1. Les marchés
  2. Live blog
live

Les actions européennes ont repris leur ascension

Les marchés européens ont fini en hausse, soutenus par un bon indice ZEW et le pari que Trump pourrait encore reporter sa décision sur l'automobile européenne. Iliad, Infineon et Deutsche Post ont bondi. Recommandations sur bpost, Care Property et Solvay.
  • Votre agenda de demain

    Le Market Live de ce mardi se clôture, merci de l'avoir suivi!

    Voici les principaux rendez-vous des investisseurs pour la journée de mercredi, avec à la clé une intervention du président de la Fed au Congrès américain et des chiffres trimestriels, dont ceux d'Aedifica:

    Merci pour votre fidélité et à demain dès 7h30 pour un nouveau suivi en direct des marchés boursiers.

  • Voici les débriefings du jour

    Après deux séances négatives, les marchés boursiers européens ont repris leur ascension grâce aux bons indicateurs conjoncturels récents. Les résultats trimestriels ont aussi soutenu la hausse, notamment pour les actions Deutsche Post, Iliad ou encore Infineon.

    En Bourse de Bruxelles, les investisseurs ont procédé à des achats à bon compte sur AB InBev et les analystes ont contribué aux hausses de Solvay et Aperam.

  • Kiadis licencie la moitié de son personnel

    Kiadis arrête le développement de son médicament le plus avancé ATIR101. La société de thérapie cellulaire licencie la moitié de son personnel et ne se concentrera que sur sa plateforme de thérapies cellulaires "Natural Killer".

  • Sioen envisage la reprise d'un groupe américain

    Le groupe Sioen Industries , spécialisé dans les textiles, se montre intéressé par la reprise des activités de revêtement en PVC de l'Américain Glen Raven. Celles-ci sont situées en France (production) et aux Etats-Unis (bureau des ventes).

    D'après Sioen, ces activités ne figurent pas parmi les principales de Glen Raven. "L'intention est, en étroite collaboration, de développer plus avant les textiles techniques pour la protection solaire, les applications extérieures et les tissus enduits de PVC", indique le communiqué de presse.

    Conformément à la loi française, cet intérêt a été présenté au comité d'entreprise ce mardi. Ce dernier "examinera, évaluera et demandera des informations supplémentaires s'il le souhaite". Glen Raven a son siège dans l'État américain de Caroline du Nord.

  • Clôture en Europe

    Bel 20: +0,78% à 3.898,48 points

    AEX: +0,44% à 599,03 points

    Cac 40: +0,44% à 5.919,75 points

    Dax: +0,65% à 13.283,51 points

    FTSE 100: +0,50% à 7.365,44 points

  • La probabilité de récession aux USA en 2020 a augmenté, selon Robeco

    Le risque d'une récession aux Etats-Unis en 2020 a clairement augmenté en raison notamment d'un cycle économique vieillissant et des incertitudes sur le front du commerce, dit on chez Robeco.

    La probabilité d'un tel événement l'année prochaine est désormais estimée à autour de 40% par la société de gestion, a expliqué, ce mardi, lors d'une conférence à Paris Jamie Stuttard, responsable de la macroéconomie mondiale au sein de l'équipe obligataire de Robeco.

    Robeco pointe le ralentissement du secteur manufacturier et l'essoufflement récent du marché de l'emploi, deux signes caractéristiques d'une fin de cycle.

    Les trois baisses de taux de la Réserve fédérale cette année n'effacent pas le resserrement monétaire amorcé en 2014.
    Jamie Stuttard
    Responsable de la macroéconomie mondiale chez Robeco

  • Cap symbolique atteint à Amsterdam

    600 points
    L'indice AEX au plus haut depuis mai 2001
    L'indice vedette de la Bourse d'Amsterdam vient de dépasser les 600 points pour la première fois depuis le 24 mai 2001. Son sommet historique est de 701,56 points en 2000. L'indice néerlandais a déjà progressé de 23% cette année, après avoir perdu 10% en 2018.

  • Wall Street ouvre en très légère hausse

    La Bourse de New York a débuté la séance sur une toute petite progression. Dans les premiers échanges, le Dow Jones  gagne 0,07% % et le Nasdaq  prend 0,08%.

  • Une acquisition pour Shurgard aux Pays-Bas

    Le spécialiste du stockage Shurgard achète une succursale à son concurrent Inbox Storage aux Pays-Bas. Il s'agit d'un site de trois étages à Gouda, avec 575 unités de stockage situées le long de l'A12 entre Rotterdam et Utrecht.

    Shurgard compte 6,7 millions d'euros pour le bâtiment et vise un rendement compris entre huit et dix pour cent. L'entreprise compte maintenant 62 centres de "self stockage" aux Pays-Bas.

    La société a son siège à Luxembourg mais elle est cotée à la Bourse de Bruxelles.

    Shurgard gagne 1,26% à 32,15 euros.

  • L'acquisition de BME potentiellement positive pour le bpa d'Euronext

    L'acqusition de l'opérateur boursier espagnol BME devrait augmenter de manière notable le chiffre d'affaires d'Euronext et son bénéfice net, mais elle n'offre, par contre, que peu de diversification des revenus, selon Deutsche Bank.

    Une acquisition financée par un mélange d'actions et de dettes serait en ligne avec "les critères d'acquisition" d'Euronext et elle pourrait se traduire par une augmentation à deux chiffres du bénéfice par action (bpa), poursuit la banque allemande.

    Deutsche Bank reste à l'achat sur Euronext avec un objectif de cours de 78 euros.

    L'action Euronext perd 2,2% (à 69,80 euros) et BME 4,13%.

  • Le point sur la tendance boursière

    1. Wall Street devrait ouvrir proche de l'équilibre.
    2. Les bourses européennes progressent, entre 0,20% à Paris et 0,59% à Bruxelles.
    3. Les actifs risqués bénéficient de l'espoir d'une clarification de Donald Trump sur le dossier commercial avec la Chine et d'un nouveau report des taxes sur le secteur automobile européen.
    4. Donald Trump pourrait aborder la question du commerce dans un discours à tenir devant l'Economic Club de New York, à partir de 18h00, heure belge.
    5. Les indices européens ont accentué en matinée leur progression après l'annonce par l'institut ZEW d'une nette amélioration du sentiment des investisseurs en Allemagne depuis le début du mois.
    6. Une grande majorité des indices sectoriels européens sont en hausse.
    7. L'indice Stoxx des télécoms gagne 1,07%, soutenu par l'opérateur français Iliad qui bondit de 18%.

  • Les valeurs à suivre à Wall Street

    Walt Disney, PG&E, Tencent...

    * WALT DISNEY lance aujourd'hui sa nouvelle offre commerciale en ligne Disney+ aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas.

    * D.R. HORTON - Le numéro un de la construction résidentielle aux États-Unis a publié mardi un bénéfice trimestriel en hausse de 8,4% sur un an et fait état d'une croissance de 14% de ses commandes nettes sur le quatrième trimestre de son exercice fiscal décalé.

    * PG&E - La compagnie d'électricité californienne, en cours de restructuration financière, propose 13,5 milliards de dollars (12,3 milliards d'euros) d'indemnisations aux victimes d'incendies de forêt dans lesquels sa responsabilité est mise en cause, a rapporté Bloomberg lundi en citant des sources proches du dossier.

    * TENCENT MUSIC ENTERTAINMENT GROUP a publié lundi soir un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes mais son revenu mensuel moyen par abonné payant affiche sa plus faible croissance depuis son entrée en bourse en décembre. Le titre a d'abord gagné 2% dans les échanges hors séance avant d'abandonner environ 1%.

  • "Les acheteurs sont de retour"

    Les espoirs croissants d'un accord commercial entre la Chine et les États-Unis ont incité les gestionnaires de fonds à revoir leur allocation d'actifs, selon une enquête menée par la Bank of America Merrill Lynch.

    L'enquête montre que les 230 gestionnaires gérant 700 milliards de dollars d'actifs ont réduit de 0,8 point de pourcentage à 4,2% leurs positions en cash, la plus forte baisse depuis 2016 et l'allocation la plus faible depuis juin 2013.

    Ce mouvement s'est opéré au profit des actions, avec une expostion à cette classe d'actifs de 21%, en hausse de 20 points de pourcentage sur un mois et à un plus haut de ces 12 derniers mois.

    Environ 52% des investisseurs interrogés estiment que les actions seront la classe d'actifs la plus performante en 2020, suivie des matières premières (21%) et du cash (10%).

    "Les acheteurs (bulls) sont de retour", constate Michael Hartnett, chief investment strategist chez Bank of America Merrill Lynch. "Les investisseurs font l'expérience de la FOMO - la peur de rater quelque chose - ce qui a alimenté une vague d'optimisme et une augmentation de l'exposition aux actions et aux valeurs cycliques", indique-t-il.

    Les investisseurs ont privilégié les actions 'value' (par rapport aux valeurs de croissance), les bancaires, l'Europe, les grandes capitalisations boursières, les utilities, les biens de consommation courants et les obligations.

    Les préoccupations liées à la guerre commerciale (39%) continuent de figurer en tête de la liste des risques extrêmes cités par les investisseurs, suivies de la bulle du marché obligataire (16%), de l'inefficacité de la politique monétaire (12%) et du ralentissement en Chine (11%).

  • L'indice ZEW dopé par les espoirs sur le commerce

    Le sentiment des investisseurs en Allemagne s'est nettement amélioré depuis le début du mois grâce à un regain d'espoir d'une amélioration de la conjoncture dans la première économie d'Europe, montre l'enquête mensuelle de l'institut d'études économiques ZEW.

    Son indice est remonté à -2,1 après -22,8 en octobre alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un rebond moins marqué à -13,0.

    Un indice distinct mesurant le jugement des investisseurs sur la situation économique actuelle a progressé à -24,7 après -25,3 alors que le consensus le donnait à -22,0.

    "On voit monter l'espoir de voir le climat économique global s'améliorer dans un avenir proche, ce qui explique la forte hausse de l'indice ZEW du sentiment économique en novembre."
    Le président de l'institut, Achim Wambach



    Les principaux marchés européens augmentent leurs gains dans la foulée. Bruxelles gagne 0,53%, Francfort 0,46%, Amsterdam 0,37% et Londres 0,26%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 engrange 0,19%.

  • Les tops et les flops en Europe

    > Iliad bondit de 18% après un point sur son activité et, surtout, l'annonce d'un plan de rachat d'actions de 1,4 milliard d'euros à 120 euros par action.

    > Infineon s'adjuge 5% après ses résultats annuels et malgré la perspective d'un ralentissement de la croissance. Dans son sillage, Dialog Semiconductor prend 5,4% et STMicroelectronics 1,20%.

    > Deutsche Post (4,44%) profite de prévisions solides pour le quatrième trimestre.

    > Electrocomponents chute de 13,43%. Electrocomponents a enregistré des dépréciations d’actifs liées à la liquidation de British Steel, ce qui fait plonger le bénéfice semestriel du fabricant de produits industriels et électroniques.

    > Barry Callebaut chute de 8%. L'actionnaire de référence du groupe suisse Barry Callebaut, la société d'investissement Jacobs Holding, a cédé 10,02% de ses parts, tout en conservant le contrôle, a annoncé le fabricant de cacao et de chocolat.

    > À la baisse, Renault abandonne 0,7%, et évolue au plus bas depuis avril 2013 après la révision à la baisse des prévisions de résultats de son allié japonais Nissan.

  • Un bloc de 60.000 actions traité en Van de Velde

    Un bloc de 60.000 actions Van de Velde , équivalent à 1% du flottant et d'une valeur de 1,42 million d'euros, a été traité en bourse de Bruxelles. Le prix par action a été de 23,60 euros, une décote de 0,2% par rapport au niveau de clôture lundi soir.

    Le bloc représente 1,596% du volume moyen quotidien de ces 20 derniers jours.

    L'action Van de Velde perd 0,43% à 23,55 euros dans un marché en hausse de 0,29%.

  • Le point sur la tendance boursière

    Les indices actions européens progressent, dans un marché toutefois prudent sur les développements commerciaux avant un discours de Donald Trump à ce propos, et gardant par ailleurs un oeil sur Hong Kong.

    L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 grappille 0,05%. Les gains varient entre 0,11% à Paris et 0,31% à Francfort.

    "La séance d'hier a surtout marqué le retour du risque politique sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et avec les tensions à Hong Kong."
    Les analystes du courtier Aurel BGC

    Les pays occidentaux s'inquiètent de la situation dans l'ex-colonie britannique au lendemain d'une des journées les plus violentes en cinq mois de mobilisation pro-démocratie. Les manifestants hongkongais s'en sont pris mardi, pour la deuxième journée consécutive, au réseau de transport de la mégapole.

    "Dans ce contexte, les investisseurs attendent d'analyser les propos du président Donald Trump qui parlera ce soir à l'Economic Club of New York et pourrait décider de repousser de 6 mois les taxes sur les automobiles européennes."
    Les experts de Mirabaud Securities Genève

    Du côté des indicateurs, le baromètre ZEW allemand de la confiance des milieux financiers pour novembre est également attendu.

  • RBC sur bpost

    Bpost a surperformé (ses pairs) en 2019, grâce à une baisse des résultats plus modeste qu'anticipée, mais les attentes seront plus difficiles à rencontrer en 2020, indique RBC, qui réduit au passage sa recommandation sur la valeur à "performance en ligne" contre "surperformance".

    Cette année, le consensus 2020 vise un Ebit stable, mais ceci est déjà plus qu'intégré dans le cours de l'action, alors que les risques pesant sur cette stabilité existent toujours, écrit encore Ruairi Cullinane, analyste chez RBC.

    Pour revenir à cet objectif au niveau de l'Ebit, des économies seront nécessaires dans la branche "courrier" ainsi qu'une reprise en Amérique du Nord, où les signes sont encourageants. Le changement au sein de la direction augmente aussi le risque, toujours selon RBC.

  • Pourquoi Iliad décolle de plus de 18%

    Le titre d'Iliad , maison mère de l'opérateur Free, bondit de plus de 18% à la Bourse de Paris, profitant d'une progression de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, ainsi que du lancement d'une offre publique de rachat d'actions.

    JPMorgan note que le chiffre d'affaires trimestriel a dépassé les attentes tandis que Credit Suisse constate que le rachat d'actions "permettra à tous les gros vendeurs de sortir". Malgré son envolée, le titre accuse encore un repli d'environ 8% depuis le début de l'année.

  • Le KBC Securities du jour

    KBC Securities relève son prix cible sur Leasinvest RE à 116 euros contre 104. Mouvement inverse pour MDxHealth dont le "target" est ajusté à 1,10 euro contre 1,30. La recommandation sur les deux valeurs reste à 'conserver'.

  • Iliad: +20%

    Iliad gagne 20% à 114 euros, après l'annonce d'un plan de rachat d'actions de 1,4 milliard d'euros à 120 euros par action.

  • Infineon: +7,5%

    Infineon en hausse de 7,49% après ses résultats et prévisions.

  • Grimpette de l'indice Stoxx européen de l'automobile

    L'indice Stoxx européen de l'automobile grimpe de 0,47%, après les informations selon lesquelles le président américain Donald Trump pourrait annoncer cette semaine un report de sa décision sur l'imposition de droits de douane sur les voitures européennes importées aux États-Unis.

  • | Opening Bell |

    • Bruxelles: +0,42%
    • Amsterdam: +0,28%
    • Francfort: n.c.
    • Paris: +0,22%
    • DJ Stoxx 600: +0,21%

  • MainFirst Bank AG voit Care Property Invest "surperformer"

    MainFirst Bank AG démarre le suivi de Care Property Invest avec une recommandation de "surperformance". L'objectif de cours est de 32,10 euros, ce qui implique une hausse de 14% par rapport au dernier cours de clôture.

  • Briefing d'avant bourse

    Légère hausse en vue en Europe | Interrogations sur le commerce | Tension persistante à Hong Kong

    1. Les principales bourses européennes sont attendues en hausse à l'ouverture, sur fond d'incertitude sur les discussions commerciales entre les États-Unis et la Chine comme sur l'évolution de la situation politique et sociale à Hong Kong.

    2. D'après les premières indications disponibles, l'Euro Stoxx 50 devrait gagner 0,16%, Londres, Paris et Francfort 0,30%.

    3. Les investisseurs espèrent que le président américain Donald Trump leur apportera des éclaircissements dans le discours qu'il doit prononcer en fin de journée à l'Economic Club de New York.

    4. Politico a rapporté que Donald Trump allait annoncer cette semaine un nouveau report de six mois de sa décision sur une éventuelle taxation des voitures importées de l'Union européenne. De son côté, le New York Times évoque des discussions entre la Maison-Blanche et les constructeurs automobiles européens sur l'augmentation de leurs investissements et de leurs effectifs aux États-Unis.

    5. En attendant des précisions, la matinée en Europe sera animée, entre autres, par les chiffres mensuels de l'emploi et des salaires au Royaume-Uni au lendemain de l'annonce d'une croissance inférieure aux attentes au troisième trimestre, puis par l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne.

  • Berenberg à propos de Solvay: "Ne sous-estimez pas le PDG"

    Après les réductions d'UBS et de Credit Suisse, Berenberg, qui a commencé le suivi du géant de la chimie il y a un an avec une recommandation "neutre", augmente maintenant cette note à "acheter". L'objectif de cours est passé de 102 à 120 euros.

    "Si nous calculons la somme des composants, Solvay est désormais la plus sous-évaluée des principales entreprises chimiques en Europe", déclare l'analyste Sebastian Bray. "La mauvaise réaction à la mise à jour stratégique de la PDG Ilham Kadri (la semaine dernière, ndlr) est une raison importante pour laquelle le titre se négocie toujours avec une décote supérieure au secteur".

    L'évaluation actuelle que les investisseurs attribuent à Solvay - une valeur d'entreprise qui ne représente que sept fois le bénéfice brut d'exploitation - est trop basse pour l'analyste de Berenberg. Bray: "Ne vous laissez pas berner par cette mise à jour stratégique, les désinvestissements sont à venir. Mme Kadri a plus de dix ans d’expérience dans l’amélioration de la rentabilité d’une entreprise de produits chimiques avant une vente. Dernièrement, chez la société de nettoyage Diversey, où la marge bénéficiaire en cinq ans est passée de 7 à 12%."

  • Changement de recommandations sur bpost et Solvay

    > Bpost : RBC Capital Markets réduit sa recommandation sur bpost à performance en ligne contre surperformance. L'objectif de cours est de 12 euros, un potentiel de hausse de 5,4% par rapport au dernier cours de clôture.

    > Solvay : L'analyste de Berenberg Sebastian Bray relève sa recommandation sur Solvay à "acheter" contre "conserver". Le prix cible est de 120 euros, 23% de plus par rapport au dernier cours.

  • L'Europe donnée en hausse

    Bienvenue sur le "market live" de L'Echo. Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit pour assister, aux premières loges, à cette séance de Bourse du mardi 12 novembre 2019.

    Les marchés européens devraient ouvrir en hausse, de l'ordre de 0,3%,  malgré les incertitudes sur le commerce USA-Chine ou la montée de la tension à Hong Kong.

    A 11h, le marché prendra connaissance de l'indice allemand ZEW, mesurant la confiance des investisseurs. Les économistes prédisent une amélioration.

    En Asie, les marchés chinois sont stables, tandis que la Bourse de Hong Kong progresse de 0,45%.

    A Tokyo, l'indice Nikkei a gagné 0,81%, le repli du yen face au dollar ayant soutenu les cours des valeurs tournées vers l'exportation.

    ©AFP

Plus sur Les Marchés

Echo Connect