Le ZEW allemand ramène le doute sur les marchés

Les Bourses européennes n'ont pas été en mesure de confirmer leur remontée de lundi. Leurs indices sont repartis à la baisse. En cause, la publication d'un -très- décevant ZEW en Allemagne, un indice qui mesure les anticipations des investisseurs et des analystes pour les 6 mois à venir. Dans ce contexte, les investisseurs appréhendent plus que jamais les stats du PIB de la zone euro. Celles-ci seront publiées ce jeudi. Selon certains économistes sondés par Bloomberg, la croissance de l'économie allemande au 2e trimestre pourrait s'être contractée de 0,1%.

 

 

17:30 L'indice DJ Stoxx 600 a clôturé les séances en Europe sur un repli de 0,18% à 328,76 points.
Parmi les indices nationaux, le DAX 30 de Francfort a reculé de 1,21% à 9.069,47 points, et le CAC 40 parisien de 0,85% à 4.162,16 points. A Bruxelles, le Bel 20 a fini en repli de 0,10% à 3.071,15 points.
Au moment des clôtures sur le Vieux-Continent, l'indice Dow Jones cédait 0,16% à Wall Street.

Des 19 sous-groupes sectoriels du DJ Stoxx 600 pan-euopée, celui des banques a mené les hausses (+0,33%). Ce secteur doit cette performance à l'envolée des actions bancaires grecques. Celles-ci ont bénéficié d'un fort engouement des investisseurs pour une émission de dettes à 3 mois par la Grèce, ainsi que l'annonce d'une moindre dépendance des banques de ce pays à la liquidité de la Banque centrale européenne (44,6 milliards d'euros à fin juillet contre 45 milliards à fin juin). Au passage, notons que l'indice ASE de la Bourse d'Athènes a bondi de 2,37% ce mardi.

Parmi les secteurs les plus affectés, on trouve celui des sociétés pétrolières (-1,16%) suite au recul de 1,3% du baril du Brent à 103,36 dollars à Londres, et des constructeurs automobiles (-1,39%).

 

17:20  Certains stratégistes estiment que  l'Allemagne est bien parti pour rejoindre le club très fermé des pays qui empruntent sur 10 ans à moins de 1%, alors qu'ils estiment que la Banque centrale européenne ne prend pas les mesures suffisantes pour ranimer l'inflation. Pour l'heure, et malgré un décevant indice Zew en Allemagne, le rendement obligataire (Bund) à 10 ans résiste juste au-dessus de ce niveau, à 1,06%. Celui de l'OLO belge de même échéance se s'élève à 1,467%.

Sur les marchés des changes, l'euro est tombé ce matin à un plus bas depuis novembre 2013 à 1,3333 dollar, avant de revenir à 1,3358 dollar en fin de journée.

15:59 Wall Street a ouvert en légère baisse mardi dans des conditions de marché qui restent surtout dictées par l'évolution du conflit ukrainien. Beaucoup d'investisseurs parient sur un apaisement de la situation entre Moscou et Kiev mais les incertitudes restent vivaces.

Vers 16h, le Dow Jones (+0,03%) est stable, tout comme l'indice S&P 500 et l'indice Composite du Nasdaq.

Les valeurs biotechnologiques, qui figuraient parmi les plus en forme en avant-Bourse, confirment dans l'ensemble leur dynamisme dans les premiers échanges. Dans ce segment, Intercept Pharmaceuticals flambe de plus de 33%, après avoir annoncé lundi que son traitement hépatique était efficace au vu des essais cliniques de mi-parcours.

 

15:33 Wall Street ouvre en baisse: Dow Jones -0,18%, Nasdaq -0,19%. En Europe, les indices européens creusent légèrement leur repli.

15:06 Le pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture, miné par les signes d'une certaine faiblesse de la demande sur un marché mondial où l'offre reste élevée malgré les troubles géopolitiques touchant plusieurs pays importants pour l'approvisionnement en énergie. Vers 15h, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre cédait 86 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 97,22 dollars.

 

14:45 Le titre Sucraf est suspendu, dans l'attente d'un communiqué de presse.

14:03 Plus bas de la séance pour l'indice Dax. La place financière de Francfort est déçue par plusieurs résultats d'entreprises, dont ceux d'Henkel.

 

DAX pretty much on the lows of the session - mkt disappointed bvy a mix of weak earnings.— Steve Collins (@TradeDesk_Steve) 12 Août 2014

13:58 Les principales valeurs à suivre mardi à Wall Street :

* JPMORGAN CHASE. Les firmes d'investissement Lexington Partners et AlpInvest Partners ont annoncé qu'elles allaient acheter environ 50% du portefeuille détenu par One Equity Partners, la filiale de capital-investissement de la banque. JPMorgan avait annoncé il y a plus d'un an son intention de se séparer de One Equity, estimant à l'époque que la société ne faisait plus partie de son coeur de métier.

