1. Les marchés
  2. Live blog
live

Le coronavirus continue de gripper les Bourses

Les marchés européens terminent en baisse, rattrapés à nouveau par les craintes autour du coronavirus. Amazon et WDP dopé par l'envol du e-commerce.
  • Fin du Market Live

    C'est la fin du Market Live. Merci de nous avoir suivis. On se retrouve lundi pour une nouvelle séance.

    Au menu: Picanol reprend sa cotation. Présentation de l'étude économique 2019 de l'OCDE sur la Belgique. Indice d'activité manufacturière aux Etats-Unis. Résultats d'Alphabet et de Ryanair.

  • Clôture des marchés européens

    Bel 20: -0,52%

    AEX: -1,58%

    CAC 40: -1,11%

    DAX: -1,22%

    Stoxx 600: -1%

  • Permis de bâtir obtenu pour le projet DACIA ONE en Roumanie

    Atenor a annoncé l'obtention du permis de bâtir définitif pour le projet DACIA ONE situé au croisement de deux des plus prestigieux boulevards de Bucarest, le boulevard Calea Victoriei et le boulevard Dacia.

    Le projet comprend deux bâtiments distincts: une villa historique classée (1.500 m²), anciennement occupée par la représentation diplomatique allemande, et un nouvel immeuble de bureaux ultramoderne de classe A (13.500 m²).

    • Un contrat de bail pour toute la villa historique a été conclu avec Noerr, un cabinet d'avocats européen et international, fondé et solidement implanté en Allemagne.
    • Quant aux espaces de bureaux de classe A, ils sont loués en état futur d'achèvement à ING Tech, une plateforme mondiale de développement de logiciels faisant partie du groupe ING.
  • La livre sterling en hausse, jour J pour le Brexit

    La livre sterling progresse face aux autres principales devises, à quelques heures de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

    Si la livre sterling reste inférieure d'environ 8% et 10% face à l'euro et au dollar , par rapport à ses niveaux d'avant le vote du Brexit en juin 2016, elle a rebondi de 10%, face aux deux devises, depuis ses plus bas en plusieurs années atteints à l'automne.

  • Picanol dévoile le coût de la cyberattaque dont il a été victime

    Le fabricant de métiers à tisser yprois se remet doucement de la cyberattaque au rançongiciel qui avait entièrement mis à l'arrêt l'entreprise le lundi 13 janvier. Picanol chiffre l'impact de cette attaque à moins d'un million d'euros et indique que son action, suspendue depuis deux semaines, sera à nouveau cotée ce lundi.

  • La cotation de Picanol va reprendre le 3 février

    Le titre Picanol , suspendu depuis le 13 janvier, va reprendre le 3 février, a annoncé la société dans un communiqué. La suspension de l'action survient après l'annonce d'une cyberattaque de la société. Picanol a estimé que cette cyberattaque lui coûtera moins d'un million d'euros mais précise que celle-ci n'aura pas d'impact sur les comptes de résultats.

  • Amazon de retour à 1000 milliards dollars

    La capitalisation boursière du géant du commerce électronique Amazon revient à 1.000 milliards de dollars grâce au bond de l'action après les résultats publiés jeudi par la société.

  • Wall Street ouvre en baisse

    Dow Jones: -0,57%

    S&P 500: - 0,22%

  • Quelques valeurs à suivre à Wall Street

    Quelques valeurs à suivre vendredi à Wall Street, où les contrats à terme sur les indices de référence signalent une ouverture en repli d'environ 0,5%:

     

    Amazon, Caterpillar, IBM...

    * Amazon a fait état jeudi d'un bond de ses ventes durant la période des fêtes de fin d'année et d'un bénéfice trimestriel nettement supérieur aux attentes, le géant du commerce en ligne ayant réussi à raccourcir ses délais de livraison à un coût moindre que prévu et à attirer davantage d'abonnés à son programme de fidélisation Prime. L'action bondit de 10,5% en avant-Bourse.

    * ExxonMobil a annoncé vendredi une baisse de 5,2% de son bénéfice au quatrième trimestre 2019, conséquence de la dégradation des marges de ses activités de raffinage et de chimie. Son grand rival CHEVRON doit publier ses résultats avant l'ouverture des marchés américains.

    * Caterpillar a présenté vendredi une prévision de bénéfice par action annuel inférieure au consensus du marché. Le titre cédait près de 1,8% dans les échanges en avant-Bourse.

    * IBM prend 4,1% en avant-Bourse après avoir annoncé que sa PDG, Ginni Rometty, céderait son poste en avril à l'actuel responsable du département "cloud", Arvind Krishna.

    * Amgen - Le titre cède 3,2% en avant-Bourse après l'annonce d'une prévision de bénéfice par action annuel inférieure au consensus.

    * Western Digital prend 4,6% en avant-Bourse après avoir fait état d'une perte trimestrielle moins prononcée qu'attendu.

  • Caterpillar inquiet des "incertitudes" économiques mondiales"

    Le groupe américain Caterpillar sz montré particulièrement pessimiste pour 2020, en raisons des "incertitudes" entourant l'économie mondiale, ce qui refroidi Wall Street.

    Le fabricant américain d'engins de chantier et de construction, considéré comme un des baromètres de la santé de la croissance mondiale, indique n'espérer que gagner un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels compris entre 8,50 et 10 dollars. Le haut de cette fourchette est inférieur aux attentes moyennes des analystes financiers qui sont de 10,63 dollars.

    "Les incertitudes persistantes entourant l'économie mondiale vont mettre sous pression les ventes aux utilisateurs (de nos engins) en 2020 et inciter nos concessionnaires à continuer à réduire leurs stocks", explique le PDG Jim Umpleby, cité dans le communiqué.

    Il estime toutefois que Caterpillar est prêt à répondre "rapidement" à tous changements, négatifs ou positifs, concernant la demande.

    L'action perd 2% dans les échanges d'avant bourse.

  • L'inflation US s'accélère, les dépenses des ménages augmentent

    L'inflation annuelle s'est accélérée en décembre aux Etats-Unis à 1,6% mais elle est restée inférieure à la cible des 2% visée par la Banque centrale américaine, selon l'indice PCE publié vendredi.

    Dans le même temps, les dépenses des ménages américains ont augmenté plus vite que leurs revenus avec des hausses respectives de 0,3% et 0,2% comparé au mois de novembre, selon les données du ministère du Travail.

  • "ThyssenKrupp se trouve dans une situation très difficile"

    À Francfort, l'action ThyssenKrupp perd 4,61%. Le conglomérat allemand, confronté à de graves difficultés financières, compte sur la vente ou la mise en bourse de sa lucrative activité ascenseurs pour se donner "un nouveau départ", a affirmé vendredi sa direction.

    Le groupe industriel allemand en difficulté Thyssenkrupp a annoncé vouloir prendre d'ici "fin février" une décision sur la probable cession de son activité ascenseurs, dont il espère tirer autour de 15 milliards d'euros pour sortir de l'ornière.

    L'avenir de la division ascenseurs est la priorité de Thyssenkrupp car le groupe dans son ensemble se trouve dans une situation extraordinairement difficile.
    Martina Merz
    Présidente du directoire du conglomérat Thyssenkrupp

  • L'essentiel de la tendance - update

    1. Les bourses européennes reculent en début d'après-midi, le rebond de début de séance n'ayant pas tenu.
    2. Les craintes pour l'économie et les entreprises liées au coronavirus s'intensifient.
    3. Deux premiers cas d'infection coronavirus ont été détectés au Royaume-Uni.
    4. Les indicateurs publiés ne sont guère réjouissants, notamment la croissance inférieure aux attentes en zone euro.
    5. Les baisses varient entre 1,18% à Milan et 0,3% à Francfort.
    6. Les contrats à terme sur Wall Street signalent une ouverture en baisse, de l'ordre de 0,3%
    7. Aux Etats-Unis, on attend à 14h30 les chiffres mensuels des dépenses de consommation des ménages.

  • Brexit: ING rapatrie 45 jobs de Londres vers Bruxelles

    Conséquence du Brexit, ING rapatrie à Bruxelles 45 emplois liés au trading. En 2016, elle avait décidé de centraliser à Londres une bonne partie de sa salle de marchés, au détriment de Bruxelles et d’Amsterdam.

  • Signify sauvé par son dividende

    Signify grimpe de 3,2%. L'ancienne division de Philips active dans l'éclairage a enregistré moins de chiffres d'affaires que prévu au dernier trimestre, mais il a augmenté le dividende de 3,8% à 1,35 euro par action.

    Selon le PDG Eric Rondolat, l'impact du virus sur les activités de Signify est encore incertain, parce que les bureaux et les sites de production sont fermés en raison du nouvel an chinois. Le PDG de Signify estime que l'impact sera limité si les usines et les sites restent fermés pendant quelques jours. Si cela continue pendant des semaines, cela aura logiquement des conséquences sur les résultats.

    Signify compte environ 8.000 employés en Chine, dont quelques dizaines dans la région de Hubei, où est apparu le virus pour la première fois.

  • Aston Martin: +18%

    L'action Aston Martin prend 17,51%à 473,20 pence. L'emblématique constructeur britannique a dévoilé vendredi un plan de sauvetage devant lui permettre de sortir d'une mauvaise passe commerciale et financière.

    Il va lever au total 500 millions de livres (595 millions d'euros), selon un communiqué qui met fin à des mois de rumeurs sur la nécessité pour le groupe d'obtenir de l'argent frais pour rester à flot.

    Un consortium mené par le milliardaire canadien de la F1 Lawrence Stroll qui va rebaptiser son écurie du nom du constructeur de voitures préféré de James Bond va prendre part à cette augmentation de capital à hauteur de 182 millions de livres. L'homme d'affaires va en outre fournir une première enveloppe à court terme de 55,5 millions de livres.

  • Cette SIR a triplé de valeur en cinq ans et poursuit sa croissance

  • "Les secteurs malmenés par le virus rebondiront une fois la crise endiguée"

    "Les investisseurs tentent tant bien que mal d'intégrer le coût économique du coronavirus dans les cotations mais, à ce stade, un tel calcul est impossible", écrivent dans une note les analystes de Saxo Banque.

    "Nous avons seulement deux certitudes, ajoutent-t-ils, la première, c'est que la Chine va relancer son économie massivement à partir de février via un stimulus budgétaire qui devrait conduire le déficit au-dessus de 3% cette année. La seconde certitude, c'est que les secteurs d'activité en bourse qui ont été malmenés du fait du virus, comme les croisiéristes et les équipementiers du secteur des hydrocarbures, vont certainement connaître un rebond majeur lorsque la crise sera endiguée."

  • L'essentiel de la tendance boursière

    Les bourses européennes évoluent en baisse, échouant à rebondir, malgré des commentaires rassurants de l'OMS sur l'épidémie en Chine et de bons résultats à Wall Street, dont d'excellents résultats d'Amazon.

    Sur le plan statistique, les indicateurs publiés pour la zone euro montrent un fort ralentissement de la croissance et une légère accélération de l'inflation.

    En Chine, l'activité dans le secteur manufacturier a ralenti en janvier, selon les données officielles publiées ce vendredi, alors que les commandes à l'exportation ont chuté.

    Milan perd 1,07%, Paris 0,39% et Amsterdam 0,19%. La Bourse de Francfort est stable, tout comme la Bourse de Bruxelles où WDP se distingue par une hausse de 2,17%.

    Londres cède 0,51%, à quelques heures du divorce entre Londres et Bruxelles, qui sera prononcé à minuit.

    Tous les indices sectoriels sont dans le rouge, principalement le secteur automobile (-0,80%) et les valeurs pétrolières (-0,74%).

  • Fort ralentissement de la croissance en zone euro

    La croissance économique a nettement ralenti en zone euro en 2019, pour s'établir à 1,2%, contre 1,8% en 2018 et 2,4% en 2017, a annoncé vendredi l'Office européen des statistiques Eurostat, selon des données préliminaires.

    Ce chiffre est un peu meilleur que les dernières prévisions de la Commission européenne, qui avait anticipé en novembre une croissance de 1,1% pour 2019. Bruxelles doit publier un nouveau chiffre à la mi-février.

  • Légère accélération de l'inflation en zone euro

    L'inflation a légèrement accéléré en zone euro, à +1,4% en janvier, selon Eurostat.

  • L'Italie affiche la croissance la plus faible de l'Union européenne

    L'Italie a enregistré une croissance économique de seulement 0,2% en 2019, avec un recul de son Produit intérieur brut (PIB) de 0,3% au quatrième trimestre par rapport au précédent, a indiqué vendredi l'Institut national des statistiques (Istat).

    La péninsule affiche la croissance la plus faible de l'Union européenne.

  • Degroof Petercam relève son conseil sur WDP

    Après des résultats et des perspectives solides, Degroof Petercam ajuste sa recommandation sur WDP de "réduire" à "conserver". Le broker reste prudent en raison de la valorisation élevée - 25,6 fois le bénéfice attendu pour 2020 et 3,1% de rendement du dividende - malgré de belles perspectives de croissance et du potentiel de hausse de la valeur de l'actif net.

  • "Xior franchit une étape de plus sur un marché prometteur"

    Degroof Petercam relève son objectif de cours sur Xior de 50 à 53 euros. La recommandation passe d'accumuler à conserver.

    Xior a acquis un projet de reconversion à Eindhoven avec 250 unités de logement attendues au second semestre 2022. Le bâtiment est actuellement loué et il devrait générer des revenus (300.000 euros par an) jusqu'à l'obtention des permis (normalement début 2021). La valeur d’investissement totale espérée s’élève à environ 32 millions d’euros avec un rendement initial de 6%.

    Pour l'analyste Amal Aboulkhouatem, Xior franchit une étape de plus sur un marché prometteur aux Pays-Bas. C'est le deuxième projet pour la société à Eindhoven où la SIR aura donc 300 unités proposées à la location. Xior bénéficie de la garantie du vendeur si le permis ne devait pas être accordé, précise Aboulkhouatem.

    "L'action a signé une des meilleures performances de notre univers en 2019 (+35%), porté par les activités en Espagne et au Portugal. La bonne exécution de son plan d'expansion met en évidence l'expertise de Xior dans cette classe d'actifs en croissance qui peut générer de belles opportunités d'investissement. Mais au niveau actuel, l'action est correctement valorisée. Nous relevons notre objectif de cours à 53 euros et modifions notre recommandation à conserver contre accumuler."

  • WDP au record...

    ... dopée par ses résultats et le dividende. L'action gagne 2,97% à 25,66 euros.

  • "Apple, Microsoft et Amazon suscitent l'optimisme"

    Les bourses européennes redressent la tête en début de matinée, en dépit de craintes toujours vives autour du coronavirus, aidées par le rebond de Wall Street la veille et un indicateur chinois en ligne avec les attentes.

    Les gains varient entre 0,3% à Amsterdam et 0,61% à Bruxelles. L'indice Bel20 profite du bond de WDP (+2,47% à 25,54 euros) et d'Umicore (+1,7%) tandis qu'Ontex , AB InBev et Galapagos affichent des reculs compris entre 0,56% et 0,19%.

    L'indice DJ Stoxx 600 engrange 0,39%.

    "Au lendemain d'une forte baisse liée à la menace du nouveau coronavirus chinois, les espoirs des investisseurs reposent maintenant sur l'Organisation mondiale de la santé. Par ailleurs, la bonne saison des résultats aux États-Unis, avec notamment des chiffres au-dessus des attentes pour Apple, Microsoft et Amazon, suscite l'optimisme des investisseurs."
    Milan Cutkovic
    Analyste chez AxiTrader

  • |Opening bell|

    Bruxelles: +0,48%
    Amsterdam:+0,48%
    Paris: +0,35%
    Francfort: n.c.
    Londres:+0,07%

    Stoxx 600:+0,41%
    Euro Stoxx 50:+0,32%

    WDP: +1,81%

  • Les principaux changements de recommandations à Paris

    M6 - Barclays dégrade sa recommandation à "pondération en ligne", contre "surpondérer", et abaisse l'objectif de cours à 17 euros, contre 18 euros.

    JCDECAUX - Barclays dégrade sa recommandation à "sous-pondérer", contre "pondération en ligne", et abaisse l'objectif de cours à 23,50 euros, contre 24,50 euros.

    UBISOFT - Barclays relève l'objectif de cours à 60 euros, contre 48 euros.

  • Boum! Recul inattendu du PIB français

    Le produit intérieur brut (PIB) français s'est contracté de 0,1% au quatrième trimestre, après une croissance de 0,3% au trimestre précédent, selon la première estimation publiée ce vendredi par l'Insee.

    Cette baisse du PIB est une surprise, les économistes tablant en moyenne sur une croissance de 0,2% pour le dernier trimestre de 2019.

  • Koenraad Debackere devrait accéder à la présidence du groupe KBC

    Le bancassureur KBC a choisi Koenraad Debackere comme président du conseil d'administration, rapporte De Standaard ce vendredi. Il devrait être nommé le 7 mai prochain.

    Debackere est directeur général de l'université de Louvain mais il présente aussi un profil technologique qui sied à la banque, relève le quotidien flamand.

  • Briefing d'avant bourse

    Les bourses européennes devraient amorcer un rebond dans le sillage de celui opéré jeudi par Wall Street, les investisseurs s'accrochant à la confiance exprimée par l'Organisation mondiale de la santé dans la capacité des autorités chinoises à contenir l'épidémie de coronavirus.

    Le CAC 40 parisien, le Dax à Francfort et le FTSE à Londres devraient prendre chacun autour de 0,6% à l'ouverture.

    Les investisseurs s'interrogent sur l'impact économique de l'épidémie, qui menace de ralentir encore la croissance de la Chine et de peser sur les échanges internationaux.

    L'activité dans le secteur manufacturier en Chine a ralenti en janvier, selon les données officielles publiées vendredi, alors que les commandes à l'exportation ont chuté.

    En Europe, les intervenants de marché prendront connaissance en séance de plusieurs indicateurs dont les chiffres mensuels de l'inflation et une première estimation de la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au quatrième trimestre (11h).

    La journée sera particulière puisque le Royaume-Uni quittera à minuit l'Union européenne. Le divorce sera suivi de négociations délicates entre Londres et Bruxelles sur l'avenir de leurs relations.

  • Pour un aperçu de l'agenda du jour...

  • Dividende de 0,74 euro par action WDP

    WDP annnonce qu'il compte proposer le versement d'un dividende de 0,74 euro par action pour l'exercice 2019, soit une hausse de 8% sur un an.

    La SIR spécialisée dans l'immobilier logistique précise aussi qu'elle a réalisé un résultat EPRA de 0,93 euro par action l'année dernière (+8% sur 12 mois) et fait état d'un excellent démarrage de son plan de croissance 2019-2023, un volume d'environ 550 millions d'euros d'investissements nouveaux ayant déjà pu être identifié.

  • Amazon: +12%

    Amazon a publié après la clôture de Wall Street des résultats largement supérieurs aux attentes et fait état d'un bond de ses ventes durant la période de fin d'année. Dans les échanges électroniques post-séance, l'action du géant du commerce en ligne s'est envolée de 12%.

    L'année dernière, Amazon avait promis de livrer encore plus vite les membres de son offre Prime, qui comprend la livraison gratuite et dès le lendemain sur nombre de produits vendus par le géant de la distribution en ligne, ou encore son offre de vidéos en streaming, pour 119 dollars par an aux États-Unis.

    Elle a été assez alléchante pour faire exploser la demande, a souligné le fondateur d'Amazon Jeff Bezos. "Nous avons maintenant 150 millions de membres Prime payants dans le monde", s'est-il félicité, dans un communiqué. C'est 50 millions de plus qu'il y a un an.

  • Tokyo part en net rebond

    Bonjour! La Bourse de Tokyo est partie en net rebond ce vendredi 31 janvier, profitant d'une déclaration jugée plutôt rassurante de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le coronavirus.

    L'indice vedette Nikkei a progressé de 1%, mais il cède 2,6% sur la semaine et 1,9% sur le mois.

    L'OMS a déclaré jeudi que l'épidémie du nouveau coronavirus apparu en Chine constituait une "urgence de santé publique de portée internationale", sans toutefois appeler à limiter les voyages et les échanges commerciaux avec la Chine.

    Wall Street, qui donne généralement le ton des échanges du lendemain à Tokyo, était déjà revenue dans le vert jeudi en fin de séance, encouragée par l'annonce de l'OMS. L'indice Dow Jones a gagné 0,43%, le S&P 500 0,31%et le Nasdaq 0,26%.

    ©EPA

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés