Le cocktail CVN enfonce l'action UCB

Séance globalement positive en Europe. La progression des indices marque le pas cependant. En cause notamment l'attente de la publication des chiffres de la croissance américaine ce vendredi. Le secteur minier et le compartiment automobile clôturent en tête des gains en Europe. Fiat a annoncé la volonté de se faire coter à New York. Le cours d'Arseus profite d'une acquisition aux Etats-Unis. Randstad, baromètre de la conjoncture, bondit également. UCB boit la tasse par contre, déprimé par les ventes du cocktail Cimzia/Vimpat/Neupro.

Tout au long de la journée, L'Echo vous offre la possibilité de suivre l'évolution des marchés boursiers en temps réel, à travers les informations de la rédaction, les commentaires des courtiers, les déclarations de traders et autres  économistes sur les réseaux sociaux... David Collin (david.collin@lecho.be / @DavidCollin826) et François Remy (francois.remy@lecho.be / @francois_remy) sont vos "livebloggers" du jour. Des suggestions, questions ou remarques? N'hésitez pas à nous en faire  part, nous essaierons d'en tenir compte.

 

18:33 |Le point à la clôture de la Bourse de Bruxelles|

Les résultats d’UCB et le détachement de coupon en GDF Suez  ont poussé le Bel20 à la faute ce jeudi. L’indice bruxellois de référence a évolué du coup tout au long de la séance en territoire négatif, peinant à capitaliser sur le bond de 3% du titre Bekaert. Il clôture sur un repli de 0,25% à 2.650,97 points.

  • UCB (-2,68%) termine lanterne rouge du Bel20. Visiblement, les chiffres de vente de ses trois nouveaux produits phares, le Cimzia, le Vimpat et le Neupro sont mal passés auprès du marché. L'analyste Jan De Kerpel de KBC Securities s'attendait à un chiffre d'affaires de 290 millions d'euros (+45%), et à une croissance d'au moins 40% pour l'ensemble des trois produits. UCB a annoncé 247 millions et une croissance (à deux chiffres quand même) de l’ordre de 23%.
    Fabian Smeets, analyste d'ING, a bien tenté de tempérer les craintes des investisseurs estimant que le ralentissement de la croissance enregistrée par UCB n'était qu'un effet ponctuel. D’autant que la compagnie biopharmaceutique a maintenu ses perspectives de croissance pour 2013.
  • GDF Suez a pour sa part corrigé de 2,6%. Ce recul est à mettre sur le compte du détachement de coupon. Pour rappel, celui-ci ressort à 0,67 euro brut. En tenant compte de cette opération, la variation de GDF Suez se transforme en un gain de 1,54% sur la séance.
  • Hors Bel20, Van de Velde a corrigé de 1,63%, après des résultats trimestriels plutôt faibles, reflet de conditions économiques difficiles en Europe. Les prévisions sont en outre révisées à la baisse. L’analyste Margo Joris de KBC Securities a adapté en conséquence son objectif de cours sur la valeur, celui-ci ressort à 33 euros contre 35 euros. L’avis reste à "neutre".
  • A l’inverse, Arseus a bondit de 4%, après l’annonce d’une acquisition aux Etats-Unis, via sa principale filiale Fagron.
  • Quant à la société biotechnologique Galapagos, elle a vu son action céder 0,73% à 20,30 euros, s’ajustant sur le prix du placement privé de la veille. Galapagos a levé à cette occasion 53,9 millions d’euros.

 

18:10 Tout est désormais fini entre le Holding Communal et Cofinimmo! Tous les détails ici.


Les liquidateurs du Holding communal annoncent qu'ils vont céder la totalité de leurs actions Cofinimmo, qui représentent 2,87% du capital de l'entreprise cotée.

 

18:06 Les trimestriels d'Exmar viennent de tomber. Le communiqué est ici.

 

18:04 |Le point à la clôture en Europe|


Les marchés européens ont repris leur souffle ce jeudi, après deux séances de nette hausse. La tendance a par ailleurs été animée par une avalanche de résultats trimestriels. La perspective de la publication des chiffres du PIB américain pour le premier trimestre ont freiné les ardeurs des investisseurs. Le contexte reste globalement positif cependant, grâce aux anticipations de baisse des taux en Europe.

De manière générale, les investisseurs restent désireux de se placer sur des actifs risqués " grâce à des valorisations jugées faibles et au potentiel rebond dans le sillage des politiques monétaires accomodantes" explique-t-on chez Allianz.