* APPLE. Les fournisseurs du groupe ont commencé à produire la nouvelle version de la tablette iPad, qui devrait être dévoilée à la fin du trimestre en cours au début du prochain, a rapporté l'agence Bloomberg, citant des sources proches du dossier.

* NUANCE. L'éditeur de logiciels de reconnaissance vocale a annoncé lundi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes financiers, en raison notamment d'une difficile transition vers un modèle d'entreprise fondé sur des abonnements. Dans des échanges d'après-Bourse, le titre Nuance perdait quelque 10%.

* INTERCEPT PHARMACEUTICALS. L'entreprise a dit lundi que les essais cliniques intermédiaires de son traitement de l'inflammation du foie, affection pour laquelle il n'existe pas de médicament, ont été concluants. Dans des échanges d'après-Bourse, l'action Intercept s'envolait de 65%.

* NII HOLDINGS. Le fournisseur de services mobiles, présent en Amérique latine sous la marque Nextel, a dit lundi qu'un dépôt de bilan n'était pas exclu après avoir fait état d'une neuvième perte trimestrielle d'affilée.

13:51 Peugeot proche d'un retour au sein du Cac40

Les critères d'éligibilité plaident en faveur d'un retour de PSA Peugeot Citroën dans le CAC 40 mais encore faut-il trouver une valeur à sortir de l'indice phare de la Bourse de Paris, ce qui est loin d'être évident.

Société générale estime dans une note que le conseil scientifique des indices (CSI) d'Euronext, qui se réunit au moins quatre fois par an mais dont les dates ne sont pas rendues publiques pour empêcher des manipulations de cours, devrait se réunir au plus tard le 5 septembre pour une modification effective à la clôture du 19 septembre.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Euronext pour un commentaire.

"La décision reposera sur les données à fin juillet et en utilisant ces données, Peugeot est le candidat le plus proche d'un ajout" au CAC 40, souligne dans une note Société générale.
Société Générale

13:00 |Le point sur les marchés en milieu de journée|

A savoir

Les Bourses européennes évoluent en ordre dispersé mardi à la mi-journée, Francfort et Paris sous-performant les autres places après un indicateur inférieur aux attentes en Allemagne, mais Wall Street est attendue en progression timide, les marchés semblant oublier au moins temporairement les préoccupations liées aux diverses crises géopolitiques du moment.

À Paris, le CAC 40 perd 0,21% à 4.188,91 points vers 10h20 GMT tandis qu'à Francfort, le Dax cède 0,22%. A Londres, le FTSE est à l'équilibre tout comme l'indice paneuropéen EuroStoxx 50. Le FTSEurofirst 300 gagne quant à lui 0,15%, Madrid et Milan sont en progression plus marquée, prenant respectivement 0,7% et 0,75%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,1% à 0,3%.

L'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne est tombé à 8,6 en août, son plus bas niveau depuis décembre 2012, un recul plus marqué qu'attendu que l'institut explique entre autres par les tensions géopolitiques.

Ce baromètre très suivi sur les marchés européens pèse sur les marchés actions et sur l'euro, qui se rapproche du plus bas de neuf mois face au dollar touché il y a une semaine à 1,3333.

Aux valeurs en Europe, le groupe allemand de produits de grande consommation Henkel chute de près de 6% après avoir annoncé s'attendre à une croissance ralentie au second semestre en raison des tensions en Russie et au Moyen-Orient.

A la hausse, l'assureur britannique Prudential se distingue par une hausse de plus de 2% après l'annonce d'une progression de 17% de son bénéfice semestriel. 

A Paris, Crédit agricole, Société générale et BNP Paribas trustent le podium des plus fortes hausses du CAC 40.

Le pétrole, lui, reste orienté à la baisse après un rapport de l'Agence internationale de l'énergie soulignant l'absence de tension sur le marché.

 

12:27 Fugro et Henkel grands perdants de la matinée tandis que Pandora brille sur les marchés ce matin.

12:25 Les prix du pétrole plongeaient mardi en cours d'échanges européens, plombés par une révision en baisse des perspectives de croissance de la demande mondiale de brut par l'Agence internationale de l'Énergie (AIE), dans un marché toujours attentif aux tensions géopolitiques.

Vers 12h10 à Paris, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 103,87 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 81 cents par rapport à la clôture de lundi. Vers 07H00 GMT, le Brent a même chuté jusqu'à 103,65 dollars, son niveau le plus faible depuis le 8 novembre 2013.

 

12:20 La prudence domine toujours en Europe sur les marchés ce matin.

12:11 L'action Genfit est en tête des hausses de l'indice SBF 120 mardi matin à la Bourse de Paris après que la société américaine de biopharmacie Intercept Pharmaceuticals, qui développe comme Genfit un traitement de la NASH, une cirrhose du foie due à une alimentation trop riche, a fait état de l'efficacité de sa molécule lors de tests de mi-parcours.

Dans les transactions hors séance à New York, le titre Intercept a gagné jusqu'à 65% à la suite de cette nouvelle.

"Les craintes des investisseurs concernant ce médicament sont désormais apaisées."
Akiva Felt,
Analyste chez Oppenheimer



Un analyste parisien estime que la publication d'Intercept, qui a obtenu des autorités américaines (FDA) la procédure accélérée pour l'examen de la commercialisation de son produit, soutient en Bourse Genfit qui a également un candidat médicament pour le traitement de la NASH.

Peu après 12h, l'action Genfit gagne 4% à 29,14 euros dans un volume d'échange représentant 56% de sa moyenne des trois derniers mois sur Euronex. Depuis le début de l'année, l'action Genfit a gagné 230% après un gain de 184% en 2013.

 

11:39  La prochaine émission des bons d'Etat aura lieu le 4 septembre 2014.

"Etant donné les conditions de marché actuelles, seul le bon d'Etat à 8 ans sera proposé au public."
L'Agence belge de la dette



Le taux sera fixé le 22 août 2014 et la période de souscription se déroulera du mardi 26 août au mercredi 3 septembre 2014 inclus, avec versement des fonds le jeudi 4 septembre 2014.

11:24 KBC Securities a placé Ageas, Delhaize, Exmar, Nyrstar, Ontex ou encore SBMOffshore sur sa "high conviction list" pour le reste de l'année.

High Conviction List KBC Securities voor 2H14: #Delhaize, #Ageas, #SBMOffshore, #Ontex, #Nyrstar en #Exmar https://t.co/xSRhluUar7— Tom Simonts (@TSimonts) 12 Août 2014

 

11:17 Le sentiment des investisseurs s'est dégradé encore plus qu'attendu en août en Allemagne pour revenir à son plus bas niveau depuis décembre 2012, montre mardi l'enquête mensuelle de l'institut ZEW.

A savoir

L'indice mesurant l'évolution de l'état d'esprit des investisseurs a reculé à 8,6 après 27,1 en juillet. Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 18,2.

La composante mesurant le jugement des investisseurs sur la situation actuelle est tombée à 44,3 contre 61,8 le mois dernier et 55,5 attendu par le consensus.

L'institut ZEW, qui cite les tensions géopolitiques comme l'une des explications possibles de cette dégradation, ajoute que plusieurs signes suggèrent que la croissance allemande devraient inférieure aux prévisions cette année.

 

11:05 Une nuage de plus dans le ciel économique allemand. L'indice ZEW est bien plus mauvais qu'attendu!

*GERMAN ZEW AUG. INVESTOR EXPECTATIONS 8.6; MEDIAN EST. 17.0— lemasabachthani (@lemasabachthani) 12 Août 2014

 

10:41

$ELI looking for expansion in Greek TSO. #Elia has the expertise for required investments. If successful, probably capital increase needed.— Bart Jooris (@BartJooris) 12 Août 2014

 

10:19 Elia est stable. La privatisation du réseau grec de transport d’électricité entre dans sa dernière ligne droite. Quatre candidats, dont le Belge Elia, mais aussi ses homologues italien et chinois, ont été retenus.

"Ce n'est pas une surprise qu'Elia cherche des débouchés à l'international. Toutefois, le processus de vente n'est pas encore assez avancé pour modifier notre scénario d'investissement. Nous maintenons notre rating à "conserver". L'objectif de cours est de 38 euros."
Bart Jooris,
CFA à la Banque Degroof

10:09

0%
Le taux d'inflation a été de 0% en juillet en Suède.

 

Le taux d'inflation en Suède est retombé à zéro en juillet, a indiqué mardi l'institut statistique national, malgré une baisse brutale du taux d'intérêt directeur de la banque centrale au début du mois.

L'inflation sur un an était à 0,2% en juin, son rythme le plus élevé depuis octobre 2012. Mais entre juin et juillet, l'indice des prix à la consommation a reculé de 0,3%, du fait principalement de la baisse des prix de l'habillement.

Les économistes s'attendaient à ce ralentissement des prix, et prévoyaient même qu'il soit plus marqué.

"Plus important, c'est 0,2 point au-dessus de la prévision de la Banque de Suède", a ajouté un économiste de la banque Nordea, Andreas Wallström.

 

 

Inflation rate 0.0 percent http://t.co/LJnVDWryEw— Statistics Sweden (@StatsSweden) 12 Août 2014

 

 

09:54

Darmkankertest #exactsciences door FDA goedgekeurd in VS. Blockbusterpotentieel. Goed voor #MDxHealth, dat royalties opstrijkt.— Frank De Mol (@FrankDeMol1) 12 Août 2014

 

 

09:47 MDxHealth "on fire"

Le test Exact Sciences' Cologuard a reçu l'agrément de la FDA (Food & Drug Adminsitration's) américaine. Ce test, utilisé dans le cadre du cancer colorectal, est notamment basé sur un biomarqueur de MDxHealth. La société belge en avait confié la licence à Exact Sciences en 2010. MDXHealth compte donc recevoir des payements d'étapes et des royalties avec la vente de ce test suite à l'accord de licence.

09:45 Henkel sous pression: -3% pour l'action. L'impact des tensions en la Russie et l'Ukraine commence à se traduire sur les résultats et les prévisions des sociétés cotées: le groupe allemand de produits de grande consommation Henkel a ainsi déclaré mardi que la croissance de ses profits pourrait ralentir au second semestre à cause, entre autres, de la crise
ukrainienne.

09:39 Pandora, meilleure progression de l'indice DJ Stoxx 600 ce matin.

Le joaillier danois Pandora a fait état mardi des résultats du deuxième trimestre supérieurs aux attentes, grâce notamment à l'ouverture de nouveaux points de vente en Europe, ce qui a conduit le groupe à relever sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de 2014. A la suite de ces annonces, le titre Pandora avançait de 8,52% à 414,00 couronnes dans les premiers échanges à la Boursede Copenhague, affichant la deuxième plus forte hausse de l'indice Stoxx 600.

09:20 Galapagos enraye sa chute. Le titre gagne un léger 0,77%, après avoir dévissé de 13% sur ces deux dernières séances, en réaction à un rapport semestriel décevant et une perte creusée à 12,9 millions d'euros (5,2 millions d'euros un an avant). Des changements concernant les attentes de chiffre d'affaires d'AbbVie et donc des paiements, ont également obligé la biotech à revoir ses prévisions de chiffres d'affaires pour l'ensemble de 2014 à 100 millions d'euros.

09:05 Les vendeurs reprennent la main ce matin en Europe

08:36 Quelques valeurs belges à suivre:

IMMOBEL - L’ex-Cité administrative de l’État, construite en 1958 mais abandonnée par ses occupants il y a un peu plus de quinze ans, est en voie de rénovation. Une partie du site, rebaptisé Belair, a déjà été remise sur le marché: elle abrite la Police fédérale depuis le début de cette année. Le bâtiment concerné, dont le nom de code est RAC1, a été vendu par les deux promoteurs qui l’ont rénové, Breevast (Pays-Bas) et Immobel, pour un montant de 330 millions euros sur lequel ils ont réalisé un bénéfice brut de 100 millions euros. Lien vers l'article.

ELIA - La privatisation du réseau grec de transport d’électricité entre dans sa dernière ligne droite. Quatre candidats, dont le Belge Elia, mais aussi ses homologues italien et chinois, ont été retenus. Lien vers l'article.

THROMBOGENICS- ThromboGenicsune société biopharmaceutique intégrée axée sur le développement et la commercialisation de médicaments ophtalmiques, annonce aujourd'hui que le Scottish Medicines Consortium (SMC) a émis une recommandation positive pour l'utilisation de Jetrea (ocriplasmin) pour le traitement d'adultes souffrant d'adhérence vitréomaculaire (VMT)  y compris lorsqu'elle est associée à un trou maculaire de diamètre inférieur ou égal à 400 microns.

MDXHEALTH - Le test Exact Sciences' Cologuard a reçu l'agrément de la FDA (Food & Drug Adminsitration's) américaine. Ce test, utilisé dans le cadre du cancer colorectal, est notamment basé sur un biomarqueur de MDxHealth. La société belge en avait confié la licence à Exact Sciences en 2010. MDXHealth compte donc recevoir des payements d'étapes et des royalties avec la vente de ce test suite à l'accord de licence.

 

08:29 Certainement une valeur à suivre ce mardi: Henkel.

Henkel a confirmé mardi ses prévisions pour l'année 2014, ce qui n'a pas empêché le fabricant de biens de consommation courante allemand d'anticiper un ralentissement de la croissance de son bénéfice courant au second semestre en raison des tensions en Russie et au Moyen-Orient.

Le fabricant de la lessive Persil et des produits capillaires Schwarzkopf a également fait état d'un chiffre d'affaires du deuxième trimestre légèrement inférieur aux prévisions des analystes financiers et d'un résultat opérationnel ajusté légèrement supérieur au consensus.

Henkel a redit prévoir une croissance organique de ses ventes comprise entre 3% et 5% pour l'ensemble de 2014, une marge opérationnelle ajustée d'environ 15,5% et une hausse de 5% à 10% de son bénéfice par action préférentielle ajusté.

Sur le seul deuxième trimestre, sa marge d'exploitation est ressortie à 16,3%, soit un demi-point au-dessus du un consensus (15,8%).

Le chiffre d'affaires a été de 4,14 milliards d'euros sur la période (consensus: 4,21 milliards) et le résultat d'exploitation ajusté de 674 millions (consensus: 667 millions).

Bâtons de colle Pritt, un des produits fabriqés par Henkel.

 

08:28 ING réduit son objectif de cours sur Sipef à "conserver" contre "acheter". L'objectif de cours passe à 61 euros contre 75 euros avant.

08:14 La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,2% mardi, poursuivant son rebond après avoir touché vendredi un plus bas de deux mois, la chasse aux bonnes affaires l'emportant sur les inquiétudes liées aux tensions géopolitiques.

L'indice Nikkei a gagné 30,79 points à 15.161,31 et le Topix, plus large, a pris 5,18 points (+0,41%) à 1.257,69.

Le marché japonais a profité de la hausse enregistrée lundi en Europe et à Wall Street, malgré les craintes persistantes d'une intervention militaire russe en Ukraine sous couvert d'une opération humanitaire. Parallèlement, l'évolution de la situation demeure confuse en Irak, où la situation militaire se double d'une crise politique.

Le rebond du marché nippon reste ainsi limité, le Nikkei évoluant toujours en dessous du seuil de 15.256,70, qui correspond à un rebond de 50% de la baisse enregistrée depuis le 31 juillet.

"Rien n'a vraiment changé. La Russie est aussi imprévisible que jamais. Et plus on en apprend sur l'Irak, plus on doute de voir les frappes aériennes seules résoudre les problèmes."
Kyoya Okazawa,
Responsable actions mondiales et dérivés de matières premières chez BNP Paribas à Tokyo

08:09|Le point avant l'ouverture des marchés|

A savoir

Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse à l'ouverture mardi après leur net rebond de la veille, facilité par un reflux au moins temporaire des préoccupations géopolitiques.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  pourrait perdre jusqu'à 0,2% à l'ouverture, le Dax à Francfort et le FTSE à Londres 0,1%. Tous trois avaient fini sur un gain de plus de 1% lundi.

La Bourse de Tokyo a progressé légèrement et l'indice MSCI des marchés asiatiques hors Japon prend 0,4%. A New York, le Dow Jones a terminé sur un gain de 0,1% et le Nasdaq  s'est adjugé 0,7%.

Les intervenants de marché gardent bien sûr un oeil sur la situation en Ukraine alors que Moscou vient d'annoncer le départ d'un convoi de 280 camions d'aide humanitaire pour l'Ukraine. Lundi, le secrétaire général de l'Otan a déclaré à Reuters juger "très forte" la probabilité d'une intervention militaire russe sur le sol ukrainien.

L'Irak reste l'autre grand motif d'incertitude alors qu'aux combats dans la région du Kurdistan s'ajoute une crise politique, le Premier ministre sortant Nouri al Maliki refusant de céder la place après la nomination de son remplaçant, Haïdar al Abadi.

Dans ce contexte, le dollar reste soutenu sur le marché des changes, autour de 1,3375 pour un euro.

En Europe, alors que les publications de résultats se font moins nombreuses, la matinée sera animée entre autres par la publication, à 9h00 GMT, de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne, attendu en forte baisse à cause de la crise ukrainienne et qui pourrait peser sur la monnaie unique.

Le pétrole, lui, reste pénalisé par l'abondance de l'offre et le reflux des inquiétudes sur l'approvisionnement. Le Brent se traite à moins de 104,50 dollars le baril, le brut léger américain sous 98 dollars.

 

08:07 Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le “Market Live” de L’Echo, le bon endroit si vous souhaitez ne rien rater de cette séance de Bourse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés