dans un contexte d’attentisme à l’approche des réunions de la Banque centrale européenne jeudi prochain et de la Réserve fédérale des Etats-Unis à la fin du mois. En clôture, le Cac 40 a grappillé 0,03%, le Dax a pris 0,26% et le FTSE 100 0,21%.

    A suivre lundi prochain

    Aucune statistique ne figure à l'agenda. Plusieurs résultats sont attendus, dont ceux de Philips aux Pays-Bas. Assemblée générale chez Retail Estates.

    Bonne soirée, bon week-end et à lundi pour un nouveau suivi en direct des marchés!

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +0,88% à 3.652,42 points

    AEX: +0,05% à 571,84 points

    Cac 40: +0,03% à 5.552,34 points

    Dax: +0,26% à 12.260,07 points

    FTSE 100: +0,21% à 7.508,70 points

  • Les indices boursiers perdent de l'élan

    A l'approche de la clôture, les principaux indices actions européens        réduisent leur avance ou basculent même en légère baisse, selon les cas.

    A Bruxelles, le Bel 20  conserve une avance grâce à AB InBev  et Galapagos .

    A Wall Street, le Dow Jones  et le Nasdaq  sont à présent quasiment inchangés par rapport à la clôture d'hier.

  • La confiance des consommateurs US inférieure aux attentes

    La confiance des consommateurs s'est améliorée un peu moins que prévu en juillet, montrent les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.

    Son indice de confiance est ressorti à 98,4 ce mois-ci, après 98,2 en juin et 98,5 attendu par les économistes et analystes interrogés par Reuters.

  • Capitalisation boursière record pour Microsoft

    1.069 mds $
    Microsoft au sommet
    Dans les premiers échanges, l'action Microsoft bondit de 3% et atteint une capitalisation boursière de 1.069 milliards de dollars, un record. Le groupe informatique est en tête dans le classement mondial des sociétés selon la capitalisation boursière.

  • Wall Street ouvre en hausse

    La Bourse de New York débute la séance sur une bonne note. Dans les premiers échanges, le Dow Jones  gagne 0,42% et le Nasdaq  progresse de 0,47%.

  • Les actions européennes à nouveau en territoire positif

    Après un passage à vide qui les avait fait passer en territoire négatif en début d'après-midi, les principaux indices actions d'Europe        sont à nouveau bien orientés, avant l'ouverture de Wall Street, dans l'espoir d'un prochain soutien des banques centrales.

  • La "capi" de Galapagos dépasse celle de Proximus

    Galapagos bondit de 7% à 164,45 euros, portant la capitalisation boursière de l'entreprise à 9 milliards d'euros, supérieure à celle de Proximus (8,6 milliards).

  • Ouverture prudente en vue à Wall Street

    La Bourse de New York est attendue en légère hausse tandis que les Bourses européennes effacent leurs gains vendredi à mi-séance, les investisseurs s'interrogeant sur l'ampleur d'une baisse de taux aux Etats-Unis après des messages discordants des responsables de la Réserve fédérale.

    Plusieurs résultats d'entreprises, dont un avertissement de Publicis sur son chiffre d'affaires annuel, animent la séance européenne alors qu'aux Etats-Unis, les résultats supérieurs aux attentes de Microsoft devraient soutenir l'indice Dow Jones.

    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en hausse d'environ 0,2%.

    En Europe, l'indice Bel20 gagne 1,10%, Paris 0,30%, Londres 0,28%, Amsterdam 0,22% et Francfort 0,08%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 engrange 0,31% et l'Euro Stoxx 50 0,12%.

  • "La BCE va devoir acheter des actions"

    Le CEO de Blackrock Larry Fink déclare dans un entretien à CNBC que "si la BCE veut vraiment relancer à nouveau l'économie en Europe, elle va devoir acheter des actions."

     

     

    Larry Fink reste par ailleurs positif pour les marchés financiers, grâce à la réglementation et aux réductions d'impôts.

     

  • Elections anticipées en Italie? La Bourse de Milan décroche

    La Bourse de Milan perd 1,6% en milieu de journée, le vice-Premier ministre Matteo Salvini étant poussé à décider si son parti se retire ou pas de la coalition gouvernementale, ce qui provoquerait des élections anticipées.

    Le président italien Sergio Mattarella a déclaré qu'il souhaitait que Salvini expose clairement ses intentions après qu'un haut responsable de son parti a déclaré qu’il était sur le point de débrancher la prise du gouvernement populiste italien.

    Les rendements obligataires italiens montent (+6 points de base à 1,614 pour l'échéance 10 ans) et les actions des banques italiennes baissent. Banco BPM, UniCredit et Ubi Banca perdent de l'ordre de 2%.

  • Microsoft: +3,5% en avant Bourse

    L'action Microsoft gagne 3,5% dans les échanges d'avant Bourse. Le groupe informatique a une nouvelle fois vu ses résultats tirés par le "cloud" au quatrième trimestre de son exercice décalé et a fait beaucoup mieux que prévu par Wall Street.

    Pour le trimestre clos fin juin, le bénéfice net est ressorti à 13,2 milliards de dollars contre un peu moins de 9 milliards sur la même période de l'année précédente, selon un communiqué de Microsoft publié jeudi. Le bénéfice par action ressort à 1,71 dollar, contre seulement 1,21 dollar attendu en moyenne par les analystes.

    Sur l'ensemble de l'année, Microsoft a affiché un chiffre d'affaires de 125,8 milliards de dollars (+14%) pour un bénéfice net en progression de 13,7% à 39,2 milliards de dollars.

  • "Le risque d'une déception des investisseurs à la fin du mois est élevé. En effet, n'oublions pas que les deux dernières baisses de taux de la Fed se sont soldées par une baisse des marchés financiers. Une baisse de 25 points de base est largement intégrée dans les prix offerts par le marché".
    Christopher Dembik
    Responsable de la recherche économique chez Saxo Banque

  • "Une opération très positive pour Cofinimmo"

    L'analyste Herman van der Loos de Degroof Petercam revient sur l'annonce par Cofinimmo de la vente de ses immeubles de bureaux emblématiques situés boulevard du Souverain, à la limite entre Auderghem et Boitsfort, pour 50 millions d'euros.

    Cette opération a été largement anticipée, explique Herman van der loos, et elle s'inscrit dans la stratégie de l'entreprise visant à réduire son exposition aux immeubles de bureaux décentralisés pour se concentrer sur le CBD (Central Business District) et l'immobilier de soins de santé.

    L'analyste considère l'opération comme très positive car:

    1. il n'y a plus de pertes de loyers (immeuble vide);
    2. les dépenses non récupérables (sécurité, maintenance, taxes...) sont stoppées;
    3. Cofinimmo va pouvoir améliorer la diversification de son portefeuille avec le fruit de la vente;
    4. le poids des bureaux décentralisés dans le portefeuille devrait passer sous 10% et, de manière indirecte, la part des immeubles de soins de santé monter à 55%, non loin du cap de 60% qui permet un précompte mobilier réduit à 15% sur les dividendes.

    L'objectif de cours est relevé de 3 euros à 128 euros et le conseil confirmé à "accumuler".

    L'action gagne 0,86% à 117,80 euros, dans un marché bruxellois en hausse de 1,32%.

  • Avec son "deal kangourou" AB InBev met le marché dans sa poche

  • L'essentiel de la tendance boursière

    L'espoir sur les taux porte les marchés | AB InBev, Galapagos et Plastic Omnium à la fête | Publicis chute

    1. Les indices actions européens progressent, de l'ordre de 0,5%, dans un climat d'optimisme quant aux décisions que doivent prendre les banques centrales ces prochaines semaines.

    2. Lors de sa prochaine réunion de politique monétaire, à la fin du mois, la Réserve fédérale américaine devrait baisser ses taux directeurs pour soutenir l'économie américaine.

    3. Jeudi soir, le patron de l'antenne de la Fed à New York John Williams, a ouvert la porte à une baisse prononcée des taux d'intérêt. Reste donc à savoir si cette baisse sera de 25 ou de 50 points de base.

    4. Francfort gagne 0,67%, Amsterdam 0,66%, Paris et Londres 0,62%. L'indice DJ Stoxx 600 engrange 0,45% et l'Euro Stoxx 50 0,60%.

    5. L'indice Bel20 s'octroie 1,45%, dopé par Galapagos (+6,66%) et AB InBev (+4,96%).

    6. Les résultats de Publicis (-9%) et Plastic Omnium (+11%) animent la Bourse de Paris.

    7. American Express publie ses résultats avant l'ouverture de Wall Street.

  • Hausse de l'excédent des comptes courants en zone euro

    L'excédent des comptes courants en zone euro est ressorti en hausse à 30,0 milliards d'euros en données ajustées pour le mois de mai, contre 22,0 milliards le mois précédent, selon les données publiées vendredi par la Banque centrale européenne.

  • Publicis chute de 8%

    L'action Publicis décroche de 8% à la Bourse de Paris.

    Le géant français de la publicité a revu à la baisse ses attentes en matière de croissance pour 2019 après un deuxième trimestre inférieur aux attentes des investisseurs, pénalisé par l'érosion des dépenses des annonceurs dans la publicité traditionnelle aux Etats-Unis, son premier marché.

  • Plastic Omnium : +13%

    Plastic Omnium bondit de plus de 13% après des performances meilleures que la concurrence.

  • Le pétrole progresse encore

    Les cours du pétrole restent orientés à la hausse après l'annonce de la destruction par la marine américaine d'un drone iranien dans le détroit d'Ormuz.

    Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) pour livraison en septembre prend 1,05% à 55,88 dollars.

    Le Brent de la mer du Nord gagne 1,37% à 62,78 dollars.

  • KBCS vise 50 euros de plus par action Galapagos

    KBC Securities a révisé son objectif de cours sur Galapagos . Le prix cible est fixé à 195 euros contre 145 jusqu'ici. Logiquement, la recommandation d'achat est confirmée.

    L'action Galapagos signe l'une des meilleures progressions au sein de l'indice Bel20 après AB InBev (+4,8%). L'indice Bel20 engrange 1,45%.

  • AB InBev : +4,45%

    AB InBev bondit de plus de 4% dans les premiers échanges. Suite à la suspension de l'introduction en Bourse de ses activités Asie/Pacifique, le groupe brassicole a décidé de vendre Carlton & United Breweries à Asahi. Le brasseur envisage toujours une IPO. → Notre article

  • | Opening Bell |

    Les Bourses européens débutent en hausse, optimistes quant aux décisions que doivent prendre les banques centrales ces prochaines semaines et rassurées par l'absence de nouveaux rebondissements dans le conflit commercial sino-américain.

    • Bruxelles: +1,12%
    • Amsterdam: +0,50%
    • Francfort: +0,61%
    • Paris: +0,55%
    • DJ Stoxx 600: +0,41%

  • Double avertissement sur résultats de Nyrstar

    Nyrstar indique qu'une panne sur son site australien et la chute du prix du zinc lui coûteront des dizaines de millions de dollars.

  • Werleldhave Belgique confirme ses prévisions

    Wereldhave Belgium affiche, pour le premier semestre, un résultat net en recul à 21,1 millions d’euros, contre 23,7 millions un an auparavant. Par action, il ressort à 2,77 euros.

    Les revenus locatifs nets ont augmenté de plus de 4 millions d'euros à 29,95 millions, sous l’effet principalement des contributions des "retail parks" de Bruges et Turnhout.

    La valeur du portefeuille "immeubles de placement" s’établit à 971 millions d'euros. Le taux d’occupation EPRA est en diminution à 96,2% dans les centres commerciaux.

    Qu’attendre de l’avenir? La société immobilière confirme ses prévisions annuelles énoncées en mai dernier. Elle avait alors revu à la baisse ses perspectives de résultat net par action des activités clés (-0,12 euro environ). La fourchette annoncée de 5,78 à 5,88 euros par action est aujourd’hui confirmée, sauf "circonstances imprévues".

  • KBC Securities dégrade Recticel

    Wim Hoste de KBC Securities réduit sa recommandation sur Recticel d'"acheter" à "accumuler". Le prix cible est confirmé à 10 euros, ce qui laisse un potentiel de hausse de 31,6%.

    Après une progression de 22% depuis fin décembre, Wim Hoste estime qu'il est temps de prendre ses bénéfices sur Recticel.

    Le producteur de mousse de polyuréthane quitte également la liste des actions favorites de KBC Securities au profit d'ASML, un fabricant de machines pour l'industrie des semi-conducteurs désormais suivi par le broker.

    Parmi les cinq analystes qui suivent la valeur, trois recommandent d'acheter le titre, un de le conserver et le dernier (KBC Securities) d'accumuler.

  • AB InBev cède ses activités en Australie

    Le brasseur AB InBev a signé un accord portant sur la vente de sa filiale australienne Carlton & United Breweries au japonais Asahi. Le deal de 10 milliards d'euros servira à réduire l'énorme dette du groupe brassicole.

  • Quelques valeurs belges à suivre

    Atenor - Atenor a signé un accord portant sur l'acquisition d'un terrain de 5.711 m² dans le 11ème arrondissement de Budapest. Le groupe va y développer un immeuble de catégorie A+ proposant environ 15.000 m² de bureaux avec un parking intérieur et des terrasses. Le communiqué d'Atenor.

    Befimmo - La SIR spécialisée dans l'immobilier de bureaux a publié ses résultats semestriels jeudi. Son résultat net a nettement progressé par rapport à l'année passée à 100,56 millions d'euros. Le communiqué de Befimmo

    Cofinimmo - Cofinimmo a confirmé laconiquement, en pleine trêve estivale, avoir conclu une convention inconditionnelle sous seing privé relative à la vente de ses immeubles de bureaux emblématiques situés boulevard du Souverain 23-25 (57.000 m²) à la limite entre Auderghem et Boitsfort, pour 50 millions d’euros. Notre article

  • Briefing d'avant Bourse

    L'espoir sur les taux devrait porter les Bourses

    1. Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse à l'ouverture dans le sillage des marchés asiatiques, les propos très accommodants d'un responsable de la Réserve fédérale redonnant aux investisseurs le goût des actifs risqués.

    2. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner autour de 0,6% à l'ouverture. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres, pour leur part, prendraient respectivement 0,7% et 0,4%.

    3. John Williams, le président de l'antenne de New York de la Fed, a prôné jeudi une action préventive forte sur les taux d'intérêt pour relancer l'inflation.

    4. Du côté de la conjoncture en Asie, l'inflation de base au Japon a touché en juin un creux de près de deux ans, ce qui pourrait conduire la Banque du Japon à mettre en oeuvre des mesures de soutien.

    5. Le rendement des Treasuries à 10 ans remonte vendredi autour de 2,045% après avoir reculé jeudi jusqu'à 2,038% contre 2,061% mercredi soir.

  • AB InBev active son plan B

    La direction d’AB InBev avait manifestement un plan B de réserve en cas d’échec de l’IPO de ses activités Asie-Pacifique à la Bourse d’Hong Kong.

    Après des rumeurs de presse qui circulaient hier à propos de la cession d’une filiale en Australie, c’est le Wall Street Journal qui prend le relais aujourd’hui.

    D’après le quotidien américain, le groupe brassicole envisage de céder des activités en Corée du Sud, en Australie et en Amérique centrale afin de réduire son énorme dette qui s’élevait à 102 milliards de dollars fin de l’année dernière.

    Le numéro un mondial de la bière espère retirer au moins 10 milliards de dollars de ces cessions affirme le journal économique citant des sources proches du dossier.

  • 71%
    Une baisse de 0,5% du taux de la Fed plus probable
    D'après le baromètre FedWatch de CME Group, la possibilité d'une baisse de taux de 50 points de base est remontée à 71% alors qu'elle était à 34% mercredi soir.

  • Bonjour...

    ... et bienvenue sur le "market live" de L'Echo, l'endroit rêvé pour suivre les principaux événements de cette séance boursière du vendredi 19 juillet 2019.

    Les marchés asiatiques progressent et l'Europe devrait ouvrir en hausse à l'ouverture, retrouvant des couleurs après les déclarations d'un des principaux responsables de la Fed qui a ravivé les espoirs d'une baisse de taux d'un demi-point à la fin du mois.

    John Williams, le président de l'antenne de New York de la Réserve fédérale, a prôné jeudi une action préventive forte sur les taux d'intérêt quand l'inflation est trop basse.

    Ces propos ont relancé les espoirs d'une baisse de taux de 50 points de base le 31 juillet, à l'issue de la prochaine réunion du comité de politique monétaire (Fomc) de la banque centrale américaine, mais un représentant de la Fed de New York en a minimisé la portée quelques heures plus tard.

    "C'est mieux de prendre des mesures préventives que d'attendre que le désastre se produise. Cela paie d'agir rapidement pour baisser les taux au premier signe de détresse économique."
    John Williams
    Président de l'antenne de New York de la Réserve fédérale

    L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo gagne 2,03%, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong 1,08%. En Chine, Shanghaï et Shenzhen gagnent un peu plus de 1% et l'indice CSI des grandes capitalisations boursières 1,3%.

    En Europe, les contrats à terme laissent entrevoir une hausse de l'ordre de 0,6% pour l'EuroStoxx 50, de 0,5% pour Londres et de 0,64% pour Francfort

Plus sur Les Marchés

Echo Connect