La prudence devrait aller crescendo dans la perspective de la réunion de la Banque centrale européenne jeudi prochain. Les investisseurs parient sur une baisse des taux ou des injections de liquidités sur le marché. Le principal taux directeur de la BCE est actuellement fixé à un taux historiquement faible de 0,75%.

Francfort gagne 0,95%, Amsterdam 0,31%, Londres 0,17%. Paris par contre fini stable. Madrid et Milan clôturent en ordre opposé, soit respectivement -0,29% et +0,52%.

  • Le secteur minier signe la meilleure progression sectorielle en Europe (+2,38% pour l’indice de référence), propulsé notamment par la nouvelle envolée de 6,36% de l’action Lonmin. Sur ces trois dernières séances, l’action s’est envolée de plus de 13%.
  • Le compartiment automobile n’est pas en reste, dopé par Fiat (+4%). Le groupe italien, propriétaire actuel de 58,5% de l'Américain Chrysler, envisage d'en acquérir la totalité avant de proposer en Bourse aux Etats-Unis les titres de la société issue de leur fusion, affirmait mercredi l'agence Dow Jones Newswires.
  • Randstad, numéro deux mondial de l'intérim et du recrutement, a bondi de 8% , après avoir détecté des signes avant-coureurs de reprise en Espagne et au Portugal et une amélioration sur d'autres marchés européens. Le groupe néerlandais est considéré comme un baromètre de la conjoncture car les entreprises embauchent des intérimaires au début des phases de redressement de l'économie.

 

17:37 | Closing Bell |

Amsterdam: +0,31%
Bruxelles: -0,25%
Francfort: +0,95%
Londres: +0,17%
Paris: -0,06%
Milan: +0,52%
Madrid: -0,29%

 

17:14 L'action UCB s'enfonce et lâche plus de 2,5%. Le titre du groupe reste déprimé par le cocktail Cimzia, Vimpat et Neupro.

Les produits Cimzia, Vimpat et Neupro (CVN) totalisent des ventes de 247 millions d'euros sur le premier semestre écoulé. C'est 24% de mieux qu'à la même période de l'année dernière. Sans tenir compte de l'impact du taux de change, la progression des ventes s'élève à 23%. Il s'agit donc bien d'une croissance à deux chiffres, mais elle est moindre que prévue.

L'analyste Jan De Kerpel de KBC Securities s'attendait à un chiffre d'affaires de 290 millions d'euros (+45%), et à une croissance d'au moins 40% pour l'ensemble des trois produits. Bref c'est une déception, dans une certaine mesure.

 

16:44 L'acquisition de Freedom Pharmaceuticals booste l'action Arseus ce jeudi, soit un gain de 4%. 

Cette nouvelle acquisition sera incluse dans Fagron, la division des matières premières d'Arseus.

Fagron payerera 5,5 fois le cash-flow d'exploitation (EBITDA) pour Freedom Pharmaceuticals. Le chiffre d'affaires de Freedom Pharmaceuticals est chiffré à 25 millions de dollars (19,15 millions d'euros) cette année.

Fagron n'indique pas le prix d'acquisition. La division souligne en revanche que les marges bénéficiaires de Freedom Pharmaceuticals sont meilleure que celles réalisées par Fagron elle-même. En 2012, Fagron a réalisé des marges bénéficiaires de 23,7%.

 

16:34 La tendance reste globalement positive en Europe, après deux séances de forte hausse, dans un marché animé par de nombreuses publications et dans l'attente vendredi du chiffre sur la croissance américaine au premier trimestre. Le contexte reste positif, grâce aux anticipations de baisse de taux en Europe.

 

 

16:31 La Banque centrale européenne (BCE) devrait abaisser ses taux d'intérêt la semaine prochaine, mais la mesure n'aidera pas de manière conséquente la zone euro à sortir de la récession, montre jeudi une enquête effectuée par Reuters auprès de 76 économistes.

 

16:10 C'est ici que je (François) vous laisse en compagnie de David. Dernière précision de ma part avant de vous souhaiter une excellente fin de séance: les résultats de sociétés américaines comme le pétrolier ExxonMobil ou le groupe diversifié 3M semblent empêcher les indices new-yorkais d'avancer plus hardiment.

Mais "les opérateurs réussissent à garder leur calme face aux mauvaises nouvelles en se disant que de toute façon les banques centrales vont continuer à mener une politique monétaire accommodante", souligne Patrick O'Hare de Briefing.com.

 

16:01 Si vous doutiez encore de l'utilité des assemblées générales, notre collègue Stéphane vous propose quelques infos et documents susceptibles de lever vos dernières hésitations.

Les AG de A à Z

En France, le régulateur boursier a compilé des conseils destinés à éclairer les petits porteurs dans leurs décisions. Un petit exemple avec les « critères à considérer pour déterminer votre vote » sur la résolution relative à la fixation du dividende.

En Belgique, la FSMA propose une synthèse qui mérite l’attention de l’investisseur particulier tenté par l’aventure. Il y trouvera en effet tout ce qu’il faut savoir en matière d’organisation et de participation aux AG.

Pour l'article en entier: Les AG de A à Z: guide et conseils

 

15:54 Le pourcentage de sociétés américaines du S&P 500 présentant des résultats trimestriels supérieurs aux attentes d'analystes était de 67% sur les quatre dernières périodes. Or, pour l'instant, il s'élève à 68,4%. 

 

15:43 La Bourse de New York a ouvert en hausse, encouragée par une baisse des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis et par les bons résultats de plusieurs grandes entreprises comme Dow Chemical.

 

15:31

Express

Wall Street ouvre en petite hausse

  • Dow Jones +0,11% à 14.692 points 
  •  S&P 500 +0,24% à 1.582 points 
  •  Nasdaq +0,36% à 3.281 points (15:31)

 

15:21 

A savoir

Pour mémoire, à moins de 600 secondes de l’ouverture de Wall Street, voici l’avalanche de résultats du jour susceptibles d’influencer les valeurs :

  • UPS a fait état d'une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice du premier trimestre, le numéro un mondial de la messagerie ayant tiré parti d'une bonne partie des ventes en janvier. 
  • Exxon Mobil a annoncé d'un bénéfice du premier trimestre plus élevé qu’attendu, à la faveur de la hausse de la contribution aux résultats de sa division chimie et malgré le recul de la production d'hydrocarbures. 
  • Dow Chemical a annoncé une hausse plus marquée qu’escompté de son bénéfice trimestriel, grâce à une croissance des ventes de produits chimiques destinés aux semences et à la protection des récoles et à une baisse des coûts des matières premières.
  • Colgate-Palmolive a accusé une baisse de son bénéfice trimestriel, due entre autres à l'impact de la dévaluation du bolivar vénézuélien. Son résultat net est revenu à 460 millions de dollars (97 cents/action) contre 593 millions (1,23 dollar/action) au premier trimestre 2012.  
  • Conocophillips a annoncé un recul de son bénéfice au premier trimestre, en raison d'une baisse de la production de pétrole et de gaz naturel. 
  • Hershey a dégagé un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, le confiseur ayant tiré parti de la baisse du prix des matières premières - le cours du cacao est ainsi tombé à un creux de 11 mois en mars - et de mesures de réduction des coûts. Le chiffre d'affaires du fabricant de Kit Kat a augmenté de 6% sur la période, à 1,83 milliard de dollars, grâce notamment à la bonne tenue de ses activités aux Etats-Unis. 
  • Coca-Cola Entreprises a annoncé une baisse de son résultat trimestriel, tout en disant qu'il n'exercerait pas son droit à acquérir les activités de mise en bouteilles de Coca-Cola en Allemagne. 
  • Harley-Davidson a publié un bénéfice trimestriel en hausse de 30% sur un an à 224,1 millions de dollars, soit 99 cents par action, pour un chiffre d'affaires de 1,57 milliard, en progression de 9,8% et supérieur au consensus Thomson Reuters (1,46 millliard). 
  • United Continental Holdings a affiché une perte moins importante que prévu, en raison de la baisse des prix du kérosène et d'une hausse du revenu par passager. 
  • Bristol-Myers Squibb a fait état d'une chute de 45% de son bénéfice, en raison de la concurrence des médicaments génériques, mais une baisse inattendue de son taux d'imposition a permis au groupe pharmaceutique d'être en ligne avec le consensus.  
  • Pulte Group, le numéro deux américain de la construction résidentielle a annoncé avoir renoué avec les bénéfices au premier trimestre, affichant un bénéfice net de 81,8 millions de dollars contre une perte de 11,7 millions un an plus tôt. Son chiffre d'affaires a bondi de 32% à 1,16 milliard. 
  • Amazon et Starbucks publieront leur résultats après la clôture.

 

15:03 Les sociétés présentent dans l'ensemble des résultats trimestriels supérieurs aux prévisions. Toutefois, nombre d'entre elles déçoivent au niveau de leurs perspectives. 

 

14:51 Les futures sur indices new-yorkais augmentent eux aussi leur gain, soutenus par le fait que moins d'Américains ont demandé des allocations de chômage la semaine dernière. Les contrats à terme sur le S&P 500 gagnent 7,6 points, ceux liés au Dow Jones 54 points et ceux liés au Nasdaq, 19 points.

 

14:35 Les nouvelles inscriptions au chômage sont reparties à la baisse aux Etats-Unis pour se rapprocher de leur niveau le plus faible en 5 ans. Le département du Travail de Washington a recensé du 14 au 20 avril 4,5% de demandes en moins que la semaine précédente.

 

14:31 

 

14:21 

Le cours de l'or grimpe à son plus haut niveau en 10 jours, dopé par la faiblesse du dollar, le renchérissement des autres matières premières et la demande continue pour le métal jaune physique. L'once s'échange à 1.448,9 dollars, soit un retour avant son plus gros plongeon le 15 avril dernier.

 

 

 

 

14:13 

Le sentiment baissier des investisseurs à l'égard des marchés d'actions pour les 6 prochains mois s'affaiblit d'ailleurs, selon l'enquête de l'association américaine des investisseurs particuliers.

 

 

 

 

 

 

14:03 Quand on parle d'entreprises américaines, les résultats d'Exxon Mobil, de la plus grande capitalisation boursière de la planète, affichent un bénéfice par action supérieur aux prévisions d'analystes. 

*EXXON MOBIL 1Q EPS $2.12, EST. $2.04 :XOM US— Steve Collins (@TradeDesk_Steve) 25 avril 2013

 

14:01 Les futures sur indices new-yorkais annoncent une ouverture positive de Wall Street. Le marché s'apprête à vive une séance animée par la réaction ou l'anticipation de résultats d'entreprises. Sans omettre les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage.

La saison US des résultats est largement positive à en croire les données compilées par Thomson Reuters: 68,4% des sociétés cotées au sein du S&P 500 ont jusqu'ici dépassé les attentes du marché.

 

13:52 Carmignac reste présente sur la dette souveraine en zone euro notamment espagnole et italienne. Mais la société d'investissement se montre plus sélective sur les actions, dans un contexte économique européen fragile:

Carmignac Grande Europe : une liquidité abondante et une prime de risque attractive qui devraient soutenir les actions européennes #RTavril— Carmignac Gestion (@carmignac) 25 avril 2013

Sur les actions, en particulier en Europe, Carmignac privilégie les valeurs ayant une grande visibilité et offrant du rendement, tout en réduisant l'exposition sur les titres les plus sensibles à l'activité économique.

Stratégie d'investissement : Eviter les concurrentsdu Japon dans un contexte de baisse du yen #RTavril— Carmignac Gestion (@carmignac) 25 avril 2013

Carmignac Commodities : réduction de notre exposition aux valeurs aurifères #RTavril— Carmignac Gestion (@carmignac) 25 avril 2013

 

13:31 Les gestionnaires de Dexia AM nous rappellent qu'il est de bon ton d'attendre des signaux macro pour prendre plus de risques:

We are waiting for signs of a more broad based rally, on the back of better macroeconomic indicators, to take more risk.— Asset Management (@DexiaAM) 25 avril 2013

 

13:23 De manière générale sur les marchés, les investisseurs sont toujours désireux de se placer sur les actifs risqués "grâce à des valorisations jugées faibles et au potentiel de rebond dans le sillage des politiques monétaires accommodantes", explique-t-on chez Allianz.

Mais ponctuellement les opérateurs marquent une pause, avant notamment la publication demain aux Etats-Unis de la première estimation du Produit intérieur brut pour le premier trimestre.

 

12:51 Le chat boursier de L'Echo commence à 13h. Venez discuter avec nous de l'actualité financière du jour.

12:28

Topo de midi

L’Europe boursière marque le pas ce jeudi. L'optimisme des investisseurs quant à une baisse des taux par la BCE la semaine prochaine perd de sa vigueur face à la tentation des prises de bénéfices.

Les actions européennes ont en effet signé sur les deux séances précédentes leur meilleure tenue depuis novembre. L’indice Stoxx 600 ne grignote ainsi que 0,1%.

Il convient de souligner l’importance du calendrier : la saison des résultats trimestriels et des assemblées générales, et donc des distributions de dividendes.

Dans ce contexte:

  • Dax +0,1%
  • AEX +0,03%
  • FTSE/MIB -0,07%
  • FTSE 100 -0,09%
  • Cac 40 -0,29%
  • Bel 20 -0,58%
  • Ibex 35 -1,3%

A la Bourse de Bruxelles, l'action UCB réagit négativement à la tendance baissière affichée par les ventes de Cimzia, Neupro et Vimpat. 

Quant à GDF Suez, le cours signe la plus forte baisse au sein de l'indice Bel 20 mais c'est dû au détachement de coupon.

 

12:12 Les obligations gouvernementales italiennes de référence voient leur prix diminuer pour la deuxième séance d'affilée. Depuis que leur rendement à 10 ans est passé sous les 4%, une première depuis novembre 2010, les intervenants de marché estiment de plus en plus que ce rally était surfait.

 

12:05 

L'action Vodafone prend 2% après une information selon laquelle Verizon Communications envisage une offre de près de 100 milliards de dollars pour lui racheter sa part dans le capital de leur filiale commune Verizon Wireless.

 

 

 

11:50 Les actions européennes restent stables, l'indice Stoxx 600 affichant une hausse symbolique de 0,04%.

 

11:25 Et la chancelière d'ajouter: 

 

11:18 

Angela Merkel a rejeté l'idée d'un mécanisme européen normalisé de garantie des dépôts bancaires.

Berlin craint qu'un tel mécanisme n'oblige la première économie européenne à payer pour les erreurs des banques d'autres pays de la zone euro.

La chancelière a également réaffirmé que les actionnaires des banques devront assumer eux aussi des pertes dans le cas d'un renflouement. 

 

 

 

11:08 Et pendant ce temps-là, le ministre de l'économie allemande annonce par tweet une révision à la hausse des prévisions de croissance, à 0,5% pour 2013 contre 0,4%, et à 1,6% pour 2014.

Können optimistisch in Zukunft schauen. #Konjunktur zieht an, Arbeitslosigkeit sinkt. Prognose BIP 2013: 0,5%, 2014: 1,6% #bmwi— Philipp Rösler (@philipproesler) 25 avril 2013

 

10:54 

Pas de panique pour GDF Suez!

Gardez votre calme face à la correction de 3,5% du cours de GDF Suez. L'action de l'énergéticien n'essuie pas un courant vendeur massif mais cote simplement ex-dividende ce jeudi.

Hors détachement de coupon final de 0,67 euro brut, le cours de GDF évolue virtuellement à 15,92 euros, contre un cours affiché de 16,03. Le titre décrit ainsi une légère progression (+0,82%).

 

10:42 Telenet à conserver chez KBC, acquisition de Freedom Pharmaceutical par Arseus, toute l'actu de nos sociétés cotées sont ici:

Briefing actions belges (25 avril): Voici un aperçu des principales actualités des sociétés belges cotées sur ... bit.ly/14aDmtm— Les Cracks en Action (@lescracks) 25 avril 2013

 

10:36 En affichant une croissance de 0,3% du PIB britannique sur le 1er trimestre 2013, +0,6% en rythme annuel, l'économie britannique évite donc la récession en triple creux. Les analystes tablaient sur une croissance de 0,1% sur le trimestre.

 

10:30 Le Royaume-Uni évite la récession... 

#PIB #UK 1er trimestre à+0.3 % vs consensus à +0.1% (et précédent -0.3%)#GDP— Alexandre Baradez (@ABaradez) 25 avril 2013

Osborne doing the celebration dance— Joshua Raymond (@Josh_CityIndex) 25 avril 2013

 

10:25 Afin de renforcer son bilan, après des achats coûteux de fréquences, l'opérateur néerlandais KPN, maison-mère de Base chez nous, a lancé une augmentation de capital de 3 milliards d'euros. Le prix de souscription des actions nouvelles a été fixé à 1,06 euro. Cela implique une décote de 35,1%.

America Movil, la société du milliardaire mexicain Carlos Slim qui détient près du tiers de son capital, s'est engagée à souscrire à l'opération.

L'action KPN perd 5,2% à la Bourse d’Amsterdam.

 

 

 

10:13 Précision technique pour les amateurs: le volume des actions au sein de l'indice générique Stoxx 600 changeant de main est supérieur de 15% à la moyenne sur les 30 derniers jours.

 

09:48 On pensait la dynamique haussière clairement repartie...

 

 

09:41 | Le soufflé de Delhaize retombe, un peu

Pascale Weber, de KBC Securities, a abaissé sa recommandation sur l'action Delhaize, à accumuler contre acheter. L'analyste invoque comme principal argument le récent bond décrit par le cours de Bourse. Surtout que le groupe fait toujours face à des défis majeurs:

  • Delhaize Belgium continue de perdre des parts de marché, 
  • les enseinges américaines Sweetbay et Bottom Dollar accusent des pertes, 
  • tandis que Hannaford a besoin d'investissements supplémentaires dans les prix sur lesquels les distributeurs se livrent à une concurrence féroce.

 

Pascale Weber indique en plus que les bons résultats trimestriels présentés lundi ont été aidés par des facteurs qui ne se répétront pas durant les prochains trimestres. Depuis le creux dans lequel l'action Delhaize est retombée en juin dernier, le cours s'est renchéri de 85%. Certes les titres s'échangent encore avec une décote par rapport à ses homologues.

 

09:32

L'action UCB réduit ses pertes après une demi-heure d'échanges. Fabian Smeets, analyste d'ING, estime lui aussi que le ralentissement de la croissance enregistrée par UCB n'est qu'un effet ponctuel qui va s'estomper durant les prochains trimestres. Le repli accusé par le cours de l'action s'explique néanmoins assez logiquement par cette tendance baissière, même circonstancielle, des ventes du Cimzia (-8% de trimestre en trimestre), du Vimpat (-9%) et du Neupro (-10%).

 

09:23 La Bourse de Londres se distingue par une hausse de 0,5%, avant la publication des chiffres du PIB du Royaume-Uni au premier trimestre, qui permettra de savoir si le pays a replongé en récession.

 

09:19 

L'action UCB abandonne 3,2% à la Bourse de Bruxelles, après avoir publié des chiffres de ventes faiblards de ses médicaments phares (Cimzia, Vimpat, Neupro).

Toutefois, étant donné que le groupe a maintenu ses prévisions pour l'exercice complet, Bernard Hanssens, analyste chez Degroof, ne modifiera probablement pas ses estimations. Il conseille de conserver le titre et lui attribue un objectif de cours de 50 euros.

 

09:12 Après avoir signé leur meilleure progression sur deux jours en près de 9 mois, les actions européennes accusent une baisse de régime. L'indice Stoxx 600 ne s'apprécie que de 0,13%.

 

09:08 Le chômage en Espagne a encore progressé au premier trimestre 2013. Le pays, plongé dans la récession, compte plus de 6 millions de sans-emploi, soit 237.400 personnes de plus qu'au trimestre précédent.

*SPAIN 1Q UNEMPLOYMENT RISES TO RECORD 27.2% VS 26.5% ESTIMATE— lemasabachthani (@lemasabachthani) 25 avril 2013

 

09:05

Opening Bell

Comme pressenti les principaux marchés d'actions européens ont ouvert en ordre dispersé:

  • Bel 20 -1,06%
  • Ibex 35 -0,4%
  • AEX -0,06%
  • Cac 40 =
  • Dax +0,29%
  • FTSE 100 +0,37%

 

08:52 Certains indices nationaux devraient marquer une pause après deux jours de forte hausse, pour digérer une nouvelle fournée de résultats trimestriels d'entreprises. 

 

08:41 La perspective d'une baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) qui a soutenu les marchés jusqu’ici est loin d’être certaine.

Le vice-président de la BCE Vitor Constancio a déclaré mercredi que l’institution étudiait les mesures qu'elle pourrait prendre pour favoriser une transmission mieux répartie de la politique monétaire sur l'ensemble de la zone euro, tout en disant que la BCE avait encore une marge de manoeuvre pour abaisser ses taux directeurs.

 

08:32

La cotation de Galapagos reprendra à l'ouverture de la Bourse de Bruxelles, au lendemain d'une augmentation de capitale réservée aux investisseurs institutionnels.

 

 

08:21 Une nouvelle avalanche de résultats trimestriels sera au centre de l'attention du marché. Jusqu'à présent les publications des sociétés ont réservé une majorité de bonnes surprises.

 

08:16 D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 0,1% à l'ouverture, alors que le Dax à Francfort et le FTSE à Londres pourraient en gagner autant. 

 

08:11 Salutations, chers échonautes! François aux commandes ce jeudi. Les marchés d'actions sont attendus dans le désordre à l'ouverture, après leur nette progression de la veille. Et pour cause, la conviction que le ralentissement de l'économie mondiale va inciter les banques centrales à assouplir davantage leurs politiques va croissante.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés