1. Les marchés
  2. Live blog
live

"Le potentiel de baisse des indices n'est pas encore épuisé"

Les marchés européens ont clôturé dans le rouge ce lundi, rattrapés par la baisse du pétrole. L'indice Ifo, inférieur aux attentes, a également pesé sur la tendance. Côté valeurs, EVS a annoncé un "contrat record". Goldman Sachs a changé d'opinion sur Galapagos.
  • Retour sur la séance du jour

    • Les Bourses européennes ont renoué avec la baisse ce lundi, tirées par les valeurs du secteur de l'énergie sur fond de rechute des cours du pétrole. 
    • Parallèlement, les banques ont encore souffert des inquiétudes suscitées par les créances douteuses du secteur, notamment en Italie, malgré les propos tenus la semaine dernière par Mario Draghi. L'indice sectoriel Stoxx a abandonné 2,92%, UniCredit 6,41%, Banco Popolare 7,09%, Banca Monte dei Paschi di Siena 3,33%; hors d'Italie, Deutsche Bank a cédé 5,52%, Santander 4,08% et BNP Paribas 2,87%.
    • ArcelorMittal a été recherché (+1,52%). Le Premier ministre chinois Li Keqiang a promis de réduire les surcapacités de l'industrie de l'acier et du charbon.
    • Chez nous, EVS s’est envolée de 8,72% après l’annonce de la signature d’un contrat pluriannuel d'une valeur de 15 millions de dollars.
    • Le secteur des télécoms belges a profité d’une note favorable d’ING. Le courtier se dit positif sur ce secteur. Proximus a grimpé de 0,83% et Telenet de 0,45%.
  • Clôture des marchés européens

    AEX- 0,29%

    DAX -0,29%

    BEL 20 -0,43%

    CAC 40 -0,58%

    STOXX Europe 600 -0,69%

  • Premier recul de la production mondiale d'acier depuis 2009

    La production mondiale d'acier brut a baissé en 2015 de 2,8% à 1,623 milliard de tonnes, soit son premier repli annuel depuis 2009, montrent les chiffres de l'organisation professionnelle World Steel Association.

    Le secteur, considéré comme un baromètre de la santé économique mondiale, souffre de la chute des prix, tombés l'an dernier à un plus bas de 2003 pour cause de saturation du marché.

    En Chine, premier producteur et premier consommateur mondial d'acier, la production de cet alliage a reculé de 2,3% à 803,8 millions de tonnes, soit la première baisse en plus de trois décennies.  La deuxième économie au monde fait face à un ralentissement et le gouvernement chinois cherche à éradiquer les surcapacités de la sidérurgie afin de faire remonter les prix.

    "De nombreuses fonderies, y compris en Chine, sont en train de réduire leur production afin de soutenir les cours et cela marche". "Cependant, toute reprise de la production en réponse à la hausse des prix mettra de nouveau les marges des producteurs d'acier sous une pression extrême".
    Chris Houlden
    directeur d'études du cabinet de conseil CRU

    On estime que les capacités inemployées de la Chine étaient de 300 à 400 millions de tonnes l'an passé, alors que les capacités non utilisées sur l'ensemble du globe étaient de 700 millions de tonnes environ.

    L'Union européenne de son côté a enregistré un repli de 1,8% de sa production, à 166,2 millions de tonnes, et l'Amérique du Nord une baisse de 8,6% à 110,7 millions de tonnes.

  • Zetes rachète des actions

    Durant la semaine du 18 au 22 janvier 2016, la société Zetes Industries  a racheté sur le marché Euronext Bruxelles 3.524 actions propres, au prix moyen de 36,27 euros l'unité. Soit pour un montant total de 127.809 euros.

    En date du 22 janvier 2016, l'investissement en actions propres s'élevait à un total de 178.416 actions, soit 3,31% du total des actions émises. 

  • Ford quitte le Japon et l'Indonésie

    Le constructeur automobile américain Ford  a annoncé sortir des marchés japonais et indonésien, faute de rentabilité.

    Le deuxième groupe automobile américain cessera ses opérations dans les deux pays dans la seconde moitié de l'année. Il va y fermer ses réseaux de concessionnaires et arrêter d'y importer des pièces détachées. Le groupe va toutefois continuer à y assister les propriétaires de véhicules Ford ayant souscrit des contrats de garantie, ce jusqu'à la fin de l'année.

  • 4 questions à se poser avant de vendre ses actions

    Before selling into this market, ask yourself these four questions https://t.co/Skxas6RU30 pic.twitter.com/iGB2eK6umR— MarketWatch (@MarketWatch) January 25, 2016

  • Deutsche Bank réduira ses bonus après sa perte record

    Deutsche Bank  , qui s'apprête à publier une perte annuelle record en raison de dépréciations, du coût des litiges et de celui de sa restructuration, va réduire fortement les bonus accordés à ses salariés, a-t-on appris de trois sources proches du dossier.

    Les salariés ne connaîtront qu'en mars le montant de leur rémunération variable mais ils ont déjà été informés du fait que les enveloppes globales attribuées à chaque division seraient réduites d'au moins 25% à 30%, ont précisé ces sources.

    "Pour les salariés, 2015 sera probablement l'une des pires années de toutes".
    un cadre de Deutsche Bank

    Une autre source a déclaré que la réduction des bonus concernerait tous les employés dont le salaire excède le niveau prévu par la convention collective négociée avec les syndicats, donc entre autres ceux de la division de banque d'investissement.

  • "Pour l'instant, on est donc en position attentiste et le marché marque une pause pour digérer la forte hausse de la semaine dernière".
    Adam Sarhan
    directeur général de Sarhan Capital

  • Wall Street| Opening Bell |

    • Dow Jones: -0,22%
    • S&P 500: -0,27%
    • Nasdaq Composite: -0,37%
  • Le pétrole en baisse à New York

    Le pétrole a ouvert en baisse à New York, le marché se refroidissant après un bond de près de 10% à l'issue de la précédente séance, dans un contexte toujours plombé par le niveau élevé de la production mondiale.

    Peu après 15h, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars perdait 1,28 dollar à 30,91 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

    Le marché se cherche une direction après un bond de plus de 2,5 dollar le baril vendredi, qui avait lui-même suivi plusieurs semaines de chute jusqu'à ses plus bas niveaux depuis 2003.

    "Le bond de vendredi était avant tout dû à des mouvements spéculatifs, sans vrai changement de la situation réelle du marché. On est encore loin de seulement équilibrer l'offre et la demande. Rien n'a changé au niveau de la production, qui est élevée et a tendance à augmenter plutôt que diminuer. Ce lundi on s'inquiète de voir l'Irak encore accélérer sa production."
    John Kilduff d'Again Capital

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    • JOHNSON CONTROLS & TYCO INTERNATIONAL - L'équipementier automobile et industriel a annoncé qu'il fusionnerait avec le groupe américain basé en Irlande et spécialisé dans les matériels anti-incendie et les systèmes de sécurité.
    • MCDONALD'S a annoncé une hausse de 5%, plus forte qu'attendu, de ses ventes trimestrielles à périmètre comparable, grâce à la prolongation des horaires de services de ses menus de petit-déjeuner aux Etats-Unis et à la reprise de la demande en Chine.
    • HALLIBURTON a publié lundi un bénéfice trimestriel ajusté meilleur que prévu, la réduction drastique des coûts ayant permis de compenser l'impact d'une baisse de l'activité de forage.
    • GENERAL ELECTRIC - L'Irak a passé un accord de 328,8 millions de dollars avec le conglomérat industriel en vue d'augmenter sa capacité de production d'électricité de 1.000 mégawatts, a déclaré lundi un porte-parole du ministère de l'Electricité.
    • CATERPILLAR. Goldman Sachs abaissé sa recommandation et son objectif de cours.
    • TWITTER - Plusieurs cadres dirigeants s'apprêtent à quitter l'entreprise, qui traverse une passe difficile en raison du ralentissement de la croissance de son nombre d'utilisateurs, a confirmé dimanche son directeur général, Jack Dorsey.
    • SCHLUMBERGER - Les autorités de la concurrence européennes s'apprêtent à autoriser sans aucune réserve le rachat par le numéro un mondial des services pétroliers du fabricant d'équipements CAMERON INTERNATIONAL pour 14,8 milliards de dollars (13,7 milliards d'euros), a-t-on appris lundi de deux sources proches du dossier.
    • INTERNATIONAL PAPER. L'action du fabricant de papier pourrait rebondir de 50% à mesure que la société réduit ses capacités, cède ses divisions peu performantes et mise sur la croissance externe, écrit l'hebdomadaire financier américain Barron's dans son édition de lundi..
  • -5,27%
    L'action Twitter perd plus de 5% dans les échanges d'avant bourse. Le réseau social, qui traverse une passe difficile et a annoncé dimanche soir le départ de quatre vice-présidents.

  • Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de quelque 0,3%.

  • Johnson Controls et Tyco International

    Le groupe industriel américain Johnson Controls et le conglomérat irlandais Tyco International annoncent lundi leur fusion, une opération qui va permettre au premier de se redomicilier fiscalement en Irlande, à la fiscalité souple.

    Les actionnaires de Johnson Controls vont détenir 56% du capital de la nouvelle entité et recevront en plus 3,9 milliards de dollars en numéraire, tandis que ceux de Tyco détiendraient 44% du nouveau groupe, est-il précisé dans un communiqué.

  • Le point en milieu de journée

    • La prudence domine en Europe, alors que les investisseurs gardent les yeux rivés sur le pétrole et espère un geste des banques centrales pour relancer l'économie.
    • Les marchés européens ont ouvert leurs portes en hausse mais se ensuite montrés très erratique, évoluant à la hausse ou à la baisse mais ne s'éloignant jamais trop de l'équilibre.
    • Pour Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse, "l'ultra volatilité sur les indices traduit le manque de sérénité des investisseurs".
    • Sur le front des indicateurs, le moral des entrepreneurs allemands s'est à nouveau dégradé en janvier, atteignant son plus bas niveau en onze mois, selon le dernier baromètre Ifo.
    • Les investisseurs ont également dans le viseur une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) mardi et mercredi ainsi que de la Banque centrale du Japon (Boj) vendredi.
  • Live chat

    Live Blog En direct des marchés (25 jan)
     
  • L'ifo au plus bas en 11 mois

    Le moral des entrepreneurs allemands s'est à nouveau dégradé en janvier, atteignant son plus bas niveau en onze mois et reculant nettement plus que ne l'attendaient les analystes, selon le dernier baromètre Ifo publié lundi. Cet indicateur, très suivi en Allemagne et qui avait déjà dérapé le mois dernier, a chuté ce mois-ci à 107,3 points, a annoncé l'institut Ifo dans un communiqué.

    "Il semble que les évènements internationaux aient finalement commencé à atteindre les entreprises allemandes."
    Carsten Brzeski
    Economiste chez ING

  • Les pétrolières rechutent avec les cours du baril

    Les valeurs pétrolières sont reparties en forte baisse ce matin alors que les cours du pétrole se replient après un rebond marqué en fin de semaine dernière.

    Pour HSBC, "2016 devrait être la troisième année de suite où il y aura des baisses d'investissements organiques pour les groupes pétroliers mondiaux". Après avoir baissé de 17% en 2015, les investissements organiques devraient encore baisser de 10%, estime HSBC.

    En revanche, Le titre CGG profite e rachats de ventes à découvert ("shorts"). Selon des données établies par Markit, le niveau de ventes à découvert - titres qu'un investisseur ne détient pas encore mais dont il anticipe  a baisse - est tombé à 2,94% du nombre total de titres CGG en circulation, contre 12,77% le 13 janvier. A titre de comparaison, ce ratio est en moyenne de 2,4% actuellement pour le CAC 40.

    Des vendeurs actions ont conseillé ces derniers jours de réduire le niveau de vente à découvert sur CGG pour aller "shorter" d'autres valeurs parapétrolières.

  • Monte Paschi monte, une fusion à trois avec BPM et UBI évoquée

    La banque italienne Monte dei Paschi di Siena progresse, alors que Banca Popolare di Milano (BPM) et UBI Banca reculent, en réaction à des informations de presse évoquant une éventuelle fusion à trois.

    La possibilité d'un accord cette semaine entre Rome et la Commission européenne concernant les mesures à prendre pour aider les banques italiennes à se délester de leurs créances douteuses contribue à la hausse du titre.

    UBI, en négociations avec BPM en vue d'un éventuel rapprochement, est considérée comme la mieux placée pour le sauvetage de Monte Paschi, selon la presse italienne.

  • Nouvelle baisse de l'indice Ifo

    Le moral des entrepreneurs allemands s'est dégradé pour le deuxième mois d'affilée en janvier, affichant un niveau nettement moins bon que ne l'attendaient les analystes, selon le dernier baromètre Ifo publié lundi.

    Cet indicateur, très suivi en Allemagne, est tombé ce mois-ci à 107,3 points, contre 108,6 points en décembre, a annoncé l'institut Ifo. Le résultat de janvier est inférieur aux prévisions des experts interrogés par le fournisseur de services financiers FactSet, qui misaient sur 108,2 points.

  • "Il ne faut pas surinterpréter le rebond des marchés. Le discours de Mario Draghi fut l'excuse attendue par de nombreux investisseurs pour effectuer des achats à bon compte. Le potentiel de baisse des indices n'est pas encore épuisé."
    Christopher Dembik
    Economiste chez Saxo Banque

  • L'ifo inférieur au consensus

    L'indice ifo allemand du climat des affaires en baisse à 107,3 en janvier (consensus 108,4).

     

  • KBCS ajuste le tir sur EVS

    KBC Securities passe à "accumuler" contre "conserver" sur EVS . L'objectif de cours est de 33 euros.

  • Les indices actions retombent

    • Les indices actions sont tous en territoire négatif, sous le coup du retournement à la baisse des cours du pétrole. Les replis tournent autour de 0,4%.
    • Après avoir rebondi de quelque 15% sur les séances de jeudi et de vendredi, les cours du brut, qui gagnaient encore quelque 1,5% au moment de la clôture de la Bourse de Tokyo, accusent des pertes de plus de 3%. L'or noir subit des prises des bénéfices et réagit à des déclarations venant rappeler la situation de déséquilibre entre l'offre et la demande sur le marché mondial.
    • L'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes, qui avait regagné 5% vendredi, entraînant dans son sillage toutes l'Europe, reperd 2%, plus forte baisse sectorielle, suivi de l'indice des matières premières (-1,5%)
    • L'indice des valeurs technologiques (+0,3%) est à la tête des rares compartiments à être dans le vert, tiré notamment par la progression de près de 1,5% de l'action ARM Holdings.
    • Les intervants de marché attendent l'indicateur allemand Ifo à 10h.
  • RBC Capital réduit son conseil sur Euronext à "performance en ligne " contre "surperformance". L'objectif de cours à 12 mois est de 49 euros.

  • Les indices actions repartent à la baisse. Paris perd 0,3%, Bruxelles 0,2%. Francfort est stable tandis que Londers gagne 0,3%.

  • | Opening Bell |

    • Amsterdam: +0,62%
    • Bruxelles: +0,33%
    • Francfort: +0,26%
    • Londres: +0,57%
    • Paris: +0,44%
  • Quelques valeurs belges à suivre

    • Engie -  Engie a remporté des contrats pour des projets solaires en Inde représentant une capacité de 140 mégawatts à l'issue d'un appel d'offres.
    • Galapagos - Goldman Sachs a réduit son conseil sur la biotech à "neutre" contre "acheter".
    • Gimv - Urbain Vandeurzen donnera sa démission à la prochaine assemblée, prévue en juin prochain.
    • Tessenderlo & Picanol - Les deux entreprises discutent d'une amélioration des conditions de leur fusion. Lien vers l'article complet.
  • ING vise un peu plus haut pour Mobistar

    ING est positif sur les entreprises télécoms du Benelux.

    Pour Mobistar , le broker vise désormais 19 euros contre 18 euros avant. Le conseil reste à "conserver" la valeur.

    Pour Proximus , l'avis reste à "acheter", avec un prix cible de 35 euros.

    Statu quo également sur Telenet avec un prix ciible de 65 euros et un conseil d'"acheter".

    Pour Altice et KPN , la recommandation est d'acheter égalemennt avec des target price de respectivement 26 euros et 4,10 euros.

  • Briefing d'avant Bourse

    • Les Bourses européennes sont attendues en hausse à l'ouverture, poursuivant leur rebond entamé jeudi dans le sillage de la remontée des cours du pétrole et de la bonne tenue des Bourses en Asie et, vendredi, de Wall Street.
    • D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort  0,8% et le FTSE à Londres 0,6%.
    • Vendredi, ces indices avaient affiché leur première progression hebdomadaire depuis le début de l'année 2016, tirés par un rebond des valeurs de l'énergie, qui ont profité de la vive reprise des cours du pétrole après leurs plus bas depuis 2003 touchés en début de semaine.
    • Après avoir repris près de 15% sur deux jours, les cours du brut gagnent encore quelque 1,4%, la barre des 33 dollars le baril étant désormais en vue.
    • Les investisseurs seront attentifs à ce que dira la Fed au sujet du ralentissement de l'inflation et des perspectives peu riantes de l'économie mondiale, deux éléments susceptibles de freiner le rythme de hausse des taux.
    ©Bloomberg

  • Un pas de plus dans la fusion Ahold et Delhaize

    Ahold et Delhaize annoncent le dépôt par Ahold de la déclaration d'enregistrement provisoire (" Déclaration d'enregistrement ") auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (" SEC "), au moyen du formulaire F-4. La déclaration d'enregistrement est un document requis par la législation américaine dans le cadre de l'opération proposée de regroupement de Ahold et Delhaize.

  • Gilead détient 15% de Galapagos

    Gilead Sciences, à travers sa filiale Gilead Biopharmaceutics Ireland Unlimited, a souscrit à une augmentation de capital de Galapgos, à hauteur de 6.760.701 nouvelles actions de la biotech belge. Gilead Sciences détient dès lors de manière indirecte 14,75% de Galapagos.

  • Contrat record pour EVS

    La société cotée EVS Broadcast Equipment, spécialisée dans les technologies de production vidéo en direct, a conclu un contrat pluriannuel d'une valeur de 15 millions de dollars (environ 13,8 millions d'euros) avec le groupe NEP, a-t-elle annoncé lundi, évoquant un "contrat record".

    Le contrat, qui sera livré sur la période 2016-2018, "couvre des mises à jour d'un grand nombre de serveurs EVS détenus et exploités par NEP dans ses différentes filiales à travers le monde", précise EVS.

  • Fed et résultats trimestriels orienteront Wall Street

    Wall Street a rendez-vous avec la Réserve fédérale la semaine prochaine et les investisseurs pensent que la banque centrale pourrait se révéler plus accommodante sur les taux mercredi, au terme de sa réunion de politique monétaire de deux jours, surtout après la perspective de voir la BCE revoir sa politique monétaire en mars prochain.

    "On pense que le message de la Réserve fédérale restera mesuré et que les quatre hausses de taux évoquées ne sont pas envisageables; on estime donc que c'est positif pour la Bourse."
    Ken Polcar
    O'Neil Securities

    La Bourse devra également compter la semaine prochaine avec une "saison" des résultats de sociétés qui bat désormais son plein et pourra vérifier si les prévisions données à ce sujet sont trop pessimistes ou pas.

  • Tokyo finit en hausse de 0,9%

    L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a progressé de 0,90%, dans la foulée du rebond de près de 6% vendredi et de la bonne tenue de places étrangères grâce à des propos du patron de la Banque centrale européenne (BCE) et à un regain des cours du pétrole.

    La journée a été volatile. En séance, le Nikkei a perdu à un moment 0,2% puis gagné jusqu'à 1,5%. Vendredi, l'indice s'était envolé de 5,9%, sa hausse sur un jour la plus marquée en plus de quatre mois.

    L'indice phare des 225 valeurs vedettes a pris 152,38 points à 17.110,91 points.

    Il s'agit cependant seulement de sa 4e séance positive sur les 15 ayant eu lieu depuis le début de l'année.

    L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a augmenté pour sa part de 1,34% lundi, à 1.392,63 points (+18,44 points).

    L'activité a encore été intense, avec 2,29 milliards de titres échangés sur le premier marché.

  • Good morning!

    Ceci démarre cette édition du Market Live de Lecho.be. Merci de nous suivre!

Plus sur Les Marchés

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés