1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le Bel 20 garde sa cadence record | Wall Street a bien digéré la dinde | L'or et le dollar en déclin

Les marchés européens ont gardé le rythme pour signer un mois de novembre record. Wall Street gagne du terrain. Proximus brille sur le Bel 20. Avis de brokers sur CFE et Mithra. Forte volatilité sur Nyrstar. AstraZeneca sème le doute.
  • "Je veux rendre à l'or la place qu'il mérite"

    INTERVIEW | En plaidoyant pour une part de 5 à 10% de l'or dans un portefeuille d'investissement, Jan Longeval insiste sur l'importance de s'armer contre le chaos que pourrait générer l'éclatement d'une bulle de la dette. "Je n'exclus pas une réintroduction de l'étalon-or."

    Participez au Rallye Boursier

    La nouvelle édition du Rallye Boursier 2020-2021, organisé par l’Echo et le Tijd, a démarré le 16 novembre et se poursuit jusqu'au 22 janvier. 

     > PARTICIPEZ AU RALLYE BOURSIER 

     

  • À suivre la semaine prochaine

    Les événements à suivre selon Frédéric Rollin (Pictet AM)

  • Les "techs" en vedette, 4e semaine de hausse en Europe

    Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, tirées entre autres par les valeurs technologiques, et affichent désormais quatre semaines consécutives de progression grâce à la confiance des investisseurs dans un rebond en 2021, au-delà des inquiétudes sanitaires et économiques du moment.

    Le Bel 20 a glané 0,76% pour remonter au-dessus des 3.700 points. À Paris, le CAC 40 a gagné 0,56% à 5.598,18 points après avoir dépassé les 5.600 points pour la première fois depuis le 27 février. A Londres, le FTSE 100, qui a passé une bonne partie de la séance dans le rouge, grappille 0,17% en clôture et à Francfort, le Dax a progressé de 0,37%.

    L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,48%, le FTSEurofirst 300 de 0,41% et le Stoxx 600 de 0,41%.

    Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi en territoire positif, le Dow Jones s'adjugeant 0,08%, le Standard & Poor's 500 0,25% et le Nasdaq Composite 1,02%. Ce dernier a inscrit un record à 12.236,231 et l'indice S&P des valeurs technologiques est en hausse de 0,55%. Les marchés américains fermeront à 19 heures (HB) en ce lendemain de Thanksgiving.

    Les "techs", qui avaient pâti ces derniers temps du mouvement de rotation sectorielle en faveur de secteurs comme l'industrie, les matières premières ou les banques, profitent ainsi de l'optimisme dominant lié aux progrès de la recherche de vaccins contre le coronavirus. Leur indice Stoxx a pris 1,4% sur la journée et à Paris, Capgemini (+2,00%), STMicroelectronics (+2,09%) et Atos (+2,09%) figurent dans le peloton de tête du CAC.

    Le compartiment bancaire a quant à lui gagné 0,79% profitant des propos de François Villeroy de Galhau (BCE) laissant entendre que la Banque centrale européenne pourrait donner un feu vert au moins partiel à la reprise du paiement de dividendes et de la hausse de 4,99% de BBVA après l'abandon des discussions en vue d'un rapprochement avec Sabadell (-13,58%)

    En tête du Stoxx 600, EDF a bondi de 11,03% après plusieurs articles de presse évoquant des progrès dans les discussions entre Paris et Bruxelles sur la restructuration des activités du groupe et la tarification de l'électricité nucléaire. 

  • Le Bel 20 termine la semaine sur une bonne note

    Le Bel 20 s'est octroyé 0,76% à 3.719,36 points. Sur les 20 actions qui le composent, 13 étaient en hausse et 7 en baisse.

    Top / Flop du Bel 20

    TOP
    • Proximus:  18,0  +2,36%
    • Argenx:  235,0  +2,35%
    • Ackermans & van Haaren:  124,6  +1,8%
    • WDP:  28,18  +1,66%
    • Solvay:  96,5  +1,34%
    FLOP
    • Aperam:  32,79  -1,47%
    • Barco:  18,68  -0,43%
    • UCB:  90,54  -0,33%
    • Galapagos:  105,1 -0,28%
    • Ageas: 41,85  -0,26%
    Les chiffres sont susceptibles d'évoluer à la marge.
    Rédigé par Quotebot le 27/11/2020 à 17h42
  • Europe | Closing Bell

    BEL20 : +0,76% 
    CAC40 : +0,56% 
    AEX : +0,70% 
    DAX 30 : +0,53% 
    FTSE 100 : +0,10% 
    Stoxx600 Europe : +0,37%  

    Résultats provisoires 

  • Le dollar à son plus bas en deux ans et demi

    Le dollar poursuit sa baisse ce vendredi, tombant à son plus bas niveau depuis le printemps 2018, alors que les marchés d'actions poursuivent leur rally. Peu après 17h, il s'échangeait à 0,8363 euros, soit une baisse de 0,37%. À l'inverse, l'euro s'appréciait mécaniquement d'autant, s'approchant de la barre des 1,20 dollar (1,1958 dollar).

    Depuis le début du mois, le billet vert a abandonné plus de 2,2% face aux autres devises dans la foulée de la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine, des progrès enregistrés sur le front des vaccins anti-Covid et d'une remontée des prix des matières premières. De quoi atténuer la demande pour les valeurs refuges, comme le dollar ou encore l'or.

  • Des records à tous les étages de la Bourse de Bruxelles

    Le Bel 20 continue son ascension vers le meilleur mois de son histoire. Le marché secondaire de la Bourse de Bruxelles n'est pas en reste. Plusieurs valeurs évoluent au-dessus ou très près de leur record annuel. 

    C'est le cas pour le titre Floridienne  qui a franchi son pic de l'année à 252 euros. Même chose pour le spécialiste de la recherche environnementale, ABO Group  qui bat son record de l'année à 3,2 euros. Recticel  , qui évolue depuis quelques séances à un plus haut annuel, a poussé sa meilleure marque en 2020 à 9,7 euros. 

  • La cure d'économies de Disney passe mal

    Vers 16h30, Disney reculait de 0,54%. Le groupe prévoit de supprimer un total de 32.000 emplois dans ses activités liées aux parcs d'attractions d'ici la fin du premier semestre 2021, en raison de l'impact du Covid-19. C'est plus que les 28.000 suppressions d'emplois qui avaient été annoncées en septembre. 

  • L'Allemagne double sa prévision d'emprunts pour 2021

    L'Allemagne prévoit un quasi-doublement de ses emprunts sur les marchés l'an prochain pour financer les aides aux entreprises face à la crise sanitaire et économique, a annoncé le ministre des Finances, Olaf Scholz.

    La commission budgétaire du parlement a validé une prévision d'emprunts de près de 180 milliards d'euros, le deuxième par son montant pour le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. "Notre objectif est de surmonter cette pandémie et d'en sortir en pleine santé l'an prochain", a dit Olaf Scholz lors d'une conférence de presse en ligne, ajoutant que les mesures de soutien et de relance prévues cette année et l'an prochain creuseraient la dette de plus de 300 milliards d'euros au total.

  • Wall Street a bien digéré la dinde

    La Bourse de New York progresse vendredi en début de séance au lendemain du jour férié de Thanksgiving, profitant d'un sentiment de marché toujours favorable à la prise de risque. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 130,09 points, soit 0,44%, à 30.002,56. Le S&P 500 progresse de 0,37% à 3.642,9 et le Nasdaq Composite prend 0,66% à 12.174,72 points. Ce dernier a inscrit un record dans les premiers échanges à 12.185,81.

    Wall Street était restée fermée jeudi et les volumes pourraient demeurer limités en l'absence d'une partie des investisseurs pour Thanksgiving, d'autant que la clôture sera avancée à 19 heures, heure belge. 

    -50%
    La volatilité en congé
    Reflet du calme ambiant, l'indice de volatilité du CBOE est tombé peu avant l'ouverture à son plus bas niveau depuis le 21 février, à 19,51, plus de 50% en dessous de son pic de fin octobre.

    L'optimisme suscité par les progrès récents dans le recherche de vaccin profite entre autres aux valeurs technologiques en ce début de séance, leur indice S&P s'affichant en hausse de 0,59%. Intel (+2,00%), Apple (+0,82%) et Cisco (+1,00%) figurent parmi les meilleures performances du Dow.

    Les financières, au contraire, reculent, à l'instar de l'assureur Travelers (-0,90%) et de Visa (-0,14%).

  • L'or plonge sous les 1.800 dollars

    Le prix de l’or a fortement chuté en début d’après-midi pour retomber sous la barre des 1.800 dollars l’once pour la première fois depuis juillet. Les bonnes nouvelles alimentant la hausse des actions réduisent l’attrait du métal précieux, considéré comme un refuge en période d’incertitude. 

  • Wall Street | Opening bell

    Dow Jones: +0,27%
    S&P 500: +0,29% 
    Nasdaq Composite: +0,56% 

  • Rallye Boursier | Les conseils du coach

    Kévin Jacobs, analyste pour la revue spécialisée L'Investisseur, a passé au crible les opérations des participants du Rallye Boursier. 

    "Misez sur Amazon!" - Le conseil du coach du Rallye Boursier

  • "Les marchés sous-estiment le risque de hausse de l'inflation"

    Le vice-président de BlackRock, Philipp Hildebrand, estime que les marchés financiers sous-estiment le risque de hausse de l'inflation à moyen terme, et en particulier le fait que les banques centrales auront du mal à relever les taux d'intérêt même lorsque les pressions sur les prix commenceront à s'accumuler.

    Hildebrand, l'ancien gouverneur de la banque centrale suisse, a ajouté qu'il ne partageait pas l'opinion largement répandue selon laquelle "l'inflation est morte", lors d'un événement à Vienne.

    La dette publique ayant atteint des niveaux records pendant la pandémie, "la décision de resserrer les conditions monétaires sera plus politisée", a-t-il ajouté, car les gouvernements seraient confrontés à des coûts de service de la dette plus élevés.

    "Ce sera un défi de se retirer de l'approche de politique monétaire actuelle même lorsque l'inflation commence à augmenter."

     

  • "Le Cac 40 en passe de signer un mois de novembre historique"

    La Bourse de Paris monte de 0,53% et se prépare à terminer sa quatrième semaine de hausse d'affilée, portée notamment par un optimisme croissant sur la mise en place rapide de vaccins contre le Covid-19.

    L'indice se dirige vers une hausse de quelque 1,8% sur l'ensemble de la semaine.

    En l'absence de l'infuence de Wall Street, fermée jeudi et partiellement ouverte vendredi en raison des célébrations de Thanksgiving, "les investisseurs se contentent de gérer les affaires courantes alors que le mois de novembre est sur le point de s'achever sur un bilan historique", observe Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

    En l'absence de chute brutale vendredi ou lundi, le CAC 40 va boucler son meilleur mois en plus de trente ans avec une progression de plus de 20%, portée par l'élection présidentielle américaine et l'annonce de plusieurs vaccins efficaces contre le virus du Covid-19.

    Le marché s'attend également à des actions énergiques de la Banque centrale européenne (BCE) à l'occasion de sa prochaine réunion de politique monétaire de décembre après la publication jeudi d'un compte rendu de sa précédente réunion.

     

    ©BELGAIMAGE

  • Quelques valeurs à suivre à Wall Street

    * Tesla - L'autorité américaine de la sécurité routière a ouvert une enquête préliminaire sur un possible défaut de la suspension avant de 115.000 véhicules du groupe. Tesla a en outre lancé le rappel de 870 Model X en Chine pour un problème de fixation de pièces. Le constructeur de véhicules électriques recule de 2% en avant-Bourse.

    *iQiyi - ALIBABA et Tencent ont chacun interrompu des négociations séparées avec Baidu pour acquérir une participation de contrôle dans le service de vidéo en streaming IQIYI, pour laquelle Baidu réclame 20 milliards de dollars (16,8 milliards d'euros), a appris Reuters auprès de sources informées des discussions. L'action iQiyi perd plus de 4% en avant-Bourse.

    * WALT DISNEY - Le géant américain du divertissement a annoncé mercredi qu'il allait licencier environ 32.000 salariés, principalement dans ses parcs à thème, et non plus 28.000 comme annoncé en septembre.

    * TEVA - La Commission européenne a infligé jeudi une amende de 60,5 millions d'euros au groupe pharmaceutique et à Cephalon, devenu sa filiale, pour avoir retardé la commercialisation d'une version générique moins chère du médicament contre les troubles du sommeil de Cephalon.

    * TIFFANY organisera le 30 décembre une assemblée générale en ligne pour soumettre à ses actionnaires l'offre de rachat soumise par LVMH, a annoncé vendredi le joaillier américain.

    * YUNJI - Le titre de la plateforme chinoise de commerce en ligne coté sur le Nasdaq perd 17% en avant-Bourse après la publication de résultats trimestriels mal accueillis.

  • "Il y a un optimisme extrême chez les investisseurs américains"

    Revue de la semaine avec Frédéric Rollin (Pictet AM)

  • UPDATE | Briefing actions belges

    Proximus se démarque | Mithra bondit | Avis de brokers sur CFE et AB InBev (+Briefing).

  • Update | Le point sur la tendance boursière

    À l'exception de Londres, les principales bourses européennes sont en hausse et elles se dirigent vers une nouvelle semaine de progression, même si la dynamique positive faiblit en ce long weekend de Thanksgiving.

    Les gains varient entre +0,14% à Bruxelles et +0,50% à Paris.

    L'indice DJ Stoxx 600 est à l'équilibre et l'Euro Stoxx 50 grimpe de 0,42%.

    Les marchés américains ne rouvriront que pour une séance écourtée en ce Black Friday, qui lance le début des opérations commerciales des fêtes de fin d'année. Ils sont attendus en hausse. L'indice Dow Jones ouvrirait en hausse de 0,16%, le S&P 500 de 0,12% et le Nasdaq de 0,32%.

    Les dernières informations concernant le candidat vaccin du britannique AstraZeneca incitent à la prudence. Le laboratoire va
    probablement procéder à un nouvel essai international pour en évaluer l'efficacité à un faible dosage, a déclaré jeudi le directeur général du groupe à l'agence Bloomberg alors que plusieurs scientifiques ont émis des doutes sur la fiabilité des résultats publiés lundi.

    Selon certains experts, ces doutes pourraient nuire à l'obtention rapide d'une autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis et dans l'Union européenne.

  • L’inflation belge diminue

    L'indice des prix à la consommation a baissé en novembre, avec pour conséquence de faire passer l'inflation de 0,74% à 0,51%.

    Les principales hausses de prix ont concerné les boissons alcoolisées et le gaz naturel. Les fruits, le gasoil de chauffage, les carburants, la viande, les produits laitiers et les légumes ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'indice.

  • Villeroy de Galhau en faveur d'un retour des dividendes des banques

    Le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau s'est dit, ce matin, favorable à une ouverture "prudente" de la distribution d'un dividende par les banques.

    Celles-ci avaient dû suspendre le versement d'un coupon à leurs actionnaires cette année à la demande de la Banque centrale européenne (BCE) face au choc économique provoqué par la pandémie de coronavirus.

    Selon Villeroy de Galhau, qui s'exprimait devant l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (APCR), deux arguments plaident maintenant en faveur d'une reprise de la distribution d'un dividende, à savoir la capacité de résistance des institutions financières à des chocs très importants et l'intérêt de préserver l'attractivité des institutions financières pour les investisseurs.

    La BCE doit prendre une décision sur le sujet le 10 décembre. Elle a trois options: prolonger l'interdiction des dividendes, supprimer l'interdiction ou limiter les paiements des dividendes.

    Le compartiment des valeurs bancaires gagne 0,42%.

  • "Un contrat clairement positif pour CFE"

    CFE a annoncé ce vendredi matin avoir remporté le projet du port d'Abou Qir en Égypte. Si CFE n'a communiqué aucune donnée financière sur ce contrat, les analystes de KBC Securities estiment sa valeur nette à 500 millions d'euros. "Ces nouvelles sont clairement positives, engageant le vaisseau Spartacus pour deux ans", indique l'analyste Bart Cuypers.

    "En tenant compte du projet 'Port Hub Ravenne', nous relevons notre objectif de cours de 75 euros à 80 euros". La recommandation reste à "accumuler".

    CFE gagne 4,86%, à 75,50 euros, dans un marché en hausse de 0,21%.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les bourses européennes évoluent sans direction claire et sans grande conviction, faute de nouvelles majeures et en l'absence de direction de Wall Street.

    Amsterdam et Paris gagnent 0,3%, Francfort avance de 0,2% et Bruxelles engrange 0,13%. L'indice Euro Stoxx 50 grappille 0,29%, mais le Stoxx 600 est stable.

    "Les volumes sur les marchés européens et américains risquent d'être faibles puisque les États-Unis auront une séance réduite" au lendemain d'une fermeture en ce long weekend de Thanksgiving, note Naeem Aslam, analyste chez Avatrade.

    Cette journée de vendredi est traditionnellement celle du "Black Friday", où les commerces rivalisent de promotions et où les ventes en ligne devraient battre de nouveaux records.

  • Sabadell: -18%

    Banco Sabadell chute de 18% après l'échec des discussions avec BBVA sur une possible fusion.

  • |Opening bell|

    Amsterdam: +0,24%
    Bruxelles: -0,28%
    Paris: -0,08%
    Francfort: n.c.

    Euro Stoxx 50: -0,02%
    DJ Stoxx 600: -0,12%

    Nyrstar : +30%
    Mithra : +4,17%
    CFE : +2,22%
    Ageas : -1,7%

  • Briefing d'avant-bourse

    Les bourses européennes sont attendues sans grand changement à l'ouverture, la fermeture de Wall Street pour Thanksgiving ayant donné l'occasion aux investisseurs de souffler un peu à l'issue d'un mois de novembre faste pour les actions.

    Les contrats à terme signalent un gain symbolique de 0,06% pour le CAC 40 parisien, un repli de 0,17% pour le Dax à Francfort et une quasi-stabilité (-0,02%) pour le FTSE à Londres.

    Les bourses européennes ont connu, jeudi, une séance sans grand relief en l'absence des investisseurs américains et la tendance pourrait rester atone ce vendredi alors que la Bourse de New York ne rouvrira que pour une séance écourtée avec une clôture prévue à 19h.

    En outre, l'annonce par AstraZeneca du lancement probable d'un nouvel essai international pour évaluer l'efficacité de son candidat vaccin contre le Covid-19 à un faible dosage tempère les espoirs d'une vaccination prochaine.

  • AstraZeneca et Saint-Gobain à tenir à l'œil

    AstraZeneca - Le groupe pharmaceutique va probablement procéder à un nouvel essai international pour évaluer l'efficacité de son candidat vaccin contre le Covid-19 à un faible dosage, a annoncé Pascal Soriot, PDG du groupe, cité jeudi par l'agence Bloomberg.

    Saint-Gobain - Compte tenu de ses résultats trimestriels, le groupe a annoncé jeudi que son résultat d'exploitation au second semestre serait en progression à structure et taux de change comparables par rapport à l'an dernier et qu'il avait l'intention de proposer un dividende annuel de 1,33 euro par action.

  • Dernier jour de cotation pour Unilever à Amsterdam

    Unilever vit sa dernière journée de cotation à la Bourse d'Amsterdam après la fusion du groupe en une seule entité basée à Londres.

  • "Le plus gros contrat de l'histoire de DEME (CFE)"

    DEME, filiale de CFE , annonce qu'elle a remporté le prestigieux contrat du port d’Abu Qir en Egypte, "le plus grand contrat de dragage et de remblai hydraulique de toute son histoire".

    Ce vaste projet comprend la création par remblai hydraulique d’une plateforme de 1.000 hectares gagnés sur la mer, l’approfondissement à 23 m du chenal d’accès au port et la création d’un cercle d’évitage d’une profondeur de 22 m. Cela nécessitera le dragage d’un énorme volume de plus de 150 millions de mètres cubes, précise DEME.

    La filiale de CFE, qui est partenaire de l’entreprise spécialisée Egyptienne GIECO au sein d’un consortium créé pour ce projet, ne donne aucune information financière.

  • Ageas | KBC | Shurgard | Smartphoto | Nyrstar | Wereldhave Belgium

    Ageas - BlackRock a informé Ageas le 24 novembre que sa participation est tombée en dessous du seuil légal de 5% des actions émises par Ageas le 20 novembre et s'élève désormais à 4,96% au total.

    GBL - Ces derniers mois, le holding des Frère-Desmarais a investi de l'ordre de 400 millions d'euros dans le spécialiste norvégien Mowi. Lire aussi | GBL se renforce au sein du plus grand producteur de saumon au monde

    KBC - KBC et OTP Bank, la société mère hongroise de OTP Banka Slovensko (Slovaquie), ont finalisé l'accord, annoncé le 17 février 2020, en vue de l'acquisition, par KBC Bank SA, de 99,44% des actions d’OTP Banka Slovensko.

    Shurgard - L'exploitant d'espaces de self-stockage en Europe a signé un contrat d'achat pour un terrain à Paris. Il prévoit de recevoir un permis de construire pour une nouvelle installation de stockage courant 2021. Cette installation devrait représenter 5.500 mètres carrés d'espaces de stockage ou 880 unités.

    Smartphoto - Marc Coucke a acheté, via son véhicule d'investissement Alychlo, 4.269 actions Smartphoto pour un prix de 21,26 euros, soit un montant total de 90.750 euros.

    Nyrstar - Nyrstar fait appel de la décision du tribunal de l'entreprise d'Anvers de créer un comité d'experts pour examiner la liquidation de la société de zinc par l'actionnaire principal Trafigura.

    Lire aussi | Nyrstar, dont l'action flambe, va en appel contre les minoritaires

    Wereldhave Belgium - Kasper Deforche, CEO de Wereldhave Belgium, a vendu pour 66.411 euros d'actions de son groupe immobilier. La vente a été conclue au prix de 47 euros. 1.413 actions ont été cédées.

  • Berenberg vise un peu plus bas pour Mithra

    Le broker Berenberg abaisse l'objectif de cours de Mithra de 35 à 33 euros, tout en maintenant sa recommandation d'achat.

    "La recommandation d'achat est maintenue car le prix actuel de l'action ne tient pas compte correctement de la valeur de la pilule Estelle", selon Berenberg. "L'investisseur reçoit également gratuitement les deux autres blockbusters", précise le broker.

    Mithra a clôturé jeudi à 20,40 euros.

  • BBVA et Sabadell renoncent à fusionner

    Les banques espagnoles BBVA et Banco Sabadell annoncent qu'elles ont mis fin à leurs discussions sur un éventuel mariage en raison de leur incapacité à se mettre d'accord sur les termes financiers d'une telle fusion.

    Ce projet s'apparentait davantage à une acquisition par BBVA de Sabadell, qui se retrouve ainsi de nouveau sous pression dans un paysage bancaire espagnol en voie de consolidation.

    Les deux banques avaient annoncé, le 16 novembre, l'ouverture de négociations pour tenter de former le deuxième groupe bancaire d'Espagne, doté de près de 600 milliards d'euros d'actifs.

  • Du rouge en vue à l'ouverture en Europe

    Les marchés européens devraient ouvrir en baisse, en attendant la réouverture de Wall Street. La Bourse de New York était fermée hier (jeudi) en raison des fêtes de Thanksgiving. Les transactions reprendront aujourd'hui, mais pour une séance écourtée.

    En Europe, l'indice Euro Stoxx 50 perdrait 0,14% dans les premiers échanges.

    Les investisseurs attendent les résultats d'Ascensio après l'ouverture des marchés.

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés